:: Avant toutes choses :: Vos Personnages :: Fiches validéesPartagez | 

 L'ange sans mots [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Membre & Ange muette
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
39
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t152-l-ange-sans-mots-termine
Possessions :
Rien
Savoirs :
- Cuisine [http://origin.forumgratuit.fr/t158-quete-brise-casserole-l-ange#1360]
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
07/06/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 7 Juin - 10:56.

Filli Niluda

23 ans, ange


Artefact

Aucun.


Mon armement

Aucun.


Mes capacités

Élément principal :
Lumière.

    La balance de l'âme.Lié à la lumière.


Si le Bien et le Mal ne sont que des notions abstraites, il n'en est pas moins que chaque personne est tirée par diverses désirs. Qu'il s'agisse de défendre ses proches, suivre sa raison de vivre, éliminer ses ennemis ou alimenter une vengeance, chaque souhait est source de multiples phénomènes qui nous bouleversent de l'intérieur. Le doute, la passion, le mépris, ces différentes impressions sur notre entourage joue un grand rôle dans les décisions que nous prenons quotidiennement.

Le pouvoir d'inspirer notre part de justice ou notre part de malice représente le don de Filli. Quand le doute nous brouille, elle peut lever le voile de l'hésitation. Si la passion nous aveugle, elle peut dissiper l'intensité de cette détermination. Lorsque le mépris nous enracine, elle peut l'effacer, pour un temps ou pour toujours.

Cette capacité affecte uniquement les êtres proches et dont les idées ne sont pas claires. Pour qu'il y ait efficacité, les pensées de la personne ne doivent pas pointer sur un mot précis. Dès lors qu'il se laisse emporter par l'inconnu, le flot de ses questions ou une marche perdue sans réponses, ce don devient capable de le guider hors de la fumigène du songe et de l'obscurité afin de l'amener, bien que sans but ni principe établi, à un jugement qu'il acceptera comme le sien.


    L'appel des rêves.Lié à la nuit.


Lorsque le jour tombe et que les yeux sont clos, les pensées de tous rejoignent un royaume qui n'existe que dans leur imaginaire. Le monde des rêves s'ouvrent alors à eux, mais il l'a toujours été, depuis sa naissance, aux yeux et aux mains de Filli.

Quand un gens s'endort, à partir du moment où son conscient le quitte pour laisser place au subconscient, il devient possible de prendre le dessus, et de donner le rêve voulu à la personne pour qu'il le vive pleinement. Il s'inscrit alors comme un rêve conscient pour la personne, un souvenir marqué dans sa mémoire et qui le suivra même après le réveil jusqu'à ce qu'il l'oublie.

Le rêve fabriqué peut être de toutes sortes et de toutes natures, d'un paysage calme et paisible au cauchemar épouvantable et traumatisant. Il n'y a pas vraiment de limite, excepté l'imagination de Filli et de sa cible.


Miroir, quel est ce reflet ?

Belle, au sourire ravissant et à l'air innocent, Filli possède un jeune visage, des joues rosissant la journée et des yeux d'une couleur éclatante. Sa longue chevelure cascadant en diverses courbes le long de son dos reflète la brillance de l'astre diurne et la clarté de l'entité blanche nocturne, illuminant de nuances féériques chevauchant jusqu'au violet aux pointes, prenant un aspect plus foncé à l'ombre. Ses iris églantines se dévoilent dans une expression de bienveillance, d'affection et d'acceptation, marquant à la fois de la sympathie et une certaine méfiance devant cette lueur.

Ses bras élancés se terminent sur des mains délicats et des doigts fins et précieux, son buste rebondi se repose sur une taille légèrement effilé, les hanches seyantes et des jambes longues et prenantes. Sa tenue est complète et complexe, comprenant une sommaire cape sombre tenue par une chaîne ornementée d'un petit joyau, des épaulettes la couvrant, une robe courte dessinant entre les plis du vêtement les courbes de son corps, ainsi que des bottes allongées remontant jusqu'au dessus des genoux. Un léger collier pare son cou, tandis qu'une grande broche se détache du haut de sa tête pour retenir ses mèches rebelles.


Douce âme, quelle est ta saveur ?

Un mélange de simplicité, de naïveté, d'oisiveté habite cette âme, mais également un soupçon de vice de genres variés. La demoiselle aime vivre ses journées, partir, découvrir et apprendre de quoi est fait ce monde. Souriante, parfois bien trop, elle cache ses peines qui la tourmentent en laissant le temps s'écouler après d'autres personnes. La solitude, elle cherche à la fuir, elle tue l'ennui comme elle le peut, soit en taquinant autrui, soit en cherchant à amuser la galerie, mais son manque de retenue et son côté égoïste peut l'amener à nuire à son entourage de toutes les manières possibles.

Apparemment douce et docile, Filli n'en est pas moins maligne et intelligente bien qu'elle paraisse maladroite et exagérée dans ses gestes et actions. Il ne faut pas se le cacher, l'ange est capable du meilleur comme du pire, à partir du moment où cela peut l'amuser ou qu'une personne qu'elle apprécie se trouve en danger. De temps en temps douée d'une énergie inconnue qui l'anime, cette dernière peut également se retourner contre elle en cas d'échec ou d'impossibilité de surmonter l'obstacle, la plongeant dans une profonde dépression, ou un déni qui l'obligera à se démener jusqu'à trop loin.


