:: Autour du jeu :: Cours RPGPartagez | 

 Annexe de la classe de Madame Ryurin : les bases

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Co-Fonda Ryurin & Ange paumé qui a attéri ici par hasard
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
6
Niveau :
1
Date d'inscription :
22/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 14 Juin - 23:29.
Bonjour par ici ! Vous voulez suivre le cours de Madame Ryurin mais vous n'avez pas les souvenirs du vocabulaires ? Pas de souci, vous êtes un bon endroit !

Je vais reprendre les bases d'une phrase. Avec ce qui sera marqué ici, vous saurez comment s'appelle chaque composant d'une phrase, ce que c'est et comment le trouver. Il est possible que vous sachiez tout ça, ce n'est pas obligatoire de tout lire mais si vous ne comprenez pas ce que je raconte, il peut être une bonne idée de réviser les classiques !

D'abord, c'est quoi une phrase ? En voici une !

Je regarde un lapin mignon dans les bois.

Découpons cette phrase. Au début, il y a le sujet : « Je ». Il répond à la question  « Qui ? ». Le sujet est toujours suivi d'un verbe, ici «regarde ». Jusque là, vous devez me suivre. Donc le verbe s'accorde avec le sujet, puisque c'est moi qui effectue l'action de regarder.

Ensuite vient le COD, alias Complément d'Objet Direct. Qu'est ce que c'est que ce truc ? Il s'agit d'un mot qui répond à la question « Quoi ? ». Effectivement, cela complète ma phrase, qui dit « Je regarde ». On peut dire « Je regarde quoi ? Un lapin ! ». Retenez bien ce COD, il est important.

Ensuite vient « dans les bois ». Il s'agit d'un CC, soit Complément Circonstanciel. Comme son nom l'indique, il complète la phrase avec une information sur la circonstance. Ici, il s'agit du lieu donc cela répond à la question « Où ? ». Il peut aussi en avoir qui répondent à la question « Pourquoi » ou « Comment ? ». Celui là est utile à savoir mais pas fondamental. En tout cas de savoir son petit nom.

Prenons une autre phrase : Le lapin donne une noisette à un écureuil, qui est bleu.

Ici nous retrouvons notre sujet, notre verbe et notre COD soit dans l'ordre « Le lapin », « donne » et « une noisette ». Si vous suiviez le cours, vous voyez que cela répond aux questions « Qui ? » et « Quoi ? ».

Ensuite vient le COI, alias Complément d'Objet Indirect. Attention à ne pas le confondre avec le COD. Il répond à la question « A qui ? A quoi? ». Retenez bien la différence, car ils n'ont pas les mêmes propriétés !

La dernière partie s'appelle une proposition. Qu'es-ce donc que cela ? Relié par une préposition en « qu » mise à part le « où », il s'agit d'une seconde phrase dans la première. En effet, vous pourrez tout à faire dire : Le lapin donne une noisette à un écureuil. L'écureuil est bleu.

Mais, pour contracter, vous faites une phrase composée, oui c'est son nom, et voici le résultat. Ici, c'est l'écureuil qui est en commun avec les deux phrases. On va donc utiliser "qui", puisse qu'il est le sujet de la deuxième phrase.

Ce genre de phrase peut aussi être avec le COD par exemple : Le lapin donné une noisette, que l'écureuil lui a demandé. I! s'agit de la contraction des deux phrases : Le lapin donne une noisette et L'écureuil lui avait demandé une noisette. Ici c'est la noisette qui est le point commun des deux, et il s'agit du COD donc on utilise « que ».

On utilise aussi avec « où » pour situer un lieu. On peut même le faire avec les COI avec « à qui ». Voici deux phrases exemples pour illustrer, mais ils 'agit du même principe que vous utilisez naturellement.

Je vis dans les bois. Le lapin vit dans les bois => Je vis dans les bois où vit le lapin.
Je donne une noisette à l'écureuil. Le lapin donne une amande à l'écureuil => Je donne une noisette à l'écureuil auquel le lapin a donné une amande.

