:: Le Monde :: Le Ryuuguu :: La Grande VertePartagez | 

 Les sous-bois du Ryuuguu [RP Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
17
Messages :
72
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t341-eldric-le-poingt-lumineux#2817
Âge de votre personnage :
27 ans
Possessions :
Gants acérés , tunique bleu , pantalon en lin , bottes en cuir et L'Aérosoyouz.
Savoirs :
- Conservation des aliments [http://origin.forumgratuit.fr/t345-le-siege-eldric]
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
08/10/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 18 Avr - 20:17.
J'avançais pas à pas. Depuis que j'étais dans cette carrière je scrutais le moindre arbuste susceptible d'abriter un danger. Ma vigilance accrue avait un autre effet, ma cadence était très ralentie. Je marchais lentement comme si le moindre de mes pas pouvait enclencher quelque chose. Je savais très bien qu'il n'y aurait pas de pièges dans cette clairière , elle est trop éloignée de toute civilisation.
Mais je ne pouvais pas m'empêcher de douter de la moindre brindille.

Mais je ne voyais rien de suspect dans cet endroit. Donc ma garde se délaissait de plus en plus au point que au bout de quelques minutes, je ne faisais plus très attention aux abords. De toute façon si il y a un animal, il nous a sans doute déjà vu donc si je reste à découvert peut-être qu'il sortira de sa cachette et j'avais assez de distance avec les buissons pour pouvoir réagir en cas d'attaque. Je n'avais toujours pas enfilé mes gants, si je devais me battre ce serais avec mes poings de toute façon contre un animal mes gants de combat ne feront pas tellement la différence, je pense bien que l'un de mes coups suffira pour blesser l'attaquant.

Je commençais alors à avancer d'un pas rapide vers le centre de cette zone. Si un danger apparaît et que je ne le vois pas j'espère que seika, elle, me préviendra.

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
19
Messages :
20
Localisation :
Dans un truc moelleux si possible...
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t374-presentation-de-seika
Livre du destin :
Il n'est pas encore commencé !
Âge de votre personnage :
environ 18 ans
Compagnon :
Pafu, une skald
Possessions :
_Une longue cape noire à capuche, un yukata court noir et rouge, un masque traditionnel de chat et une besace.
_Des gants de pugilats composés de cuir et d'acier et terminés par des griffes
_Un collier de cuir auquel est suspendu une boule transparente et creuse et qui contient une flammèche bleue. "Onibi"
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
29/12/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Sam 23 Avr - 12:55.
La tension dans l'air est palpable. Eldric est tendu, et la louve reste sur le qui-vive, malgré un calme relatif. Seika quand à elle scrute les environs, tous ses sens en éveil. L'odeur lourde et sucrée des fruits revient lui chatouiller le nez. La yokai s'élance en avant, pour partir en éclaireur et a quelque peu distancé les deux autres, l'un progressant lentement et l'autre adaptant son rythme au premier.

Lorsqu'ils sortent enfin de la clairière pour se replonger dans la forêt, ils arrivent face à un arbre gigantesque, dont les branches tombent sous le poids des fruits pourpres et odorants. Ils retrouvent Seika pétrifiée devant l'arbre, le regard fixé sur les racines de l'arbre. Eldric entrouve la bouche pour demander ce qui se passe et se fige. La louve recule un peu et un frisson parcoure sa fourrure, alors que la tension augmente d'un cran. Enroulé tout autour des racines et sa tête reposant sur la plus basse branche, un énorme serpent brun strié d'innombrables nuances de vert somnole.

Eldric demande dans un murmure si le serpent doit être attaqué ou s'il vaudrait mieux l'éviter. La louve se contente de jeter un oeil vers la yokai et celle-ci propose alors de contourner le serpent. Il n'est pas agressif, autant éviter de se faire potentiellement massacrer pour rien. Les trois compagnons font prudemment le tour du serpent, qui ne bouge pas le moins du monde, et qui ne réagit même pas aux fruits trop mûrs qui s'écrasent sur lui.

