:: Le Monde :: Le Continent Akari :: La Forêt des SongesPartagez | 

 Promenons nous dans les bois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
88
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Sam 20 Fév - 23:31.
Miu et Tisei s'était retourné vers la direction que je pointai et un sourire s'esquissa sur le visage de Tisei. Miu me repondit :
"C'est très probable, en effet. On devrait aller voir ça de plus près !"
J'étais d'accord avec elle, j'avais hâte de voir ce qu'il y avait la haut. Peu importe le danger que l'on pouvait rencontrer. Mais vu les regards de Miu et Tisei je n'étais pas capable de marcher encore plus, j'étais surement un poids pour eux. Tisei me regarda, je ne sais pas si c'était de l'inquiétude ou de la pitié qu'il y avait dans ses yeux et me proposa :

« Pando, tu as l'air d'être de plus en plus mal. Et si on veut que ton état se stabilise, il faudrait mieux arriver le plus rapidement possible et que tu sois le moins fatigué. Donc tu vas sans doute pas vouloir mais, grimpe sur mon dos, j'ai la force de te porter et de courir. Donc grimpe. On est un groupe pour l'instant donc on doit s'entraider. Donc je te prie d'accepter mon aide »

Je n'eu pas le temps de protester qu'il me tourna le dos et s'abaissa pour que je puisse monter sans trop de difficulté. Et il précisa :
« Bon tu vas de voir t'accrocher car ma main gauche vas pas trop réussir à te tenir. »
J'avais refusé l'aide de Miu, tout à l'heure je devais faire la même chose avec Tisei. Mais la maison était loin et Tisei avait été forcé de ralentir pour que je puisse suivre, j'étais fatiguée et je n'en pouvais plus. J'accepta l'offre et agrippa le dos de Tisei en ajoutant :
C'est d'accord mais si ta jambe redeviens douloureuse tu me lâches, promis ?
Tisei s'étais redressé, j'essayais de ne pas le serrer trop fort. En sentant ses ailes, une question me vena.
Pourquoi tu m'aides, alors que mon espèce et la tienne se haissent au point de s'exterminer chuchotais-je, avant de coller ma tête contre son dos et de fermer les yeux.



Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 21 Fév - 2:18.
Lorsque Tisei aperçut le bâtiment, un grand sourire se dessina sur son visage. Il avait l'air vraiment très heureux. Personnellement, j'étais contente, mais rien ne nous indiquait que c'était habité, donc je ne préférais pas m'emballer. De plus le bâtiment était assez loin, Pando risquerait de ne pas pouvoir tenir le coup jusqu'au bout...
Tisei se tourna vers Pando, et lui dit d'une voix calme :
Pando, tu as l'air d'être de plus en plus mal. Et si on veut que ton état se stabilise, il faudrait mieux arriver le plus rapidement possible et que tu sois le moins fatiguée. Donc tu vas sans doute pas vouloir mais, grimpe sur mon dos, j'ai la force de te porter et de courir. Donc grimpe. On est un groupe pour l'instant donc on doit s'entraider. Donc je te prie d'accepter mon aide.
Je trouvais ça étrange de sa part, puisque quelque heures auparavant, il semblait nous considérer comme des boulets, Pando et moi... Ou alors c'était juste moi le boulet, depuis le début ?
Enfin, il se baissa de sorte à ce que Pando s'accroche à lui sans devoir trop bouger.
Il ajouta ensuite :
" Bon tu vas devoir t'accrocher car ma main gauche vas pas trop réussir à te tenir."
Pando sembla hésiter un instant, puis se résigna finalement à accepter l'aide de Tisei. Elle s'agrippa à lui, et demanda, inquiète :
"C'est d'accord mais si ta jambe redevient douloureuse tu me lâches, promis ?"
Bon, super, elle refuse mon aide et accepte celle de Tisei, j'ai vraiment l'impression de servir à rien dans le groupe à l'heure actuelle... Mais au moins, elle ne se forçait pas, et c'était bon signe. Elle ajouta ensuite :
"Pourquoi tu m'aides, alors que mon espèce et la tienne se haïssent au point de s'exterminer ?"
Puis elle posa sa tête contre le dos de Tisei et ferma les yeux.
Ce moment fut assez gênant pour moi, parce que j'avais vraiment l'impression d'être de trop dans le groupe, Pando et Tisei avaient vraiment l'air de s'apprécier et j'allais sûrement les gêner d'une façon ou d'une autre.
Pour ne pas interrompre ce moment, je les regardai et partit devant.



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
84
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 21 Fév - 13:15.
Elle sembla hésiter un moment mais elle s'agrippa sur mon dos et me dit :

« C'est d'accord mais si ta jambe redeviens douloureuse tu me lâches, promis ? »

Encore une fois elle s'inquiétait des autres avant soit alors qu'elle était pas trop en état pour le faire :

« T'inquiètes pas ce n'est rien. Occupe toi plutôt de toi, c'est toi qui en plus mauvais état actuellement non ? »

Je me redressai prêt à parti quand elle chuchota :

« Pourquoi tu m'aides, alors que mon espèce et la tienne se haissent au point de s'exterminer. »

Je commençai ma marche et lui répondis calmement :

« De un je t'aide car on fait parti du même groupe et que sans vous deux, même si cela n'est pas super plaisant à dire, je serais sans doute mort de mes blessures donc je tiens à vous rendre la pareille. Et puis le fait que j'appartienne à une espèce ou à une autre je m'en fous, cela m'arrangerait même de ne pas être un démon »

Lorsque je finis ma phrase, je sentis sa tête sur mon dos, elle devait se reposer ou … non elle devait être fatigué. Mais Miu me regardait d'un air étrange, j'avais fait quelque chose de mal ? Ou elle était peut-être vexé que Pando accepte mon aide et pas la sienne.

« Miu ! Ca va ? Tu as l'air déprimé toi aussi, j'ai fait quelque chose de mal ? »

Mais en commençant à marcher Pando dans mon dos ne bougeait presque pas, elle me tenait mais voilà tout. Je commençais à apprécier se groupe mais bon j'allais pas me voiler la face, j'allais me séparer d'eux un jour ou l'autre.

« Ca va derrière ? Nous claque pas entre les doigts, j'ai pas envie de ramener un cadavre d'ange chez un autre ange. »

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
88
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 21 Fév - 15:57.
Tisei commença a marcher et me répondis d'un ton calme :
« De un je t'aide car on fait parti du même groupe et que sans vous deux, même si cela n'est pas super plaisant à dire, je serais sans doute mort de mes blessures donc je tiens à vous rendre la pareille. Et puis le fait que j'appartienne à une espèce ou à une autre je m'en fous, cela m'arrangerait même de ne pas être un démon »
C'était Miu qui t'as fait les premiers soins, moi je n'ai fait que le traîner et le laisser près d'un arbre. Il ne me devait rien. Mais sa dernière phrase ne m'étonnai qu'a moitié, il aurait été fidèle à son espèce je ne serai plus de ce monde.
Lorsque je fermai les yeux, je fus prise de sueur froide, j'avais trop forcé. Au moins ni Tisei ni Miu ne pouvait voir mon visage et mon expression. La fatigue et la fièvre me faisait planer, lorsque j'entendis la voix de Tisei :
« Miu ! Ça va ? Tu as l'air déprimé toi aussi, j'ai fait quelque chose de mal ? »
Ou alors c'était le fait que j'ai refusé son aide mais pas celle de Tisei ? C'est vrai qu'elle m'avait proposé que Derath me porte, et lui étais en parfaite santé le choix aurait été plus intelligent, mais trop tard.
Puis Tisei m'interrogea à mon tour :
« Ca va derrière ? Nous claque pas entre les doigts, j'ai pas envie de ramener un cadavre d'ange chez un autre ange. »
Je ricanais à l'idée de voir Tisei et Miu donner un cadavre à un ange. Mais bon je préférai quand même rester en vie. Je lui répondit directement :
"T'inquiète je suis plus résistante que ça ! J'ai juste sommeil"
C'était pas la vérité mais c'était pas un mensonge non plus. La fièvre n'avait pas diminué et mon dos à chaque pas me piquait mais c'était vraiment ce sentiment de fatigue qui m'en portait. Mais je devais pas dormir, premièrement car je risquait de lâcher prise et surtout je voulais voir ou ça nous menait.



Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 21 Fév - 17:56.
J'entendis que Tisei commença à marcher quelques instants après moi, et répondit à Pando :
"De un, je t'aide car on fait partie du même groupe et que sans vous deux, même si cela n'est pas super plaisant à dire, je serais sans doute mort de mes blessures donc je tiens à vous rendre la pareille. Et puis le fait que j'appartienne à une espèce ou à une autre je m'en fous, cela m'arrangerait même de ne pas être un démon."
J'étais contente de l'entendre dire que ce que l'on a fait l'avait bel et bien aidé, cela me rassurait un peu, je n'avais pas été si inutile que ça, finalement. Et puis pour ce qui est des espèces, Tisei pourrait très bien lui retourner la question. Les anges nous ont attaqués, ils étaient en position de force, elle aurait très bien pu les rejoindre à ce moment-là, mais elle ne l'a pas fait. Ça montre bien que l'espèce à laquelle on appartient ne définit pas forcément la personne que l'on est...
Tisei mettait plus de temps à marcher avec Pando sur son dos, je m'arrêtai donc pendant quelques instants, tournée vers lui, le temps qu'il me rattrape. Soudain, il me demanda :
" Miu ! Ça va ? Tu as l'air déprimé toi aussi, j'ai fait quelque chose de mal ?"
Je n'avais pourtant pas l'impression d'avoir une tête différente de d'habitude, mais je ne pouvais pas voir mon visage, donc il avait sûrement raison. Je ne saurais cependant pas dire pourquoi j'aurais l'air déprimé, à part le fait que je me sentais inutile.
Je hochai la tête pour lui dire que j'allais bien.
Il s'adressa ensuite à Pando :
"Ça va derrière ? Nous claque pas entre les doigts, j'ai pas envie de ramener un cadavre d'ange chez un autre ange..."
Celle-ci lui répondit en riant :
"T'inquiète je suis plus résistante que ça ! J'ai juste sommeil."
Tant mieux, si tout le monde allait bien, on pouvait donc faire la route plus vite.
Après plus d'une demi-heure, nous arrivâmes devant le bâtiment que l'on avait aperçu au loin.
Tisei et Pando étaient toujours après moi. J'attendis qu'ils arrivent vers la maison pour frapper à la porte.
Après quelques instants d'attente, un ange assez vieux nous ouvrit. Il nous dévisagea tous les trois.
Je pris la parole en premier :
"Bonjour monsieur. Excusez-moi de vous déranger, mais mes amis et moi avions été agressés hier, et nous avons été blessés. Nous avons surtout besoin d'aide pour elle, elle n'a même plus la force de marcher. S'il-vous-plaît..." Dis-je en montrant Pando.
Le vieil homme répondit, d'un air compatissant :
"Oh oui,oui, bien sûr entrez ! J'ai justement entendu parler d'une attaque meurtrière, des chasseurs auraient trouvé sept cadavres dans la forêt ! C'est affreux, je me demande qui a pu faire une chose pareille !
Ça sentait pas bon. Si jamais il devinait que nous étions les meurtriers, je n'ose pas imaginer ce qui nous arriverait...
Nous entrâmes à l'intérieur. C'était simple et assez petit, mais ça avait l'air confortable.
"Mettez-vous à l'aise, vous pouvez vous découvrir, ce sera plus simple pour vous soigner."
Il était hors de question qu'ils voient nos ailes. Ils comprendraient. Je devais feinter pour qu'ils ne voient que Pando.
"Ce sera juste pour la fille que l'on aura besoin d'aide. Nous deux, nous auront simplement besoin de bandages, nous pouvons faire ça seuls. Enfin, si vous pouvez, bien sûr."
J'espère que Tisei ne m'en voudra pas trop pour ça.



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
84
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 21 Fév - 19:37.
Miu hocha la tête pour me dire que tout allait bien. Elle prenait la tête du groupe car le fait de porter Pando me ralentissait mais c'était nécessaire. Quand je questionna Pando, elle me répondit rapidement avec un petit rire :

"T'inquiète je suis plus résistante que ça ! J'ai juste sommeil"

« Bah t'endors pas trop vite sinon tu risques de tomber. »

On continua la route vers cette maison, de temps en temps Miu s'arrêtait pour nous attendre. Lorsqu'on arriva devant la maison, Miu frappa à la porte et un vieil ange ouvrit la porte. Il nous jugea rapidement du regard et elle engagea la parole avec lui :

"Bonjour monsieur. Excusez-moi de vous déranger, mais mes amis et moi avions été agressés hier, et nous avons été blessés. Nous avons surtout besoin d'aide pour elle, elle n'a même plus la force de marcher. S'il-vous-plaît..."

"Oh oui,oui, bien sûr entrez ! J'ai justement entendu parler d'une attaque meurtrière, des chasseurs auraient trouvé sept cadavres dans la forêt ! C'est affreux, je me demande qui a pu faire une chose pareille !

Je grinçai des dents quand il évoqua l'attaque. Alors les paysans sont déjà au courant ? On était mal partis si il découvrait que l'on était les meurtriers de ces gars-là, je ne sais pas comment il réagirait et puis même si j'essaye de dire qu'on s'est juste défendu il ne nous croira sûrement pas.

"Mettez-vous à l'aise, vous pouvez vous découvrir, ce sera plus simple pour vous soigner."

"Ce sera juste pour la fille que l'on aura besoin d'aide. Nous deux, nous auront simplement besoin de bandages, nous pouvons faire ça seuls. Enfin, si vous pouvez, bien sûr."

Je déposai Pando sur ce qui ressemblait à un lit et essayais de cacher ma blessure au niveau de la jambe car si il la voit, il va vouloir me soigner et il va sans doute remarquer que c'ets un coup d'épées et va rapidement faire la relation.

« Excusez-moi mais, il y a un village dans les environs ou vous vivez loin du reste ? »

« Non ! Jeune homme, il y en a un de village à une heure ou deux d'ici mais j'ai toujours vécu ici et ça ne changera pas. Dit-il d'une voix sereine »

Il ne nous faisait pas encore confiance ce qui était normal et il ne fallait pas rester trop longtemps ici sinon il nous découvrira.

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
88
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 22 Fév - 0:41.
Tisei avant de reprendre la marche m'indiqua :
« Bah t'endors pas trop vite sinon tu risques de tomber. »
Au moins ça lui ferrai un poids en moins, mais bon je comptais vraiment pas dormir. Je me faisais emporter mais je resiste. Je me concentrai sur les pas de Tisei pour rester éveillé, il marchait plus lentement à cause de mon poids. Mais il finit par s'arrêter. Je leva la tête et me pencha légerement sur le côté pour voir. On était arrivé à destination, Miu nous attendait devant la porte. La Maison était typique de la campagne d'Akari, pas très haute, mais la large et longue. Miu toqua et un vieil homme sortit. Il regarda bizarrement Miu et Tisei, j’espérais juste que ce qui s'est passé dans les bois ne recommencerai pas. Mais Miu rompit le silence :
"Bonjour monsieur. Excusez-moi de vous déranger, mais mes amis et moi avions été agressés hier, et nous avons été blessés. Nous avons surtout besoin d'aide pour elle, elle n'a même plus la force de marcher. S'il-vous-plaît..."   
Elle me designa, le regard de l'ange se porta sur moi. Je lui fit un signe de tête. Il ne semblait pas méchant, du moins pas dans son regard.
"Oh oui,oui, bien sûr entrez ! J'ai justement entendu parler d'une attaque meurtrière, des chasseurs auraient trouvé sept cadavres dans la forêt ! C'est affreux, je me demande qui a pu faire une chose pareille !" 
Je sentis Tisei se tendre suite aux propos du vieil homme, et je savais parfaitement se qu'il ressentait , Miu devait pensé la même chose, la nouvelle s'est déjà propagé dans le coin, il fallait absolument que l'on redouble de précautions, en particulier eux deux qui devait cacher leurs ailes en permanence. Mais au moins il fallait se dire qu'il avait accepté qu'on rentre dans sa maison, alors que Miu et Tisei était sous forme humain et rare était les anges qui avait vraiment pitié pour les humains. Les ermites se comportent différemment des anges qui vivent près de villes. Nous rentrâmes dans la maison, elle était chaleureuse mais pas très grande, l'homme devait vivre seul.
"Mettez-vous à l'aise, vous pouvez vous découvrir, ce sera plus simple pour vous soigner." 
La proposition était agréable mais il ne fallait pas que Miu et Tisei se découvrent, on avais une aide potentiel alors autant ne pas la gâcher.
 "Ce sera juste pour la fille que l'on aura besoin d'aide. Nous deux, nous auront simplement besoin de bandages, nous pouvons faire ça seuls. Enfin, si vous pouvez, bien sûr." 
Miu avait parfaitement raison, Tisei me posa sur une sorte de lit. L'homme me regarda de la tête au pied ce qui permit à Tisei de cacher sa blessure plus ou moins. Toujours determiné à rejoindre la ville, Tisei demanda :
« Excusez-moi mais, il y a un village dans les environs ou vous vivez loin du reste ? »
C'est vrai que je pourrai prendre des provisions la haut. Mais pour le moment j'étais incapable de marcher longtemps. Le vieil homme repondit clairement mais calmement :
« Non ! Jeune homme, il y en a un de village à une heure ou deux d'ici mais j'ai toujours vécu ici et ça ne changera pas. »
L'homme fouilla dans un placard et sorti une sorte de mallette métallique. Il l'ouvrit et en sorti un rouleau presque fini de bandage et un flacon de désinfectant. Il les donna à Miu et lui indiqua :
« Voila ça devrait suffire pour vous deux, la salle d'eau est à votre droite vous y trouver de quoi retirer des débris ou de quoi laver une plaie. »
Son regard se porta sur moi, il m'examinait, il se tourna vers Miu et Tisei :
« Je ne suis pas médecin mais en campagne on sait se débrouiller, je vais faire ce que je peux avec votre amie »  
Il attendit que Tisei et  Miu quittent la pièce puis il mit sa main sur mon front, sa main me paraissait gelée, ou alors c'était moi qui était bouillante. Il me regarda et me demanda :
« Vos amis sont blessés, es-ce que c'est votre cas ? » me dit-il calmement.
J'hocha de la tête et me retourna et souleva légèrement ma chemise pour faire apparaître la zone qui me brûlait dans le dos. Il ne disais rien je lâcha ma chemise et le regarda d'un air interrogateur.
« C'est pas beau à voir, votre fièvre est surement du à un plaie qui s'est bien infecté.Je comprend maintenant pourquoi votre ami vous portait. Je vais désinfecter mais ça risque d’être douloureux car la plaie a tenté de cicatrisé seule, mais ça s'est pas fait correctement. Le plus simple c'est que vous vous couchiez sur le dos et que je m'en occupe. »
J'avais peur, pas de la douleur mais de laisser autant d'ouverture à un inconnu. Qui me dit qu'il n'allait pas empirée les choses. Peut-être même qu'il nous as déjà découvert et qu'il allait essayer de me porter le coup de grâce ?  Je me rassura en me disant que Tisei et Miu était juste à côté et qu'un homme de cet age ne serait pas idiot de provoquer trois personnes. Je me coucha et remonta ma chemise suffisamment jusqu'à la base de mes ailes.
Je senti les mains froides du vieil homme près de la plaie. Elles étaient froides comme de la glace. L'homme appuya violemment des deux cotés de la plaie. J'avais envie de hurler, ça me faisait terriblement mal, je serrai de toute mes forces le drap de ce lit.
« C'est bon le plus dur est passé. J'ai retiré toute la sécrétion purulente » dit il d'un ton rassurant.
L'homme me plaça une compresse imbibé d'un produit que je connaissais pas sur la plaie. Il m'aida à m’asseoir et banda tout la plaie en tournant autour de ma taille , il sécurisa avec une sorte d'épingle. Il me fit coucher et me demanda :
« J'ai fait tout ce que j'ai pu, maintenant il faudra vous reposer. Mais j'aimerai comprendre, qu'es ce qu'il s'est passé pour que vous finissiez dans cet état tout les trois ? Au faite, je ne me suis pas présenté, je suis Gilbert. »
La question était comme un pique, il fallait que je trouve quelques choses.
« Merci pour votre aide, Gilbert. Ah ce qui s'est passé... des hommes nous ont attaqués lorsque nous étions dans les bois. Si vous dites qu'on a retrouvés des cadavres la haut, vu la violence de ses hommes ils est possibles que ça soit les même auteurs... »

Encore un demi-mensonge, certes c'est bien eux qui nous avait agressé mais on était les meurtriers. J’espérais que le mensonge passe.



Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mar 23 Fév - 21:04.
Pando et Tisei ne semblaient pas réagir à ce que j'avais dit, je considérais donc qu'ils étaient d'accord avec ce que j'avais dit. Tisei déposa Pando sur ce qui s'apparentait à un lit, et demanda :
"Excusez-moi mais, il y a un village dans les environs ou vous vivez loin du reste ?"
Il avait bien fait de demander. Un village serait plus approprié pour manger et dormir correctement, même si j'avais toujours vécu hors d'un village jusqu'à maintenant.
"Non ! Jeune homme, il y en a un de village à une heure ou deux d'ici mais j'ai toujours vécu ici et ça ne changera pas !"
On avait intérêt à guérir bien et vite alors, si on voulait arriver jusqu'à ce fameux village...
Le vieil homme prit une mallette dans un placard, et en sortit de quoi faire un bandage et un flacon, sûrement pour nettoyer la plaie.
Il nous indiqua :
"Voilà ça devrait suffire pour vous deux, la salle d'eau est à votre droite vous y trouverez de quoi retirer des débris ou de quoi laver une plaie. "
Il nous laissait utiliser une salle où il ne pouvait pas vraiment garder un œil sur nous, alors qu'il ne nous connaissait même pas. Enfin, c'est surtout parce qu'il ne nous connaissait pas qu'il nous avait laissés entrer, en fait.
Il examina rapidement Pando, puis se tourna vers Tisei et moi, voyant que nous n'avions pas bougé.
"Je ne suis pas médecin mais en campagne on sait se débrouiller, je vais faire ce que je peux avec votre amie !"
Cela me rassurait, ce monsieur semblait gentil, et comme Pando est un ange, il n'aurait pas de souci avec elle. J'espérais vraiment qu'il puisse faire quelque chose pour elle. Je me dirigeai vers la salle que l'homme nous avait indiquée, suivie de Tisei.
C'était une petite salle assez modeste, à l'image du reste de la maison. Il y avait une bassine en bois qui trônait au milieu, un meuble sur lequel se trouvaient des savons et une chaise.
Je me tournai vers Tisei, et lui demandai :
"Ça va ? Tes bandages improvisés ont survécu ?"
Je marquai une pose, puis ajouta, en chuchotant, cette fois  :
"Par contre, on devra s'en débarrasser discrètement, une fois remplacés, étant donné que j'ai utilisé les vestes de deux des anges pour les faire, et il vaut mieux pas que le vieux remarque ça, il pourrait se douter de quelque chose ! … Enfin bref,parons au plus pressé."
Dis-je en me saisissant du flacon de liquide désinfectant. Comme il n'y avait aucun tissu pour appliquer la solution sur la plaie, j'en versai un peu directement au creux ma main droite, tendis le flacon à Tisei pour qu'il puisse en mettre aussi, soulevai mon T-shirt au niveau de ma plaie et appliquai le liquide sur ma blessure. Je fus surprise par la sensation de brûlure que la désinfectant me provoquait et retins un juron. Je me contentai de chuchoter :
"Ça brûle ce truc ! Il est sûr que ça soigne les blessures, au moins ?"
Voyant qu'il s'appliquait le produit, je le prévins :
"Bon, je vais utiliser les bandages, je vais essayer de faire ça rapidement. Est-ce que tu pourrais juste te retourner un moment s'il-te-plaît ?"
Lorsqu'il se retourna, je retirai mon écharpe et ma cape, en espérant que l'ange ne rentrerait pas à ce moment-là, puisque mes ailes étaient à découvert.
Je m'assis par terre, soulevai mon T-shirt et le maintenait en place en le mordant, puisque j'avais besoin de mes deux mains pour enrouler le bandage. C'était vraiment la blessure la moins pratique à soigner que j'avais reçue depuis mon existence...
Après plusieurs minutes passées à enrouler mon bandage et à vérifier qu'il tenait bien, je remis mon T-shirt correctement et remis ma cape et mon écharpe.
"Tiens, j'ai fini !" dis-je à Tisei en lui tendant le reste de bandage.



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
84
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mar 23 Fév - 21:46.
Le vieux sortit une mallette. Il l'ouvrit et prit un rouleau de bandage et un flacon qu'il donna à Miu.

Voilà ça devrait suffire pour vous deux, la salle d'eau est à votre droite vous y trouverez de quoi retirer des débris ou de quoi laver une plaie. "

Il nous laissait aller dans les pièces de sa maison comme bon nous semblait mais cet homme n'avait toujours ma confiance. J'étais perdu dans mes pensées, quand je relevai la tête Miu allait vers la salle. L'ange a dû dire quelque chose mais je ne l'ai pas écouté. Après tout c'est peut-être mieux que ce soit Pando qui soit dans un mauvais état car si  c'était moi ou Miu il aurait remarqué que l'on était des étrangers ici.

Lorsque que l'on entra Miu me dit à voix basse:

[color=#ff6600]"Ça va ? Tes bandages improvisés ont survécu ?"[/b]

"Oui on peut dire ça, mais je dois les changer au niveau de ma jambe."
"Par contre, on devra s'en débarrasser discrètement, une fois remplacés, étant donné que j'ai utilisé les vestes de deux des anges pour les faire, et il vaut mieux pas que le vieux remarque ça, il pourrait se douter de quelque chose ! … Enfin bref,parons au plus pressé."


Elle me donna le flacon de désinfectant pour que je puisse nettoyer ma plaie, pour ma main ce n'était pas nécessaire, elle allait de mieux en mieux et sans doute que le lendemain tout ira bien. J'enlevai les bandages au niveau de ma cuisse pour appliquer le produit. Contrairement à ce que je croyais, la plaie était quasiment cicatrisée. Elle n'était plus rouge comme le matin,  mais elle restait une plaie assez grande, elle ne m'handicapait plus.

"Ça brûle ce truc ! Il est sûr que ça soigne les blessures, au moins ? Bon, je vais utiliser les bandages, je vais essayer de faire ça rapidement. Est-ce que tu pourrais juste te retourner un moment s'il-te-plaît ?"

Je fis un petit rire amusé devant ses plaintes puis je me retournai. En attendant qu'elle ait fini je m'interrogeais sur le situation actuelle. Je commençais à m'attacher a ce groupe, cela n'était pas bon car si cela continue, je pourrais perdre ma vie en essayant de les protéger et je ne suis pas comme ça. De plus je suis un homme, jeune, et le fait de rester aussi longtemps avec une jeune femme telle que Pando ne va pas me laisser indifférent, au bout d'un moment je vais tomber sous son charme à moins que ce ne soit déjà le cas. Pourquoi je l'ai aidée ? En soit je n'avais pas de raison de le faire. Je m'énervais petit à petit et heureusement que Miu m'interpela sinon j'aurais sans doute craqué.

"Tiens, j'ai fini !"

Je saisis le bandage et l'enroula autour de ma jambe. Une fois fait je sortis de la salle et allai m'asseoir devant la maison. Alors que j'étais encore perdu dans mes pensées le vieux ouvrit la porte et me dit :

"Ne vous inquiétez pas, elle va bien votre amie."

Je le regardai pendant un moment et le mot amie résonnait en moi.

"Ce n'est pas mon amie, c'est plutôt une compagnon d'infortune", dis-je d'un ton énervé.

"A d'autres mon cher, la seule fois où j'ai vu un humain porter une ange souffrante, c'était le mari qui portait la femme."

De quoi il se mêlait le vieux. Il commençait a sérieusement m'énerver. Je me levai d'un coup et le saisit par le col et parle bien fort :

"De quoi je me mêle le vieux ! Je ne suis pas son amoureux à cette femme et je ne compte pas l'être!"

et je le laissai tomber au sol.[/b]

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
88
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 24 Fév - 1:41.
J'avais suivi le conseil de l'ange, j'étais restée sur cette étrange lit. Je ne pouvais pas dormir, Gilbert nous avait certes apporté de l'aide, et nous avait recueilli mais mon instinct refusait, je ne pouvais pas dormir devant lui. La salle de bain avait l'air animé, je n'entendais pas leur propos mais je crois avoir perçu un rire. Tisei sorti et alla prendre l'air en fermant la porte d'entrée derrière lui. L'ange aux cheveux grisonnant sorti le rejoindre mais il laissa la porte entre ouverte. J'avais un mauvais pressentiment, cet homme avait l'air curieux à notre propos et si nos discours ne concordait pas c'était fini. J'étais curieuse et decida de me lever. Tache plus facile à dire qu'a faire, depuis que Gilbert y avais touché la douleur était plus vive esperant que ça ne durerai pas. Je parviens tant bien que mal à me lever, mais le ton montait dehors. Je me précipita à la porte et je m'attendais tout sauf à ça , Tisei semblait en colère, il agrippa le vieil homme au col et le souleva :
 
"De quoi je me mêle le vieux ! Je ne suis pas son amoureux à cette femme et je ne compte pas l'être!"

