:: Le Monde :: Le Continent Siltran :: La plaine DoumairePartagez | 

 Mille et un désir [Alyss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Co-Fonda psychopathe Psychy & PNJ mystérieux
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
22
Messages :
227
Niveau :
1
Date d'inscription :
29/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 21 Sep - 17:53.
Tu entends piailler à tes côtés. De partout autour de toi en réalité. Tu tournes la tête et te trouver entouré d'immenses branchages et de bébé corbeaux géants. Tu prends peur, tu veux partir, mais tu es au sommet d'un arbre vertigineusement haut. En fait, tu te rend comptes que ton corps est différent, et que tu es toi aussi un bébé corbeau. Les parents semble appeler, mais tu ne comprends toujours pas. Est-ce le jour de ton envole ?


Joyeux petit corbeau,
Aujourd’hui est le jour de ton envole.

Tu vas enfin effleurer le ciel loin du sol,
Et goûter à la saveur de la liberté.



10 lignes minimum, pas besoin de lancer un dé.


♣️.Je suis mais je ne suis pas.♣️



Mystérieuse PNJ aux long cheveux de jais, aux pupilles cinabres et vêtue d'une simple robe blanche. Elle viendra vous rendre visite, peut-on lui faire confiance ? Vous avez juste à suivre votre âme.

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
31
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t284-alyss-petit-mouton-blanc
Âge de votre personnage :
Entre 20 et 40
Possessions :
Vêtements (robe noire et souliers)
Petite dague
Arc et flèches
Shadow Step, son artefact (collier argent blanc sertit de pierres bleues) créant un vent à ses pieds ou un léger brouillard lorsque effrayée
Tiare serties d'une plume blanche et une noire, permettant de communiquer avec les colombes et les corbeaux
Niveau :
1
Expérience :
60
Date d'inscription :
01/09/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 21 Sep - 21:38.
Alyss ouvrit les yeux avec difficulté. C’était une sensation étrange, comme si elle avait perdu l’habitude d’ouvrir des paupières, comme si elle faisait ce geste mécaniquement, comme s’il était relativement nouveau pour elle. Pourtant, on répète ce geste si souvent... Elle les ouvrait, surprise du son qui l’entourait. Un piaillement, peut-être des oisillons cherchant leurs mères. Elle espérait bien au fond d’elle que la mère viendrait d’elle-même, l’ange n’aillant jamais eu à s’occuper de bébés oiseaux. Ça mangeait des vers et d’autres insectes de ce genre pas si facilement attrapable quand on a des doigts et non pas un long bec effilé. Certains autres mangent des baies ou des graines de fruits. Certains autres font la fine gueule et maman oiseau doit pré-digéré la nourriture des bébés. Décidément, la vie d'une maman ne l'inspirait déjà pas confiance. Bah! Elle saurait bien s’adapter si elle n’avait pas le choix. Mais elle chercherait d'abord les environs à la recherche de la maman ou du papa...

Son audition aussi était un peu étrange, modulée. Elle tourna vivement la tête en l’air, cherchant le nid d’oiseau. Les branches étaient bien là, mais elles semblait… trop près… Comme si l'arbre était anormalement constitué. Comme si elle était déjà sur l'arbre.

Soudain, une idée étrange lui traversa la tête, tête qu’elle tourna rapidement de gauche à droite.
À ce moment, si elle avait pu se prendre le cœur à deux mains après avoir fait ce qui lui semblait être un saut, elle l’aurait fait. D’immenses poussins noirs aux yeux noirs globuleux, faisant sa taille, la regardaient en pleurant/pialant/attendant peut-être qu’elle se joigne à la chorale. Ils étaient certes beau, d’un noir jais pur et des plumes encore bien ébouriffées tels des bébés disproportionnée, mais leurs long becs la rendait craintive. Elle mis par réflexe son bras devant elle, voulant mettre un peu de distance entre elle et les… choses noires.

Flop flop.

