:: Le Monde :: Le Continent Siltran :: HeïbanéPartagez | 

 Deuxième Event - Acte I [ Lunis Oniria, Zicielka, Zàzmi Côse, Pip, Alyss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

PNJ & Esprit taquin de la forêt
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
26
Niveau :
100
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Ven 7 Aoû - 0:30.

Dernière édition par Nil'sen le Jeu 27 Aoû - 1:52, édité 2 fois
Deuxième Event - Acte I
L'enfant de Heïbané



Vous marchiez, tous, tranquillement, dans une forêt, une plaine, une montagne. De quel continent ? Qu'importait. De quelle terre ? Cela importait encore moins ! Car vous voilà, en un pas de plus dans une forêt étrange. Elle ressemblait à toutes les autres, qu'avait-elle de spécial ? Vous ne le saviez pas, mais vous le ressentiez. Vous étiez tous disséminés par groupe dans différents lieux de cette étrange forêt. Que se passait-il ? Mais la forêt se jouait de vous, non ? Des bruits étranges résonnaient autour de vous, vous aviez beau vous retourner, scruter les bois, rien. Et cet écho ? Ne ressemblait-il pas à un rire ? Se moquait-on de vous ? Toutes les cartes sont entre vos mains désormais ! Allez vous vous concerter, faire connaissance, vous insulter ? Ou chercher sans vous soucier de ces inconnus (ou non) à vos côtés ?


Ce sujet est réservé à Shobu Ser'hao, Lunis Oniria et Zicielka, Zàzmi Côse. Vous ne voyez pas les autres, vous n'avez pas à lancer de dé, 140 mots minimum par poste, essayez de respecter le tour de poste de chacun sauf s'il tarde trop à venir ou qu'on vous dit de continuer. Vous êtes tous les trois côtes à côtés, comme si vous veniez de vous croisez à un détour. Vous êtes intrigués... Et titillez par ces bruits et rires.



Membre & Humaine méprisante
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
20
Messages :
31
Possessions :
Sa faux, Chernobog, une combinaison en cuir et son artefact.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
12/06/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Ven 7 Aoû - 21:39.
Chernobog sur l'épaule, Zicielka marchait d'un pas tranquille dans cette forêt grouillantes de bruits étranges et de rires enfantins. Le sourire aux lèvres, la jeune femme était ravie de cette première découverte du monde. Les arbres émettaient une sorte d'aura... Comment dire... Une aura magique, peut-être même enchanteresse. L'on aurait pu croire que ses hauts talons la généraient dans le mélange d'humus et de feuilles mortes, mais elle avançait avec aisance, se déhanchant comme elle savait si bien le faire.

Alors elle remarqua ceux qui l'accompagnaient. Elle les dominait de quelques centimètres du haut de ses longues jambes, et pencha légèrement sa tête sur le côté pour observer celui qui était apparemment un homme. Un jeune homme même. Il était tout de noir vêtu, et une capuche dissimulait partiellement son visage. Visage qu'il avait fort mignon, selon Zicielka. Son sourire s'élargit encore à la pensée d'avoir peut-être trouvé son nouveau Chouchou.

Elle ne savait pas si ces deux personnes à l'air sérieux, peut-être trop sérieux, l'avait vu comme elle les avait vu. Son deuxième compagnon, ou plutôt compagne, était une femme, jeune elle aussi, aux cheveux blonds et aux yeux couleur de l'azur. Et à la poitrine généreuse, ne put s'empêcher de noter la sorcière. Elle aimait être en compagnie de beaux gens, puisqu'elle en était un elle-même. Elle espérait juste qu'ils n'auraient pas l'audace de l'attaquer. Quoique, peut-être espérait-elle le contraire en fin de compte...

Après quelques pas supplémentaire, Zicielka que la diplomatie n'était pas une si mauvaise chose, et ces rires et ces échos commençaient doucement à l'agacer. De sa voix claire aux accents étrangement sensuels, elle s'adressa aux deux inconnus.

