:: Le Monde :: Le Continent Siltran :: HeïbanéPartagez | 

 Deuxième Event - Acte I [Utopie, Morghhur, Éleïssen, Linus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

PNJ & Esprit taquin de la forêt
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
26
Niveau :
100
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Ven 7 Aoû - 0:36.
Deuxième Event - Acte I
L'enfant de Heïbané


Vous marchiez, tous, tranquillement, dans une forêt, une plaine, une montagne. De quel continent ? Qu'importait. De quelle terre ? Cela importait encore moins ! Car vous voilà, en un pas de plus dans une forêt étrange. Elle ressemblait à toutes les autres, qu'avait-elle de spécial ? Vous ne le saviez pas, mais vous le ressentiez. Vous étiez tous disséminés par groupe dans différents lieux de cette étrange forêt. Que se passait-il ? Mais la forêt se jouait de vous, non ? Des bruits étranges résonnaient autour de vous, vous aviez beau vous retourner, scruter les bois, rien. Et cet écho ? Ne ressemblait-il pas à un rire ? Se moquait-on de vous ? Toutes les cartes sont entre vos mains désormais ! Allez vous vous concerter, faire connaissance, vous insulter ? Ou chercher sans vous soucier de ces inconnus (ou non) à vos côtés ?


Ce sujet est réservé à Utopie, Morghhur, Éleïssen et Linus. Vous ne voyez pas les autres, vous n'avez pas à lancer de dé, 140 mots minimum par poste, essayez de respecter le tour de poste de chacun sauf s'il tarde trop à venir ou qu'on vous dit de continuer. Vous êtes tous les quatre côtes à côtés, comme si vous veniez de vous croisez à un détour. Vous êtes intrigués... Et titillés par ces bruits et rires.



Membre & Homme-Loup
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
24
Messages :
197
Localisation :
Clermont-Ferrand
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t95-premiers-pas
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t247-le-livre-de-morghhur#2056
Âge de votre personnage :
30
Possessions :
-Epée en argent
- Armure en cuir de bonne qualitée
-Vore
-Pierre Blanche (la lune a un effet positif sur Morghur)
- Slip en cuir de chèvre
- Pendentif en forme de papillon

Savoirs :
- Poisons et antidotes (basique) [http://origin.forumgratuit.fr/t100-trefonds-tenebreux-et-farfelue-foret-morghhur-et-kamyu]
- Chasse [http://origin.forumgratuit.fr/t106-quete-et-avec-cette-corde-je-fais-quoi-morghhur]
- Maîtrise du cuir basique [http://origin.forumgratuit.fr/t126-quete-le-tanneur-et-le-tanne-morghhur]
- Maîtrise du cuir avancée [http://origin.forumgratuit.fr/t204p20-quete-le-saint-plan-morghhur#1768]
- Maîtrise avancée de l\'épée [http://origin.forumgratuit.fr/t222-quete-au-fil-de-l-epee-morghhur-grave]
Niveau :
4
Expérience :
22
Date d'inscription :
01/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.asheshead.com
Posté le Sam 8 Aoû - 10:55.
Il avait coursé Kamyu sur des centaines de mètres dans les plaines. Sa rage et sa soif de réponses lui avait donné un second souffle et il avait bien failli mettre la main sur elle. Il ne savait pas ce qui se serait passé alors, peut être l'aurait-il tuée, peut être pas, il voulait surtout comprendre ce qui c'était passé. Mais alors que sa poursuite continuait, il s'était tout d'un coup retrouvé dans une forêt.

Sous le coup de la surprise, il s'arrêta. Ses yeux grands ouverts, il dégaina son épée d'argent pour accueillir une potentielle menace. Où se trouvait-il ? Et son amie ? Eleïssen aussi avait elle été transportée ? Il l'avait laissé aux alentours du village après l'incident avec la fillette ailée après avoir jugé qu'elle pourrait s'en sortir. Il se demanda si, après un tel choc, elle serait en sécurité si elle était aussi transportée dans ce lieu, qui semblait pour le moins inhospitalier.

D'ailleurs, il se mit à scruter les alentours de façon plus attentive. Morghhur était dans son élément en forêt, pourtant celle-ci ne lui inspirait pas confiance. Toute sa partie animale criait au danger et voulait prendre le dessus pour se sortir de cet endroit. Des bruits se faisaient entendre : une forêt était rarement silencieuse. Des brindilles brisées, des feuillages bousculés mais surtout un son étrange. Un son très humain, qui dénotait réellement du lieu dans lequel il se trouvait : un rire.
Un rire se répercutant autour de lui, comme un symbole de ses erreurs, de ses échecs. Il n'aurait pas dû laisser son amie seule. Il n'aurait pas dû se diriger vers ce village. A vrai dire, il n'aurait même jamais dû avoir la prétention de savoir mieux qu' Eleïssen ce qui pourrait être bon pour elle. Le village ne lui avait pas apporté de repos mais tout le contraire. Ce rire était peut être également là pour lui montrer à quel point il n'était rien, il ne comprenait rien. Ce monde se jouait de lui, et quand il commençait à peine à avoir prit des repères, il était transporté dans une forêt mystérieuse.

Il hurla de rage et abattit violemment son poing contre un arbre. La douleur monta rapidement et envahit ses pensées, l'empêchant de continuer à réfléchir. Il lécha le sang qui perlait sur son poing meurtri et la rage bouillonna de plus belle.

D'où venait ce rire ? Il allait trouver son instigateur, le frapper, le tuer. Il ne supportait plus d'être manipulé de la sorte. Morghhur n'avait jamais eu un tempérament particulièrement docile, mais sa partie bestiale se sentant piégée, elle décuplait sa rage et ce besoin maladif d'être libre. Il n'y avait à présent plus aucune place pour de la réflexion posée et de l'intelligence. Plus de prudence ni de retenue.

Le rire continuait de se répercutait et résonnait dans sa tête, tournant encore et encore, lui faisant serrer les dents , quand soudain il cria à plein poumon :

VIENS ! AU LIEU DE RESTER CACHÉ COMME UN COUARD. VIENS ICI QUE JE TE FASSE RAVALER CETTE ARROGANCE. TU JOUES AVEC MOI, ET MÊME AVEC NOUS DEPUIS TROP LONGTEMPS, VIENS RIRE EN FACE DE MOI. JE TAILLERAI UN SOURIRE SUR TON VISAGE A L’ÉPÉE, RÉPANDRAI SUR LE SOL TA CERVELLE TORDUE ET PERVERSE. VIENS LA !



Modo orthographe & Démon infirme
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
17
Messages :
305
Compagnon :
- Un staïpil aveugle et sans nom.
Possessions :
-Une plume obtenue d'un Griffon durant une quête. (Et ouais, une plume, qui dit mieux ?!)

Savoirs :
- Cartographie [http://origin.forumgratuit.fr/t19-quand-il-s-agit-de-retrouver-son-chemin-utopie]
- Chasse [http://origin.forumgratuit.fr/t48-et-avec-cette-corde-je-fais-quoi-utopie]
Niveau :
4
Expérience :
65
Date d'inscription :
26/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 9 Aoû - 16:33.
J'avais traversé de nombreux endroits et vécu de nombreuses choses, j'avais appris à me défendre, à haïr et à rêver, j'avais appris à survivre. Mais, malgré toute les aventures que j'avais vécu, malgré toute ces choses incroyables, rien n'aurait pu me préparer à ce qui allait se passer. Je marchais, tranquillement et comme à mon habitude. J'étais bien, seul avec mon Staïpil, j'observai la nature en pensant à ses milles dangers, l'herbe fine et les feuilles vertes ondulaient au vent, des Brishs courraient face à moi, tout était calme. Puis un pas, un seul pas, me plongea dans un monde étrange, une foret. Certes, comme les autres, avec ses arbres, ses plantes et ses écureuils, mais tout à fait différente dans le ressenti qu'elle me donnait. Des bruits tournaient autour de moi, des échos indiscernables qui me faisaient peur. Je ris, j'étais content, à chaque chose étrange que je vivais, j'avais l'occasion de frapper et de me faire frapper. Une voix retentit, un hurlement de rage qui me menaçait, qui m'ordonnait de le rejoindre, parce que j'avais ris. Je ris de plus belle, et avançais vers l'origine de cet appel. J'allais l'éclater, réduire cette épée en tôle déformée et frapper son crâne jusqu'à ce que son cerveau soit liquide. Je gardai ces menaces pour moi. On allait bien s'amuser.