Après une dizaine de mètres, un soupir s'échappe des lèvres d'Eldric. Tous se détendent, car ils sont de retour sous la protection des arbres et à l'abri du serpent. Des buissons pleins de baies et d'oiseaux les entourent, et la louve regarde Seika jusqu'à-ce qu'elle tourne la tête vers elle, puis lui indique les buissons du museau. La yokai comprend enfin que la louve essayait de les guider vers quelque chose à manger, et se penche pour fourrer les fruits dans sa sacoche. Eldric surveille les alentours, car la menace est toujours proche (même si cette menace est endormie).

Une fois la besace remplie, la louve semble satisfaite et se relève, avant de faire mine de s'éloigner. Lorsque Seika fait un pas vers elle, la louve montre les crocs, histoire de signifier à la yokai qu'il n'y a plus besoin de la suivre. Comprenant que leurs chemins se séparent pour le moment, Seika s'adresse une dernière fois à la louve, comme pour la retenir un peu : « Est-ce que... Tu as un nom ? Tu sais... Au cas où on se reverrait et tout. Je... J'aimerais bien te revoir, si c'est possible, alors ton nom, ça m'aiderait... Si tu veux bien. »



Fonda (folle,) sadique & Yokaï des Illusions instable
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
20
Messages :
699
Localisation :
Je suis nulle part et partout. Je suis là où le Vent me mène
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t8-vous-avez-dis-psychopathe-moi-je-vous-repond-kamyu-y-a-pas-mieux
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t69-le-livre-de-kamyu-le-destin-tourmente-d-une-jeune-ame
Âge de votre personnage :
13
Compagnon :
Kazemi, une jeune phénix bleue
Possessions :
Une robe, une cape en guise de vêtements. Une faux noire, Crystal Dark, ainsi que deux dagues avec des fourreaux reliés à deux lanières de cuir qui forment une ceinture, son pendentif, une carte offerte par Pandore, un bâton retrouvé dans sa main un beau matin, la cape de Redstorm et c'est tout.
Savoirs :
- Chasse [http://origin.forumgratuit.fr/t62-que-de-salles-quete-de-kamyu]
- Magie de soin [http://origin.forumgratuit.fr/t81-fais-ce-que-tu-veux-apres-tout-ce-n-est-pas-mon-corps]
- Poisons et antidotes (basique) [http://origin.forumgratuit.fr/t100-trefonds-tenebreux-et-farfelue-foret-morghhur-et-kamyu]
- Cuisine [http://origin.forumgratuit.fr/t104-brise-casserole-kamyu#989]
- Chant (humain et loup) [http://origin.forumgratuit.fr/t107p20-l-aria-de-l-ame-quete-kamyu]
Niveau :
4
Expérience :
1
Date d'inscription :
21/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://origin.forumgratuit.fr
Posté le Jeu 28 Avr - 8:35.
La clairière était là, sous leurs yeux, et déjà l'odorat de la louve était saturé par les odeurs trop sucrées. La louve comptait s'éloigner et les laisser se débrouiller, mais l'humain, puis la Yokaï s'aventurèrent dans la clairière sans prêter attention aux buissons et aux arbres. Le pelage de la louve se hérissa lorsqu'elle sentit une présence ténue, à laquelle elle ne voulait certainement pas être confrontée. C'était celle d'un animal à moitié endormi, quelqu'un qui essayait de se dissimuler aux yeux des autres. Ces deux-là continuèrent cependant d'avancer, jusqu'à tomber nez à nez avec un immense serpent camouflé sur un arbre. La Yokaï croisa le regard de la louve et décida d'éviter toute confrontation, rejoignant sur ce point les intentions de la louve. Le groupe continua son chemin, et devant l'inaction des deux humanoïdes, ne put s'empêcher de leur désigner les buissons. S'ils ne voulaient pas les fruits, qu'ils ne les prennent pas. Mais elle ne comptait pas rester se prélasser ici pendant des heures, cet endroit n'était pas des plus sûrs et une blessure serait très handicapante, voire fatale. Mais la Yokaï se décida finalement à se pencher pour ramasser les fruits. Alors, elle resta en retrait quelques temps, cherchant encore un peu la trace d'une menace un peu trop proche. Une fois certaine qu'il n'y avait rien de trop inquiétant, elle s'éloigna. Elle grogna légèrement, sans proférer de réelle menace, lorsque la femme-chat tenta de la suivre. Elle n'essaya pas de la retenir, en revanche, elle tint des propos qui parurent étrange à la louve.