« Bonjour, vous deux. Nous allons nous montrer polis pour cette première rencontre, surtout que je sens que nous allons passer du temps ensemble. J'espère quand même que vous n'êtes pas de l'espèce qui tape d'abord et réfléchit ensuite. » Son regard furieusement mais inconsciemment aguicheur se posa sur l'homme et la femme tour à tour. « Appelez-moi Bayonetta. Et vous, comment dois-je vous appeler, mes mignons ? »

Les lames mobiles de sa faux s'agitèrent légèrement, indépendantes de la volonté de la sorcière. Elle souriait toujours, aucunement effrayée, mais plutôt impatiente de découvrir ce que lui réserverait sa vie, dont le commencement était encore tout récent.



Membre & Elfe duelliste
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
11
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
27/07/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 9 Aoû - 23:48.
- J'en ai marre des forêts...je veux...autre chose...

Lunis se lamentait à voix basse, elle n'était pas totalement à son aise en milieu forestier. Elle savait que les siens aimaient ça en temps ordinaire, mais c'était plus fort qu'elle; tous ces arbres, cette verdure, ce manque singulier d'espace et cette impression d'être enfermé et coupé du ciel lui devenait de moins en moins supportable. Pourquoi ne pouvait-elle pas tomber, par hasard, dans une ville pour une fois ?! Avec des pavés, des murs de pierres et du bois uniquement sous forme de planche ou de tabouret ?! En plus cette forêt en particulier ne lui inspirait pas confiance. Ça la stressait d'entendre toutes ces choses qu'elle ne pouvait voir. Quelque chose d'effrayant ou d’impressionnant ne l'inquiétait pas quand cela lui faisait face. Mais pas quand ça se cachait, restait invisible et se moquait d'elle !

Elle n'eut même pas conscience du début du discours de la femme, mais quand elle l'entendit, son instinct la fit bondir en arrière tout en dégainant sa rapière. Elle ne c'était même pas rendu compte de la présence des deux personnes proche d'elle. Décidément cette forêt lui faisait faire n'importe quoi. La pointe de sa lame pointait tour à tour les deux personnes, en face d'elle désormais. Une femme, celle dont elle avait entendu la voix. Mais comment pouvait-elle se déplacer avec de telles chaussures ?! Se fut grossièrement la première pensée qui la traversa. Elle avait l'air trop sûre d'elle et cette arme qui bougeait toute seule n'invitait pas à être rassuré. Elle était complètement l'inverse de l'impression que lui donnait le jeune homme; bien qu'il semblait naturellement trop calme à son goût.


- Qui êtes-vous ?! Et pourquoi vous êtes aussi proche de moi ?! Je ne vous ai jamais vu avant !

Son regard passait rapidement de l'un à l'autre. Elle n'était sûre de rien et n'aimait pas ça. Elle était censé contrôler la situation pour être calme et maitresse de ses moyens. Là, même la prise sur le manche de sa rapière avait du mal à calmer ses nerfs. Et ces moqueries lui tapaient sur les nerfs. Elle n'avait jamais expérimenté ce genre de situation et elle n'aimait pas ça !