On peut noter que la phrase avec la formation normale s'appelle la principale et celle avec le « que, qui, où » est la subordonnée.

Maintenant que l'essentiel est dit sur les phrases, passons à quelques petites choses classiques mais à rappeler.

Alors le sujet est un groupe nominal. Qu'est ce que c'est ? Il s'agit d'un groupe de mots qui peut être soit un pronom, comme « Je, Tu, Il, Elle, Nous, Vous, Ils, Elles, On » qui sont des pronoms dit personnels. Ceux là marchent tout seul.

Sinon, le groupe nominal est composé d'un nom accompagné d'un article, comme « Le, la les » qui forment une famille et qui sont définis, « une, une, des » qui sont indéfinis ou encore « ma, ta, sa, mon, ton, son, mes, tes, ses, votre, notre » qui sont d'appartenance. Vous les connaissez tous sans aucun doute. Ensuite vient un nom. Petit cas à part, les noms propres (comme votre prénom) n'ont pas d'article, ou rarement. On peut dire « Ma Kamyu » à la limite mais pas tellement « La Kamyu ». Enfin si mais très peu. Ensuite le nom peut avoir des adjectifs pour le qualifier plus précisément. Bien entendu, l'article comme l'adjectif s'accorde avec le nom.

Ensuite les verbes. Ils sont rangés dans trois groupes, ce qui sert à différencier leur conjugaison. Il y a le premier groupe qui n'a que des verbes finissant en -er, comme manger. Attention, tous les verbes en -er ne sont pas du premier groupe ! Par exemple, manger est du premier groupe mais aller n'en fait pas partie.

Il y a ensuite le deuxième groupe en -ir. Ici aussi, tous les verbes en -ir n'en font pas partie ! Comme par exemple finir en fait partie mais pas courir.

Et enfin le troisième groupe comporte tout le reste des verbes. Autant dire qu'il s'agit d'un grand bazar.

Les verbes peuvent être sous trois formes : à l'infinitif, conjugué ou au participe passé. Je pense que vous voyez ce que cela veut dire. Les verbes du premier groupe sont en -er à l'infinitif, et en é au participe passé (avec un e, un s ou les deux selon l'accord). Les verbes du deuxième groupe sont en -ir à l'infinitif et en i au participe passé(avec un e, un s ou les deux selon l'accord, encore). Pour le troisième groupe, c'est plus compliqué.

Pour les temps de conjugaison, nous pouvons en citer pas mal mais contentons nous des base. Il existe le présent pour parler d'un moment présent, le futur pour parler d'une chose futur, le passé composé pour parler de quelque chose passé mais assez récent, il s'utilise très facilement dans la vie courante.

Pour les temps de récits, nous avons l'imparfait pour décrire une scène, un lieu et le passé simple qui décrit quelque chose de plus vivant, une action. Les deux vont toujours ensemble. Il existe d'autres temps, et d'autres formes mais ces temps là sont les plus basiques et ceux dont je vais majoritairement parler.

Vous pouvez compléter cela avec un Bescherelle ou autre document avec les groupes. La plus grande aide est de dire vos phrases à l'oral, cela aide. Vous parlez naturellement bien votre langue logiquement, vous devriez bien dire les mots.

Avec ceci, vous avez les bases du vocabulaire que je vais utiliser pour les règles. Je ne vais pas faire un cours de conjugaison ici, mais cela pourrait être un sujet au besoin.
Annexe de la classe de Madame Ryurin : les bases
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Job Annexe] Un gilet classe pour un mec classe
» Haiti a la recherche de sa classe moyenne
» Remettre en question le leadership de Madame Maryse Narcisse !
» Victoire Repugnante de la classe politique traditionnelle
» Madame Duvivier a-t-elle un programme de gouvernement ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origin :: Autour du jeu :: Cours RPG-