Flopflop? Elle haussa le sourcil, penchant sa tête vers son… bras recouvert de plumes qui s’agitait un peu. Il était maigrichon et faisait un petit bruissement pas convaincu, le pauvre. Elle eut aussi un piaillement inquiet, avant de brusquement comprendre. Elle était l’un des leurs, un petit machin à plume, sans doute un corbeau ou un oiseau très noir comme un pic sans collerette… Un pic sans collerette? Non, le bec n’était pas assez long. Alyss ne s’y connaissait pas en oiseaux, elle était loin d’être ornithologue, connaissant les plus populaires, soit les corbeaux avec leurs cris distinctif et les pics avec leurs manies de piquer le bois. Les mouettes, aussi, pour d’autres raisons.

L’idée d’être un oiseau l’amusa un moment. C’était un bien drôle de rêve. Bien que ce serait dégoutant de se faire servir un vomi de nourriture... Pfouah! Et le rêve resta relativement drôle jusqu’au moment où elle entendit papa ou maman. Surement maman, vu comment frères et sœurs s’émoustillaient dans le lit. Lit très douillet d’ailleurs, papa devait être un très bon oiseau. Elle était contente, elle deviendrait un grand corbeau, beau et fort… Voilà qu’elle pensait comme un oiseau.
Voyons, elle devait se ressaisir! Maman semblait les appeler, vouloir les forcer à prendre leur premier envol.

Ah, oui, voler, elle savait bien faire. Fière comme un coq, elle déploya ses ailes comme elle avait l’habitude de le faire, se préparant pour un petit saut de routine. Ils allaient être si impressionnés de voir qu'elle savait déjà la technique, de la voir décollé comme un pro!

Flop flop.
...
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHH!

Ce n’était pas de grandes ailes qu’elle avait mais de ridicule riquiqui machins noirs qui font flop flop! Maman était cinglée! Avec pareil arsenal, elle allait s’écraser au sol! Mourir la tête écrapoue, petit oiseau que l’on oublierai sans même se donner la peine de la pleurer.

Prise de panique, elle recula au fin fond du nid, plissant les yeux. Ses frères et sœurs semblaient déjà mieux fournis en ailes. Quelle injustice! Ou un banal problème d’observation. Elle allait donc les regarder sauter les premiers. Maman allait sans doute les voir s’écraser et oublier le projet de voir sa marmaille mourir les uns après les autres. Ce n’était pas son corps, mais elle aimait déjà cette pauvre petite boule de plume noire.

Co-Fonda psychopathe Psychy & PNJ mystérieux
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
22
Messages :
227
Niveau :
1
Date d'inscription :
29/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 23 Sep - 17:06.
Les petits étaient hésitants, tremblants, mais se laissaient porter par les appels des parents. Et chacun un à eux parvinrent à faire de petits vols plus semblables à de long bonds qu'autre chose. Ils avaient encore du mal et n'allaient que de branche en branche, mais ils étaient sortis du nid, eux.


♣️.Je suis mais je ne suis pas.♣️



Mystérieuse PNJ aux long cheveux de jais, aux pupilles cinabres et vêtue d'une simple robe blanche. Elle viendra vous rendre visite, peut-on lui faire confiance ? Vous avez juste à suivre votre âme.

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
31
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t284-alyss-petit-mouton-blanc
Âge de votre personnage :
Entre 20 et 40
Possessions :
Vêtements (robe noire et souliers)
Petite dague
Arc et flèches
Shadow Step, son artefact (collier argent blanc sertit de pierres bleues) créant un vent à ses pieds ou un léger brouillard lorsque effrayée
Tiare serties d'une plume blanche et une noire, permettant de communiquer avec les colombes et les corbeaux
Niveau :
1
Expérience :
60
Date d'inscription :
01/09/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Jeu 24 Sep - 19:07.
Alyss eut un pincement au ventre en regardant les autres petites boules à plumes sautiller loin d’elle. Ils n’étaient pas réellement ses frères et sœurs, mais ils étaient si jolis, avec leurs petits duvets noir, qu’elle ne voulait pas réellement qu’il leur arrive malheur. Ils sortaient pourtant, un à un, du nid. Sautillant, ils tremblaient un peu de peur lors de l’exécution de leurs mouvements mais arrivaient à ne pas se fracasser la tête au sol. Un léger soulagement eut raison de Alyss, qui s’attendait réellement à en voir un mourir. Enfin, sans doute que le un désigner à mourir n’était simplement pas encore sortit du nid… Quelle morbide idée! Elle n’avait pas vraiment envie de mourir dans la peau de ce petit être.