Membre & Ange possédé
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
7
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
04/06/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 10 Aoû - 20:31.
Tout ces hurlement et ses pleurs pesait sur le nerf de Shobu, il aurait bien aimer avoir la présence de son dieu pour le rassurer. Mais non. Il était seul, enfin, pas tout a fait... Il y avait deux autres personnes à côté de lui. Des hérétiques ? Aucune idée. Pour le moment, ce n'était que des individus lambda qui, il l'espérait, adorerons avec lui la toute puissance de Dieu. Pas comme cet... Infidèle ! Shobu serra le poing gauche de rage, ce misérable... Avait bafoué l'honneur du grand saint ! Mais bon. Il ne nuirait plus maintenant. L'ange jeta un regard sur le bas de sa robe, un peu de sang sécher maculait encore un peu le tissu... Soudain, le femme qui se trouvait a côté de lui parla :
« Bonjour, vous deux. Nous allons nous montrer polis pour cette première rencontre, surtout que je sens que nous allons passer du temps ensemble. J'espère quand même que vous n'êtes pas de l'espèce qui tape d'abord et réfléchit ensuite. »
mmmoui... Jusqu’à là, ça allait, il aimait tuer, ça oui. Mais il ne tuais pas pour rien, alors tant que la femme ne lui en donnerais pas une bonne raison, il ne le ferais pas. Il s'apprêta a répondre a la femme quand celle ci continua, :
« Appelez-moi Bayonetta. Et vous, comment dois-je vous appeler, mes mignons ? »
HEEEEEEE !? Mes mignons ? Shobu resta interloquer quelques secondes, que.... Elle voulait dire quoi par là ? Soudain, l'autre femme ift un mouvement brusque et les menaça de son arme :
"- Qui êtes-vous ?! Et pourquoi vous êtes aussi proche de moi ?! Je ne vous ai jamais vu avant !"
Merde... Celle là était bien excité apparemment... Il tendis doucement le bras vers sa lame,
"Calme toi... Je ne te veut pas de mal.", fit il d'une voix douce.

Membre & Humaine méprisante
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
20
Messages :
31
Possessions :
Sa faux, Chernobog, une combinaison en cuir et son artefact.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
12/06/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 10 Aoû - 23:18.
La jeune femme ne semblait pas l'avoir écouté, d'où cette réaction plutôt... Violente. Zicielka ne cilla pas, restant parfaitement calme et souriante. Chernobog, au contraire, emplit l'air d'un grincement inquiétant, se mélangeants aux rires déjà peu rassurants. Ses lames bougeaient plus vite, telles les longues griffes d'une bête furieuse. La sorcière n'y prêta pas attention, garda la faux sur son épaule et s'approcha doucement de l'elfe, avant de saisir délicatement sa lame entre son index et son majeur, la bloquant avec grande force.

Pendant que le jeune homme essayait de rassurer leur compagne effrayée, Zicielka se pencha sur son visage fin, un sourire flamboyant magnifiant ses traits. Ses yeux reflétaient un formidable sang-froid, contrastant étrangement avec ses lèvres rose pâle.

« Voyons, ma chérie, je viens tout juste de le dire. Je suis Bayonetta. La moindre des choses serait de me donner toi aussi ton nom, tu ne crois pas ? » Elle relâcha d'un geste sec sa prise sur la rapière, la faisant légèrement vibrer, et se tourna vers le garçon. D'un mouvement vif, Chernobog se retrouva à quelques centimètres de sa gorge. Les lames s'agitaient dorénavant dans un énorme fracas, comme si elles voulaient tuer cette personne. « Je t'ai vu. Et Chernobog aussi. Laisse cette arme tranquille, mon chou. Tu ne vois pas que cette femme est simplement surprise ? »

Sa voix était de miel, mais son ton était de fer. Il serait dommage d'anéantir la vie de ce jeune homme, par égard pour son apparence satisfaisante, mais elle n'hésiterait pas une seule seconde si il menaçait sa vie. Toujours dans la même position, son bras parfaitement stable malgré la taille de son arme, elle continua de la même intonation.

« Je peux sentir que ces bruits nous sont tous peu agréables. Je vais vous proposer quelque chose de simple, qui nous servira à tous. Coopérons, et trouvons l'origine de ces sons. Nous n'avons aucun intérêt à nous entretuer, n'est-ce pas ? »

Son sourire flambait toujours autant, mais sa voix semblait envoyer des morceaux de fer aussi aiguisés que les lames de sa faux. Elle les contempla tour à tour de ses yeux aguicheurs, guettant une réponse, elle l'espérait, positive.