La raison du plus fort est toujours la meilleure, sans force aucun rêve ne se réalise.



C'est pourquoi je dois être le plus fort, pour détruire leur raison avec mes rêves.

Co-Fonda Psychy & Yokaï rejetée
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
22
Messages :
190
Localisation :
Derrière toi
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t114-eleissen-la-chute-du-yokai#1122
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t221-livre-de-eleissen
Âge de votre personnage :
19
Compagnon :
Une salamandre : Niri
Possessions :
-Deux poignards pouvant se rejoindre en une lance de 1m50. Elle l'attache dans son dos en forme de lance

-Cape chaude gagnée dans la quête brise casserole.

- Des touffes de poil de manticore

- Un bocal (1L) remplit de Salpêtre (gagné lors de la quête le siège).

- La pierre d'âme d'Utopie.
Savoirs :
Chasse (Pister, pièges, traque..).
Soins légers.
Construction d'un campement/ refuge
Cuisine (+ fabrication de bougie d'anniversaire)
Conservation de la nourriture
Poisons et antidotes mineurs
Niveau :
3
Expérience :
85
Date d'inscription :
31/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 10 Aoû - 14:26.
Le sang. Encore et toujours le sang. Niri… Éleïssen avançait, sans regarder où elle était, ma tête vide, les yeux écarquillés. Elle avait cousu et bandé ses récentes plaies, provoqués par la peur des villageois et la folie de Kamyu. Elle était couverte de bleus et d’hématomes et elle boitait. Une fourche avait été plantée dans sa cuisse, désormais elle portait sur une jambe les traces de dents de l’homme-loup, de l’autre, les traces de dents de fer. Les cris et les pleurs des villageois hantaient encore son esprit. À la fois ceux qu’elle avait vus éradiqués sous la faux et la démence de la gamine surtout ceux qu’elle avait tués par sa peur et sa souffrance. Requiem, oui le nom de cet étrange pouvoir qui sommeillait en elle. Ce pouvoir qui venait de se déclencher et qui avait tué plusieurs villageois qui la maltraitaient, le sang la recouvrait, le sien, le leur. Leur esprit et leur douleur restait et resterait marqué en son âme à jamais…
Et puis surtout un grand creux se formait en elle. Niri avait presque était toujours à ses côtés, la petite créature était beaucoup pour elle, et elle avait péri. L’homme-loup aussi, qui était au final, la seule personne en qui elle pouvait faire confiance était partit en quête de réponse. Et elle se retrouvait là, comme au début. Seule, dans cette forêt. À jamais ?

Elle marchait toujours, droite, bien que boitillante. La tête haute, la queue raide, tendue elle ne regardait où elle marchait. Où aller ? Elle n’avait sa place nulle part. Que faire ? Elle était né là, sans but ni raison. Elle n’avait rien auquel elle pouvait se raccrocher. Peut-être pouvait-elle s’assoir là contre cet arbre, laisser les jours passer, et cesser d’exister ? Non son instinct l’en empêcherait. Fichu instinct. Elle portait sa cape derrière son dos, elle avait troqué sa tunique d’origine, sale, couverte de sang et déchirées de partout contre l’armure robuste que Morghhur lui avait conçue. Elle lui en était très reconnaissante par ailleurs. Elle avait toujours son foulard violet, sale et déchiré qui maintenait son arme, ainsi que les deux pans de tissus qui figuraient de part et d’autres de son corps.

Soudainement l’odeur changea, la forêt ne semblait plus la même, la jeune fille s’en rendait bien compte. Cela attira un peu son attention. Elle regardait autour d’elle, elle n’était plus au même endroit. Des bruissements et des rires résonnaient autour d’elle. Elle ferma les yeux, ne vit aucune âme.

« VIENS ! AU LIEU DE RESTER CACHÉ COMME UN COUARD. VIENS ICI QUE JE TE FASSE RAVALER CETTE ARROGANCE. TU JOUES AVEC MOI, ET MÊME AVEC NOUS DEPUIS TROP LONGTEMPS, VIENS RIRE EN FACE DE MOI. JE TAILLERAI UN SOURIRE SUR TON VISAGE A L’ÉPÉE, RÉPANDRAI SUR LE SOL TA CERVELLE TORDUE ET PERVERSE. VIENS LA ! »

Elle reconnaissait la voix parfaitement bien. Il était là lui aussi ? Elle courut, lui arrivait-il quelque chose ? Le sang, toujours le sang qui était imprégné dans sa tête. Elle arriva dans un croisement et le vit, le poing ensanglanté, énervé, à bout. La tristesse parcourut son regard. C’était de sa faute s’il avait vécu ça. À de cause de son apparence, de sa monstruosité, de naissance.

« Morghhur… je suis désolée.. »

Elle le fixait le regard triste, elle ne voulait pas qu’il soit énervé, elle ne voulait pas qu’il se laisse emporter par la bête.

« Il y a quelque chose dans cette forêt. Je… Nous devrions en sortir. »

À ces paroles un troisième protagoniste fit son entrée dans ce théâtre absurde. Elle le vit, elle écarquilla les yeux, recula. Elle se souvenait de lui. Petit démon cruel. Elle prit son arme, plus à même de se battre et de se défendre maintenant.



Spoiler:
 


Membre & Homme-Loup
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
24
Messages :
197
Localisation :
Clermont-Ferrand
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t95-premiers-pas
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t247-le-livre-de-morghhur#2056
Âge de votre personnage :
30
Possessions :
-Epée en argent
- Armure en cuir de bonne qualitée
-Vore
-Pierre Blanche (la lune a un effet positif sur Morghur)
- Slip en cuir de chèvre
- Pendentif en forme de papillon

Savoirs :
- Poisons et antidotes (basique) [http://origin.forumgratuit.fr/t100-trefonds-tenebreux-et-farfelue-foret-morghhur-et-kamyu]
- Chasse [http://origin.forumgratuit.fr/t106-quete-et-avec-cette-corde-je-fais-quoi-morghhur]
- Maîtrise du cuir basique [http://origin.forumgratuit.fr/t126-quete-le-tanneur-et-le-tanne-morghhur]
- Maîtrise du cuir avancée [http://origin.forumgratuit.fr/t204p20-quete-le-saint-plan-morghhur#1768]
- Maîtrise avancée de l\'épée [http://origin.forumgratuit.fr/t222-quete-au-fil-de-l-epee-morghhur-grave]
Niveau :
4
Expérience :
22
Date d'inscription :
01/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.asheshead.com
Posté le Mer 12 Aoû - 12:26.
Sa rage continuait de le consumer et il sentait déjà poindre les prémices de la transformation bestiale. Il n'avait même plus l'envie de lutter contre cela, il déchiquetterai l'instigateur de ce rire.

Morghhur… je suis désolée..