De qui il pouvait bien parler ? Mais la n'étais pas le sujet, si je n’arrêtai pas Tisei on risquait de gros ennuis et je ne voulais pas le voir perdre la raison comme hier pendant le massacre. Tisei lacha l'ange qui tomba fesses au sol. Je me déplaça jusqu’à celui-çi et l'aida à se relever.
"Tout vas bien ?"  dis-je calmement.
Il ne me répondis pas, je ne sais pas comment je pouvais traduire l'expression du veil homme, au départ je pensais que c'était de la peur mêlée au choc, mais on pourrai interpréter ça comme de la colère.  Je me tourna vers Tisei, lui son expression était plus facile à lire, il était énervé, surement par une question indiscrète de Gilbert. J'essaya de le raisonner comme je pouvais :

"Hé Tisei, calme-toi ! Je ne sais pas ce qui s'est dit ou qu'es ce qui s'est passé, mais ça ne sert à rien d'en venir à la violence. Ce monsieur nous a quand même aider !"
J'essaya de garder mon calme tout en cherchant son regard.
Mais c'est quoi cette histoire, "l'amoureux d'une femme" avait-il dit ? J'y comprenais rien, Tisei est amoureux d'une personne, meme si il affirme le contraire ? Mais je chassais ces idées de ma tête, si ça a fini aux poings ça doit être un sujet sensible pour Tisei et je n'avais pas spécialement envie d'engendrer sa colère à mon tour.  
Je me plaça entre Tisei et le vieil homme, c'est pas dans cet état que j'allai servir de bouclier mais ça allai peut être calmer la tension dans l'air.



Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 24 Fév - 15:34.

Dernière édition par Miu le Jeu 31 Aoû - 21:59, édité 2 fois
Tisei enroula le bandage autour de sa jambe assez rapidement, puis sortit de la salle d'eau. Je le suivis, et refermai la porte derrière moi. Je le vis sortir de la maison. Je me demandais pourquoi, mais je ne voulais pas me mêler de ses affaires. En attendant, je m'assis sur une chaise. Pando était toujours allongée sur le lit, et Derath, que le vieil ange avait finalement laissé entrer, était en train de dormir sur le plancher. Le vieil ange, intrigué par le comportement de Tisei suivit ce dernier, et sortit également. Cependant, la porte était restée entrouverte, j'entendis donc ce qui se disait dehors.
"Ne vous inquiétez pas, elle va bien votre amie."
"Ce n'est pas mon amie, c'est plutôt une compagnon d'infortune."
Répondit Tisei d'un ton énervé. J'ignorais pourquoi il s'était braqué à cause du mot "amie". Il est vrai que nous nous étions rencontrés seulement un jour auparavant, mais les événements nous avait forcés à nous allier, alors pourquoi s'offusquait-il que quelqu'un appelle Pando son amie ?

"A d'autres mon cher, la seule fois où j'ai vu un humain porter une ange souffrante, c'était le mari qui portait la femme."

De quoi parlait-il ? Et puis quand bien même Tisei aurait des sentiments pour Pando, ce n'était pas ses affaires ! Même s'il nous avait aidés, je trouvais sa remarque déplacée. Et Tisei pense sûrement comme moi, donc il va sûrement réagir, et pas de la meilleure façon. Je courus vers la porte, quand je vis Tisei se lever et soulever le vieil homme par le col :
"De quoi je me mêle le vieux ! Je ne suis pas son amoureux à cette femme et je ne compte pas l'être !"
Sur le coup, j'étais tellement surprise par la scène que je ne sus quoi faire. Avant que je ne puisse dire ou faire quoi que ce soit, Tisei lâcha le pauvre homme au sol.
Pando, que je n'avais pas entendu marcher, aida le vieil ange à se relever.
"Tout va bien ?" demanda t-elle.
Elle regarda le vieux, puis Tisei, et interpella ce dernier :
"Hé Tisei, calme-toi ! Je ne sais pas ce qui s'est dit ou qu'est-ce qui s'est passé, mais ça ne sert à rien d'en venir à la violence. Ce monsieur nous a quand même aidés !"
Pando avait raison. En venir aux mains avec un vieux pour une remarque maladroite était excessif. En plus il nous avait aidés, donc c'est encore plus insensé.
"Pando a raison. C'est vrai que la remarque du monsieur était indiscrète, mais le violenter n'est pas une solution. Il est plus faible que toi, il ne peut pas se défendre.
Je me tournai ensuite vers l'homme et lui dit, en mentant un peu :
"Excusez-le, monsieur. Il ne s'est pas vraiment remis des agressions violentes qui ont eu lieu hier.
Je me tournai vers Tisei en espérant qu'il n'allait pas me contredire.



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
84
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 24 Fév - 16:26.
Juste avant de saisir le vieux je vis Miu courir vers la porte comme pour prévenir mon action mais il était déjà trop tard. Quand le vieux tomba au sol, Pando l'aida à se relever et lui demandant :

"Tout va bien ?"


Puis elle me parla :

"Hé Tisei, calme-toi ! Je ne sais pas ce qui s'est dit ou qu'est-ce qui s'est passé, mais ça ne sert à rien d'en venir à la violence. Ce monsieur nous a quand même aidés !"

Et Miu enchaîna tout de suite :

"Pando a raison. C'est vrai que la remarque du monsieur était indiscrète, mais le violenter n'est pas une solution. Il est plus faible que toi, il ne peut pas se défendre. »

Et elle se retourna vers le vieux pour s'excuser à ma place :

"Excusez-le, monsieur. Il ne s'est pas vraiment remis des agressions violentes qui ont eu lieu hier. »

Comment ça ? Elle le sait très bien que je me suis remis de cette misérable embuscade. Tout de suite sans vraiment réfléchir je répondis :

« Mais je me suis très bien remis, c'est juste que... que ce vieux se mêle des choses qu'il faut pas. Et c'est pas parce qu'il nous a aidé qu'il peut tout se permettre. »


Pendant ce temps Pando c'était mise entre moi et l'ange. Il m'avait beau énervé je n'allais pas la bousculer pour ce que l'autre a fait. Je relâchai mon poing et leur tournais le dos.

« Bon j'ai besoin de prendre de l'air et seul. Je reviendrais peut-être. »

Et je commençai à m'éloigner d'eux vers la forêt, je ne sais pas si je reviendrais mais en tout cas ce ne sera pas tout de suite.

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
88
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 24 Fév - 19:10.
Miu était arrivée juste avant moi, à croire qu'elle avait prédis les mouvements de Tisei. Elle echaina suite à mes propos :
"Pando a raison. C'est vrai que la remarque du monsieur était indiscrète, mais le violenter n'est pas une solution. Il est plus faible que toi, il ne peut pas se défendre. »
Plus faible ? Ne peut pas se defendre ? Les anges sont immortels, la veillesse n'est pas un vrai problème pour nous. Et c'est justement car il avait l'air assez âgée que cela m’inquiétais, comparée un humain on met beaucoup plus de temps à veillir qu'eux, cet homme devait vivre depuis un long moment.

Miu se retourna vers Gilbert et demanda des excuses :
"Excusez-le, monsieur. Il ne s'est pas vraiment remis des agressions violentes qui ont eu lieu hier."
C'était une bonne excuse mais je doute qu'il y avait un lien. Mais Tisei toujours sur les nerfs ne rentra pas dans le jeu :

« Mais je me suis très bien remis, c'est juste que... que ce vieux se mêle des choses qu'il faut pas. Et c'est pas parce qu'il nous a aidé qu'il peut tout se permettre. »

Je m'étais interposé entre lui et l'ange, il me regarda et relacha son poing, je souffla, soulagé. Mais Tisei ne restait pas pour au moins calme, il me tourna le dos et annonça :

« Bon j'ai besoin de prendre de l'air et seul. Je reviendrais peut-être. »

Je pense que c'était la meilleure solution, ça ne servait à rien de le raisonner. Il avait besoin de prendre l'air mais c'était juste le peut-etre, qui me titillait. Je le connaissais depuis peu mais ça m'inquiétais un peu, maintenant que la rumeur s'étais répandu il fallait etre méfiant et rester seule n'était surement pas la meilleure solution.  Il commença à partir en direction de la foret, c'était pas un enfant il ne prendra pas gros risques ? N'es-ce pas ? Je me contenta de le regarder s'en aller, son pas était lourd il était toujours énervé.  L'homme qui avait subis sa colère me regarda moi et Miu et s'exclama :

"Je ne comprendrais jamais rien aux humains. Toujours à laisser parler leur poing au lieu de leur cœur"

Il semblait tellement calme pour se qui s'était passé. On pourrai croire à voir un vieux sage. Quelque chose clochait, plus ça allait moins j'avais confiance en cet homme. Il nous cachait quelques choses ou manigançait quelques choses. Mais à quoi pouvais-je bien pensé on lui cache des meurtres quand même, on profite de sa charité et j'ose l'accuser ?

Il retourna à l'interieur, je regarda une dernier fois ou était Tisei et retourna à l’intérieur.  Je m'installa sur le lit de tout à l'heure, j'avais un peu forcé. Gilbert revient d'une pièce que je n'avais pas remarqué avec du thé. Il nous donna une tasse à moi et Miu. Et il nous demanda sèchement en se frottant le cou:

"Bon, et si vous me racontiez qui vous êtes réellement ? Un homme de cette taille et de cette force j'y crois moyennement ! Qui êtes vous et que voulez vous ?"


La je tombais de haut, au point que je failli lâcher ma tasse. Il montrait son véritable visage et il avait des doutes. Son regard était perçant mais il n'était pas pour moi mais pour Miu. La question paraissait logique, Miu et Tisei s'était isolé et avait refusé de se découvrir.



Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Jeu 25 Fév - 19:34.

Dernière édition par Miu le Jeu 31 Aoû - 22:04, édité 1 fois
"Mais je me suis très bien remis, c'est juste que... que ce vieux se mêle des choses qu'il faut pas. Et c'est pas parce qu'il nous a aidé qu'il peut tout se permettre"
Bon, visiblement, Tisei n'avait pas compris que j'essayais de lui sauver la mise. Cela m'avait mis dans une situation assez embarrassante pour le coup...
Tisei avait sûrement envie de tabasser le vieil homme, mais Pando s'était placée devant lui, et Tisei baissa son poing, tourna le dos, puis dit, en s'éloignant  :
"Bon j'ai besoin de prendre de l'air et seul. Je reviendrais peut-être. "
Comment ça "peut-être" ? Il ne pouvait pas nous lâcher comme ça ! Mais le retenir ne serait pas une bonne chose, il avait juste besoin de prendre l'air après tout. Je le regardai juste disparaître dans la forêt, en espérant qu'il reviendrait.
Quelques instants plus tard, le vieux nous regarda, Pando et moi, avant de s'exclamer calmement :
"Je ne comprendrais jamais rien aux humains. Toujours à laisser parler leur poing au lieu de leur cœur."
La façon du vieux de dire cette phrase m'énervait un peu. Comme s'il pensait que tous les humains étaient pareils... Et Tisei n'était même pas humain, raison de plus pour qu'il arrête de jouer à celui qui sait tout. Et puis, je n'aimait pas sa façon d'insinuer que tous les anges étaient inoffensifs et laissaient parler leur cœur. Pourtant, les anges qui nous ont attaqués ont plus fait parler leurs épées que leurs cœurs...
Le vieux rentra à l'intérieur, suivi de Pando et moi. Pando s'installa à nouveau sur le lit, lorsque le vieux revint d'une pièce avec des tasses contenant une boisson que je n'avais jamais vue.
Même s'il avait été gentil de nous avoir aidés, il était hors de question que je boive ça, ça pourrait être empoisonné. A cause de l'attaque d'hier, je pense que je suis devenue un peu parano, mais on ne sait jamais.
Après nous avoir servi, il demanda d'un ton sec :
"Bon, et si vous me racontiez qui vous êtes réellement ? Un homme de cette taille et de cette force j'y crois moyennement ! Qui êtes vous et que voulez vous ?"
Je me doutais qu'il savait quelque chose, trois étrangers qui débarquent comme ça, ça ne devait pas lui arriver souvent. Ce qui était plus gênant, c'est que la question était adressée à moi seule. Pando avait besoin de se reposer, on ne pouvait pas s'en aller maintenant. Il fallait absolument que j'arrive à gagner du temps en racontant un maximum de mensonges, et le tout en gardant mon visage impassible, comme j'en avais l'habitude.
"Qui on est réellement ? Je pensais que vous le saviez : deux humains et un ange. Mais vous semblez méfiant, donc je vais vous raconter comment on en est arrivé là.
Nous sommes de simples voyageurs, et nous nous sommes fait attaquer par des barbares par surprise, lorsque nous étions en train de manger. Même pour le plus fort des hommes, une attaque surprise, ça ne pardonne pas. Heureusement, mon compagnon fauve a réussi à les effrayer, et ils se sont enfuis. Comme nous étions blessés nous avons décidé de chercher un endroit pour nous soigner, et nous avons trouvé votre maison."

Ma main était posée sur ma dague. J'avais peur qu'il tente quelque chose contre Pando si la situation tournait mal...
"Et c'est tout ?" demanda-t-il, toujours en me lançant un regard noir.
"Oui."
J'avais l'impression d'envenimer la situation en lui répondant ainsi. Il ne fallait surtout pas que je fasse un faux pas, sinon il devinerait tout et je devrais le tuer, ce que je n'ai pas du tout envie de faire. J'avais vu bien assez de sang comme ça, et je ne veux pas en faire couler d'avantage, alors j'espérais que le vieux allait arrêter ses questions.



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
84
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Jeu 25 Fév - 20:37.
Je m'éloignais d'eux petit à petit et je me calmais en même temps. Je commençais à regretter mon geste. Mais c'était fait, donc je ne reviendrais pas dessus, mais le vieux ne m'inspirait pas confiance du tout, il devait sûrement savoir qui on était. Je rentrais, pas à pas dans cette forêt d'où nous sommes sortis peu de temps avant, sauf que cette fois j'étais seul et j'étais dans un tout autre état d'esprit. Si je reviens à cette maison ce sera sans doute le lendemain, à moins que j'y sois obligé. Mes pieds traînaient au sol et je scrutais le moindre détail de mon environnement pour déceler s'il y avait quelque chose d'anormal autour de moi. Mais rien ne rôdait autour de moi, j'étais un peu frustré car j'avais bien envie de me déchaîner sur quelqu'un ou quelque chose. Si c'était une personne, dommage pour elle.

Je marchais pendant un bout de temps mais je restais assez proche du lieu de l'habitation, car si je reviens et qu'ils sont partis, je serais bien bête. Cette journée approchait de sa fin car on était arrivé chez l'ange en fin d'après midi et j'y suis resté un bon moment. Je me mis alors en quête d'un endroit un peu plat pour faire un feu pour me réchauffer la nuit. Je ramassais une brindille par-ci une autre par-là. Au bout de quelques minutes j'en avais une bonne dizaine qui m'avaient l'air de bonne qualité. Mais quelque chose s'accrocha à mon kimono et je me retournai brusquement pour voir que ce n'était qu'une simple branche. Mais malheureusement mon mouvement trop rapide me fit trébucher en arrière et je m'écrasai sur une plante. Une bonne quantité de pollen verdâtre s'en dégagea ce qui me fait toussoter. Mais qu'est ce que c'était que ça ? Aucune idée mais je me relevai. Mes yeux me démangeaient et ma vision se floutait. Ce pollen était sûrement irritant voire même toxique, mais j'en avais inhalé qu'une maigre dose et cela ne suffirait pas pour m'achever. Mais après quelques secondes je commençais déjà à chanceler. Je tentai de m'agripper à un arbre mais en vain, je le touchais à peine que je m'écroulai sur le sol et j'étais entrain de sombrer dans le sommeil.

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
88
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Ven 26 Fév - 23:43.
Je stressai tellement, tout se jouais dans la parole de Miu. Je ne voulais plus voir le sang se répandre à nouveau.
"Qui on est réellement ? Je pensais que vous le saviez : deux humains et un ange ! Mais vous semblez méfiant, donc je vais vous raconter comment on en est arrivés là.
Nous sommes de simples voyageurs, et nous nous sommes fait attaquer par des barbares par surprise, lorsque nous étions entrain de manger. Même pour le plus fort des hommes, une attaque surprise, ça ne pardonne pas. Heureusement, mon compagnon fauve a réussi à les effrayer, et ils se sont enfuis. Comme nous étions blessés nous avons décidé de chercher un endroit pour nous soigner, et nous avons trouvé votre maison."

Mui semblait naturel, aucune expression ne se dégageai de son visage. Si je ne savais pas l'histoire je me demande bien si je l'aurais cru ?
"Et c'est tout ?"
Le regard de l'homme était limite cruel, il doutait de la parole de Miu. D'ailleurs Miu semblait être sur ses gardes
"Oui."
La pièce fut plonger d'un immense silence. J'aimais le calme mais la c'était un silence les plus dur, la tension étais forte. Gilbert me fixa à mon tour, le regard était moins cruel mais pas pour autant bienveillant.  Je me concentra et le regarda dans les yeux mais pas de manière brutale comme lui. Je devais rester calme et supporter la pression, je souri légèrement. Il fut déconcentrer et se leva et nous annonça :
"On vas en rester là, je finirai par apprendre la vérité de toute façon. Ah et j'ai rien mis dans le thé, si j'avais voulu vous empoisonner j'aurai déjà pu le faire auparavant sur la demoiselle, j'aurais parfaitement bien pu utilisé autres choses que des désinfectants. Mais la mort je l'ai suffisamment vu." Il me regarda avec une expression très étrange et quitta la pièce. Il était parti dans la salle d'ou il nous avait apporté le thé.
Je posa ma tasse, et m'allongea en soupirant. Je regardais à travers une fenetre, le soleil commençait doucement à descendre. Je ne savais pas depuis quand j'étais ici. J'avais besoin de prendre l'air, rester dans une maison,enfermée je detestais ça. Je me redressa, et me dirigea sans bruit jusqu'a la porte, je regarda Miu :
"J'ai besoin de prendre l'air, rester dans un endroit clos, non merci. Et puis même si ça ne me plait pas, si il commence à se faire tard et que Tisei n'est toujours pas rentré j'irai à sa recherche."
Je chuchota pour pas que l'ange ne m'entende pas :
"Surtout que si on a déjà des doutes sur nous, Tisei seul dans l'état dans lequel il était, risque d'empirer la situation. Et quite à faire trouver Tisei le plus rapidement et on part d'ici."
J'ouvris la porte, l'air était doux. Je marcha un peu. Je m'appuya contre un arbre et respira un bon coup, et je ferma les yeux. C'était tellement plus reposant dehors. Je fis le point dans ma tête : J'avais rencontrée deux personnes, une jeune femme du nom de Miu je lui donnais maximum 14 ans, je me demande qu'es ce qu'une fille de cet age la faisais à se balader toute seule. Et il y avait cet homme Tisei, j'avais une mauvaise impression à notre rencontre, il m'avait intimide. On s'étais fait attaquer et depuis on étais resté tout les trois. Je commençais à même les apprécier, il m'ont aidé alors qu'ils auraient pu me laisser crever. Et maintenant, Tisei est seul dans la forêt et Miu et moi devions supporter les suspicions de Gilbert. J'étais encore faiblarde, la fièvre avait diminué mais de très peu et mon dos je ne voulait pas y penser. Je rouvris les yeux, le soleil commençait à etre bas.
Je me leva, et retourna à la maison de l'ange, je passa ma tête à l’intérieur et parla sufissament fort :
Bon, je pars à la recherche de notre boudeur.
Je me mis en marche vers la foret, j’espérais que Tisei ne s'étais pas enfoncé j'aurais l'air maline si je m'épuise avant de le trouver. Mais j’espérais surtout qu'il était plus calme, j'avais pas spécialement envie de finir sous ses coups. J'avais atteint la foret sans trop difficulté, je restais près de l'allée. Aucune trace de Tisei. Je tourna sur ma droite et marcha un peu de temps, je trouvais enfin des traces de pas. Mais c'était vraiment celle de Tisei ? J'encocha une flèche même si je ne serai surement pas capable de la tirer. Je continua de suivre les marques. Jusqu'a voir un corps. Il y avait quelqu'un ici. Je poussa légèrement le corps. C'était Tisei, pourquoi il était étendu par terre ?
Tisei, tu m'entends ? Oh Tisei, réveille toi !
La je ne pouvais pas le traîner, fallait qu'il se réveille tout seul. Je m'agenouilla et le secoua violemment :
Tisei, je t'en pris ouvre les yeux !  
Je continua de le secouer, en attendant un signe de vie.



Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Sam 27 Fév - 19:11.

Dernière édition par Miu le Sam 5 Mar - 1:27, édité 1 fois
Un horrible silence s'ensuivit. Je voyais que le vieux me fusillait toujours du regard, cependant, je faisais mon possible pour garder mon visage impassible, et de feindre la détente. N'arrivant pas à me déconcerter, il s'attaqua à Pando. Celle-ci lui répondit avec un sourire, ce qui étonna le vieil ange. Celui-ci finit par se lever, et dit :

"On vas en rester là, je finirai par apprendre la vérité de toute façon. Ah et j'ai rien mis dans le thé, si j'avais voulu vous empoisonner j'aurai déjà pu le faire auparavant sur la demoiselle, j'aurais parfaitement bien pu utilisé autres choses que des désinfectants. Mais la mort je l'ai suffisamment vue."

Comment il savait que je ne voulais pas boire à cause de ça ? Il avait lu dans mes pensées ou quoi ? Même si ses produits nous avaient sauvé la vie, il devenait bien trop intrusif pour que je lui fasse confiance. Il disait qu'il avait suffisamment vu la mort ? Eh bien il la verrait en face s'il venait à découvrir notre identité, donc j'espère pas pour lui qu'il fera son curieux, parce qu'il n'a rien à y gagner dans l'histoire. Je n'avais pas réellement envie d'encore tuer quelqu'un, mais s'il venait à découvrir quelque chose, il pouvait prévenir d'autres gens, qui viendraient nous attaquer en masse, ce que je préfère éviter.
Le vieux repartit dans une salle, puis Pando se releva et se dirigea vers la porte, en me disant à voix assez basse pour que le vieil ange n'entende pas :

"J'ai besoin de prendre l'air, rester dans un endroit clos, non merci. Et puis même si ça ne me plait pas, si il commence à se faire tard et que Tisei n'est toujours pas rentré j'irais à sa recherche.Surtout que si on a déjà des doutes sur nous, Tisei seul dans l'état dans lequel il était, risque d'empirer la situation. Et quitte à faire trouver Tisei le plus rapidement et on part d'ici."

Sur ces mots, elle sortit de la maison. Je ne la suivis pas, puisque je savais qu'elle restais à proximité. Cependant, le fait que je sois seule avec le vieux me dérangeait, il était strictement hors de question que je reste seule avec lui, je risquerais de faire une énorme bêtise.
Lorsque je réfléchis à ce qui s'était passé depuis ma rencontre avec Pando et Tisei, je m'étais découvert une part de violence que je ne me connaissais pas avant., et cela m'inquiétait. J'en arrivais même à planifier le meurtre du vieux, c'est quand même pas possible. Comment j'en suis arrivée là ?
J'essayais de me résonner en me disant que c'était une situation exceptionnelle, et que j'étais un peu perdue. Après tout, Pando et Tisei avaient eux aussi tué des anges, au même titre que moi, et ça ne faisait pas d'eux des mauvaises personnes...
Pando ouvrit la porte, ce qui me fit sursauter, comme j'étais perdu dans mes pensées. Elle annonça :

"Bon, je pars à la recherche de notre boudeur."
Et partit aussitôt.
Je ne devais pas rester ici avec le vieil ange. Pas après les soupçons qu'il a émis. En plus, c'était suspect, il était dans son autre pièce depuis un moment, il fallait que je parte avant qu'il ne revienne.
Et puis, je ne pense pas que Pando soit totalement guérie, pas après si peu de temps. Je devais l'aider. Je me précipitai vers la porte d'entrée et sortit à mon tour.
Heureusement que Derath était avec moi, il allait être d'une aide précieuse, avec ses sens aiguisés. Je lui demandai d'essayer de retrouver Pando.
Après quelques minutes, je retrouvai des traces de pas. Il y avait des traces de grands pieds, et d'autres avec des pieds plus petits. Ce devait être Tisei et Pando, du moins, je l'espérais.
Soudain, Derath releva les oreilles. J'avais également entendu la même chose que lui : la voix de Pando. Il se mit à courir, et je le suivis avec un peu de mal.
Soudain, je vis Pando, agenouillée à côté de Tisei, qui gisait au sol. L'inquiétude commençait à monter :

"Oh non ! Tisei ! Qu'est-ce qu'il a ?" m'écriai-je.

Mon premier réflexe fut de placer mes doigts contre son cou, et je sentis que son pouls était encore régulier. Je poussai un soupir de soulagement. Il était vivant. En plus, je ne voyais pas de blessure, il devait être endormi.

"Il va bien, il est juste endormi. Soit on reste ici avec lui, soit..."
Je fis une grimace, puis continuai :

"...On retourne chez l'ange."



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
84
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Sam 27 Fév - 21:50.
J'étais sur l'océan entrain de voguer sur une frêle embarcation. J'étais seul. Il n'y avait aucune terre dans mon champ de vision. J'étais isolé, perdu. C'était très calme. Ce petit navire était bousculé par le trafic des vagues venant se frotter aux parois qui formaient sa coque. A part un petit mât et une petit voile, il n'y avait rien sur ce bateau. Je me levai et entrai dans une sorte de soute. Mais une fois que j'entrai dans ce compartiment, le ciel s'assombrit brusquement et un orage était venu recouvrir la mer calme. Les vagues devenaient de plus en plus hautes et le bateau s'agitait dans tout les sens. Il était au bord de chavirer.

Je n'arrivais pas à me retenir mon corps faisait des allers-retours sans que je puisse le stopper. J'allais au rythme des vagues. Une gerbe d'eau sauta au dessus du bateau et vint s'écraser sur mon cou. C'était … froid. Je parvins à m'essuyer mais la tempête reprit de plus belle et encore une fois mon corps faisait des allers-retours.

A un moment je me claquai contre le bord et tombai dans la mer. Mes poumons se remplirent de cette eau et mon corps s'enfonçaient dans les ténèbres et mes yeux se fermèrent pourtant j'étais toujours conscient. Les premiers mots que j'entendis furent :

"...On retourne chez l'ange."

Mon corps entier se contracta et je commençais à observer l'environnement, j'étais dans une forêt. Un personne plutôt petite était debout à côté de moi et une autre était agenouillée à mes côtés. Je ne faisais que les regarder avec un air hébété je ne comprenais pas trop où j'étais. Elles avaient tout deux un air inquiet. Lorsque que je repris un peu plus mes esprits, je reconnus Pando et Miu, tout ce qui s'était passé revenait en moi.

Je toussotais un peu et dit :

« Et puis quoi encore ! J'en suis parti et je compte pas y retourner à moins que ce soit pour le tuer. »

Je me relevais, raclais un peu ma gorge et repris :

« Sinon pourquoi vous êtes là ? »

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
88
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Sam 27 Fév - 23:16.
Miu m'avait rejoint, elle couru, Derath à ses cotés, nous rejoindre. Elle semblait inquiète :
"Oh non ! Tisei ! Qu'est-ce qu'il a ?"
Je n'en savais rien, la seule chose c'est qu'il n'était pas blessé. Miu pris tout suite le pouls de Tisei et le visage détendue elle annonça :
"Il va bien, il est juste endormi. Soit on reste ici avec lui, soit..."
Je soupira, ça me rassurai d'entendre qu'il allait bien. Mais le visage de Miu se deforma :
"...On retourne chez l'ange."
Après la scène de tout à l'heure j'avais tout sauf envie d'y retourner. Je regarda Tisei, mais si il ne se reveillai pas on avait pas d'autres choix. Mais Tisei ouvrait doucement les yeux et observait l'environnement puis Miu et moi. Il toussota et dit :

« Et puis quoi encore ! J'en suis parti et je compte pas y retourner à moins que ce soit pour le tuer. »

Nan, on ne tuera personne. Je comprend qu'il ne veuille pas y retourner puisque moi non plus. Mais si il savait ce que Miu et moi avions eu à faire, je crois que sa ne lui donnerai qu'une raison de plus pour vouloir le tuer.
Il se redressa, se racla la gorge :
« Sinon pourquoi vous êtes là ? »

"C'est surtout qu'es ce que tu faisais dans cet état la ? Tu nous a fait peur!" Je marqua une pause et l'observa de la tête au pied, il ne semblait pas blesser ou avoir pris un choc au niveau de la tête, il avait juste les yeux un peu gonflé. Je repris en regardant Miu :
"Le vieux a de sérieux soupçons sur votre identité... Et puis tu revenais toujours pas donc on est venu te chercher."



Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 28 Fév - 17:07.

Dernière édition par Miu le Sam 5 Mar - 1:26, édité 1 fois
A ce moment, j'entendis Tisei toussoter, puis ouvrit les yeux. J'étais rassurée, nous n'avions plus besoin de retourner chez le vieux, du moins, pas tout de suite. Il dit :

"Et puis quoi encore ! J'en suis parti et je compte pas y retourner à moins que ce soit pour le tuer."

Pas de doute, il était bien revenu à lui ! Il ajouta, en se raclant la gorge :

"Sinon pourquoi vous êtes là ?"

Pando s'exclama :

"C'est surtout qu'est-ce que tu faisais dans cet état là ? Tu nous as fait peur !"

Elle marqua une pause, puis ajouta, en me regardant également, comme pour appuyer ses propos :

"Le vieux a de sérieux soupçons sur votre identité... Et puis tu revenais toujours pas donc on est venu te chercher."

"Et on t'a trouvé inconscient par terre. Du coup, j'avais peur de devoir revenir chez le vieil ange pour attendre ton réveil, mais comme tu vas bien, ce n'est pas la peine. Et comme l'a dit Pando, le vieil homme nous a demandé qui on était, alors j'ai menti en disant que nous étions des voyageurs, que nous nous sommes fait attaquer par surprise lorsque l'on mangeait, et que c'était Derath qui avait fait fuir les assaillants. Je pense qu'il ne croit pas à toute l'histoire, mais j'ai fait ce que j'ai pu."
dis-je, avec un air gêné.
J'avais peur que mes mensonges aient aggravé la situation au lieu de l'arranger... J'eus soudain un petit moment de panique, il fallait que j'en fasse part à Tisei et Pando :

"Je viens d'y penser, mais...et si le vieil ange profitait de notre absence pour partir de chez lui, vers le village le plus proche ? Il pourrait alerter d'autres personnes... Je suis désolée de ne pas y avoir pensé avant mais... on doit faire en sorte qu'il ne parle pas."

Je remarquai que Derath semblait sentir quelque chose de menaçant : il grognait et avait les oreilles couchées. Ses poils se dressèrent et d'un coup, il courut plus loin dans la forêt et bondit sur quelque chose, que je ne voyais pas à cause des buissons. Je me précipitai vers lui, pour savoir ce qu'il avait trouvé.
Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je vis le vieil ange, en-dessous des pattes de Derath.

"Qu'est-ce que vous faites ici ?"



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
84
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 28 Fév - 20:25.
Pando me répondit tout de suite :

"C'est surtout qu'es ce que tu faisais dans cet état la ? Tu nous a fait peur!"

Je fis un petit rire, et elle reprit :

"Le vieux a de sérieux soupçons sur votre identité... Et puis tu revenais toujours pas donc on est venu te chercher."

"Et on t'a trouvé inconscient par terre. Du coup, j'avais peur de devoir revenir chez le vieil ange pour attendre ton réveil, mais comme tu vas bien, ce n'est pas la peine. Et comme l'a dit Pando, le vieil homme nous a demandé qui on était, alors j'ai menti en disant que nous étions des voyageurs, que nous nous sommes fait attaquer par surprise lorsque l'on mangeait, et que c'était Derath qui avait fait fuir les assaillants. Je pense qu'il ne croit pas à toute l'histoire, mais j'ai fait ce que j'ai pu."

Après qu'elles eurent finis je commençais :

« Non je n'ai rien de grave, j'ai juste inhalé du pollen du plante douteuse sans vraiment le vouloir. »

"Je viens d'y penser, mais...et si le vieil ange profitait de notre absence pour partir de chez lui, vers le village le plus proche ? Il pourrait alerter d'autres personnes... Je suis désolée de ne pas y avoir pensé avant mais... on doit faire en sorte qu'il ne parle pas."


« Oui il doit sûrement être déjà parti donc c'est un peu trop tard. »

D'un coup Derath couru droit vers un endroit et bondit pour écraser quelque chose. Miu le suivit tout de suite et je la suivis. La proie que Derath avait capturé, c'était l'ange.

"Qu'est-ce que vous faites ici ?"

Sans lui laisser le temps de répondre, je le saisis par le col et commençai par le traîner. Je me tournai quelque secondes et dis :

« Je l'emprunte quelque secondes, vous inquiétez pas je vais le rendre sain et sauf si il est coopératif. »


Je m'avançais encore de quelques mètres pour pas que les deux autres m'entendent. Il tentait de se débattre vainement.

« Bon, je vais être franc, vous m'avez l'air complètement louche à nous suivre. Alors vous allez tout de suite me dire ce que vous avez entendu. »


« Je viens d'arriver, je vous cherchais car vous avez tous disparu. »

A peine il avait fini sa phrase que je lui donnai un coup de poing dans le ventre.

« Tu es sûr de n'avoir entendu que ça ? Vide ton sac si tu tiens à survivre. »

« Mais puisque je vous dis que … »

Je lui donnais un second coup et cette fois dans la tête, je sortis mon couteau que j'avais depuis le début le mis devant sa tête et dis :

« Je peux faire très mal avec donc réponds sérieusement. »

« D'accord, d'accord... j'avoue tout, je sais qui vous êtes. Je sais que c'est vous qui avez commis ces meurtres. »

A la fin de sa phrase je le relevai et le ramenais vers les deux autres :

« Bon il sait tout je vous laisse choisir de son destin. »

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
88
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 29 Fév - 1:05.
Miu continua à ma place mais sa voix était légerement tremblante comme si elle était génée :
"Et on t'a trouvé inconscient par terre. Du coup, j'avais peur de devoir revenir chez le vieil ange pour attendre ton réveil, mais comme tu vas bien, ce n'est pas la peine. Et comme l'a dit Pando, le vieil homme nous a demandé qui on était, alors j'ai menti en disant que nous étions des voyageurs, que nous nous sommes fait attaquer par surprise lorsque l'on mangeait, et que c'était Derath qui avait fait fuir les assaillants. Je pense qu'il ne croit pas à toute l'histoire, mais j'ai fait ce que j'ai pu."
Elle avait réussi à faire un mensonge qui tenait la route et son expression ne laissait aucune faille, si l'homme ne l'avait pas cru se n'était pas de sa faute. Tisei attendit qu'on ai fini pour nous rassurer :
« Non je n'ai rien de grave, j'ai juste inhalé du pollen du plante douteuse sans vraiment le vouloir. »
Bah heureusement que c'était involontaire. Mais la plante devait etre sacrement puissante pour arriver à faire effet sur une personne du gabarie de Tisei.
Quand d'un coup, Miu sembla paniqué, agitée comme si elle avait oublié quelques choses d'important:
"Je viens d'y penser, mais...et si le vieil ange profitait de notre absence pour partir de chez lui, vers le village le plus proche ? Il pourrait alerter d'autres personnes... Je suis désolée de ne pas y avoir pensé avant mais... on doit faire en sorte qu'il ne parle pas."
« Oui il doit sûrement être déjà parti donc c'est un peu trop tard. »
C'est vrai que ça m'était sortie la tête. Mais Tisei avait raison, il était trop tard maintenant.
J'entendis des grognements, je tournis la tête Derath étais déjà parti avec Miu derrière.

"Qu'est-ce que vous faites ici ?"
Je fis quelques pas et je vis Gilbert sous les pattes de Derath, il nous avait suivi. Au moins il n'était pas parti au village. Mais il n'eu même pas le temps de répondre que Tisei le saisit au col et l'éloigna de nous. Je n'entendais pas les paroles mais juste des gémissements, à tout les coups ceux de l'ange. Tisei revint avec l'ange du moins ce qu'il en restait. Il se tenait l'estomac et ton visage était rouge vif et quelques filets de sang partait de sa bouche.

« Bon il sait tout je vous laisse choisir de son destin. »
Le ton de Tisei était froid, glacial même. Il ressemblait à celui qu'il avait utilisé à notre rencontre, il y avait de l’énervement dans sa voix.
Alors il savait tout ? Alors pourquoi ne pas m'avoir achevée ? Pourquoi être venue nous chercher, plutot que prévenir le village ? Ces questions trottaient dans ma tête. Je m'avança au niveau de l'ange et m’abaissa à son niveau. Il leva la tête, nos regards se croisèrent. Mais par surprise ce n'était pas de la peur mais de la rage dans son regard. Il souffrait mais il n'avait pas cesser de se battre.

"Il y a quelques choses qui m'échappent, vous saviez tout depuis le debut alors pourquoi m'avoir sauvé ? Pourquoi nous avoir suivi plutôt qu'aller chercher de l'aide, surtout que vous n'avez pas l'air suicidaire ?"
Il ne me répondit pas toute suite, mais son regard n'était pas si dur que précédemment.
"Je ne m’abaisserai pas à tuer une femme affaibli. Le village vous aurait poursuivi, une vraie chasse à l'homme aurait eu lieu, et si vous avez été capable de tuer ces hommes alors il y aurai forcement eu des morts en plus. Et surtout pourquoi les avoir tués ?"
Je restais sans voix, cet homme était entourée de personnes qui avait tué mais il restait calme et pensais à autrui.
"Sous le prétexte que nous étions des étrangers, ils nous ont attaqués en lâches, il ne nous ont laissés aucun échappatoire c'était soit leur vie soit la notre. Ce n'était peut-etre pas une raison de les achever mais on avais pas le choix. Et voir des anges pensez que nous sommes supérieur a le don de m'énerver."



Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 29 Fév - 20:52.

Dernière édition par Miu le Sam 5 Mar - 1:25, édité 1 fois
Lorsque Tisei vit qu'il s'agissait du vieil ange, il l'attrapa par le col. Derath leva les pattes pour lui laisser sa "proie". Tisei le traînait au sol, puis s'adressa à Pando et moi :

"Je l'emprunte quelques secondes, vous inquiétez pas je vais le rendre sain et sauf, si il est coopératif."