« Est-ce que... Tu as un nom ? Tu sais... Au cas où on se reverrait et tout. Je... J'aimerais bien te revoir, si c'est possible, alors ton nom, ça m'aiderait... Si tu veux bien. »

Un nom ? Quelle drôle d'idée ! Ce n'était pas dans les habitudes des humanoïdes de se préoccuper de savoir si oui ou non, ce qui ne leur ressemblait pas avait un nom. La créature blanche prit néanmoins la peine de répondre... A sa façon. Elle ignorait si elle serait comprise, mais ne s'en préoccupait pas vraiment non plus.

- Un nom..? Quelle drôle d'idée ! Enfin, tu peux m'appeler Kamyu si tu le souhaites.




Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
17
Messages :
72
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t341-eldric-le-poingt-lumineux#2817
Âge de votre personnage :
27 ans
Possessions :
Gants acérés , tunique bleu , pantalon en lin , bottes en cuir et L'Aérosoyouz.
Savoirs :
- Conservation des aliments [http://origin.forumgratuit.fr/t345-le-siege-eldric]
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
08/10/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 1 Mai - 16:23.
Seika partit rapidement devant moi entre les buissons. Je la suivis pour la retrouver devant un arbre gigantesque, j'y jeta un coup d'oeil pour voir une chose qui me surprit grandement. Un serpent énorme dormait aux pieds de l'arbre. J'enfilais lors l'un de mes gants au cas où la créature viendrait à nous attaquer. Heureusement il avait l'air profondément endormi, des fruits s'écrasant sur lui ne le faisaient même pas broncher d'un centimètre.

On s'en écarta lentement, une fois à une dizaine de mètre, j'étais plutôt heureux qu'il ne nous ait pas attaqué. On aurait pu en venir à bout mais j'aurais été sans doute gravement blessé voir même empoisonné. Ce serpent aurait pu être venimeux donc on a bien fait de pas prendre le risque.
Seika s'arrêta pour prendre des fruits dans les buissons alentours moi j'étais toujours alerte car on ne sait jamais ce qui peut nous tomber dessus. Les dangers rôdent autour c'est sur.

Une fois fait, la louve commença à s'éloigner. Seika essaye de la suivre et dit :

« Est-ce que... Tu as un nom ? Tu sais... Au cas où on se reverrait et tout. Je... J'aimerais bien te revoir, si c'est possible, alors ton nom, ça m'aiderait... Si tu veux bien. »

Et à mon plus grand mépris la louve s'arrêta et articula des sons que je ne comprenais pas. Cette louve était de plus en plus étrange. Je me penchai vers Seika et dis :

« Tu as compris ce qu'elle a dit ? »

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
19
Messages :
20
Localisation :
Dans un truc moelleux si possible...
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t374-presentation-de-seika
Livre du destin :
Il n'est pas encore commencé !
Âge de votre personnage :
environ 18 ans
Compagnon :
Pafu, une skald
Possessions :
_Une longue cape noire à capuche, un yukata court noir et rouge, un masque traditionnel de chat et une besace.
_Des gants de pugilats composés de cuir et d'acier et terminés par des griffes
_Un collier de cuir auquel est suspendu une boule transparente et creuse et qui contient une flammèche bleue. "Onibi"
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
29/12/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mar 3 Mai - 21:04.

