:: Le Monde :: Le Continent Akari :: La Forêt des SongesPartagez | 

 Le voyage recommence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
51
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t395-skorian-vagabond-saurien
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t412-le-livre-de-skorian#3592
Âge de votre personnage :
19
Compagnon :
Le vieux tailleur Arnold Strekzan
Possessions :
Pantalon de toile et chemise de lin adaptés à sa morphologie, manteau de soie rouge, lame de pierre, le coeur du marais.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
05/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 22 Mai - 18:34.
Elle s'est lentement réveillée, semblant me soutenir et me rassurer du regard, ses joues prenant quelques couleurs, elle m'a répondu.

"Bien sûr que tu peux me parler, et ne t'en fais pas pour l'heure, cela ne me dérange pas.De quoi veux-tu me parler de si important ?"

Ma gorge semblait se nouer, mais j'ai finalement réussis à extirper les phrases de ma bouche dans un grand effort.

"Ca va peut être te sembler fou, mais, à chaque fois que je te regarde, que j'entend ta voix, j'ai l'impression que mon coeur va exploser, je ne saurais pas décrire exactement ces émotions, c'est comme.........si quoi qu'il arrive, avec toi, je me sentais bien. Je sais qu'on viens juste de se rencontrer, mais, j'ai au plus profond de moi le sentiment que c'est avec toi que je veux continuer ma vie, c'est comme ça, il m'a fallu un moment pour les comprendre, mais je ne peux plus le cacher : Je t'aime.

J'ai repris ma respiration un long moment, j'ignorais comment j'avais réussi à ne pas défaillir sous l'émotion. J'ai inconsciemment rapproché mon visage du sien pour reposer mes yeux dans les siens, j'ai fini par apposer le bout de mon museau contre ses lèvres, le doux contact de sa peau rendant mon coeur encore plus fou, celui-ci battant dans ma poitrine comme un marteau sur une forge brûlante.



Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 22 Mai - 19:45.
J'écoutais attentivement pour pouvoir connaître la suite des événements.
Aessena lui répondit, d'un ton un peu gêné :

"Bien sûr que tu peux me parler, et ne t'en fais pas pour l'heure, cela ne me dérange pas. De quoi veux-tu me parler de si important ?"

Ce fut au tour de Skorian de répondre, avec un ton encore plus gêné :

"Ça va peut être te sembler fou, mais, à chaque fois que je te regarde, que j'entends ta voix, j'ai l'impression que mon cœur va exploser, je ne saurais pas décrire exactement ces émotions, c'est comme.........si quoi qu'il arrive, avec toi, je me sentais bien. Je sais qu'on viens juste de se rencontrer, mais, j'ai au plus profond de moi le sentiment que c'est avec toi que je veux continuer ma vie, c'est comme ça, il m'a fallu un moment pour les comprendre, mais je ne peux plus le cacher : Je t'aime."

Puis après, je n'entendis plus rien, ce qui me perturbait un peu. Mais bon, je m'étais déjà assez mêlée de leurs affaires comme ça, je devrais essayer de faire en sorte de ne rien savoir de ce qui se passe après leurs paroles.
Mais je n'arrivais toujours pas à dormir, ce qui me posait vraiment problème. Même la scène touchante à laquelle je venais d'assister ne me faisait pas oublier la peur et la culpabilité. Si seulement je pouvais passer, ne serait-ce qu'une seule journée normale et paisible ici, je pourrais peut-être mieux dormir.



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
16
Messages :
18
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t410-aessena-arrive
Âge de votre personnage :
20 ans
Compagnon :
Meep, un petit carillon flottant.
Possessions :
Un pantalon de soie rouge et or, une sorte de paréo (Ce n'en est pas un) blanc cassé/crème, un haut court rouge et or, son artefact, Sérénité, et enfin, quatre dagues, une pour chacune de ses 4 mains (puisque quatre bras).
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/05/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 22 Mai - 20:33.
Après ma question, Skorian sembla perturbé. Il réussit à me répondre, manifestement très gêné :

"Ça va peut être te sembler fou, mais, à chaque fois que je te regarde, que j'entends ta voix, j'ai l'impression que mon cœur va exploser, je ne saurais pas décrire exactement ces émotions, c'est comme.........si quoi qu'il arrive, avec toi, je me sentais bien. Je sais qu'on viens juste de se rencontrer, mais, j'ai au plus profond de moi le sentiment que c'est avec toi que je veux continuer ma vie, c'est comme ça, il m'a fallu un moment pour les comprendre, mais je ne peux plus le cacher : Je t'aime."

Il... Qu... Je... Je ne sais que penser. Je ne sais comment me sentir. Je ne sais comment réagir, comment répondre. Skorian sembla perdu dans ses pensées un court moment, puis il reprit sa respiration avant de se rapprocher de mon visage. Il n'avait même pas l'air de se rendre compte de ce qu'il faisait. Mais il continuait de s'approcher. Je me sentis rougir, très gênée... Et si Miu nous observait ? Si elle ne dormait pas ?
Skorian me regarda dans les yeux. Qu'est-ce que je fais ? Je lui réponds ? Non. Pour l'instant je panique. Il faut que je me calme. Il se rapprocha encore, et... Il m'embrassa.
Ca y est. Nous l'avons fait. Il n'y a plus rien à craindre désormais. Je n'ai plus à avoir peur de rater une approche, de lui parler, de faire quoi que ce soit en sa compagnie. Nous sommes amoureux l'un de l'autre.
Je vis ma courte vie défiler devant mes yeux. Je ne savais pas quelle sensation procurait un baiser. Maintenant je sais, et j'en suis heureuse. J'en suis heureuse car je l'ai fait avec Skorian, sûrement la seule personne avec qui j'ai eu envie de vivre quelque chose depuis que je suis née. Ce baiser me fit un bien fou. Il m'a débarrassé de toutes mes craintes.
Mais maintenant ? Comment dire à Skorian ce que je ressens ? Je ne sais même pas si c'est possible.
Je tentai quand même.


"Skorian... Je... Comment dire ?..."

Très bien. Je ne sais même pas si je vais réussir à en placer une après ça. Je tremblais presque tellement j'étais envahie par l'émotion. J'étais maintenant aussi rouge que les cheveux de Miu et complètement désemparée.

"Je ressens la même chose que toi. Tu dois être la seule personne que j'aie vue de ma vie avec qui j'ai envie de vivre quelque chose. Je... Je t'aime aussi. De tout mon cœur. Je n'aurais jamais pensé que tu serais attiré par quoi que ce soit chez moi, mais... Mes yeux sont-ils si beaux ?"

Je me fis rire toute seule. J'avais bien remarqué qu'il perdait ses moyens lorsqu'il me regardait dans les yeux. Je souris à Skorian, pour le rassurer, car il était lui aussi sous le choc. Je continuai.

"Tu sais, ce baiser... J'avais trop peur de t'avouer ce que je ressentais. Tu m'as débarrassée de toutes mes peurs en me le donnant. Et c'était bon, je n'ai jamais ressenti cela avant et... Maintenant je sais ce que ça fait d'embrasser. Et je suis heureuse que ma première fois aie été avec toi."


Sur ces mots, je le regardai dans les yeux comme pour lui prouver la sincérité de mes sentiments. Je me blottis contre lui, ma tête contre sa poitrine. Son cœur battait la chamade.

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
51
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t395-skorian-vagabond-saurien
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t412-le-livre-de-skorian#3592
Âge de votre personnage :
19
Compagnon :
Le vieux tailleur Arnold Strekzan
Possessions :
Pantalon de toile et chemise de lin adaptés à sa morphologie, manteau de soie rouge, lame de pierre, le coeur du marais.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
05/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 22 Mai - 21:09.
Elle ne m'a pas repoussé, au contraire, elle a fini par lâcher, les joues rouges sang et le corps tremblotant comme une feuille en plaine tempête.

"Skorian... Je... Comment dire ?...Je ressens la même chose que toi. Tu dois être la seule personne que j'aie vue de ma vie avec qui j'ai envie de vivre quelque chose. Je... Je t'aime aussi. De tout mon cœur. Je n'aurais jamais pensé que tu serais attiré par quoi que ce soit chez moi, mais... Mes yeux sont-ils si beaux ?"


Elle ressentait donc la même chose que moi, je ne savais pas comment réagir tant le bonheur me submergeait, elle eu un petit rire nerveux avant de continuer.

"Tu sais, ce baiser... J'avais trop peur de t'avouer ce que je ressentais. Tu m'as débarrassée de toutes mes peurs en me le donnant. Et c'était bon, je n'ai jamais ressenti cela avant et... Maintenant je sais ce que ça fait d'embrasser. Et je suis heureuse que ma première fois aie été avec toi."