De quoi ? que venait-il d'entendre ? il avait l'impression que cette voix ... Elle était familière. C'était celle d'Eleïssen !
Il se tourna dans la direction d'où le son provenait et vit son amie, dans ce même lieu. D'un côté cela était plus rassurant car il la savait en vie, d'un autre, il avait maintenant peur que les périls de cette forêt ne la menace elle aussi.
Morghhur se sentit soudain plus calme, il se sentait rassuré de la présence de son alliée.
Il se dirigea vers elle, plaçant ses mains sur ses épaules et lui dit :

Eleïssen, je ne pensais pas te voir ici ! Tu vas bien ? Il faut ...

Il n'eut pas le loisir de finir sa phrase, puisqu'elle déclara alors :

Il y a quelque chose dans cette forêt. Je… Nous devrions en sortir.

Il arrêta alors de parler, puis se tourna, dégainant son arme. Il était vrai, maintenant qu'elle en parlait, qu'il pouvait sentir une odeur humaine à proximité. Elle se rapprochait.
Lorsqu'il vit la silhouette, cela lui rappela quelque chose : un homme bien bâti et se déplaçant de tel manière que l'on pouvait deviner une certaine puissance et l'habitude de se battre.
Eleïssen elle, avait tiré son arme et semblait peu encline à engager la conversation avec l'inconnu.

Puis alors qu'il avançait dans leur direction, il le reconnut, il s'agissait de l'étrange humanoïde qu'il avait vu à Trev'hulg. Celui qui voulait à tout prix le combattre. Il se souvenait surtout de son débordement lorsqu'il avait frappé le mur et était parti juste avant l'arrivée des dragons. Il était plutôt instable sur le plan psychologique, et Morghhur ne savait pas s'il pourrait lui faire confiance dans une telle situation.

Je te connais ! Tu es un survivant de Trev'hulg, Utopie c'est ça ? On est pas en sécurité ici, quelque chose nous à attiré là de toute évidence. Je pense qu'on ne tardera pas à savoir de quoi il s'agit. Es-tu ici pour nous aider ou nous combattre ?

Pour appuyer son discours, Morghhur fit quelques moulinets avec sa lame, lui faisant décrire des arcs complexes pour prouver son habileté et dissuader l'homme de les défier.



Modo orthographe & Démon infirme
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
17
Messages :
305
Compagnon :
- Un staïpil aveugle et sans nom.
Possessions :
-Une plume obtenue d'un Griffon durant une quête. (Et ouais, une plume, qui dit mieux ?!)

Savoirs :
- Cartographie [http://origin.forumgratuit.fr/t19-quand-il-s-agit-de-retrouver-son-chemin-utopie]
- Chasse [http://origin.forumgratuit.fr/t48-et-avec-cette-corde-je-fais-quoi-utopie]
Niveau :
4
Expérience :
65
Date d'inscription :
26/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 24 Aoû - 11:30.
Deux personnes aux lieux d'une, les choses se compliquaient vraisemblablement et l'amusement risquait fort de n'être qu'à sens unique : leurs lames contres ma chair. Je reconnus les deux individus, j'avais croisé l'humain, rapidement, à Trev'Hulg, et l'autre, la bête, pendant l'un de mes voyages. Tout deux n'avaient apparemment pas confiance en moi,  une arme déjà sortie confirmait mes doutes. Le gros musclé, comme j'aime à l’appeler, me demanda si j'étais avec ou contre eux. Avais-je vraiment la réponse ? Il sortit lui aussi sa lame et commença une démonstration complexe de la boucherie qui surviendrait si je faisais le moindre écart. Je ris. Je l'aimais bien.

- Le moment est mal choisi pour que j'essaye de te combattre, effectivement. Tu pourrais ranger ton arme, je ne vais rien te faire. J'imagine que tu ne dois pas avoir une très bonne opinion que moi, ne t’inquiètes pas, tu n'es pas le seul. A vrai dire, j'aimerai savoir qui a une bonne opinion de moi. Bref, tuons la chose qui est responsable de notre arrivée ici.

Je me dirigeai ensuite vers l'autre individu, elle recula en grognant, visiblement mécontente, mais j'étais assez proche pour qu'elle puisse m’empaler de son arme sans que je ne puisse rien faire.

- Tue moi si tu en as envie, si ça t'amuses ou si tu en tires de la satisfaction, lui chuchotai-je. Je vais surement être une source d'ennui à venir, pour toi, comme pour les autres. Alors prends vite ta décision.

Je m'éloignai vivement, m'assis par terre devant l'humain et sortis le maigre contenu de mon sac. Quelques vivres, des cartes que j'avais rempli grossièrement, une plume et une carte vierge. J'inscris notre position sur cette dernière, en utilisant un peu de mon sang comme encre. Je tendais ensuite la carte à l'humain, lui demandant s'il avait d'autres informations sur l'endroit où nous étions.


La raison du plus fort est toujours la meilleure, sans force aucun rêve ne se réalise.



C'est pourquoi je dois être le plus fort, pour détruire leur raison avec mes rêves.

Co-Fonda Psychy & Yokaï rejetée
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
22
Messages :
190
Localisation :
Derrière toi
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t114-eleissen-la-chute-du-yokai#1122
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t221-livre-de-eleissen
Âge de votre personnage :
19
Compagnon :
Une salamandre : Niri
Possessions :
-Deux poignards pouvant se rejoindre en une lance de 1m50. Elle l'attache dans son dos en forme de lance

-Cape chaude gagnée dans la quête brise casserole.

- Des touffes de poil de manticore

- Un bocal (1L) remplit de Salpêtre (gagné lors de la quête le siège).

- La pierre d'âme d'Utopie.
Savoirs :
Chasse (Pister, pièges, traque..).
Soins légers.
Construction d'un campement/ refuge
Cuisine (+ fabrication de bougie d'anniversaire)
Conservation de la nourriture
Poisons et antidotes mineurs
Niveau :
3
Expérience :
85
Date d'inscription :
31/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 24 Aoû - 14:31.
« Je te connais ! Tu es un survivant de Trev'hulg, Utopie c'est ça ? On est pas en sécurité ici, quelque chose nous à attiré là de toute évidence. Je pense qu'on ne tardera pas à savoir de quoi il s'agit. Es-tu ici pour nous aider ou nous combattre ? »

Décidément, cet homme connaissait du monde. Elle observa Morghhur, qui restait sur le qui-vive, il n’avait pas confiance en ce démon sadique lui aussi. Elle ferma les yeux et ne put voir qu’une âme tirant vers le blanc. Parfois elle tressautait, tirant partiellement vers le noir. Y avait-il encore une chance pour ce démon ? Il semblait se perdre et se corrompre au fur et à mesure que le temps passait. Pourquoi ? La vie semblait si absurde.

« Le moment est mal choisi pour que j'essaye de te combattre, effectivement. Tu pourrais ranger ton arme, je ne vais rien te faire. J'imagine que tu ne dois pas avoir une très bonne opinion que moi, ne t’inquiètes pas, tu n'es pas le seul. A vrai dire, j'aimerai savoir qui a une bonne opinion de moi. Bref, tuons la chose qui est responsable de notre arrivée ici. »

Tuer, encore et toujours. Pourquoi vivre si c’est pour enlever sans réfléchir la vie à d’autrui. Ce serait lui qui devrait mourir, dans toute l’absurdité de son existence. Lui et tous les autres, qui aveuglés par les préjugés, la haine ou la démence se laissaient emporter et faisaient souffrir ceux qui ne le méritait pas. Et elle, qu’avait-elle fait pour avoir subi tout ce qu’elle avait vécu ? Ces villageois qui la rejetaient, ce démon qui l’avait frappé encore et encore, ce loup-garou qui avait essayé de la dévorer, cette manticore qui voulait tant sa mort, ces villageois qui l’avaient torturée, et cette jeune yokaï qui avait tué Niri…
Ses pensées s’interrompirent lorsqu’elle vit le démon approcher, que voulait-il ? Il semblait joueur, elle, elle n’était pas humeur. Elle se hérissa de plus belle, fouetta l’air de sa queue et grogna, Éleïssen recula et abaissa son arme vers… Utopie ? C’était comme ça que Morghurr l’avait nommé. Il s’approcha encore plus d’elle, ne comprenait-il donc pas ! paralysé, impuissante il lui murmura :