Membre & Elfe duelliste
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
11
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
27/07/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Sam 22 Aoû - 0:33.
Ces deux-là étaient assez effrayant. La femme était forte et sûre d'elle. Sa prise sur sa rapière ne lui aurait permis aucun mouvement si Lunis avait tenté quoique ce soit. Lui, beaucoup trop calme et la tension avec l'humaine n'était pas pour rassurer la jeune elfe. Aucun des deux n'avaient hésité à s'approcher de son arme à mains nues; est-ce qu'ils la sous-estimaient à ce point ou étaient-ils sûrs qu'elle n'allait pas réagir de façon violente ? Lunis n'était sûre de rien mais la façon de parler de cette femme lui sensiblement permis de se calmer. Calmement, elle baissa son arme et prit une grande inspiration avant de parler.

- Excusez-moi...je ne souhaitai pas réagir ainsi. Je ne suis pas habitué à ce genre de rencontre soudaine.

Elle n'avait jamais rencontré beaucoup d'autres personnes avant ces deux-là. Quelques elfes, comme elle, des animaux sauvages; mais jamais d'humains encore. On lui avait décrit à quoi ils ressemblaient et que plusieurs autres races leur étaient semblable. Mais c'était une expérience nouvelle pour elle. Elle avait un peu honte de cette réaction; jamais elle n'aurait pensé réagir ainsi quelque soit la situation. Elle devait s'avouer que ces deux-là lui semblaient intéressant. Et dans cette situation ils allaient clairement être utile.
Reprenant ses esprits, elle inclina légèrement la tête et s'exprima d'une voix claire.

- Je suis Lunis Oniria. J'espère que je pourrai vous être utile pour découvrir l'origine de ces bruits.

[hrp : Désolé pour l'absence, je peux reprendre un rythme régulier désormais]

PNJ & Esprit taquin de la forêt
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
26
Niveau :
100
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mar 25 Aoû - 17:02.
Le rire cessa. Mais vous ressentiez une présence grandissante et puissante. Que se passait-il ? Vous n'en saviez rien, mais la végétation bougea, changea, et deux passages s'offrirent à vous. Un dont les murs étaient de ronces, et un de houx. Une voix résonna et annonça :

"Alors, vous allez pas rester ici éternellement non ? Vous choisissez quel passage ?"

Puis plus rien.



Membre & Nain vénal
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
24
Messages :
24
Localisation :
Maisons-Alfort
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t273-zazmi-cose#2264
Âge de votre personnage :
35
Possessions :
Armure légère.
Masse lourde.
Pioche.
Anneau de richesse.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
25/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 26 Aoû - 9:54.
Zàzmi suivant son instinct s'était retrouvé dans une forêt à la végétation abondante. Il entendait des son comme des rires.

* Pffff certainement encore des elfes qui n'ont pas compris que la grandeur d'un nain ne se mesure pas a sa taille ...*

Zàzmi n'y prêta pas attention et poursuivit sa route se guidant par son instinct espérant trouver un trésors enfouit peut-être. Il n'était pas spécialement à l'aise dans le milieu forestier et avançait aussi rapidement que ses petites jambes lui permettais afin de pouvoir sortir de cet endroit plus facilement.

* Si ça ne tenait qu'à moi je brûlerais toute cette verdure ce serait déjà bien plus pratique. *

Il accéléra encore le pas et finit par tomber dos à un groupe de trois personne arrêter à une intersection. Il y avait une femme grande et mince habillé toute en cuire, il y avait aussi un homme svelte avec une espèce de robe, certainement un magicien se dit Zàzmi. Et il y avait une elfe Zàzmi fit la grimace. Il comprit rapidement que les Oris qu'il avait senti au loin étaient les richesses que possédait le groupe. Zàzmi découvrait encore son anneau et ne le maîtrisait pas bien.

" Rah ! Je croyais tomber sur un trésors et au final je tombe sur vous ! Je ne sais pas qui vous êtes mais si il y a un trésors dans le coin il est pour moi !