Petite créature ce n'est pas un cauchemar, c'est la vie

Je ne sais rien. Non, je suis moi, je suis vivant, ou plutôt vivante et entière. Ce furent les pensées, les seules qui me traversèrent à cette époque, quand tout m'était inconnu et que rien n'avait de sens ou de définition pour moi. Je me souviens que j'avais peur, j'étais plongée dans les ténèbres et je ne savais pas quoi faire. Je croyais que j'étouffais, alors je déployai toutes mes forces afin de briser cette coquille qui me retenait prisonnière. C'est ainsi que je vis la lumière, pour la première fois de ma vie. C'était beau, c'était aveuglant, mais je me sentais mieux. J'avais également froid, le vent était venu me le souffler alors que je ne portais rien pour cacher ma pudeur. Au début, je pensais voir quelqu'un, et le réflexe de me cacher me passa par la tête, puis, presque en même temps, je ne pensais plus à ça. S'il y avait quelqu'un... Non, j'étais devenue convaincue qu'il n'y avait personne depuis le début.

J'étais perdue, seule, abandonnée et oubliée, même par ma propre personne. Qui étais-je ? Filli... Filli Nidula, c'était le nom qui m'identifiais alors que je le cherchais encore il y a une minute. Puis, je me retournais pour voir l'orbe qui m'avait enfermé jusqu'à maintenant, mais je n'aperçus que de grandes ailes qui dépassaient de mon dos. Là aussi ça me revenait, c'était les miennes. Je fronçais alors les sourcils, me demandais ce que j'étais supposée être, et là encore la réponse me frappa instantanément. J'étais une ange, un être différent des autres. Cependant, je n'étais pas satisfaite. Non, ça ne répondait pas à ma question. Je me fichais de savoir quel animal, monstre, à quel peuple j'étais. Je ne connaissais rien, je ne me souvenais de rien. En fait, ce que je voulais savoir, c'était : qui suis-je censée être ?

J'avais beau déterrer les vêtements, mes vêtements de cette chose visqueuse, rien ne me revenait. Je me tenais là, avec seulement mon nom, et tout ce que je pouvais posséder sur moi, mais rien qui ne soit en rapport à mon passé. C'est alors que j'hésitais, et, qu'en même temps, une nouvelle réponse me vint et éclaircit mon chemin. J'avais tout perdu, j'avais cette impression. Me restait-il alors le choix de tout reconstruire, ou d'avancer, ou encore d'espérer que rien n'était vrai ? En toute honnêteté, je ne me souviens qu'avoir été triste, isolée des autres, séparée de ma propre mémoire, de ma famille, de mes proches, d'un semblant de familiarité. Je n'avais plus rien, hormis le désir de voyager, de comprendre et de peut-être retrouver ma place, peu importe ce à quoi elle ressemblait autrefois.


Et vous dans tout ça ?


Les Codes
: Des yeux ? où ça ? Ben, je les ai mangé =o
Votre PUF
Qu'est-ce qu'un PUF ?
Où avez-vous trouvé le forum ?
Sur Internet.
Qu'en pensez-vous ?
Piou ?
D'autres choses à ajouter ?
Est-ce un interrogatoire ? ^^'




Fonda (folle,) sadique & Yokaï des Illusions instable
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
21
Messages :
708
Localisation :
Je suis nulle part et partout. Je suis là où le Vent me mène
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t8-vous-avez-dis-psychopathe-moi-je-vous-repond-kamyu-y-a-pas-mieux
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t69-le-livre-de-kamyu-le-destin-tourmente-d-une-jeune-ame
Âge de votre personnage :
13
Compagnon :
Kazemi, une jeune phénix bleue
Possessions :
Une robe, une cape en guise de vêtements. Une faux noire, Crystal Dark, ainsi que deux dagues avec des fourreaux reliés à deux lanières de cuir qui forment une ceinture, son pendentif, une carte offerte par Pandore, un bâton retrouvé dans sa main un beau matin, la cape de Redstorm et c'est tout.
Savoirs :
- Chasse [http://origin.forumgratuit.fr/t62-que-de-salles-quete-de-kamyu]
- Magie de soin [http://origin.forumgratuit.fr/t81-fais-ce-que-tu-veux-apres-tout-ce-n-est-pas-mon-corps]
- Poisons et antidotes (basique) [http://origin.forumgratuit.fr/t100-trefonds-tenebreux-et-farfelue-foret-morghhur-et-kamyu]
- Cuisine [http://origin.forumgratuit.fr/t104-brise-casserole-kamyu#989]
- Chant (humain et loup) [http://origin.forumgratuit.fr/t107p20-l-aria-de-l-ame-quete-kamyu]
Niveau :
4
Expérience :
1
Date d'inscription :
21/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://origin.forumgratuit.fr
Posté le Dim 7 Juin - 16:45.
Bienvenue !
Tout me semble correct, je valide !


L'ange sans mots [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ision Lorindiar, l'homme sans visage [Terminé]
» Mission : Reporter sans frontière [Terminé]
» [Validée]Présentation d'un Ange sans ailes... [FINI!]
» Nastya ~ Petit ange... ou pas. [Terminé]
» Garzl : Batailleur sans maître, artiste sans arme, poète sans mots.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origin :: Avant toutes choses :: Vos Personnages :: Fiches validées-