La jeune femme, ou plutôt le jeune corbeau qu’elle était devenue, allait bien devoir se décider à écouter les parents. Après tout, elle était la dernière restante. Peut-être les parents allaient commencer à douter que quelque chose n’allait pas avec un de leurs rejetons. Il parait même que certains parents du domaine animal, en sentant une différence d’odeur chez leurs enfants, les tuent ou les mangent… Elle ne savait plus lesquels, par contre. Elle devait donc agir naturellement. C’était embêtant, elle ignorait complètement s’il était normal qu’un oisillon attende aussi longtemps avant de se décider à sortir. Surement : les animaux sont des créatures instinctives. Sans doute que certains bébés ont un instinct de ne pas sortir tout de suite, que c’est trop haut, qu’ils sont trop petit...

Elle échappa un soupir, qui se traduisit par un petit cui bien étouffé. Tremblante, elle s’approcha de la limite du nid et fit la première chose qu’elle ne devait pas faire; regarder en bas. Certes, Alyss avait autrefois volé. Mais avec sa taille, tout lui semblait si grand, si effrayant, que le décor lui sembla tourner sous elle. Elle ferma ses petits yeux et fit un petit saut… sur place… Ce n’était pas bien efficace. Le jeune corbeau ouvrit de nouveau les yeux, cherchant du regard les autres jeunes corbeaux. Elle allait bien devoir les suivre.

Sortir du nid n’était pas une inquiétude en soit pour la jeune ange. Sur ce point, elle avait une longueur d’avance sur les autres. Elle connaissait le monde extérieur et ne le craignait pas. Par contre, utiliser ses jeunes ailes fragiles, ça, elle redoutait. Elle remplit ses minuscules poumons d’air avant de bondit, comme les autres, d’une branche à l’autre, agitant maladroitement ses courtes ailes. Ça… fonctionna, en quelque sorte. Pour elle, ce n’était pas du vol, mais ce n’était pas moins glorieux que les autres piou qui s’affairaient à faire des bonds qui ressemblaient à voler en étant tout content de leurs exploits.

Co-Fonda psychopathe Psychy & PNJ mystérieux
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
22
Messages :
227
Niveau :
1
Date d'inscription :
29/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Ven 25 Sep - 22:00.
les oiseaux piaffaient et s'émerveillaient. Tu avais presque l'impression de comprendre ce qu'ils chantaient par moment. Tu sentais la joie monter en te entrailles, l'heure de ton envoles approchait. Déjà l'aîné de la porté, le mieux portant parvenait déjà à faire de petits vols d'un arbre à un autre, les autres suivraient bientôt. Tu voulais les suivre, tu n'avais pas le choix, et tu étais plein d'espoir.

Candide petit corbeau,
Apprend que l’espoir n’est jamais récompensé.

Le rêve ne mène qu’à la déchéance
Et ne laisse qu’une simple saveur rance.



♣️.Je suis mais je ne suis pas.♣️



Mystérieuse PNJ aux long cheveux de jais, aux pupilles cinabres et vêtue d'une simple robe blanche. Elle viendra vous rendre visite, peut-on lui faire confiance ? Vous avez juste à suivre votre âme.