Dernière édition par Seika le Mar 10 Mai - 16:52, édité 1 fois
« - Un nom..? Quelle drôle d'idée ! Enfin, tu peux m'appeler Kamyu si tu le souhaites. »
Seika sourit doucement à la louve puis la remercie. Eldric soudain s'avance et demande d'un ton curieux :

« Tu as compris ce qu'elle a dit ? »

Seika regarde le colosse d'un air égaré, puis répond :

« Ben oui. Pas toi ? Elle a dit qu'on peut l'appeler Kamyu. »

Devant la gêne manifeste d'Eldric, Seika réalise soudain qu'il est humain, et par conséquent ne peut comprendre le language que les animaux partagent parfois. Elle rougit, bafouille quelques excuses, puis se tourne d'un bloc vers la louve qui les regarde d'un air... blasé ? Un regard qui sous-entend presque " Sérieusement ? ". La Yokai esquisse un sourire penaud. Elle a vraiment du mal à comprendre les humanoides, ils lui paraissent si... compliqués, à côté des animaux de la forêt.

Malgré tout, elle sait qu'elle devra s'y faire. Une force en elle la pousse à sortir de la forêt, à explorer le monde autour d'elle. Prenant une inspiration, elle demande à la louve si celle ci saurait leur montrer vers où aller pour sortir de là.



Fonda (folle,) sadique & Yokaï des Illusions instable
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
20
Messages :
699
Localisation :
Je suis nulle part et partout. Je suis là où le Vent me mène
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t8-vous-avez-dis-psychopathe-moi-je-vous-repond-kamyu-y-a-pas-mieux
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t69-le-livre-de-kamyu-le-destin-tourmente-d-une-jeune-ame
Âge de votre personnage :
13
Compagnon :
Kazemi, une jeune phénix bleue
Possessions :
Une robe, une cape en guise de vêtements. Une faux noire, Crystal Dark, ainsi que deux dagues avec des fourreaux reliés à deux lanières de cuir qui forment une ceinture, son pendentif, une carte offerte par Pandore, un bâton retrouvé dans sa main un beau matin, la cape de Redstorm et c'est tout.
Savoirs :
- Chasse [http://origin.forumgratuit.fr/t62-que-de-salles-quete-de-kamyu]
- Magie de soin [http://origin.forumgratuit.fr/t81-fais-ce-que-tu-veux-apres-tout-ce-n-est-pas-mon-corps]
- Poisons et antidotes (basique) [http://origin.forumgratuit.fr/t100-trefonds-tenebreux-et-farfelue-foret-morghhur-et-kamyu]
- Cuisine [http://origin.forumgratuit.fr/t104-brise-casserole-kamyu#989]
- Chant (humain et loup) [http://origin.forumgratuit.fr/t107p20-l-aria-de-l-ame-quete-kamyu]
Niveau :
4
Expérience :
1
Date d'inscription :
21/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://origin.forumgratuit.fr
Posté le Lun 9 Mai - 21:52.
« Tu as compris ce qu'elle a dit ?
- Ben oui. Pas toi ? Elle a dit qu'on peut l'appeler Kamyu. »


Elle s'apprêtait à repartir, à s'enfoncer dans les bois et à retourner à sa vie calme de vagabondage, de course et de chasse, la truffe à l'air et la fourrure caressée par le vent, mais l'échange des deux humanoïde l'avait interpellée. Elle ne s'attendait pas à ce que quelqu'un saisisse le sens de ces propos. Au contraire, le fait que quelqu'un demande une traduction de ce qu'elle avait dit était plutôt... Blasant. Etait-ce le terme exact ? Peut-être pas tout à fait. Mais cela importe peu, n'est-ce pas ? Ce n'est après tout pas comme si quelqu'un pouvait s'introduire dans ses pensées et y arracher les bien faibles mots qu'elle parvenait parfois à mettre sur ce qu'elle ressentait. Les humanoïdes étaient si compliqués... Pourquoi cela ne leur suffisait-il pas, de laisser un simple ressenti tel quel ? Elle ignorait bien quelle était cette manie de mettre des mots partout pour tout décrire. Ce n'était pas utile, tant qu'elle ne désirait pas confier cela à quelqu'un. Et si ce quelqu'un existait, à cet instant, elle pensait que ça ne pouvait être que Lune, cet astre rond, blanc, dans le ciel à qui elle pouvait confier ses Chants. C'était bien plus parlant qu'un simple discours, après tout.