Suite à cela, elle a plongé son regard dans le mien en se blottissant contre moi, posant sa tête contre ma poitrine, j'avais l'impression de pouvoir sentir son coeur battre au même rythme effréné que le mien, je l'ai alors serré dans mes bras, caressant du bout des doigts, sa chevelure soyeuse..

"Plus beaux qu'un ciel étoilé sans le moindre nuage, plus beau qu'une flamme dansant au coeur d'un feu de joie, si beau que je ne peux les décrire.

Après ce flot d'émotion, je commençais enfin à m'apaiser, et, Aessena auprès de moi, j'ai rapidement trouvé le sommeil, un sommeil calme, sans rêve, sans trouble.
Quand je me suis réveillé, le soleill commençait à percer par delà la cime des arbres, ma chérie dormait toujours, lovée aux creux de mes bras, j'ai rapidement défait mon étreinte pour la reposer sur la branche avec le plus de délicatesse possible, déposant un tendre baiser sur ses lèvres avant de descendre au sol, rassemblant du petit bois en un lieu, avant de prendre deux pierres, tentant, en vain, d'allumer un feu.
Mes pensées étaient envahie des souvenirs de cette nuit : Peu importe ce qui se passera maintenant, je resterais avec Aessena.



Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 23 Mai - 21:13.
Après quelques minutes de silence, j'entendis la voix d'Aessena :

"Skorian... Je... Comment dire ?..."

Elle avait l'air de ne pas trouver ses mots, elle paraissait extrêmement gênée. Que s'était-il passé pendant ce silence ?

"Je ressens la même chose que toi. Tu dois être la seule personne que j'aie vue de ma vie avec qui j'ai envie de vivre quelque chose. Je... Je t'aime aussi. De tout mon cœur. Je n'aurais jamais pensé que tu serais attiré par quoi que ce soit chez moi, mais... Mes yeux sont-ils si beaux ?"

Je l'entendis rire, puis elle continua sur la lancée :

"Tu sais, ce baiser... J'avais trop peur de t'avouer ce que je ressentais. Tu m'as débarrassée de toutes mes peurs en me le donnant. Et c'était bon, je n'ai jamais ressenti cela avant et... Maintenant je sais ce que ça fait d'embrasser. Et je suis heureuse que ma première fois aie été avec toi."


C'était donc ça ce silence soudain ? Skorian avait embrassé Aessena ? Au final, heureusement qu'il faisait nuit, ça m'aurait embarrassée d'assister à ça. Déjà que je surprenais leurs paroles même après m'être promis d'essayer de ne pas les écouter, et c'était déjà assez peut respectueux.
Skorian répondit :


"Plus beaux qu'un ciel étoilé sans le moindre nuage, plus beau qu'une flamme dansant au coeur d'un feu de joie, si beau que je ne peux les décrire."


C'était tellement gênant d'entendre ça que je regrettais d'avoir cherché à savoir leur conversation au départ. J'en savais plus que je ne voulais maintenant, et comment pourrais-je le leur cacher ?
Il fallait que j'agisse le plus naturellement possible.
Après ces dernières paroles de Skorian, je n'entendis plus rien. Aessena et lui devaient s'être endormis. Je les enviais de vivre aussi normalement. À ce moment, je me dis que je ne devais pas altérer leur insouciance à tous les deux, et que pour cela, je devais faire un effort pour ne plus montrer toutes les pensées négatives qui me hantaient.
En parlant de pensée négative, une autre naquit dans mon esprit : Skorian et Aessena étaient amoureux, et auront vite besoin de se retrouver seulement à deux, ce qui voulait dire que tôt ou tard, je me retrouverai à nouveau sans compagnon humanoïde à mes côtés.
Même en ayant vécu la majeure partie de ma vie seulement en compagnie de Derath, c'était toujours difficile de se retrouver seule après avoir passé quelques temps avec quelqu'un. Peut-être m'attachais-je trop à mes compagnons malgré moi ?
Enfin, j'avais Derath à mes côtés, c'était déjà beaucoup. Rares sont ceux qui ont un compagnon aussi fidèle et digne de confiance.
Je fus perdue dans mes pensées si longtemps que je commençais à voir de nouveau autour de moi : le soleil n'allait pas tarder à se lever. Skorian et Aessena dormaient paisiblement l'un à côté de l'autre. Je décidai donc de me lever et de me promener le long de la rivière, en surveillant constamment les alentours. Je décidai de me laver rapidement, ce qui pouvait s'avérer dangereux. En me rhabillant, j'abandonnai sur le sol mon bandage ensanglanté, -puisque j'avais déjà cicatrisé, à mon grand étonnement- ainsi que les lambeaux qui me servaient de T-shirt pour mettre celui que j'avais volé chez l'ange. Porter son vêtement me déclencha un frisson de dégoût, mais je n'avais pas d'autre choix.
En revenant vers le campement, je fus étonnée de voir Skorian au loin, levé, tentant de faire un feu. Après de multiples essais, il n'y arrivait toujours pas.
Je me dirigeai vers le campement, en espérant ne pas lui faire peur, et demanda, d'une voix basse, pour ne pas réveiller Aessena :

"Attends, je vais t'aider. Déjà, tu peux récupérer les pierres d'hier pour la structure."

J'allai chercher les pierres d'hier et les disposai autour des branchements que Skorian avait rassemblés.
Je partis chercher des feuilles mortes,des herbes sèches, d'autres branches, et une "pierre à feu" pas très loin du campement, pour les ajouter sur les branches de Skorian. Je sortis donc la pierre, m'assis en face de Skorian et lui dit :

"Bon, voilà, maintenant on a tout. Moi, ce que je fais, c'est que je frotte ma pierre avec le dos de la lame de ma dague, ça peut paraître bizarre mais ça marche ! Et pour info, ça ne marche pas aussi bien avec toutes les pierres, ça marche qu'avec les pierres comme j'ai dans la main. Essaie donc pour voir."

Je lui tendis la fameuse pierre et le regardai essayer.



[Ce que Miu appelle une « pierre à feu » c'est un silex juste pour préciser x)]




Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
16
Messages :
18
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t410-aessena-arrive
Âge de votre personnage :
20 ans
Compagnon :
Meep, un petit carillon flottant.
Possessions :
Un pantalon de soie rouge et or, une sorte de paréo (Ce n'en est pas un) blanc cassé/crème, un haut court rouge et or, son artefact, Sérénité, et enfin, quatre dagues, une pour chacune de ses 4 mains (puisque quatre bras).
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/05/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mar 24 Mai - 19:15.
Nous sommes restés comme ça un petit moment, puis Skorian me serra dans ses bras et me caressa les cheveux, en me répondant :

"Plus beaux qu'un ciel étoilé sans le moindre nuage, plus beau qu'une flamme dansant au coeur d'un feu de joie, si beau que je ne peux les décrire."

Je me sentis rougir encore un peu plus. Je n'ai sûrement rien vu de ce qu'il peut m'offrir, tant en affection et en amour qu'en paroles. Suite à cela, nous nous sommes couchés, ensemble. Skorian semblait s'être apaisé, il s'endormit rapidement, j'étais toujours dans ses bras. Il me tenait chaud, j'étais si bien. Je repensai au baiser d'il y a quelques minutes... Je n'étais pas assez en confiance lors de celui-ci, c'était mon premier après tout. Je me demande si Skorian a aimé, j'étais bien trop tendue... Je ne suis peut-être pas digne de lui...
Je n'aime pas penser à cela, ces idées farfelues me viennent comme ça de temps en temps, et je n'aime pas ça. Bien sûr que je suis digne de Skorian, et si je ne le suis pas encore, je le deviendrai.
Je pensai alors à ce que nous ferions ensemble plus tard. Il est un peu tôt pour pouvoir le prédire. J'espère en tout cas, de tout mon cœur, que notre relation durera, que nous nous en sortirons, comme ça Skorian pourra nous tailler nos vêtements à Miu et moi.
Mais... Et Miu justement ? Maintenant que nous sommes ensembles, que va devenir Miu ? Doit-on lui apprendre que nous nous aimons, ou doit-on le garder secret ? Elle pourrait être tentée de partir, pour nous laisser seuls, parce qu'elle se sent comme une intruse ou que sais-je encore. Je le comprendrais mais, on ne peut pas la laisser partir comme ça, on ne va pas l'échanger contre moi et... Je ne veux pas être la cause du chagrin de Skorian si Miu nous laissait seuls, si elle... Se séparait de lui. Je ne me le pardonnerais pas, et je pense que Skorian non plus ne me le pardonnerait pas.
Il se fait vraiment tard, il faut dormir. Skorian n'avait pas bougé, j'étais toujours collée à lui dans ses bras, ma... Poitrine très proche de son bras, qui passait juste dessous... Je venais de m'en rendre compte, ce qui me valut d'esquisser un léger sourire.
Je finis par m'endormir, en pensant à ce qui s'était passé cette nuit, la nuit la plus plaisante de ma vie. Ma courte vie.
Lorsque je me réveillai, un rayon de soleil passait, comme hier matin, sur mon visage. Je fus éblouie, ce qui me réveilla pour de bon. Skorian n'était pas à côté de moi, il était déjà réveillé. Je me redressai, me frottai les yeux, et regardai autour de moi. Les rayons de soleil passaient à travers le vert plafond, petite variante me dis-je. Je regardai alors en bas, Skorian était là avec Miu en train d'essayer d'allumer un feu. Je descendis rapidement de l'arbre en m'aidant de mes quatre bras, qui n'étaient sûrement pas quelque chose d'attirant. Mais au moins, c'est pratique pour monter ou descendre d'un arbre.