Je me présente Zàzmi Côse ! "


Zàzmi regarda amicalement les deux humains en prenant bien soin d'ignorer totalement l'elfe.

" Que faites vous dans le coin ? "



Membre & Humaine méprisante
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
20
Messages :
31
Possessions :
Sa faux, Chernobog, une combinaison en cuir et son artefact.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
12/06/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 26 Aoû - 20:08.
Zicielka apprécia les excuses de l'Elfe, et lui adressa un signe de tête agrémenté de son sourire enjôleur habituel. En retour, la dénommée Lunis Oniria se présenta poliment, tandis que le garçon resta silencieux, comme figé. La sorcière en vint à se demander si il était sain d'esprit.

« Ma foi, enchantée Lunis. J’espère que notre entraide sera fructueuse. » Elle pointa son doigt vers l’inconnu et murmura. « Tu sais ce qu’il a ? Je le trouve bien silencieux. »

A peine avait-elle fini de parler que la sensation d'une aura puissante l'enveloppant la cloua sur place. Quelque chose approchait, quelque chose de très fort, et il était invisible. Cela la mettait mal à l'aise, et elle admira, un peu inquiète, la végétation se déplacer devant elle. Se formèrent deux passages, l'un fait de houx, l'autre de ronces.

« Alors, vous allez pas rester ici éternellement non ? Vous choisissez quel passage ? »

Zicielka se retourna brusquement, cherchant l'auteur de ces mots. Elle ne vit rien d'autre que la forêt, toujours aussi sauvage. Et... Un Nain ? C'était la première fois qu'elle en rencontrait un. Il était petit, poilu, et fort disgracieux selon les goûts de la sorcière. Sa voix était grave, et ses paroles raisonnaient comme un orgue. Il se présenta en tant que Zàzmi Côse, et proclama ses droits sur un trésor imaginaire, avant de demander ce que eux faisaient ici.

« Je suis Bayonetta, et voici Lunis. Comme vous voyez, devant nous se trouve deux passages, et une étrange voix nous incite à choisir l’un des deux. Et je pense que nous séparer serait une bien mauvaise idée. Des idées sur le chemin à suivre ? »

A contrecœur, il lui fallait mettre le plaisir de jouer et manipuler ces êtres de côté afin de trouver l'origine de ces sons dérangeants. Tout du moins, jusqu'à ce qu'ils s'en soient sortis...



PNJ & Esprit taquin de la forêt
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
26
Niveau :
100
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Jeu 27 Aoû - 1:53.
Avant que vous n'ayez le temps de faire votre choix, Shobu fut emporté par différentes lianes loin de vous et rapidement. Et une nouvelle personne fit son apparition, c'était un gobelin taquin, Pip.

"Bon vous allez le faire ce choix oui ?"



Membre & Gobelin... Gobelin.
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
14
Âge de votre personnage :
10 ans (âge gobelin)
Possessions :
Pip est équipé de vêtements: d'une tunique rouge ainsi que d'un confortable bonnet de voyage assorti.
Il est simplement armé de son fidèle bâton : Gobe-Malheur.
Niveau :
2
Expérience :
0
Date d'inscription :
22/06/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Jeu 27 Aoû - 12:59.
Pip ne comprenait plus rien ! Une grande madame commençait à lui crier dessus et il s'apprêtait à lui infliger la correction de sa vie quand tout d'un coup de grosses branches l'attirèrent dans un coin différent de la foret.
Ces branches l'enserraient et menaçaient de déchiqueter sa chair mais plus important ... elle le chatouillaient sérieusement !
Il se mit à rire aux larmes en se tenant les côtes. Son bâton fut emporté par les lianes et alors qu'il atterrit devant un groupe de nouvelles personnes, débraillé et la larme à l’œil, ledit bâton lui tomba sur la tête avant de trouver une place sur le sol devant lui. Il s'en empara avant de se relever en se rhabillant et en ajustant son bonnet de voyage.
Il inspecta alors le groupe hétéroclite. Beaucoup de ces nouvelles personnes étaient grandes et ne semblaient pas être très intéressantes, mais il remarqua alors un petit être avec une armure brillante et une longue barbe ou il pourrait surement cacher beaucoup de choses. Sans prêter attention au reste du groupe il se dirigea vers le nain et une fois devant lui effectua une courbette ridicule en déclarant :