« Tue-moi si tu en as envie, si ça t'amuses ou si tu en tires de la satisfaction. Je vais surement être une source d'ennui à venir, pour toi, comme pour les autres. Alors prends vite ta décision. »

La yokaï écarquilla d’avantage les yeux, outrée par ces paroles. Il y avait déjà eu trop de mort ces derniers temps, innocents comme coupable elle était fatiguée du sang. Avait-elle le choix ? Non. Alors elle se raffermit et poussa le démon du dos de la lame, les yeux plissé et rétorqua :

« Quel intérêt de nous offrir une vie si c’est pour aller retirer celle des autres ? Ta mort ne changerait rien, alors sortons d’ici ensemble, mais gare à toi où je te tuerai si ton âme deviens trop mauvaise. »

Il recula sans répondre autre chose et déballa le contenu de son sac. Il y figurait d’étranges papiers sertis de dessins, une carte ? Elle n’y connaissait pas grand-chose et ne comprenait rien à ce qu’il faisait lui, avec Morghurr. Alors elle décida de se concentrer sur les rires qui l’entourait, toujours son arme en main, elle percevait la présence qui l’encerclait. Elle n’aimait pas ça et voulait partir, ainsi gardait-elle son arme en main, prête à en découdre.





Spoiler:
 


Membre & humain pyromane
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
29
Messages :
6
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t266-linus-homme-sombre-mais-gentil
Âge de votre personnage :
21 ans
Compagnon :
Aucun
Possessions :
Vêtements :
- Armure de cuir noir
- Pantalon de cuir noir
- Ceinture de cuir noir
- Veste de tissu bleue ciel

Armes :
- Un sabre, la Yamato
- Quelques poignards de lancer

Artefact :
- Pendentif de rubis
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
18/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 24 Aoû - 16:41.
Je venais de me réveiller dans ce monde et marchais dans une forêt. Elle paraissait calme au départ mais des échos de rires se firent entendre. Au départ, je pensais que ce n'était seulement que des enfants qui s'amusaient dans la forêt, des enfants totalement inconscients soit disant passant, et continuais ma route. Mais plus je marchais et plus je sentais que cette forêt avait quelque chose d'étrange, aucun enfant n'oserait s'aventurer dans une forêt comme celle là. D'une nature prudente, je sortais mon sabre au cas où quelque chose ou quelqu'un m'attaquerait puis je m'arrêtais pour regarder autour de moi, rien, personne, les rires continuaient de se faire entendre, et cette forêt avait l'air d'être normale mais j'avais un mauvais pressentiment, quelque chose ou quelqu'un se fichait de moi et ça ne me plaisait pas. Je continuais de marcher lentement, sabre en main, les rires continuaient. J'essayais de garder mon sang-froid mais les rires m'énervaient de plus en plus. Je regardais derrière moi au cas où cela essayerait de me prendre par surprise.

- MONTRE TOI, ESPÈCE DE LÂCHE. QUOI QUE TU SOIS, MONTRE TOI !!!

Je marchais en reculant, mais involontairement je cognais sur quelque chose. Je me retournais pour voir ce que c'était, et ce quelque chose était en fait quelqu'un, un humain comme moi, légèrement plus petit que moi. Cette personne n'était pas seule, il était accompagné par deux autres personnes.

- Euh, excusez-moi, les rires viennent-ils de l'un d'entre vous ?

Membre & Homme-Loup
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
24
Messages :
197
Localisation :
Clermont-Ferrand
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t95-premiers-pas
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t247-le-livre-de-morghhur#2056
Âge de votre personnage :
30
Possessions :
-Epée en argent
- Armure en cuir de bonne qualitée
-Vore
-Pierre Blanche (la lune a un effet positif sur Morghur)
- Slip en cuir de chèvre
- Pendentif en forme de papillon

Savoirs :
- Poisons et antidotes (basique) [http://origin.forumgratuit.fr/t100-trefonds-tenebreux-et-farfelue-foret-morghhur-et-kamyu]
- Chasse [http://origin.forumgratuit.fr/t106-quete-et-avec-cette-corde-je-fais-quoi-morghhur]
- Maîtrise du cuir basique [http://origin.forumgratuit.fr/t126-quete-le-tanneur-et-le-tanne-morghhur]
- Maîtrise du cuir avancée [http://origin.forumgratuit.fr/t204p20-quete-le-saint-plan-morghhur#1768]
- Maîtrise avancée de l\'épée [http://origin.forumgratuit.fr/t222-quete-au-fil-de-l-epee-morghhur-grave]
Niveau :
4
Expérience :
22
Date d'inscription :
01/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.asheshead.com
Posté le Mar 25 Aoû - 22:16.
Le moment est mal choisi pour que j'essaye de te combattre, effectivement. Tu pourrais ranger ton arme, je ne vais rien te faire. J'imagine que tu ne dois pas avoir une très bonne opinion que moi, ne t’inquiètes pas, tu n'es pas le seul. A vrai dire, j'aimerai savoir qui a une bonne opinion de moi. Bref, tuons la chose qui est responsable de notre arrivée ici.

C'était la réponse que lui fournissait cet être étrange alors que l'homme-loup rangeait son épée. La lame d'argent émit un son agréable en glissant contre la gaine en métal qui protégeait le cuir du fourreau.
Morghhur renifla négligemment comme pour éviter de répondre et observa l'humanoïde se diriger vers Eleïssen.
Ce dernier glissa quelques mots à son oreille et Morghhur ne put en saisir la teneur mais cela n'eut pas l'air de l'enchanter.

Son amie poussa le petit être et lui dit : Quel intérêt de nous offrir une vie si c’est pour aller retirer celle des autres ? Ta mort ne changerait rien, alors sortons d’ici ensemble, mais gare à toi où je te tuerai si ton âme deviens trop mauvaise.

Il s'agissait encore de meurtre, à croire qu'il n'avait que cela à l'esprit. Là ou il avait, au préalable, vu un adversaire de valeur, Morghhur voyait surtout une raison de ce méfier à présent. Le goût du combat était autre chose que le goût du sang et de la violence, il fallait bien peu de choses pour passer la ligne entre les deux mondes, et il n'aimait pas ceux qui franchissaient le pas délibérément.

Il s'apprêtait à le lui dire quand il perçut un son infime, il se retourna dégainant de nouveau sa lame et se retrouva en face d'un humain se dirigeant dans leur direction. Il fut bientôt à portée et il déclara :

Euh, excusez-moi, les rires viennent-ils de l'un d'entre vous ?

Morghhur prit la parole avant ses camarades.

Non, et d'ailleurs, je commence à croire que la présence d'autant de personnes ici en est la principale raison. Quelqu'un joue avec nous, soyons sur nos gardes. Je ne sais pas qui tu es, et le savoir ne me rendrait pas particulièrement plus à même de sortir d'ici, cependant, un conseil : si tu restes avec nous, ne t'avises pas de faire quelque chose de stupide, sans quoi ma lame te répondra rapidement.
Je propose que l'on se mette en route, ce n'est pas en restant ici que nous allons sortir de cet endroit.


Sur ces paroles, Morghhur n'attendit pas que les autres répliquent et commença à avancer dans la direction opposée à celle d'où il était venu. Les épais troncs et l'ambiance étrange lui donnait l'impression d'avancer dans quelque sorte de dimension oppressante et il gardait tous ses sens en alerte pour réagir dès qu'il le pourrait .