"Coucou vous deux, bien dormi ?"

Je me frottai encore les yeux. Apparemment je n'avais pas assez dormi. À qui la faute ?, pensai-je en souriant. Je n'en voulais absolument pas à Skorian pour m'avoir fait perdre une partie de mon sommeil, ceci n'avait strictement aucune importance étant donné ce pourquoi il m'avait réveillée. Je me rappellerai longtemps de cette nuit.
Je m'approchai de Skorian, me préparant à déposer un baiser sur le bout de son museau... Et je m'interrompis.
Miu doit-elle savoir ou pas ?

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
51
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t395-skorian-vagabond-saurien
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t412-le-livre-de-skorian#3592
Âge de votre personnage :
19
Compagnon :
Le vieux tailleur Arnold Strekzan
Possessions :
Pantalon de toile et chemise de lin adaptés à sa morphologie, manteau de soie rouge, lame de pierre, le coeur du marais.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
05/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mar 24 Mai - 19:44.
Miu s'est approchée de moi, me disant, tout en ramassant des pierres.

"Attends, je vais t'aider. Déjà, tu peux récupérer les pierres d'hier pour la structure."


Elle a ensuite entouré les branchages de pierres et de verdure, avant de continuer, me tendant une petite roche sombre.

"Bon, voilà, maintenant on a tout. Moi, ce que je fais, c'est que je frotte ma pierre avec le dos de la lame de ma dague, ça peut paraître bizarre mais ça marche ! Et pour info, ça ne marche pas aussi bien avec toutes les pierres, ça marche qu'avec les pierres comme j'ai dans la main. Essaie donc pour voir."

J'ai alors sorti mon épée pour essayer, mais la voix pas tout à fait réveillée d'Aessena me sortit de mes pensées.

"Coucou vous deux, bien dormi ?"

J'ai tourné ma tête vers elle, qui se frottait les yeux avant de s'approcher de moi, semblant chercher à m'offrir un second baiser, avant de s'arrêter, sûrement à cause de Miu, dans un sens, je n'avais pas réfléchi à ce qu'elle pourrait en penser, elle risquerait dans un sens de se sentir à l'écart. Mais, de toute façon, la connaissant, elle avait déjà dû deviner vu notre comportement d'hier.

"Parfaitement bien pour ma part, et toi ?

Sur ces mots j'ai fait glissé la pierre à feu de Miu le long de ma lame, laissant jaillir une gerbe d'étincelles qui a allumé le feu.

"J'aurais bien aimé préparer un petit déjeuner pour votre réveil, mais ça a raté."

Je suis ensuite allé chercher nos provisions de poissons pour commencer à les faire griller, restant à coté d'Aessena.

"Miu, je crois qu'on se doit d'être totalement transparents avec toi, alors, je ne vais pas y aller par quatre chemins, moi et Aessena avons été frappé par la flèche du dieu des coeurs, cependant, ne crois pas que ça t'oblige à nous quitter, tu n'a aucune inquiétude à avoir à ce sujet.

Suite à cela, j'ai adressé un franc sourire à Aessena avant de m'asseoir, dévorant mon poisson tout en la dévorant des yeux. J'ai finalement ajouté, la tête ailleurs.

"Et puis, si tu nous quittais, je ne pourrais pas t'offrir cette tenue dont j'ai parlé hier".



Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mar 24 Mai - 21:37.
Skorian s'apprêta à essayer à son tour, lorsque qu'Aessena arriva et demanda :

Elle commença à se pencher vers Skorian dans un élan d'affection, mais se ravisa. C'est à ce moment que je me rappelai que Skorian et Aessena ne savaient pas que j'étais au courant pour eux deux.
Skorian répondit à Aessena, avec l'air un peu moins embarrassé qu'hier :

"Parfaitement bien pour ma part, et toi ?"

Je n'osai pas ajouter ma réponse, car je ne sais pas qui serait le plus embarrassé de nous trois si j'annonçais que je n'avais en fait pas du tout dormi, et que par conséquent, j'avais entendu leur déclaration, et les avais vus dormir blottis l'un contre l'autre le matin en me levant.
Skorian essaya ensuite de faire le feu en suivant mes conseils, et réussit cette fois-ci du premier coup.

"J'aurais bien aimé préparer un petit déjeuner pour votre réveil, mais ça a raté."

Il alla chercher les provisions pour les faire griller, et s'assit ensuite auprès d'Aessena, et me dit, sur un ton sérieux :


"Miu, je crois qu'on se doit d'être totalement transparents avec toi, alors, je ne vais pas y aller par quatre chemins, moi et Aessena avons été frappé par la flèche du dieu des coeurs, cependant, ne crois pas que ça t'oblige à nous quitter, tu n'as aucune inquiétude à avoir à ce sujet."


Je ne pris pas réellement en compte le fait qu'il m'"apprenne" sa mise en couple avec Aessena, mais plutôt ce qu'il avait dit à la fin . Comment avait-il deviné que cela pouvait me préoccuper ? Enfin bon, me voilà rassurée. Même si de toute façon, il était certain qu'à un moment où un autre, je ne pourrai plus les suivre. Si on arrivait, par chance, à retourner à Trèv'Hulg, Skorian s'y installerait sûrement avec Aessena, mais je ne me permettrais pas de rester et m'incruster avec eux...
Après quelques secondes, il ajouta :

"Et puis, si tu nous quittais, je ne pourrais pas t'offrir cette tenue dont j'ai parlé hier."

Je lui répondis d'un air gêné :

"À vrai dire, c'est une question qui me perturbait. Je pensais que je finirais par vous déranger mais que vous n'oseriez jamais me le dire... Et puis, pour ce qui est de vous deux... Je l'avais plus ou moins deviné, et euh..."

J'eus un air encore plus gêné et cachai mon visage dans mes mains, rouge de honte :

"J'ai eu une insomnie hier, et... je vous ai entendus. Mais je ne voulais pas vous interrompre, à vrai dire, vous êtes mignons tous les deux... Oh, je suis vraiment désolée !"

Et je demandai, d'une voix timide et désolée, en relevant légèrement la tête :

"Est-ce que j'ai toujours le droit de rester avec vous, après ça ?"



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
16
Messages :
18
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t410-aessena-arrive
Âge de votre personnage :
20 ans
Compagnon :
Meep, un petit carillon flottant.
Possessions :
Un pantalon de soie rouge et or, une sorte de paréo (Ce n'en est pas un) blanc cassé/crème, un haut court rouge et or, son artefact, Sérénité, et enfin, quatre dagues, une pour chacune de ses 4 mains (puisque quatre bras).
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/05/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 25 Mai - 12:36.
Skorian tourna les yeux vers moi, ne semblant pas vraiment préoccupé par ma soudaine mine un peu embêtée. Il n'avait peut-être pas remarqué. Il me répondit :

"Parfaitement bien pour ma part, et toi ?"

J'aurais voulu répondre mais il continua, frottant une pierre sombre contre le dos de la lame de son épée de pierre. Je ne savais pas qu'il était armé, il ne m'avait pas menacée lorsque j'avais fait irruption hier pendant leur repas alors que Miu était méfiante. Je ne lui en veux pas, j'aurais sûrement fait pareil.
Ce geste produisit des étincelles qui allumèrent le feu, et Skorian continua donc :


"J'aurais bien aimé préparer un petit déjeuner pour votre réveil, mais ça a raté."

C'est vrai, il y avait maintenant une personne de plus à nourrir. Je me sentis un peu comme une intruse, sur le moment, mais ce sentiment me quitta lorsque Skorian aborda le sujet de notre couple, tout en mettant des poissons à griller.

"Miu, je crois qu'on se doit d'être totalement transparents avec toi, alors, je ne vais pas y aller par quatre chemins, moi et Aessena avons été frappé par la flèche du dieu des coeurs, cependant, ne crois pas que ça t'oblige à nous quitter, tu n'as aucune inquiétude à avoir à ce sujet."