Bonjour à vous noble guerrier, permettez moi de rejoindre votre aimable compagnie ! Je suis un guerrier aguerri et pourrai vous servir dans nombre de batailles et autres grokombats !
Par contre, puis-je me permettre une remarque ?


Il chuchota au nain le reste de la phrase :

Pourquoi vous entourer de gens aussi laids ?

Il se mit de nouveau devant tout le groupe et sourit de toutes ses dents alors qu'il attendait la réponse à sa demande. Il espérait qu'elle serait rapide car il mourrait d'envie d'aller chercher des insectes à grignoter dans les sous bois épais.



Membre & Elfe duelliste
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
11
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
27/07/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Sam 29 Aoû - 4:23.
Beaucoup trop de choses venaient de se dérouler. D'abord la voix, puis le petit barbu qui apparaissait, puis Shobu qui disparaissait et enfin un autre petit truc, mais vert cette fois-ci, qui sortait de nul part. Instinctivement, Lunis fit quelques pas en arrière et se plaça en retrait derrière Zicielka. Tout cela ne lui plaisait pas vraiment, elle ne connaissait absolument pas ces deux races et vu leur réaction vis à vis d'elle, cela n'augurait rien de bon pour les relations futures.

- Zicielka, on pourrait emprunter le chemin de houx ? Je ne veux juste pas rester ici avec deux-là...

Elle trouvait le barbu désagréable au possible; il l'ignorait intentionnellement et avec ce nouvel être verdâtre, ils formaient un duo tout à fait désagréable à la vue et dérangeant pour l'odorat également.
Elle se rapprocha de la sorcière et lui parla à voix basse :

- Quelles sont ces créatures ? Il ne m'inspire aucune confiance. Est-ce qu'on est obligé de les garder avec nous ou de rester avec eux ? Je ne veux pas rester avec des choses comme ça alors que la forêt nous parle sur ce ton.

Elle gardait son regard sur le sourire du gobelin et ses mains sur la garde de ses armes. Elle lui trouvait un air suspicieux. Personne ne souriait comme ça sans une mauvaise raison ou un esprit complètement dérangé.

Membre & Nain vénal
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
24
Messages :
24
Localisation :
Maisons-Alfort
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t273-zazmi-cose#2264
Âge de votre personnage :
35
Possessions :
Armure légère.
Masse lourde.
Pioche.
Anneau de richesse.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
25/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 31 Aoû - 20:25.
La femme grande se présenta comme étant Bayonetta, un drôle de nom mais Zàzmi ne jugeais encore rien de mal en elle. Elle lui expliqua qu'une voie leur avait demandé de choisir un chemin. Zàzmi aimait bien le chemin avec les ronces, le houx était bien trop vert à son goût. Il s’apprêtait a donner son avis quand l'humain se fit comme aspirer par la forêt. Cet vision ne fit que confortait ce que pensait le nain des forêts, un simple combustible géant.

Un petit être tout vert, un gobelin, arriva de la même façon que l'humain avait disparut. Il se présenta comme un guerrier à Zàzmi et lui demanda de rejoindre leur compagnie. Bien que Zàzmi ne semblais pas encore membre à part entière du groupe il n'hésiterait pas une seconde à l'accepter.

Il lui demanda ensuite tout doucement pourquoi il était accompagné de gens aussi laid. Il ne remarqua pas que l'elfe chuchotait avec Bayonetta en même temps trop occuper a regarder son nouveau compagnon.