Modo orthographe & Démon infirme
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
17
Messages :
305
Compagnon :
- Un staïpil aveugle et sans nom.
Possessions :
-Une plume obtenue d'un Griffon durant une quête. (Et ouais, une plume, qui dit mieux ?!)

Savoirs :
- Cartographie [http://origin.forumgratuit.fr/t19-quand-il-s-agit-de-retrouver-son-chemin-utopie]
- Chasse [http://origin.forumgratuit.fr/t48-et-avec-cette-corde-je-fais-quoi-utopie]
Niveau :
4
Expérience :
65
Date d'inscription :
26/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 26 Aoû - 16:00.
La bête n'avait toujours pas compris, l'humain n'avait même pas daigné me répondre, ni même m'adresser un regard lorsque je lui tendais la carte. Un autre être était arrivé, une humain, vraisemblablement, qui lui aussi pourrait être une source de danger. Je ne dis rien et suivais le guerrier à l'épée, je l'observai silencieusement et discrètement. Fort, certes, mais quelque chose d'étrange se dégageait de lui. Une prestance, une aura sage et courageuse, se dénotait dans ses vêtements et dans ses paroles. Mais ses gestes et son attitude orgueilleuse me faisaient douter de mon analyse... J'observai aussi la foret, les arbres, leur feuillage épais qui obscurcissait presque le soleil, ce tapis de lierres, de mousses et de feuilles que nous foulions à chacun de nos pas, ces rires lugubres et ces bruits étranges. Tout ici était censé faire peur. Mais je n'étais pas apeuré, non, je m'amusais de cet endroit et de la situation, les camarades que j'avais ici à mes côté avaient tous des personnalités très différentes, très intéressantes même. Alors j'avancais, tranquille, je suivais le pas. Je finirai bien par m’énerver plus tard...


La raison du plus fort est toujours la meilleure, sans force aucun rêve ne se réalise.



C'est pourquoi je dois être le plus fort, pour détruire leur raison avec mes rêves.

PNJ & Esprit taquin de la forêt
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
26
Niveau :
100
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 26 Aoû - 18:22.
L'être rit toujours, vous sentez sa présence non loin. Et pourtant, vous ne parvenez à rien discerner.

"Vous battre ? Est-ce là tout ? Que comptez-vous faire, désormais ?"

Les échos cessent avec ces quelques paroles, de même que les rires. Le silence se fait quelque peu oppressant.



Co-Fonda Psychy & Yokaï rejetée
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
22
Messages :
190
Localisation :
Derrière toi
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t114-eleissen-la-chute-du-yokai#1122
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t221-livre-de-eleissen
Âge de votre personnage :
19
Compagnon :
Une salamandre : Niri
Possessions :
-Deux poignards pouvant se rejoindre en une lance de 1m50. Elle l'attache dans son dos en forme de lance

-Cape chaude gagnée dans la quête brise casserole.

- Des touffes de poil de manticore

- Un bocal (1L) remplit de Salpêtre (gagné lors de la quête le siège).

- La pierre d'âme d'Utopie.
Savoirs :
Chasse (Pister, pièges, traque..).
Soins légers.
Construction d'un campement/ refuge
Cuisine (+ fabrication de bougie d'anniversaire)
Conservation de la nourriture
Poisons et antidotes mineurs
Niveau :
3
Expérience :
85
Date d'inscription :
31/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 26 Aoû - 21:36.
Alors que Morghurr allait se pencher sur les cartes d’Utopie, des sons attirèrent son attention. La jeune fille ferma rapidement les yeux, se concentra et aperçut l’âme d’un humain, qui tirait vers le sombre. Un peu moins sur sa garde, elle gardait tout de même son arme en main et fixait, au début concentrée, puis amusée l’inconnu, un humain de grande taille, bien habillé, cheveux blancs assez cours et visage sévère entrer dans la clairière à reculons et finir sa course lorsqu’il effleura le dos de l’homme loup. Elle en aurait presque rit si les récents évènements n’étaient pas encore profondément ancrés en elle.

« Euh, excusez-moi, les rires viennent-ils de l'un d'entre vous ? »

Il s’adressait visiblement au petit groupe qu’ils formaient. Comment s’appelait-il ? Il ne s’était pas présenté. Bha peu importait. Ce fut Morghurr qui prit l’initiative de répondre, visiblement toujours énervé.

« Non, et d'ailleurs, je commence à croire que la présence d'autant de personnes ici en est la principale raison. Quelqu'un joue avec nous, soyons sur nos gardes. Je ne sais pas qui tu es, et le savoir ne me rendrait pas particulièrement plus à même de sortir d'ici, cependant, un conseil : si tu restes avec nous, ne t'avises pas de faire quelque chose de stupide, sans quoi ma lame te répondra rapidement.
Je propose que l'on se mette en route, ce n'est pas en restant ici que nous allons sortir de cet endroit. »

Il marquait là un bon point et Éleïssen n’aimait absolument pas ça. Lui il partit aussitôt après avoir dit ses paroles et la jeune fille lui emboîta le pas, préférant rester près de quelqu’un en qui elle pouvait avoir confiance plutôt que cet inconnu et ce… Utopie. Elle restait sur ses gardes, surtout pour surveiller le gamin que le rire, pour elle le danger viendrait plus de lui qu’autre chose. Sa queue battait l’air avec ardeur tandis qu’elle avançait, agacée de cette situation.

"Vous battre ? Est-ce là tout ? Que comptez-vous faire, désormais ?"

Les rires cessèrent aussitôt, laissant place à un silence et une ambiance pour le moins oppressante. La jeune fille s’arrêta pour scruter les horizons, aucun de sens ne semblait lui être utile, tout comme sa vision des âmes qui ne lui offrit rien de plus. Elle rouvrit les yeux pour fixer le petit groupe. Pourquoi devaient-ils être tous ensemble ? Elle n’aimait pas ça, et un grognement sourd était à deux doigt de percer de sa gorge. Ce qu’elle comptait faire ? Fallait-il répondre ? Elle n’en avait pas l’envie, elle voulait juste être seule, se reposer, récupérer de ses blessures, de son traumatisme, faire son deuil. Elle voulait juste son petit coin de paradis, elle se sentait las soudainement à cette pensée, et triste. Elle fixa l’homme loup, les autres étaient libre de faire ce qu’ils voulaient, elle s’en fichait, et elle lui annonça.

« Nous ferions mieux de marcher moins vite. De plus observer, qui sait ce qui nous attend ? Je suis pas d’humeur à croiser une nouvelle manticore. »




Spoiler:
 


Membre & humain pyromane
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
29
Messages :
6
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t266-linus-homme-sombre-mais-gentil
Âge de votre personnage :
21 ans
Compagnon :
Aucun
Possessions :
Vêtements :
- Armure de cuir noir
- Pantalon de cuir noir
- Ceinture de cuir noir
- Veste de tissu bleue ciel

Armes :
- Un sabre, la Yamato
- Quelques poignards de lancer

Artefact :
- Pendentif de rubis
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
18/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Jeu 27 Aoû - 16:45.
Apparemment, je tombais mal, vraiment mal. L'homme sur qui je venais de me heurter était visiblement de très mauvais poil.

Non, et d'ailleurs, je commence à croire que la présence d'autant de personnes ici en est la principale raison. Quelqu'un joue avec nous, soyons sur nos gardes. Je ne sais pas qui tu es, et le savoir ne me rendrait pas particulièrement plus à même de sortir d'ici, cependant, un conseil : si tu restes avec nous, ne t'avises pas de faire quelque chose de stupide, sans quoi ma lame te répondra rapidement.
Je propose que l'on se mette en route, ce n'est pas en restant ici que nous allons sortir de cet endroit.