Suite à cela, Skorian me regarda en souriant. Il venait d'avouer à Miu que nous étions ensemble, et par la même, il nous a débarrassés d'un important fardeau, qui aurait pu nous poser problème pendant le voyage. Il a ensuite mordu dans son poisson, en me regardant avec passion comme s'il avait enfin la chance de vivre quelque chose avec quelqu'un, comme s'il avait toujours vécu dans l'attente de quelqu'un qui lui corresponde. Il finit par ajouter, maintenant pensif :

"Et puis, si tu nous quittais, je ne pourrais pas t'offrir cette tenue dont j'ai parlé hier."

Miu avait eu l'air un peu perdue jusque là, mais elle avait maintenant l'air assez gênée.

"À vrai dire, c'est une question qui me perturbait. Je pensais que je finirais par vous déranger mais que vous n'oseriez jamais me le dire... Et puis, pour ce qui est de vous deux... Je l'avais plus ou moins deviné, et euh..."

Elle cacha son visage dans ses mains, rouge de honte et de gêne, avant d'ajouter :

"J'ai eu une insomnie hier, et... je vous ai entendus. Mais je ne voulais pas vous interrompre, à vrai dire, vous êtes mignons tous les deux... Oh, je suis vraiment désolée !"


Et dire que pendant cette nuit, après que Skorian et moi nous soyons embrassés, je me demandais si Miu dormait, et si elle n'était pas entrain de nous observer... Peu importe, de toute façon, que pourrait-elle nous reprocher ? Nous nous sommes simplement rencontrés, et le destin a voulu que nous tombions sous le charme l'un et l'autre.
Miu continua alors, d'une voix assez timide :


"Est-ce que j'ai toujours le droit de rester avec vous, après ça ?"

Elle était craquante elle aussi, toute rouge, avec son visage innocent sur lequel on pouvait clairement voir qu'elle était gênée d'avoir appris tout ça de cette manière. Je lui adressai alors un grand sourire, et vins m'asseoir à côté d'elle, la regardant dans les yeux et posant une de mes quatre mains sur son épaule... Avant de penser que cela pourrait lui faire un peu peur, elle n'avait pas vraiment l'air habituée à voir ce genre de choses...

"Oh, excuse-moi, j'espère ne pas t'avoir causé une frayeur en faisant ça."

Je lui souriais toujours, et je continuai, en enlevant main de son épaule, et avec le ton le plus calme et amical possible :

"Pense-tu vraiment qu'on pourrait t'en vouloir de nous avoir... Démasqués ? Et puis, je ne pense pas être en position de te juger, ou n'importe quoi, et tout simplement parce que je suis une nouvelle recrue, entre guillemets, dans le groupe. Je ne peux pas juste arriver comme ça de nul-part, tomber amoureuse de ton partenaire et ensuite te dire de partir parce que nous avons besoin d'être seuls. Je ne peux pas faire ça, c'est tout simplement impossible pour moi, je n'en suis pas capable. Je ne suis pas capable de faire souffrir une personne proche de moi, proche car je te considère maintenant comme une proche si tu n'y vois rien qui t'incommoderait."

J'avais l'impression de faire une leçon de morale. Je n'aime pas vraiment ça non-plus. Je ne veux pas choquer les gens ou leur dire des choses auxquelles ils pourraient ne pas réagir de manière... Positive. Mais il fallait être clair, et dire les choses franchement. Je ne voulais absolument pas choquer Miu, surtout pas, je voulais tout simplement lui dire qu'elle sera toujours "la bienvenue" si l'on peut s'exprimer ainsi. Je continuai donc :

"Je suis vraiment désolée si je t'embête, ce n'est pas mon but. Je veux simplement te dire que si tu partais, Skorian, et même moi nous perdrions une amie, et je ne me le pardonnerais pas, car ce serait de ma faute. Alors, oui bien sûr que tu as le droit de rester. Ce n'est même pas un droit d'ailleurs, on ne peut pas t'interdire de nous suivre, ce serait déplacé de ma part, et... Etrange de la part de Skorian. Bref, je vais m'arrêter là avec mon baratin et savourer le petit déjeuner de Skorian."

Je m'emparai donc d'un poisson, j'embrassai rapidement Skorian, m'assis à côté de lui, et mordis à pleine dents dans mon poisson. J'espérai vraiment ne pas avoir donné à Miu une envie encore plus grande de partir, je me sentirais vraiment au fond si elle partait après ça...

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
51
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t395-skorian-vagabond-saurien
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t412-le-livre-de-skorian#3592
Âge de votre personnage :
19
Compagnon :
Le vieux tailleur Arnold Strekzan
Possessions :
Pantalon de toile et chemise de lin adaptés à sa morphologie, manteau de soie rouge, lame de pierre, le coeur du marais.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
05/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 25 Mai - 14:47.
Miu a eu un air troublé suite à cela, avant de répondre, rougissant au fur et à mesure, enfouissant sa tête dans ses mains.

"À vrai dire, c'est une question qui me perturbait. Je pensais que je finirais par vous déranger mais que vous n'oseriez jamais me le dire... Et puis, pour ce qui est de vous deux... Je l'avais plus ou moins deviné, et euh... J'ai eu une insomnie hier, et... je vous ai entendus. Mais je ne voulais pas vous interrompre, à vrai dire, vous êtes mignons tous les deux... Oh, je suis vraiment désolée ! Est-ce que j'ai toujours le droit de rester avec vous, après ça ?"

Suite à cela, Aessena est venue près de Miu, posant une main sur son épaule, mais se ravisant rapidement.

"Oh, excuse-moi, j'espère ne pas t'avoir causé une frayeur en faisant ça."

Elle a ensuite continué d'un ton calme et amical.

"Pense-tu vraiment qu'on pourrait t'en vouloir de nous avoir... Démasqués ? Et puis, je ne pense pas être en position de te juger, ou n'importe quoi, et tout simplement parce que je suis une nouvelle recrue, entre guillemets, dans le groupe. Je ne peux pas juste arriver comme ça de nul-part, tomber amoureuse de ton partenaire et ensuite te dire de partir parce que nous avons besoin d'être seuls. Je ne peux pas faire ça, c'est tout simplement impossible pour moi, je n'en suis pas capable. Je ne suis pas capable de faire souffrir une personne proche de moi, proche car je te considère maintenant comme une proche si tu n'y vois rien qui t'incommoderait.
Je suis vraiment désolée si je t'embête, ce n'est pas mon but. Je veux simplement te dire que si tu partais, Skorian, et même moi nous perdrions une amie, et je ne me le pardonnerais pas, car ce serait de ma faute. Alors, oui bien sûr que tu as le droit de rester. Ce n'est même pas un droit d'ailleurs, on ne peut pas t'interdire de nous suivre, ce serait déplacé de ma part, et... Etrange de la part de Skorian. Bref, je vais m'arrêter là avec mon baratin et savourer le petit déjeuner de Skorian."


Suite à cela, elle est venue s'asseoir à mes cotés, déposant un baiser sur le bout de mon museau, prenant un poisson en se plongeant dans ses pensées, suite à cela, je me suis un peu plus serré contre elle, ouvrant la parole.

"Comme l'a dit Aessena, nous n'avons aucune raison de nous séparer, surtout que, sans toi, cela fait deux fois que je serais morts, du coups, au risque de me répéter, notre groupe ne se scindera pas avant un long moment."

Sur ces mots, j'ai recommencé à manger, passant presque timidement un bras autours des épaules d'Aessena, faisant en sorte de ne pas la gêner dans ses mouvements.



Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Jeu 26 Mai - 20:28.
Aessena se dirigea vers moi, et posa une de ses mains sur mon épaule, avant de l'enlever soudainement. Elle s'excusa :

"Oh, excuse-moi, j'espère ne pas t'avoir causé une frayeur en faisant ça."

Je fus si surprise de cette réaction de sa part que je n'eus même pas le temps de lui dire qu'elle ne me faisait pas peur du tout, qu'elle reprit la parole :

"Penses-tu vraiment qu'on pourrait t'en vouloir de nous avoir... Démasqués ? Et puis, je ne pense pas être en position de te juger, ou n'importe quoi, et tout simplement parce que je suis une nouvelle recrue, entre guillemets, dans le groupe. Je ne peux pas juste arriver comme ça de nulle part, tomber amoureuse de ton partenaire et ensuite te dire de partir parce que nous avons besoin d'être seuls. Je ne peux pas faire ça, c'est tout simplement impossible pour moi, je n'en suis pas capable. Je ne suis pas capable de faire souffrir une personne proche de moi, proche car je te considère maintenant comme une proche si tu n'y vois rien qui t'incommoderait.
Je suis vraiment désolée si je t'embête, ce n'est pas mon but. Je veux simplement te dire que si tu partais, Skorian, et même moi nous perdrions une amie, et je ne me le pardonnerais pas, car ce serait de ma faute. Alors, oui bien sûr que tu as le droit de rester. Ce n'est même pas un droit d'ailleurs, on ne peut pas t'interdire de nous suivre, ce serait déplacé de ma part, et... Etrange de la part de Skorian. Bref, je vais m'arrêter là avec mon baratin et savourer le petit déjeuner de Skorian."