L'humaine... Non, plutôt, la Yokaï, demanda si elle pouvait leur servir de guide pour sortir de la forêt. Qu'y gagnerait-elle ? Rien, à vrai dire. En seule réponse, la blanche créature se tourna vers la forêt et s'y enfonça, à pas tranquille. S'ils voulaient sortir d'ici, le chemin n'était pas si court que ça. Et sans instinct, ces êtres auraient tôt fait de tomber sur le moindre territoire à éviter, ou de se perdre. Elle n'avait aucune raison de faire cela. Alors, pourquoi ses pattes se dirigeaient-elles d'elles-mêmes vers la lisière de la forêt ? Elle ne le savait pas exactement. Mais ces deux-là auraient tôt fait de mourir ici, ce n'était pas leur place. Ce n'était pas plus mal ainsi, n'est-ce pas ? Elle n'avait de toute façon pas grand chose de mieux à faire. Et si elle voulait disparaître, les distancer, il lui serait aisé. Elle doutait de leurs talents à traquer une piste, et elle connaissait probablement les lieux mieux qu'eux. Sinon, pourquoi lui demander de les guider ? Sans un mot, avec juste un léger battement de la queue, elle traça silencieusement son chemin à travers les arbres, zigzagant entre les racines et les troncs, plongeant parfois dans les broussailles ou les contournant.



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
17
Messages :
72
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t341-eldric-le-poingt-lumineux#2817
Âge de votre personnage :
27 ans
Possessions :
Gants acérés , tunique bleu , pantalon en lin , bottes en cuir et L'Aérosoyouz.
Savoirs :
- Conservation des aliments [http://origin.forumgratuit.fr/t345-le-siege-eldric]
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
08/10/2015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 16 Mai - 13:14.
« Ben oui. Pas toi ? Elle a dit qu'on peut l'appeler Kamyu. »

Cela m'étonnait encore plus, une louve qui sait pratiquer un langage et qui porte un nom alors qu'elle a l'air seule. Après tout, il fallait un peu de tout pour faire un monde, j'arrive bien à provoquer des explosions ou créer de la lumière donc pourquoi pas ça ? Mais, Seika comprenant que je ne pouvais pas comprendre ce langage s'excusa de son action, je fis un petit sourire gêné et me gratta le crâne de la main droite.

Seika demanda à la louve si elle pouvait nous montrer la sortie de cette zone. Heureusement que Seika était avec moi sinon j'aurais eu l'air bien bête avec une louve qui sait communiquer mais que je ne sais comprendre. Kamyu se tourna alors et commença à tracer son chemin dans la forêt. Elle nous guidait sans doute vers la sortie de cette endroit tout en évitant les dangers. Je faisais alors de mon mieux pour la suivre sans pour autant ravager la flore alentours. Elle passait entre tous les arbres dans les buissons, contournant d'autres obstacles. Je ne savais même pas pourquoi je la suivais. Pourquoi je lui faisais confiance ? Après tout je verrais à la fin du chemin si elle nous mène au bon endroit.
Contenu sponsorisé


Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le .
Les sous-bois du Ryuuguu [RP Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Poêlée du sous-bois et omelette d'automne.
» Promenade dans les sous-bois
» Seul sous les projecteurs, ou presque... [Libre]
» Socles Fantasy type sous-bois (avec tuto!)
» Arinos, elfe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origin :: Le Monde :: Le Ryuuguu :: La Grande Verte-