Il avait l'air d'aimer la baston et s'il voulait se battre ma Yamato et moi-même étions prêts à l'affronter. Mais ma priorité était de retrouver cette personne ou cette chose qui osait de foutre de moi ou plutôt de nous car il devait surement aussi se foutre de ces personnes qui composaient ce groupe. Mais seul dans cette forêt, cette tâche était loin d'être facile, je devais donc gagner leur confiance. Je les suivais quand une voix se fit entendre.

"Vous battre ? Est-ce là tout ? Que comptez-vous faire, désormais ?"

Cela m'énervait de savoir qu'il était proche de nous, mais je n'allais pas lui donner le plaisir de répondre. De plus, le silence qui régnait après cela était inquiétant, plus de rire, plus de voix, rien. Mon sabre sorti, je m'arrêtais pour regarder autour de moi au cas où il nous tomberait dessus. Je voyais que la Yokaï s'était également arrêtée et disait.

« Nous ferions mieux de marcher moins vite. De plus observer, qui sait ce qui nous attend ? Je suis pas d’humeur à croiser une nouvelle manticore. »

N'étant pas du genre à me fier à l'apparence, qu'une personne soit humaine, ange, yokaï ou quoi que se soit d'autre, je pars sur l'idée que c'est peut être une bonne personne. Avait-elle peur ? J'essayais de la rassurer en espérant rassurer le groupe sur mes intentions.

- Vous avez peur, mademoiselle ? Ne vous en faites pas tout va bien se passer et on sortira de ce merdier.

En tout cas, je l'espérais.

Membre & Homme-Loup
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
24
Messages :
197
Localisation :
Clermont-Ferrand
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t95-premiers-pas
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t247-le-livre-de-morghhur#2056
Âge de votre personnage :
30
Possessions :
-Epée en argent
- Armure en cuir de bonne qualitée
-Vore
-Pierre Blanche (la lune a un effet positif sur Morghur)
- Slip en cuir de chèvre
- Pendentif en forme de papillon

Savoirs :
- Poisons et antidotes (basique) [http://origin.forumgratuit.fr/t100-trefonds-tenebreux-et-farfelue-foret-morghhur-et-kamyu]
- Chasse [http://origin.forumgratuit.fr/t106-quete-et-avec-cette-corde-je-fais-quoi-morghhur]
- Maîtrise du cuir basique [http://origin.forumgratuit.fr/t126-quete-le-tanneur-et-le-tanne-morghhur]
- Maîtrise du cuir avancée [http://origin.forumgratuit.fr/t204p20-quete-le-saint-plan-morghhur#1768]
- Maîtrise avancée de l\'épée [http://origin.forumgratuit.fr/t222-quete-au-fil-de-l-epee-morghhur-grave]
Niveau :
4
Expérience :
22
Date d'inscription :
01/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.asheshead.com
Posté le Jeu 27 Aoû - 22:33.
Vous battre ? Est-ce là tout ? Que comptez-vous faire, désormais ?

C'était une voix qui avait prononcé cela, une voix venant des bois eux même, surement la même voix qui avait émit le rire. Morghhur ne mit pas longtemps à en entendre d'autres s'élever

Nous ferions mieux de marcher moins vite. De plus observer, qui sait ce qui nous attend ? Je suis pas d’humeur à croiser une nouvelle manticore.

Celle ci, il la connaissait bien, c'était Eleïssen. Elle était inquiète et voulait s'arrêter. Morghhur pouvait la comprendre, elle avait traversé bien plus que ne pouvait le supporter un esprit normal : perdre son compagnon avait du être vraiment dur et sa confiance en elle avait dû s'écrouler complètement depuis les événement du village. Le peu de repos qu'elle avait essayé de prendre lui avait appris que les humains étaient des monstres.

Vous avez peur, mademoiselle ? Ne vous en faites pas tout va bien se passer et on sortira de ce merdier.

Cette voix là était totalement inconnue, et il se douta donc qu'il s'agissait de l'humain qui venait de les rejoindre. L'homme-loup se dit qu'il n'aurait peut être pas dû lui parler durement auparavant. Mais tout comme Eleïssen il était fatigué et avait besoin de s'isoler pendant le temps d'une chasse qui l'amènerai jusqu'à Kamyu.

Morghhur se rendait compte qu'il avait dû paraître égoïste et orgueilleux : prendre la tête du groupe et se désigner lui même comme le meneur. Après tout il n'avait forcé personne mais ils le suivaient. Il se doutait que même s'ils voulaient s'arrêter de marcher, ils le suivraient car ils ne voudraient pas se séparer d'un membre du groupe.

Il pensait que s'arrêter était une mauvaise idée et il avait vraiment envie de sortir d'ici au plus vite, tous ses instincts étaient en alerte mais pourtant, il décida pour une fois de s'en remettre aux autres. Il ne savait pas si c'était pour leur prouver qu'il ne voulais pas les diriger ou juste parce qu'il était exténué de prendre des initiatives. Cela importait peu. Il s'arrêta et répondit à la voix, tout en regardant ses compagnons d'infortune.

Nous sommes las des combats, ce que nous voulons ? Savoir pourquoi nous sommes ici.



Modo orthographe & Démon infirme
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
17
Messages :
305
Compagnon :
- Un staïpil aveugle et sans nom.
Possessions :
-Une plume obtenue d'un Griffon durant une quête. (Et ouais, une plume, qui dit mieux ?!)

Savoirs :
- Cartographie [http://origin.forumgratuit.fr/t19-quand-il-s-agit-de-retrouver-son-chemin-utopie]
- Chasse [http://origin.forumgratuit.fr/t48-et-avec-cette-corde-je-fais-quoi-utopie]
Niveau :
4
Expérience :
65
Date d'inscription :
26/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Ven 28 Aoû - 17:10.
Une voix et pas grand chose de nouveau. Finalement, le groupe piétinait et n’avançait que quand l'humain le faisait. Il était guide, et nous le suivions tels des moutons sans nous poser la moindre question, son attitude me donnait confiance en lui et je me sentais prêt à lui obéir, malgré le fait qu'il m'ignorait entièrement, et que la bête semblait suivre son exemple. Ils semblaient même se connaître, avoir vécut des choses ensemble et s'entendre parfaitement. Je ne dis rien, et observais avec bien plus d'attention les environs, j'avais une idée en tête si nous ne trouvions rien. La voix venait de partout, alors peut-être que partout était la voix ? Je me sentais tout à coup bien, une douce chaleur envahissait de nouveau mon être, une sensation perdue et presque oubliée me ranima. Je ne savais pas très bien d'où elle pouvait revenir, et me préparais à ce que ça soit encore un tour de la forêt. Je m'arrêtais au même moment que l'humain. Il demanda tout haut à savoir pourquoi nous étions ici, et attendit une réponse... Qui ne vint pas. Alors, je m'asseyais.

- Ca ne sert à rien de se poser des questions ou de chercher quoi que ce soit, la voix vient de partout, de toute façon, on a pas de lieu précis à visiter. Autant attendre et voir ce qu'il va se passer, non ? Réfléchir, ça peut servir... Puis... Je suis le seul à avoir subitement chaud, comme ça d'un coup ? dis-je en rougissant.


La raison du plus fort est toujours la meilleure, sans force aucun rêve ne se réalise.



C'est pourquoi je dois être le plus fort, pour détruire leur raison avec mes rêves.

PNJ & Esprit taquin de la forêt
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
26
Niveau :
100
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 30 Aoû - 15:03.
- Une manticore ?

En disant cela, la voix se fit moqueuse, et les rires reprirent.

- Ooh, pourquoi vous êtes ici ? N'est-ce pas parce que vous y êtes venu de vous-même ? A moins que vous ne parliez de vos oeufs... Qu'en pensez-vous ? Dîtes-le moi, je vous indiquerai peut-être un chemin, si votre réponse me convient !