Elle revint vers Skorian, en l'embrassant sur le museau, avant de s'asseoir. Skorian se rapprocha légèrement d'elle, puis dit :


"Comme l'a dit Aessena, nous n'avons aucune raison de nous séparer, surtout que, sans toi, cela fait deux fois que je serais mort, du coup, au risque de me répéter, notre groupe ne se scindera pas avant un long moment."


Je fus à la fois surprise et touchée de la confiance et l'amitié que m'accordaient mes compagnons. Je ne les connaissais pas depuis longtemps, en particulier Aessena, mais ils me parlent comme si nous étions amis depuis toujours. Aessena m'avait même désignée comme une "proche", et je devais me montrer digne de ce titre.
Mais du coup, je me sentais un peu gênée que mes compagnons se sentent obligés de sortir de longs discours juste pour me rassurer. C'est bizarre, hier, c'était Aessena qui devait être rassurée pour son entrée dans le groupe, et aujourd'hui, c'est moi qui ait peur d'en être rejetée. Quel retournement de situation...

"Merci à vous de toujours m'accepter au sein du groupe. Je vous avoue que voyager seule dans cet endroit aussi hostile m'aurait vraiment effrayée. Et puis bon, c'est toujours plus agréable d'être accompagnée d'amis pour voyager, surtout lorsque les ennemis rôdent autour. Et au fait Aessena, si c'est pour ça que tu as retiré ta main de mon épaule, je tiens à préciser que tu ne m'effraies pas."



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
16
Messages :
18
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t410-aessena-arrive
Âge de votre personnage :
20 ans
Compagnon :
Meep, un petit carillon flottant.
Possessions :
Un pantalon de soie rouge et or, une sorte de paréo (Ce n'en est pas un) blanc cassé/crème, un haut court rouge et or, son artefact, Sérénité, et enfin, quatre dagues, une pour chacune de ses 4 mains (puisque quatre bras).
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/05/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Ven 27 Mai - 21:28.
J'avais un peu peur d'avoir choqué Miu, même si visiblement elle n'avait pas eu peur du fait que j'aie posé la main d'un de mes deux bras excédentaires sur son épaule. Skorian vint en rajouter par dessus mon discours, en se serrant un peu plus contre moi :

"Comme l'a dit Aessena, nous n'avons aucune raison de nous séparer, surtout que, sans toi, cela fait deux fois que je serais morts, du coups, au risque de me répéter, notre groupe ne se scindera pas avant un long moment."

Il commença alors à manger tranquillement, et il passa timidement son bras autour de mes épaules, en faisant bien attention de ne pas me gêner pour manger mon poisson. Il était visiblement très attentionné. Je le laissai faire, continuant de manger, absolument pas entravée par le bras de Skorian. Il était attentionné et il faisait bien les choses.
Miu avait l'air assez surprise et semblait penser à ce qu'on venait de lui dire. Elle finit par nous répondre :


"Merci à vous de toujours m'accepter au sein du groupe. Je vous avoue que voyager seule dans cet endroit aussi hostile m'aurait vraiment effrayée. Et puis bon, c'est toujours plus agréable d'être accompagnée d'amis pour voyager, surtout lorsque les ennemis rôdent autour. Et au fait Aessena, si c'est pour ça que tu as retiré ta main de mon épaule, je tiens à préciser que tu ne m'effraies pas."


J'étais heureuse qu'elle comprenne sans manifester aucun sentiment de rejet ou autre. De toute façon elle savait bien que ce serait stupide de nous laisser seuls, ou alors elle venait de le réaliser, mais dans les deux cas, c'est un point positif. Elle restera donc avec nous, car en plus elle n'avait pas peur de moi, comme elle venait de le dire. Je me sentis alors comme une vraie yokaï, celle fière d'en être une, et dont les autres n'ont pas peur de son apparence comme devraient le faire les anges. Ces espèces de...
Je me calmai et lâchai un long soupir de satisfaction. Je dis alors :


"Je suis heureuse que tu comprennes, et que tu ne sois pas non plus choquée ou agacée par ce... Discours un peu inutile. Et je suis encore plus heureuse que tu restes, c'est très important pour moi. Si tu partais, Skorian perdrait une personne chère à ses yeux, et ce serait de ma faute. Je ne veux surtout pas être la cause d'un chagrin intense pour une histoire stupide..."

Sur ce j'embrassai rapidement Skorian comme pour m'excuser d'avance si cela devait arriver pour une quelconque raison. Ce que je ne souhaite pour rien au monde. Tout ce que je souhaite, c'est que le groupe reste uni, et s'en sorte pour que je puisse vivre une vie normale avec Skorian et Miu.

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
51
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t395-skorian-vagabond-saurien
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t412-le-livre-de-skorian#3592
Âge de votre personnage :
19
Compagnon :
Le vieux tailleur Arnold Strekzan
Possessions :
Pantalon de toile et chemise de lin adaptés à sa morphologie, manteau de soie rouge, lame de pierre, le coeur du marais.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
05/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Ven 27 Mai - 22:34.
Miu semblait rassurée par nos dires, et a répondu.

"Merci à vous de toujours m'accepter au sein du groupe. Je vous avoue que voyager seule dans cet endroit aussi hostile m'aurait vraiment effrayée. Et puis bon, c'est toujours plus agréable d'être accompagnée d'amis pour voyager, surtout lorsque les ennemis rôdent autour. Et au fait Aessena, si c'est pour ça que tu as retiré ta main de mon épaule, je tiens à préciser que tu ne m'effraies pas."


Aessena a continué après avoir lâché un heureux soupire.

"Je suis heureuse que tu comprennes, et que tu ne sois pas non plus choquée ou agacée par ce... Discours un peu inutile. Et je suis encore plus heureuse que tu restes, c'est très important pour moi. Si tu partais, Skorian perdrait une personne chère à ses yeux, et ce serait de ma faute. Je ne veux surtout pas être la cause d'un chagrin intense pour une histoire stupide..."

Elle a ensuite déposé un baiser sur le bout de mon museau, le contact agréable de ses lèvres, plus j'y repense, et plus je me demande si je m'y habituerais un jour, j'ai rapidement terminé mon poisson avant d'ouvrir la parole.

"Bon, maintenant, au lieu d'errer ci et là, nous devrions peut être penser à un moyen de revenir chez nous, où au moins sur d'autres terres, on ne peut pas passer notre vie ici, quelqu'un à des idées ?"



Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Sam 28 Mai - 10:09.
Aessena poussa un soupir de soulagement et dit :

"Je suis heureuse que tu comprennes, et que tu ne sois pas non plus choquée ou agacée par ce... Discours un peu inutile. Et je suis encore plus heureuse que tu restes, c'est très important pour moi. Si tu partais, Skorian perdrait une personne chère à ses yeux, et ce serait de ma faute. Je ne veux surtout pas être la cause d'un chagrin intense pour une histoire stupide..."

Cela me rassurait énormément de savoir que Skorian et Aessena ne comptaient pas me voir partir du groupe. D'une part parce que je n'aimais pas vraiment la solitude, et d'une autre, parce que comme j'ai pu le constater ces derniers jours, être en groupe est quasiment indispensable pour survivre ici, quand on n'est pas un ange. Je me devais de rester avec eux au moins jusqu'à qu'on quitte l'endroit, cela valait en effet mieux pour tout le monde.
Skorian prit la parole, d'un air plus sérieux :

"Bon, maintenant, au lieu d'errer ci et là, nous devrions peut être penser à un moyen de revenir chez nous, ou au moins sur d'autres terres, on ne peut pas passer notre vie ici, quelqu'un a des idées ?"

Je pris la parole à mon tour :

"La solution pour quitter cet endroit reste la même, on doit se rendre en ville pour obtenir une carte, et au mieux un moyen de partir. Mais le problème qui nous empêche d'y aller reste également le même : nous sommes voyants, et je suis considérée comme une criminelle. Si nous allons en ville, nous devrons forcément nous battre à un moment un à un autre. La question qu'il faut se poser, c'est est-ce qu'on est prêts à supporter à nouveau des attaques en masse ?

Cet endroit est vraiment vicieux. Soit on reste dans notre coin, à l' "abri" en étant constamment sur nos gardes, sans pouvoir partir, soit on va en ville pour espérer trouver comment partir, mais sans avoir la garantie d'en sortir vivant. Pourquoi a-t-il fallu que nous tombions dans un endroit pareil ?