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
31
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t284-alyss-petit-mouton-blanc
Âge de votre personnage :
Entre 20 et 40
Possessions :
Vêtements (robe noire et souliers)
Petite dague
Arc et flèches
Shadow Step, son artefact (collier argent blanc sertit de pierres bleues) créant un vent à ses pieds ou un léger brouillard lorsque effrayée
Tiare serties d'une plume blanche et une noire, permettant de communiquer avec les colombes et les corbeaux
Niveau :
1
Expérience :
60
Date d'inscription :
01/09/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 28 Sep - 2:36.
Les petits chantaient une sorte de mélodie à coup de petits sons mis les uns sur les autres. Ce qui devait être un casse-oreille pour les simples humanoïdes lui apparaissait soudainement comme une sorte de chant, une sorte de cérémonie ou de rituel qui se déroulait entre eux. Parfois, à quelques moments, il lui passait une impression de comprendre. Elle ouvrait le bec, voulant embarquer avec ses confrères, puis cet instant disparaissait dans un brouillard où elle semblait oublier tout ce qui venait de filtrer comme informations à son petit cerveau d’oiseau. Elle refermait alors son bec, sans perdre de sa bonne humeur, mais n’arrivant plus à saisir la mélodie qui l’entourait. Ce n’était pas bien grave, elle ne parlait pas vraiment le poussin, ce n’était là qu’une forte impression qui la transportait avant de la relâcher subitement. Et puis,  Alyss réussissait aussi bien que les autres jusqu’à présent. Ses bonds se faisaient avec plus de précisions, elle se promenait en sautillant, sentant chacun de ses petits os creux se tendre à chaque mouvement avant de revenir doucement à leur position initiale. C’était épatant de se sentir si légère. Le corps des oiseaux était assez exceptionnel, totalement construit pour conquérir le ciel.

Un autre aspect étonnant était l’effet de bande qui se créait soudainement. Ils semblaient tous s’encourager, se dire qu’ils allaient y arriver. Et elle finit par y croire, à croire que ses petites ailes la supporterait, que tout irait bien. Que tout se terminerait dans une balade dans le ciel, elle, maman, papa, frérots et sœurettes. C’était joli, doux, simple. Tout le monde était heureux. Qu’il y ait un chasseur avec ses flèches sous eux ou un gros matou affamé, ils ne s’en souciaient guère. Ce qui importait, c’était le moment présent, rien d’autre. Pour une rare fois, Alyss ne réfléchissait pas trop, du moins, moins qu’à son habitude. Elle apprenait petit à petit à faire comme les autres. À s’émerveiller, à croire et à profiter.

Le premier, mieux constitué pour son jeune âge, s’avançait, fier comme un coq. Le vol d’un arbre à l’autre fut une réussite, sous les piaillements admiratifs des autres. Tour à tour, ils s’avançaient, s’encourageant, continuant leurs bouts de chemins vers le grand envol. Alyss n’avait plus peur, elle était confiance. Elle s’avança aussi, un peu moins fière que ses confrères. Pourtant, elle regardait droit devant elle avant de s’élancer, décollant bien ses ailes comme elle l’avait fait quelques fois auparavant.

Co-Fonda psychopathe Psychy & PNJ mystérieux
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
22
Messages :
227
Niveau :
1
Date d'inscription :
29/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 28 Sep - 22:25.
Tu y arrives ! Tu es un petit corbeaux bien heureux ! Tu arrives même à chanter ton espoir et ta joie aux autres. Maintenant tu veux t'envoler, loin vers les cieux, braver le vent et les nuages, oublier ton enchaînement au sol et savourer ta douce liberté tout récemment acquise. Tu parviens de mieux en mieux à les comprendre, et même à leur parler un peu. Qui aurait penser que les corbeaux savaient si bien communiquer entre eux ?


♣️.Je suis mais je ne suis pas.♣️



Mystérieuse PNJ aux long cheveux de jais, aux pupilles cinabres et vêtue d'une simple robe blanche. Elle viendra vous rendre visite, peut-on lui faire confiance ? Vous avez juste à suivre votre âme.
Contenu sponsorisé


Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le .
Mille et un désir [Alyss]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'automne en mille morceaux!
» Le Lac aux Mille et un Secrets
» CANADA -- MILLE-ISLES
» Les Mille Marches : Premier Conte "Gangrenâge"
» Les Mille Marches : Sixième Conte "Aquarius"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origin :: Le Monde :: Le Continent Siltran :: La plaine Doumaire-