Autour de vous, la forêt semble se refermer quelque peu.



Co-Fonda Psychy & Yokaï rejetée
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
22
Messages :
190
Localisation :
Derrière toi
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t114-eleissen-la-chute-du-yokai#1122
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t221-livre-de-eleissen
Âge de votre personnage :
19
Compagnon :
Une salamandre : Niri
Possessions :
-Deux poignards pouvant se rejoindre en une lance de 1m50. Elle l'attache dans son dos en forme de lance

-Cape chaude gagnée dans la quête brise casserole.

- Des touffes de poil de manticore

- Un bocal (1L) remplit de Salpêtre (gagné lors de la quête le siège).

- La pierre d'âme d'Utopie.
Savoirs :
Chasse (Pister, pièges, traque..).
Soins légers.
Construction d'un campement/ refuge
Cuisine (+ fabrication de bougie d'anniversaire)
Conservation de la nourriture
Poisons et antidotes mineurs
Niveau :
3
Expérience :
85
Date d'inscription :
31/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 30 Aoû - 15:55.
« Vous avez peur, mademoiselle ? Ne vous en faites pas tout va bien se passer et on sortira de ce merdier. »

Sa voix douce et grave semblait réconfortante. Était-ce de la… Gentillesse ? Venant d’un humain ? Morghhur aussi était bien un humain… Pouvait-elle croire en ses paroles ? Ou allait-il être comme ces villageois qui au début étaient distants voir sympathiques et qui après… Non il ne fallait pas qu’elle y pense… Non surtout pas. Elle tremblait, elle ressentait à nouveau la douleur atroce des coups qu’on lui portait de toutes ses entailles et blessures. Son corps était couturé de cicatrices et de plaies tout justes refermées. Son regard s’assombrit, son poil se remit en place, ses oreilles s’affaissèrent un peu, sa queue s’abaissa et cessa de fouetter l’air.

« Merci. Mais ça ira. »

Elle sembla soudainement froide, il y avait eu trop d’émotions en elle, mais elle avait réussi à se calmer, à se contenir, elle ne s’était pas redressé de sa chute, non elle avait juste sombré un peu plus.

« Nous sommes las des combats, ce que nous voulons ? Savoir pourquoi nous sommes ici. »

Lui aussi en avait marre. C’était compréhensible. Peut-être devait-elle s’éloigner de lui ? Lui éviter de nouveaux ennuies ? Être seule, réfléchir à ses mystères sans pouvoir trouver de réponses. Devenir folle. Quelle fin pitoyable. Les cris des villageois et leur sang qui éclaboussait son visage étaient encore imprégné dans son esprit. Que se passait-il ?

« Ça ne sert à rien de se poser des questions ou de chercher quoi que ce soit, la voix vient de partout, de toute façon, on a pas de lieu précis à visiter. Autant attendre et voir ce qu'il va se passer, non ? Réfléchir, ça peut servir... Puis... Je suis le seul à avoir subitement chaud, comme ça d'un coup ?»

Elle ne lui jeta pas un seul coup d’œil. Pourquoi attendre ? Pourquoi partir ? Pouvaient-ils savoir ce qu’il se passait une bonne fois pour toute ? Chaud ? Non, il faisait froid, horriblement froid. C’était son être qui semblait gelé jusque dans l’âme, mais cela devait venir d’elle. Elle se sentait… Instable.

« Une manticore ? »

Cette voix étrange résonnait encore. Elle semblait moqueuse. Qu’elle essayait un peu d’en affronter une, de manticore enragée, avec la force qu’eux possédaient.

« Ooh, pourquoi vous êtes ici ? N'est-ce pas parce que vous y êtes venu de vous-même ? A moins que vous ne parliez de vos oeufs... Qu'en pensez-vous ? Dîtes-le moi, je vous indiquerai peut-être un chemin, si votre réponse me convient ! »

De leurs œufs… Tous ici sortaient donc d’un… Œuf ? Elle écarquilla les yeux et recula. Cela n’était pas une coïncidence n’est-ce pas ? Ils se jouaient d’eux n’est-ce pas ? Mais qui ?

Les oreilles en arrière, elle montrait les crocs, agacée et répondit à cette voix étrange, elle parlait fort et scrutait les feuillages en hauteur, dans l’espoir d’apercevoir cet être exécrable.

« Nous avons trop de questions, et pas assez d’indices. Nous ne sommes pas là par hasard n’est-ce pas ? Nous n’avons pas été créés pour rien, et nous sommes observés hein ? »

Elle s’arrêta pensive. Ces rêves étranges et ces connaissances, ces soins sortis de nulle parts. Il se passait des choses bien trop anormales pour que tout ce soit que coïncidence n’est-ce pas ?

«Est-ce… Une punition ? »

Elle était hésitante, mais elle se l’était souvent demandé. Qu’avait-elle fait pour mériter pareil corps, pareil malédiction ?



Spoiler:
 


Membre & humain pyromane
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
29
Messages :
6
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t266-linus-homme-sombre-mais-gentil
Âge de votre personnage :
21 ans
Compagnon :
Aucun
Possessions :
Vêtements :
- Armure de cuir noir
- Pantalon de cuir noir
- Ceinture de cuir noir
- Veste de tissu bleue ciel

Armes :
- Un sabre, la Yamato
- Quelques poignards de lancer

Artefact :
- Pendentif de rubis
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
18/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 30 Aoû - 21:26.
La Yokaï me répondait froidement.

« Merci. Mais ça ira. »

Sa réaction ne me surprenait pas, elle n'avait peut-être pas l'habitude que des humains soient sympa avec elle, je comptais bien lui prouver que les humains n'étaient pas tous les mêmes, je voulais lui prouver qu'elle pouvait me faire confiance. Je continuais à scruter les environs quand l'autre humain se mit à hurler pour répondre à la voix.

Nous sommes las des combats, ce que nous voulons ? Savoir pourquoi nous sommes ici.

Il n'avait pas tort, on s'est tous retrouvé ici sans trop savoir ni comment. Tout comme lui j'attendais une réponse du mystérieux individu mais celle ci ne se fit pas entendre, une autre personne du groupe prit la parole.

- Ça ne sert à rien de se poser des questions ou de chercher quoi que ce soit, la voix vient de partout, de toute façon, on a pas de lieu précis à visiter. Autant attendre et voir ce qu'il va se passer, non ? Réfléchir, ça peut servir... Puis... Je suis le seul à avoir subitement chaud, comme ça d'un coup ?

Attendre ? Réfléchir ? Si on attendait, nous étions des cibles faciles si jamais cette chose voulait nous attaquer, et puis ce n'était pas trop mon genre de réfléchir, tout ce que je voulais, c'était sortir de cet forêt bizarroïde avec mes compagnons d'infortune et faire leur connaissance dans un endroit plus sûr.

- Tu as chaud sous ce froid de canard ? Tu dois sûrement être malade.

- Une manticore ?

Ah, enfin, cette voix nous répondait, mais ce ton moqueur était... déplaisant. Il se foutait de nous c'était évident. Je serrais mon poing pour ne pas me mettre à hurler.

- Ooh, pourquoi vous êtes ici ? N'est-ce pas parce que vous y êtes venu de vous-même ? A moins que vous ne parliez de vos œufs... Qu'en pensez-vous ? Dîtes-le moi, je vous indiquerai peut-être un chemin, si votre réponse me convient !

De vos œufs ? Je me serais réveillé dans un œuf ? Mais que veut-il de nous ? Pourquoi se fout-il autant de nous ? Tant de questions sans réponses, cela avait tendance à m'énerver plus.