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
16
Messages :
18
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t410-aessena-arrive
Âge de votre personnage :
20 ans
Compagnon :
Meep, un petit carillon flottant.
Possessions :
Un pantalon de soie rouge et or, une sorte de paréo (Ce n'en est pas un) blanc cassé/crème, un haut court rouge et or, son artefact, Sérénité, et enfin, quatre dagues, une pour chacune de ses 4 mains (puisque quatre bras).
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/05/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 29 Mai - 19:49.
Skorian termina rapidement son poisson, et dit :

"Bon, maintenant, au lieu d'errer ci et là, nous devrions peut être penser à un moyen de revenir chez nous, ou au moins sur d'autres terres, on ne peut pas passer notre vie ici, quelqu'un a des idées ?"

Il avait bien raison, mais je ne savais absolument pas où c'était, "chez nous". Je n'avais aucune idée de comment partir d'ici, car si nous voulions nous rendre loin, il faudrait chercher un moyen, et ce moyen se trouverait certainement en ville... Mais en tant que criminels, ne serait-ce qu'accéder à une ville pourrait être compliqué.
Miu répondit alors :


"La solution pour quitter cet endroit reste la même, on doit se rendre en ville pour obtenir une carte, et au mieux un moyen de partir. Mais le problème qui nous empêche d'y aller reste également le même : nous sommes voyants, et je suis considérée comme une criminelle. Si nous allons en ville, nous devrons forcément nous battre à un moment un à un autre. La question qu'il faut se poser, c'est est-ce qu'on est prêts à supporter à nouveau des attaques en masse ?"

Une carte, hein ? C'est vrai que cela aiderait, surtout que je n'ai encore rien vu de ce monde. J'ai encore tout à découvrir, je ne connais quasiment que cette forêt. Et pour ce qui est de la question de si nous sommes prêts à nous battre, et bien... Je ne le suis sûrement pas. Je n'ai jamais rien tué, même si je suis armée... Ces quatre dagues que j'ai trouvées dans mon "cocon" après mon éveil ne m'ont jamais servi, mais je sens que je vais bientôt avoir l'occasion de les essayer. Je ne suis pas pressée, mais si tuer est la seule solution pour rentrer "chez nous", alors je vais m'entraîner. Je leur fis donc savoir :

"Eh bien, je ne pense pas être prête à me battre, je n'ai jamais cherché à savoir me défendre. Mais si nous battre est le seul moyen de rentrer de chez... Vous, eh bien je m'entraînerai."

Je révélai donc mes quatre dagues, et les regardai bien. Elles étaient belles. Les lames étaient parfaitement aiguisées et polies. Elles avaient l'air redoutables, je n'avais pris le temps de les observer de plus près.
Je continuai donc :


"Je ne sais pas encore me servir de ces dagues, mais j'apprendrai bien."

"J'apprendrai bien"... Et sur quoi m'entraîner ? Un animal sauvage n'est pas comparable à un ange... Si je dois m'entraîner, c'est bien en pratiquant contre des anges...

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
51
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t395-skorian-vagabond-saurien
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t412-le-livre-de-skorian#3592
Âge de votre personnage :
19
Compagnon :
Le vieux tailleur Arnold Strekzan
Possessions :
Pantalon de toile et chemise de lin adaptés à sa morphologie, manteau de soie rouge, lame de pierre, le coeur du marais.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
05/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 29 Mai - 20:56.
Miu a répondu.

"La solution pour quitter cet endroit reste la même, on doit se rendre en ville pour obtenir une carte, et au mieux un moyen de partir. Mais le problème qui nous empêche d'y aller reste également le même : nous sommes voyants, et je suis considérée comme une criminelle. Si nous allons en ville, nous devrons forcément nous battre à un moment un à un autre. La question qu'il faut se poser, c'est est-ce qu'on est prêts à supporter à nouveau des attaques en masse ?"

Miu avait raison, sans carte, on resterait dans cette forêt pour tourner en rond durant des mois, Aessena semblait soucieuse, elle a fini par ouvrir la bouche.

"Eh bien, je ne pense pas être prête à me battre, je n'ai jamais cherché à savoir me défendre. Mais si nous battre est le seul moyen de rentrer de chez... Vous, eh bien je m'entraînerai."


Elle a ensuite sorti ces dagues, elle semblaient finement ouvragées, bien plus que ma banale lame de pierre.

"Je ne sais pas encore me servir de ces dagues, mais j'apprendrai bien."

Dans un sens, moi non plus je ne savais pas me battre, l'autre fois, j'avais juste réagi à l'instinc, cela avait plutôt bien fonctionné, mais, est ce que je serais capable de le refaire ? Si c'était pour protéger Aessena, Miu, où n'importe quel autre membre de notre groupe, oui.

"Aessena ? Ca te dirait de t'entraîner un peu ?

Je me suis levé, me suis éloigné de quelques pas puis ai sorti mon arme, regardant vers Aessena, avant de dire d'un air amusé.

"N'ai pas peur de me blesser, j'ai la peau dure."

Suite à ces mots, je me suis redressé, pour moi qui avait l'habitude de courber l'échine, je m'étonnait moi même de la hauteur que cela me donnait, je ne devais pas avoir l'air commode vu de l'extérieur.



Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mar 31 Mai - 20:23.
Mes paroles ont eu l'air de susciter la réflexion de mes compagnons. Aessena fut la première à réagir :

"Eh bien, je ne pense pas être prête à me battre, je n'ai jamais cherché à savoir me défendre. Mais si nous battre est le seul moyen de rentrer de chez... Vous, eh bien je m'entraînerai."

Ah, bah il est sûr qu'il valait mieux qu'elle se prépare au combat... Même si ça arrivait généralement quand on n'était pas préparé, et qu'on a, pour la plupart, appris sur le terrain.
Elle sortit ensuite 4 dagues, une dans chaque main. Leurs lames étaient luisantes et parfaitement aiguisées. On pouvait remarquer qu'elles n'avaient pas beaucoup servi, mais quelque chose me disait qu'elles ne resteraient plus aussi belles bien longtemps.

"Je ne sais pas encore me servir de ces dagues, mais j'apprendrai bien."


Le problème, c'est qu'elle n'aurait pas forcément l'occasion de s'entraîner, à part avec Skorian et moi. Après un court silence, Skorian demanda :

"Aessena ? Ça te dirait de t'entraîner un peu ?"

Skorian proposait à Aessena de s'entraîner sur lui ? Elle osera sûrement moins y aller sur lui que sur un ange, m'enfin bon, je n'avais pas trop envie d'aller chercher un ange juste pour qu'il serve de sac de frappe, j'avais personnellement eu largement ma dose au cours de ces derniers jours...

"N'aie pas peur de me blesser, j'ai la peau dure."

Je dis, sur le ton de la plaisanterie :

"Y allez pas trop fort non plus, je préférerais que vous vous en sortiez en un seul morceau !"



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
16
Messages :
18
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t410-aessena-arrive
Âge de votre personnage :
20 ans
Compagnon :
Meep, un petit carillon flottant.
Possessions :
Un pantalon de soie rouge et or, une sorte de paréo (Ce n'en est pas un) blanc cassé/crème, un haut court rouge et or, son artefact, Sérénité, et enfin, quatre dagues, une pour chacune de ses 4 mains (puisque quatre bras).
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/05/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 1 Juin - 18:13.
Skorian me demanda :

"Aessena ? Ca te dirait de t'entraîner un peu ?"

Il se leva, s'éloigna de quelques pas et sortit une épée de pierre, et, me regardant, il me dit :

"N'aie pas peur de me blesser, j'ai la peau dure."

Il se redressa, il était en fait très grand, je ne l'avais pas encore se redresser, il me faisait un peu peur maintenant. Et je devais m'entraîner contre lui ? Ceci dit, mes dagues étaient aiguisées à la perfection... Je devais lui faire une démonstration de force.
Je regardais Skorian pour tenter d'établir une stratégie entre guillemets pour le surprendre, lorsque j'entendis Miu dire, d'un ton amusé :


"Y allez pas trop fort non plus, je préférerais que vous vous en sortiez en un seul morceau !"

Elle avait raison, il valait mieux ne pas nous blesser, enfin, il ne valait mieux pas que Skorian me blesse, je suis sûrement bien plus fragile que lui. Mais je devais prendre garde moi aussi, mes dagues seraient dangereuses si je savais m'en servir.

"Je ferai attention, je ne sais pas trop ce que je peux faire avant de te blesser, mais je serai prudente."

Il ne fallait pas que je blesse mon amour, ce serait fâcheux vu l'endroit où nous nous trouvions. Et je ne savais pas si nous avions quoi que ce soit pour nous soigner, ou penser nos blessures.
Je finis par arrêter de penser, et lui fonçai dessus, les dagues à la main, prête à frapper.