" Voyons mon ami gobelin, vous êtes le bienvenu parmi nous, une place vien justement de se libérer. Et la grande taille des gens ne fait pas forcément leur laideur, dit il s'en prendre la peine de baisser le ton, ce serait plutôt la taille et la forme pointue des oreilles qui m'inspire le dégoût pour ma part. Quoi qu'il en soit un guerrier n'est jamais de trop dans un groupe et à la vu de nos deux grands compagnons mais pour le moins chétif je trouve, nous ne serons pas trop de deux pour les défendre. Zàzmi Côse pour vous servir ! "

Zàzmi se retourna alors vers Bayonetta, la regardant avec un grand sourire. Il était tellement fier d'avoir trouvé une telle recrue pour le groupe.

"Madame Bayonetta, vous voici maintenant bien entouré vous avez deux garde du corps pour vous et votre amie là. Je pense que nous devrions partir du coté des ronces, voyez comme l'autre chemin est vert, au vu de ce que viens de faire la forêt a votre précédent compagnon je pense qu'il vaudrait mieux prendre se chemin plus accueillant. "

Il se tourna ensuite vers l'elfe lui adressant pour la première fois la parole et même son attention.

" Vous l'elfe, je sais parfaitement que vous et vos semblables êtes des amis des feuilles, des salades des petits lapins et des forêt comme celle-ci. Je ne sais pas si ce qui est arrivé à votre précédent compagnon est de votre volonté où de l'un de vos frère mais sachez que je vous garde à l’œil et que je ne suis pas aussi facile à me faire attraper par vos broussailles. "

Il se retourna alors vers le chemin de ronces et dit haut et fort

" Allons compagnons, prenons la route ! Ouvrez donc la marche avec moi ami Gobelin il ne faudrait pas qu'il arrive malheur aux membre de notre équipe ! "



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
31
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t284-alyss-petit-mouton-blanc
Âge de votre personnage :
Entre 20 et 40
Possessions :
Vêtements (robe noire et souliers)
Petite dague
Arc et flèches
Shadow Step, son artefact (collier argent blanc sertit de pierres bleues) créant un vent à ses pieds ou un léger brouillard lorsque effrayée
Tiare serties d'une plume blanche et une noire, permettant de communiquer avec les colombes et les corbeaux
Niveau :
1
Expérience :
60
Date d'inscription :
01/09/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mar 1 Sep - 23:31.
Une ambiance calme, quelques grillons se faisant entendre, une température mi chaude mi fraiche. C’était un de ces temps parfait. Certains aiment la pluie, les canicules ou les tempêtes. La jeune femme préférait les petites chaleurs accompagnées d’une bonne brise. Alyss marchait doucement, dans cette petite clairière pas si exposée au soleil. Sous ses pas, quelques scourch scrouch, rien d’inquiétant. Avec son pendentif, en plus, cela faisait bien moins de bruit, une légère brise portant ses pas. Il lui semblait qu’elle marchait sur un petit nuage, plutôt que sur de vieilles branches mortes. Elle avait bien camouflée ses ailes sous sa robe, donc pas de flopipiflop d’ailes prises dans le vent. Elle continuait sa marche, prenant une bonne respiration, fermant les yeux. Ah! Le calme. Elle ne se rappelait pas avoir été aussi calme depuis un bon moment. Son cerveau ne lui balançait pas tout pleins de parole en plein visage. Elle n’avait pas trois millions de question, d’interrogation et d’opinion. Juste le vide. Enfin, si le vide existe… Existe-t-il? Ah, non, elle qui était enfin calme. Respirer. Ne penser à rieeeennnn…. Avec grand étonnement, elle y arrivait remarquablement bien. Jusqu'à ce qu'une voix, qui n'était pas sienne, interrompe ce silence.

" Allons compagnons, prenons la route ! Ouvrez donc la marche avec moi ami Gobelin il ne faudrait pas qu'il arrive malheur aux membre de notre équipe ! "

Hein?