Après avoir dit cela, il s'éloigna, pour être hors de notre vision et de notre écoute.
Il se passa quelques minutes après le départ de Tisei, je n'osais même pas imaginer ce qu'il faisait au vieux. Je pense que ce dernier devait bien déguster, je n'aimerais pas être à sa place.
Plus tard, Tisei revint, toujours en traînant le vieil ange au sol. Il avait l'air mal en point, du sang perlait autour de sa bouche.
Tisei annonça d'une voix froide :

"Bon, il sait tout je vous laisse choisir de son destin."

Bon, au moins, ça avait le mérite d'être clair. Mais pourquoi s'était-il amusé à  poser ces questions alors qu'il savait ? Ça l'amusait sûrement de me voir essayer de mentir pour protéger le groupe...
Mais ce que je me demandais en priorité, c'était pourquoi il nous avait aidés et depuis quand il savait. Si ça se trouve, on l'avait informé de notre identité, par exemple un ange qui aurait fait partie du groupe des 7 assassinés qui était resté caché, ou quelque chose comme ça...  Parce que par seule déduction, il n'avait pas de preuve, alors il ne pouvait pas savoir...
Pando regarda le vieux, et lui demanda :

"Il y a quelque chose qui m'échappe, vous saviez tout depuis le début alors pourquoi m'avoir sauvée ? Pourquoi nous avoir suivis plutôt qu'aller chercher de l'aide, surtout que vous n'avez pas l'air suicidaire ?"
Le vieux répondit :

"Je ne m’abaisserais pas à tuer une femme affaiblie. Le village vous aurait poursuivi, une vraie chasse à l'homme aurait eu lieu, et si vous avez été capable de tuer ces hommes alors il y aurait forcément eu des morts en plus. Et surtout pourquoi les avoir tués ?"

"Sous le prétexte que nous étions des étrangers, ils nous ont attaqués en lâches, il ne nous ont laissé aucun échappatoire c'était soit leur vie soit la nôtre. Ce n'était peut-être pas une raison de les achever mais on avait pas le choix. Et voir des anges penser que nous sommes supérieur a le don de m'énerver."

"Hum... Je vois. Mais au lieu de raconter des mensonges, pourquoi ne pas m'avoir dit la vérité ?"

"Monsieur... Je vous ai menti, mais c'était parce que j'avais peur. Vous vous imaginez avouer un massacre à un parfait inconnu alors que vos camarades ont besoin d'aide ? Non. Et puis, comme vous l'a dit Pando,c'était soit eux, soit nous, on les a pas tués de notre volonté. Mais, le plus important, c'est qui vous a informé ? Parce qu'on n'a rien laissé savoir, donc quelqu'un vous a forcément prévenu."
Il toussota, crachant un peu de sang, et répondit :

"Tu as voulu aider tes camarades, je comprends. Mais ta façon de mentir était très convaincante, je t'aurais cru si je n'avais pas été mis au courant auparavant. Pour ce qui est de mon informateur, je n'ai malheureusement pas de nom à vous donner, je n'en sais rien. Mais il a tout vu, et quand il est arrivé là, il était paniqué. Depuis qu'il est parti, je n'ai plus aucune nouvelle de lui."

Non. Je ne voulais pas le croire. Quelqu'un qui savait tout était en liberté, on est foutus.



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
84
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mar 1 Mar - 21:01.
Lorsque que je jetai le vieux au milieu d'eux pando le fixa et dit

"Il y a quelque chose qui m'échappe, vous saviez tout depuis le début alors pourquoi m'avoir sauvée ? Pourquoi nous avoir suivis plutôt qu'aller chercher de l'aide, surtout que vous n'avez pas l'air suicidaire ?"

"Je ne m’abaisserais pas à tuer une femme affaiblie. Le village vous aurait poursuivi, une vraie chasse à l'homme aurait eu lieu, et si vous avez été capable de tuer ces hommes alors il y aurait forcément eu des morts en plus. Et surtout pourquoi les avoir tués ?"

"Sous le prétexte que nous étions des étrangers, ils nous ont attaqués en lâches, il ne nous ont laissé aucun échappatoire c'était soit leur vie soit la nôtre. Ce n'était peut-être pas une raison de les achever mais on avait pas le choix. Et voir des anges penser que nous sommes supérieur a le don de m'énerver."

"Hum... Je vois. Mais au lieu de raconter des mensonges, pourquoi ne pas m'avoir dit la vérité ?"

"Monsieur... Je vous ai menti, mais c'était parce que j'avais peur. Vous vous imaginez avouer un massacre à un parfait inconnu alors que vos camarades ont besoin d'aide ? Non. Et puis, comme vous l'a dit Pando,c'était soit eux, soit nous, on les a pas tués de notre volonté. Mais, le plus important, c'est qui vous a informé ? Parce qu'on n'a rien laissé savoir, donc quelqu'un vous a forcément prévenu."

Il toussota un peu et reprit

"Tu as voulu aider tes camarades, je comprends. Mais ta façon de mentir était très convaincante, je t'aurais cru si je n'avais pas été mis au courant auparavant. Pour ce qui est de mon informateur, je n'ai malheureusement pas de nom à vous donner, je n'en sais rien. Mais il a tout vu, et quand il est arrivé là, il était paniqué. Depuis qu'il est parti, je n'ai plus aucune nouvelle de lui."

Cela était assez inquiétant, qu'une personne sache qui a fait ça et qu'il soit en liberté. Mais en tout cas si il le sait il est probablement parti vers le village le plus proche pour avertir tout le monde. On devait se dépêcher de le rattraper sinon tout le continent serait à notre recherche. Je commençai à marcher vers la direction du village :

« Bon bah si c'est vrai faut se dépêcher de le rattraper sinon on sera recherché dans tout le comté et j'ai pas envie qu'à chaque village qu'une horde de péquenauds m'attaquent donc ça serait bien d'atteindre le village avant la nuit et avec le couché de soleil ils ne nous reconnaîtront peut-être pas. Et je suis désolé le vieux si je vous ai fait mal mais ce sont mes techniques. »

Et je continuai ma marche qui accélérait de plus en plus.

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
88
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mar 1 Mar - 22:55.
Le vieux sembla reflechir un peu et nous questionna, la question ne m'étais pas uniquement destinée :
"Hum... Je vois. Mais au lieu de raconter des mensonges, pourquoi ne pas m'avoir dit la vérité ?"
Miu répondit avant que je puisse rien dire :

"Monsieur... Je vous ai menti, mais c'était parce que j'avais peur. Vous vous imaginez avouer un massacre à un parfait inconnu alors que vos camarades ont besoin d'aide ? Non. Et puis, comme vous l'a dit Pando,c'était soit eux, soit nous, on les a pas tués de notre volonté. Mais, le plus important, c'est qui vous a informé ? Parce qu'on n'a rien laissé savoir, donc quelqu'un vous a forcément prévenu."

Qu'elle lui dise mon prénom ne me plaisait pas particulièrement, mais je n'avais pas l'envie que Gilbert connaisse mon prénom ni le leur par pur sécurité. Celui çi, toussota surement du aux conséquences des coups donnés par Tisei et repris :

"Tu as voulu aider tes camarades, je comprends. Mais ta façon de mentir était très convaincante, je t'aurais cru si je n'avais pas été mis au courant auparavant. Pour ce qui est de mon informateur, je n'ai malheureusement pas de nom à vous donner, je n'en sais rien. Mais il a tout vu, et quand il est arrivé là, il était paniqué. Depuis qu'il est parti, je n'ai plus aucune nouvelle de lui."

Mon ressentiment n'était donc pas que personnel, Miu savait bien mentir. Mais la nouvelle aurait pu me faire tomber sur les fesses. Quelqu'un nous avait vu et se baladait dans la nature, je regardais dans les yeux d'ange. Il soutenait mon regard il disait la vérité et toujours aucune peur. Je vis Tisei commencer à marcher et il nous annonça :
« Bon bah si c'est vrai faut se dépêcher de le rattraper sinon on sera recherché dans tout le comté et j'ai pas envie qu'à chaque village qu'une horde de péquenauds m'attaquent donc ça serait bien d'atteindre le village avant la nuit et avec le couché de soleil ils ne nous reconnaîtront peut-être pas. Et je suis désolé le vieux si je vous ai fait mal mais ce sont mes techniques. »
Je voulu me relever mais mon dos me brûlait j'ai du m'y reprendre une autre fois en m'appuyant au sol. Une fois debout je regarda Miu pour savoir si elle allait suivre Tisei. Je regarda l'ange et lui tendis la main pour l'aider à se lever. Il l'attrappa et je contracta mes muscles pour l'aider le plus que possible. Une fois debout, je le regarda et lui dis clairement :
"Je suis désolé si mon compagnon a été violent, cependant j'aimerai que vous gardiez votre langue. Les accusations nous serons fatales, ils n'écouteront pas ce que mes partenaires ont à dire. Et vous le savez déjà, n'es-ce pas"
Il ne dit rien et à cause de ce silence je me sentis obligée de rajouter une precision :
Et j'ai tout sauf l'envie de recourir aux menaces
Je parla plus doucement avec un ton beaucoup plus don, il nous avait observé et je ne lui faisait tout sauf confiance mais j'avais comme une sorte de respect pour lui, quelques choses me disait qu'il avait compris notre situation.
Personne n'écoutera un ermite comme moi de toute façon, par contre l'homme qui a fuit, oui. Vous devriez suivre votre ami et partir à sa recherche.

On quitta la forêt tous ensemble, et on déposa le vieil homme à sa maison


Contenu sponsorisé


Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le .
Promenons nous dans les bois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Un, deux, trois promenons-nous dans les bois ♫
» [Défi] Promenons nous dans les bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origin :: Le Monde :: Le Continent Akari :: La Forêt des Songes-