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
51
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t395-skorian-vagabond-saurien
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t412-le-livre-de-skorian#3592
Âge de votre personnage :
19
Compagnon :
Le vieux tailleur Arnold Strekzan
Possessions :
Pantalon de toile et chemise de lin adaptés à sa morphologie, manteau de soie rouge, lame de pierre, le coeur du marais.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
05/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Sam 4 Juin - 7:46.
Miu a dit, amusée.

"Y allez pas trop fort non plus, je préférerais que vous vous en sortiez en un seul morceau !"


Aessena m'a alors adressé quelques mots.

"Je ferai attention, je ne sais pas trop ce que je peux faire avant de te blesser, mais je serai prudente."

Sur ce, elle a réfléchi un court instant avant de me foncer dessus, les armes à la main, avec une rapidité surprenante. Pris par surprise, j'ai tout juste eu le temps de placer mon bras gauche de manière à intercepter les coups. Malgré mes écailles, j'ai senti les lames pénetrer ma chair en quatre endroits, ce qui m'a amené un petit grognement plaintif, j'ai alors dit.

"Pas mal du tout."

Je lui ai sourit avant de profiter de son approche pour enrouler ma queue autours de sa cheville, tout en la poussant d'une légère frappe sur l'épaule, de manière à la faire trébucher, quand, soudain, il m'a semblé entendre un bruit de pas à ma droite. J'ai tendu la main à Aessena pour la relever avant de pointer le regard dans cette direction.

"Attendez un instant, je crois avoir entendu quelque chose."

J'avais peut être rêvé, mais il m'avait aussi semblé percevoir un éclat de lumière entre les fourrés, comme un reflet mettalique.




Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 5 Juin - 16:55.
Aessena répondit, sur un ton un peu hésitant :

"Je ferai attention, je ne sais pas trop ce que je peux faire avant de te blesser, mais je serai prudente."

Elle réfléchit un instant, et fonça sur Skorian, une dague dans chaque main. Elle frappa, mais Skorian se défendit à l'aide de son bras gauche. Il émit un grognement plaintif, et dit :

"Pas mal du tout."

Il esquissa un petit sourire avant de profiter d'un court instant d'inattention de la part d'Aessena pour lui enrouler sa queue autour de sa jambe et de la faire tomber.
Il y eut ensuite un craquement. Pas à cause de la chute d'Aessena, un autre, plus loin, vers la droite. Skorian aida Aessena à se relever tout en regardant vers l'origine du bruit, je n'avais donc pas rêvé.

"Attendez un instant, je crois avoir entendu quelque chose."

Il y eut un instant de silence, pendant lequel Skorian, Aessena et moi regardions vers l'endroit où le bruit s'était fait entendre, pendant que Derath, lui, dormait toujours paisiblement.
Plus aucun bruit ne se faisait entendre, il y avait juste une sorte reflet lumineux que l'on pouvait remarquer à travers les buissons.
Je me mis devant Skorian et Aessena, pour les protéger d'une éventuelle attaque surprise et dit :

"Si vous voulez attaquer, ayez au moins le courage de le faire en face."



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
16
Messages :
18
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t410-aessena-arrive
Âge de votre personnage :
20 ans
Compagnon :
Meep, un petit carillon flottant.
Possessions :
Un pantalon de soie rouge et or, une sorte de paréo (Ce n'en est pas un) blanc cassé/crème, un haut court rouge et or, son artefact, Sérénité, et enfin, quatre dagues, une pour chacune de ses 4 mains (puisque quatre bras).
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/05/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 6 Juin - 21:06.
Je me trouvais étrangement rapide lors de ma charge, je ne pensais pas que j'étais capable de courir à cette vitesse. Cela valu à Skorian d'afficher un air de surprise, et une tentative de protection... Avec son bras... Je sentis mes lames le pénétrer. Il poussa un grognement de douleur avant de me dire:

"Pas mal du tout."

Il me sourit, et me pris la cheville avec sa queue avant de me donner une petite tape sur l'épaule pour me faire trébucher. Je ne m'attendais pas à ça... Je me retrouvai donc par terre. Je relevai la tête et vis Skorian regarder attentivement dans une direction. Il me tendit sa main pour m'aider à me relever, et dit:

"Attendez un instant, je crois avoir entendu quelque chose."

Nous regardâmes alors tous dans la direction d'où provenait le bruit selon Skorian. Il n'y avait plus aucun bruit, ce qui me fit espérer que Skorian avait juste rêvé. Lorsque je distinguai un éclat lumineux dans les buissons. Miu passa devant nous, comme pour nous protéger, et dit:

"Si vous voulez attaquer, ayez au moins le courage de le faire en face."

Elle avait raison, mais de toute façon, si c'était un ange, il n'oserait jamais nous attaquer, ce sont des lâches, nous sommes trois, il est seul. À moins qu'il ait amené des camarades, ce qui nous donnerait du fil à retordre, surtout que nous ne nous sommes absolument pas entraînés au combat, nous n'en avons pas eu le temps. Mais s'il était seul, tant mieux, nous pourrons le maîtriser bien plus facilement. Si c'était un ange bien sûr, ça pourrait être quelqu'un d'autre qui ait été attiré par les bruits de notre, en guillemets entraînement.
Toujours est-il que j'avais peur de ce que ça pouvait être...


"Montrez-vous !"

Je venais en rajouter là où il n'y en avait pas besoin... Je n'avais pas pu m'empêcher de crier ceci, il fallait que j'évacue mes craintes. Je serrai bien fort mes dagues, sur lesquelles se trouvait d'ailleurs un peu de sang de Skorian... Je serrai les dents, et pris une grande inspiration avant de faire un pas en avant, puis un autre, puis un autre... Avant de m'arrêter et de me retourner pour faire signe à Miu et Skorian de venir aussi, je ne regardais alors plus derrière moi, là où se trouvait la lumière...

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
51
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t395-skorian-vagabond-saurien
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t412-le-livre-de-skorian#3592
Âge de votre personnage :
19
Compagnon :
Le vieux tailleur Arnold Strekzan
Possessions :
Pantalon de toile et chemise de lin adaptés à sa morphologie, manteau de soie rouge, lame de pierre, le coeur du marais.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
05/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mar 7 Juin - 16:37.
Miu ouvrit la parole.

"Si vous voulez attaquer, ayez au moins le courage de le faire en face."


A son tour, Aessena a parlé.

"Montrez-vous !"


Elle s'est approché de quelques pas avant de se retourner, nous faisant signe de la suivre, quand soudain, une voix surgit des fourrés.

"Du calme, du calme, je ne veux pas vous faire de mal, j'ai entendu des bruits de lutte, alors je suis venu"

Il est donc sortit des fourrés, et le spectacle en valait la peine : Un grand ange fin, vêtu d'un long manteau violet cousu de fil doré, portant une orbe luisante autours du cou, il avait les cheveux blancs et longs, et la face avenante. Il n'était à première vue pas armé, et avait gardé les bras levés en signe de rédition.

"J'en oubliais la politesse, je suis Scealuo Scirox, digne ainé de ma famille, je ne vous veux aucun mal, je le jure, mais, simple question, que faites vous ici ? Vous semblez loin de chez vous."

Sa voix avait quelque chose d'étrange, un ton euphorique, presque niais, soit il était sincère, soit il était bon comédien, je répondit, un peu troublé, mais sur mes gardes.

"Vous ne vous trompez pas, nous comptions nous rendre à Trèv'Hulg, mais nous sommes perdus."

Il réfléchit un court instant avant de dire.

"Ah ! Je savais bien que vous me disiez quelques chose, vous êtes ceux qui ont la tête mise à prix ? Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous dénoncer, je vais pas m'abaisser à ça, mais, si vous voulez aller à Trèv'Hulg, pourquoi n'y allez vous pas ?"

Il se coupa de nouveau un court instant, dans ses pensées.

"Ah, oui, l'avis de recherche, c'est vrai. Mais, excusez moi, je parle, je parle et je parle trop, je ne vous laisse pas en placer une. Mais, c'est votre jour de chance, j'aurais besoin de quelques mercenaires, et je suis prêt à rendre les services, marché conclut ?"

Il s'est approché d'Aessena et s'est incliné poliment, je préférais le garder à l'oeil, même si si il ne semblait pas aussi agressif que les autres anges, il pouvait très bien nous leurrer.



Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 8 Juin - 19:09.
Un court silence suivit mes paroles, puis Aessena répéta, d'une voix mal assurée :

"Montrez-vous !"

N'entendant toujours aucun bruit supplémentaire, Aessena s'approcha de l'origine du bruit de quelques pas, et nous fit signe de la suivre.
Je m'apprêtai à la suivre, quand soudain, une voix inconnue retentit, ce qui me fit sursauter :

"Du calme, du calme, je ne veux pas vous faire de mal, j'ai entendu des bruits de lutte, alors je suis venu."