Alyssandra froissa quelque peu les sourcils, embêtée. Deux secondes auparavant, elle se sentait enfin sereine. Et maintenant, quelque chose l’agaçait. À un point où elle ne voulue point ouvrir de nouveau les yeux. La voix avait été grave et basse, tout près d’elle. À la hauteur de ce qui pourrait être un enfant, quoiqu'elle ne fut pas si grande elle-même. Un peu à l’avant, à ce qui lui semblait être une vingtaine de pas. Quelqu’un qui n’était pas là auparavant l’était, désormais. Elle devrait bien regarder un jour, surtout qu’elle n’était pas seule. Peut-être était-elle entourée, menacée, ou pire. Elle ne pouvait donc pas porter mains à son arc, des plans pour mourir très jeune. Des gobelins, il avait dit…. C’est vert, c’est petit et pas très joli. Mais sont-ils un danger?

Résignée, elle ouvrit les yeux. Devant elle, une jolie troupe dans une forêt bien lugubre, un léger rire et une ambiance qu’elle n’aimait déjà pas. Deux chemins, la petite troupe un peu étrange semblait discuter duquel prendre. Dans le doute, toujours prendre la droite… Au moins, la grande femme avait les cheveux noirs… Triste consolation.

D’ailleurs, les individus qui se tenaient devant elle lui semblaient tous étrange. Ils ne semblaient pas soudés comme une vrai équipe d’aventuriers. Les petits semblaient aller ensemble et les femmes entre elle. Selon cette logique, devrait-elle se lier aux femmes? Ses doigts tremblèrent légèrement. Elle n’était pas très douée quand elle devait décider comment agir avec les autres. À moins que ce ne soit eux qui lui aient tendus un piège? Ouf, tant de questions, si peu de réponses…

-B…

Bonjour? Comme ça, directement? Elle aurait l’air trop nunuche ou bien d'une personne très impolie… Elle devait trouver une approche méfiante mais avenante en même temps. Et montrer qu’elle était en plein possession de ses moyens, même si elle ne l’était aucunement. Et un bonjour semblait s’imposer de lui-même…

-Bonjour. Ou bien heum... Excusez-moi? Je vous avise de ma présence pour ne pas vous effrayer plus tard. Enfin… Ou par politesse, je ne sais plus.

Pas penser à voix haute. Sauf qu’elle avait commencée, elle devait donc terminer, sans quoi elle ne serait pas fidèle à elle-même et à son manque d’habileté sociale. De toute manière, la troupe semblait plus inquiète par la foret que par une banale ange.

- Mais si jamais vous deviez choisir une des deux routes, la droite est toujours celle qui mène au bon chemin… Ah, et on m’appelle généralement Alyss…

Quoi qu’on ne l’appelle pas vraiment car on ne lui parle pas vraiment. Elle n’aimait pas vraiment cette conversation, espérant grandement qu’elle pourrait rester à l’arrière et les espionner. Ils semblaient tous particulier, après tout… Elle ne s'avança donc pas tant que ça. La blonde et la noire étaient amusantes. Les plus petits faisant davantage grand dur et moins drôles...

PNJ & Esprit taquin de la forêt
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
26
Niveau :
100
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 23 Sep - 18:28.
"C'est bien, jeune Ange, voilà enfin quelqu'un qui sache se décider ! Venez par ici !"

Le second chemin se ferme, et la forêt vous pousse fortement à suivre le chemin de droite, qu'a choisi Alyss. Il vous mènera tout droit à une clairière.

La suite se déroulera sur ce sujet.


Contenu sponsorisé


Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le .
Deuxième Event - Acte I [ Lunis Oniria, Zicielka, Zàzmi Côse, Pip, Alyss]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le verdict. Le deuxième tour à quand?
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Fin de l'acte et passage en beta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origin :: Le Monde :: Le Continent Siltran :: Heïbané-