« Nous avons trop de questions, et pas assez d’indices. Nous ne sommes pas là par hasard n’est-ce pas ? Nous n’avons pas été créés pour rien, et nous sommes observés hein ? Est-ce… Une punition ? »

Punition ? Notre naissance dans ce monde serait une punition ? Je commençais à m'y perdre. Mais dès que la Yokaï demandait si nous étions observés, je me disais qu'il était temps qu'il se montre.

- Et puis qu'es que tu nous veux ? Et si tu arrêtais de te cacher aussi, je vais te montrer qu'on ne se fout pas de Linus impunément.

Je tenais mon sabre de la main droite et concentrais des flammes dans ma main gauche.

Membre & Homme-Loup
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
24
Messages :
197
Localisation :
Clermont-Ferrand
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t95-premiers-pas
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t247-le-livre-de-morghhur#2056
Âge de votre personnage :
30
Possessions :
-Epée en argent
- Armure en cuir de bonne qualitée
-Vore
-Pierre Blanche (la lune a un effet positif sur Morghur)
- Slip en cuir de chèvre
- Pendentif en forme de papillon

Savoirs :
- Poisons et antidotes (basique) [http://origin.forumgratuit.fr/t100-trefonds-tenebreux-et-farfelue-foret-morghhur-et-kamyu]
- Chasse [http://origin.forumgratuit.fr/t106-quete-et-avec-cette-corde-je-fais-quoi-morghhur]
- Maîtrise du cuir basique [http://origin.forumgratuit.fr/t126-quete-le-tanneur-et-le-tanne-morghhur]
- Maîtrise du cuir avancée [http://origin.forumgratuit.fr/t204p20-quete-le-saint-plan-morghhur#1768]
- Maîtrise avancée de l\'épée [http://origin.forumgratuit.fr/t222-quete-au-fil-de-l-epee-morghhur-grave]
Niveau :
4
Expérience :
22
Date d'inscription :
01/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.asheshead.com
Posté le Lun 31 Aoû - 21:55.
La voix avait de nouveau parlé. Les autres membres aussi mais Morghhur ne prêtait qu'une moindre intention au groupe à présent. Cet être savait pour leurs naissances, il aurait peut être enfin ses réponses.

Vous savez pour les oeufs ? Eh bien en gage de notre bonne foi je veux bien vous dévoiler ce que vous voulez apprendre ! Même si vous avez l'air d'en savoir déjà beaucoup , j'ai moi même beaucoup de questions.

Morghhur, guidé par ses instincts, ne faisait plus attention, il avait baissé son arme et voulait maintenant absolument rencontrer cet être.

Rejoignez nous, vous ne craignez rien. J'ai cru avoir été attiré comme dans un piège mais je me rend compte que si nous avions dû combattre, vous auriez profité de votre avantage et de la surprise plutôt que de nous adresser la parole.

Il scrutait maintenant les sous bois pour repérer quelque chose puis toucha la terre et ferma les yeux [utilisation du don lecture dans la terre].

Après quelques secondes il releva la tête et sourit puis il caressa l'écorce d'un arbre tout en murmurant quelque chose à proximité de celui-ci.



PNJ & Esprit taquin de la forêt
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
26
Niveau :
100
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Jeu 3 Sep - 20:28.
"Une punition ? Est-ce ainsi que tu vois la vie ?"

La voix se remet à rire.

"Tu es marrant, toi ! Pour la peine, je vais te dire un secret !"

Un visage sort de l'arbre et se colle au visage de Morghhur, mais seul lui le voit. Le visage disparaît presque aussi tôt.

"Alors, qu'allez-vous faire ?"





Modo orthographe & Démon infirme
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
17
Messages :
305
Compagnon :
- Un staïpil aveugle et sans nom.
Possessions :
-Une plume obtenue d'un Griffon durant une quête. (Et ouais, une plume, qui dit mieux ?!)

Savoirs :
- Cartographie [http://origin.forumgratuit.fr/t19-quand-il-s-agit-de-retrouver-son-chemin-utopie]
- Chasse [http://origin.forumgratuit.fr/t48-et-avec-cette-corde-je-fais-quoi-utopie]
Niveau :
4
Expérience :
65
Date d'inscription :
26/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 23 Sep - 17:42.
Une foret froide et calme, ni oiseau chantant ni soleil perçant à travers le nuage de feuilles au-dessus de nos têtes. Copeaux et mousse, lierres et fougères, arbres, branches, silence et incompréhension. Tout est de verts et de noirs ici, tout est son terrain de jeu. Elle, cette chose qui vient d'apparaître et qui nous nargue une fois du plus, cette chose qui ne répond pas à nos questions mais qui envenime nos esprits, toujours, encore et un peu plus. Qui envenime mes sens et me fait penser à ma pierre, qui me fait la sentir, toute proche, et qui me fait sentir plus vivant encore chaque seconde. Mes nerfs, ma peau, mon sang à travers mes veines, le monde plus net que jamais, toutes ces sensations que je n'avais plus ressenti depuis notre séparation me reviennent à nouveau et m’envahissent comme des millions de pointes de fer chauffées à blanc, je renais. Seul, immobile alors que les autres parlent, alors que la foret parle encore plus. Je n’écoute plus, mon esprit est définitivement et irrémédiablement attiré par cette force mystérieuse que je sais toute proche. J’observe les alentours, l’humain en armes et l’autre prêt à écouter, la bête étrange et instable. L’endroit tout entier me renvoi des échos de l’objet, me fait le sentir. Mais peut-être est-ce l’un d’eux, peut-être qu’elle ne se trouve que dans une de ces poches, attendant que j’aille la chercher… L’humain le plus fort se rapproche d’un arbre, et je le vois parler à l’écorce, remuer ses lèvres sans en entendre les moindres paroles. Alors c’en est trop. J’évacue. Mais, avant que mon point ai pu s’écraser contre la peau fibreuse du feuillu, en plein dans mon élan, presque au summum de la puissance du coup, je suis arrêté. L’humain me surplombe de toute sa hauteur, il garde fermement mon bras dans sa paume serrée, l’air menaçant. Il sert de plus en plus mon membre, prêt à le briser au moindre écart de ma part. Les effluves de chaleur de m’irradiaient de plus en plus. Il me lâche, et me repousse loin.

- Qui est-ce qui l’a ? Qui a ma pierre ?! Répondez !

Je les regarde tous, un par un, puis regarde les arbres, le ciel vert, j’hurle ma complainte.

- Vous avez fini de jouer, oui ?! J’en ai assez de tout ça !


La raison du plus fort est toujours la meilleure, sans force aucun rêve ne se réalise.



C'est pourquoi je dois être le plus fort, pour détruire leur raison avec mes rêves.

PNJ & Esprit taquin de la forêt
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
26
Niveau :
100
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/08/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 23 Sep - 18:29.
Le rire résonne, une fois de plus.
"Tu es le seul qui la possède ! Pourquoi en serait-il autrement ? N'est-ce pas ta pierre ?"
la voix semble se taire quelques instants, mais la forêt n'est pas silencieuse pour autant.
"Mince, il est déjà cette heure-là ? Quelle hôte indigne je fais ! Venez donc !"
Une ombre sort d'un arbre et se meut dans la forêt, tandis qu'un seul et unique passage se crée dans la forêt. Vous n'aurez d'autre choix que de le suivre si vous ne voulez pas que la forêt se referme sur vous, et de toute façon, il vous faudra bien sortir d'ici un jour.

La suite se déroulera sur ce sujet.


Contenu sponsorisé


Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le .
Deuxième Event - Acte I [Utopie, Morghhur, Éleïssen, Linus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le verdict. Le deuxième tour à quand?
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» 06. L'utopie du "pas d'élèves"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origin :: Le Monde :: Le Continent Siltran :: Heïbané-