Une silhouette longiligne sortit des buissons. Comme je m'y attendais, c'était un ange. Mais celui-ci ne semblait pas agressif, il avait les bras levés pour nous montrer qu'il n'avait aucune arme, et puis il semblait plus avenant que les autres. Enfin, il semblait gentil, mais je ne vais pas baisser ma garde pour autant, il doit avoir vu que nous étions trois ennemis potentiels armés, et il se rend, pour pouvoir s'enfuir. Même s'il n'était pas armé, il pouvait très bien être un mage, donc impossible de lui faire confiance.

"J'en oubliais la politesse, je suis Scealuo Scirox, digne ainé de ma famille, je ne vous veux aucun mal, je le jure, mais, simple question, que faites vous ici ? Vous semblez loin de chez vous."


Skorian lui répondit :

"Vous ne vous trompez pas, nous comptions nous rendre à Trèv'Hulg, mais nous sommes perdus."

Il sembla réfléchir et dit :

"Ah ! Je savais bien que vous me disiez quelque chose, vous êtes ceux qui ont la tête mise à prix ? Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous dénoncer, je vais pas m'abaisser à ça, mais, si vous voulez aller à Trèv'Hulg, pourquoi n'y allez vous pas ?"

Est-ce qu'il était bête ou en faisait-il exprès ? On serait déjà rentrés si ses compatriotes ne nous agressaient pas de tous les côtés...

"Ah, oui, l'avis de recherche, c'est vrai. Mais, excusez moi, je parle, je parle et je parle trop, je ne vous laisse pas en placer une. Mais, c'est votre jour de chance, j'aurais besoin de quelques mercenaires, et je suis prêt à rendre les services, marché conclu ?"

Il s'est approché d'Aessena pour s'incliner, pendant que Skorian semblait le surveiller d'un regard mauvais. Derath, lui s'était réveillé, et arriva à mes côtés en grognant vers Scealuo.
Je m'adressai à ce dernier avec un ton méfiant :

"Et pourquoi on travaillerait pour toi, au juste ? Qu'est-ce qui nous garantit qu'on peut te faire confiance ?"

"Rien, malheureusement. Je n'ai rien de plus que ma parole à vous offrir."

Il était toujours calme et souriant, cette expression m'énervait au plus haut point. Je resserrais mon poing autour de ma dague. Je ne devais pas l'utiliser sur une personne non armée, même si cela me démangeait.
Je demandai, d'un ton plus calme :

"Pourquoi veux-tu que l'on travaille pour toi ? Pourquoi ne pas nous renvoyer directement chez nous ?"



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
16
Messages :
18
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t410-aessena-arrive
Âge de votre personnage :
20 ans
Compagnon :
Meep, un petit carillon flottant.
Possessions :
Un pantalon de soie rouge et or, une sorte de paréo (Ce n'en est pas un) blanc cassé/crème, un haut court rouge et or, son artefact, Sérénité, et enfin, quatre dagues, une pour chacune de ses 4 mains (puisque quatre bras).
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/05/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 19 Juin - 21:03.
J'entendis une voix calme et posée qui venait des buissons juste derrière moi.

"Du calme, du calme, je ne veux pas vous faire de mal, j'ai entendu des bruits de lutte, alors je suis venu"

Cette voix me rassurait car elle était douce, et la personne ne semblait pas nous vouloir de mal. Je me retournai donc et vis un ange plutôt bien taillé aux longs cheveux blancs. Il portait un manteau violet brodé de fil d'or, et une étrange boule autour du cou. Il était parfaitement calme, et ne semblait pas effrayé par nos, entre guillemets menaces. Il poursuivit :

"J'en oubliais la politesse, je suis Scealuo Scirox, digne ainé de ma famille, je ne vous veux aucun mal, je le jure, mais, simple question, que faites vous ici ? Vous semblez loin de chez vous."

Skorian lui répondit, sur la défensive :

"Vous ne vous trompez pas, nous comptions nous rendre à Trèv'Hulg, mais nous sommes perdus."

Scealuo réfléchit, puis continua :

"Ah ! Je savais bien que vous me disiez quelques chose, vous êtes ceux qui ont la tête mise à prix ? Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous dénoncer, je vais pas m'abaisser à ça, mais, si vous voulez aller à Trèv'Hulg, pourquoi n'y allez vous pas ?"

Alors là, c'était à se demander s'il ne se fichait pas complètement de nous, si nous lui étions familiers alors il aurait dû savoir que nos tête étaient mises à prix. Enfin, "nos tête"... Maintenant que j'avais rejoint le groupe, techniquement, j'étais aussi recherchée...
Il sembla s'être rendu compte de la stupidité de ses paroles, et dit donc :


"Ah, oui, l'avis de recherche, c'est vrai. Mais, excusez moi, je parle, je parle et je parle trop, je ne vous laisse pas en placer une. Mais, c'est votre jour de chance, j'aurais besoin de quelques mercenaires, et je suis prêt à rendre les services, marché conclut ?"

Sur ces mots, Scealuo s'approcha de moi et s'inclina. J'aperçus Skorian le regarder d'un air presque agacé, il voulait certainement me protéger, sait-on jamais ce qui peut arriver avec les anges. Je ne tins pas compte de ce qui se passait et réfléchis. Il nous proposait de devenir des mercenaires, comme si de rien était ? Il venait à peine de nous rencontrer, et il nous proposait de travailler pour lui ?
Comme pour traduire ce que je pensais, Miu dit alors :


"Et pourquoi on travaillerait pour toi, au juste ? Qu'est-ce qui nous garantit qu'on peut te faire confiance ?"

"Rien, malheureusement. Je n'ai rien de plus que ma parole à vous offrir."

Il était manifestement sûr de lui et n'avait pas l'air de vouloir renoncer. Aucun ne semblait vouloir le rejoindre à première vue, Skorian le regardait d'un air mauvais, et, comme moi, Miu serrait sa dague. Elle par demander, plus calmement :

"Pourquoi veux-tu que l'on travaille pour toi ? Pourquoi ne pas nous renvoyer directement chez nous ?"

Elle avait raison, tout ceci me semblait étrange, pourquoi un ange voudrait-il que l'on travaille pour lui ? Nous sommes recherchés, aurait-il envie d'être... Je ne sais pas, exilé ? Exécuté ? Je ne connais du monde des anges, je ne connais pas leurs peines ou leurs sentences. Je m'adressai donc au groupe :

"Tout ceci ne me dit rien qui vaille. Mais il a donné sa parole, même si je ne sais pas si on peut lui faire confiance."

Je me retournai vers Scealuo, et lui dit :

"Es-tu au courant de ce que tu risque si tu étais vu avec nous ? Je ne sais absolument rien de la société des anges, mais je ne pense pas que tes supérieurs apprécieraient vraiment que tu négocie avec nous et que tu nous propose du travail"

Je me retournai donc vers le groupe pour leur soumettre mes opinions, effectivement pas très fondées.

"Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais..."

Je pensai d'un coup à quelque chose. Je me retournai encore une fois, pour faire à Scealuo.

"Une question me passe par la tête. Pourquoi voudrais-tu nous rendre service ? Pourquoi veux-tu nous aider à rentrer chez nous ?"

J'ignore quelles sont ses véritables intentions, mais je pense qu'on devrait vraiment se méfier...

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
51
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t395-skorian-vagabond-saurien
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t412-le-livre-de-skorian#3592
Âge de votre personnage :
19
Compagnon :
Le vieux tailleur Arnold Strekzan
Possessions :
Pantalon de toile et chemise de lin adaptés à sa morphologie, manteau de soie rouge, lame de pierre, le coeur du marais.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
05/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 20 Juin - 16:43.
Miu ouvrit la parole, aussi agacée que moi.

"Et pourquoi on travaillerait pour toi, au juste ? Qu'est-ce qui nous garantit qu'on peut te faire confiance ?"

Il répondit, comme si ça tombait sous le sens.

"Rien, malheureusement. Je n'ai rien de plus que ma parole à vous offrir."

Elle répondit en serrant sa dague, tandis que je le gardais à l'oeil, son ton calme me tapait sur les nerfs, mais nous n'avions aucune raison de le tuer.

"Pourquoi veux-tu que l'on travaille pour toi ? Pourquoi ne pas nous renvoyer directement chez nous ?"

Ce fut au tour d'Aessena de parler, alternant entre lui et nous d'une manière déconcertante au premier abord, sûrement stressée.

"Tout ceci ne me dit rien qui vaille. Mais il a donné sa parole, même si je ne sais pas si on peut lui faire confiance.
Es-tu au courant de ce que tu risque si tu étais vu avec nous ? Je ne sais absolument rien de la société des anges, mais je ne pense pas que tes supérieurs apprécieraient vraiment que tu négocie avec nous et que tu nous propose du travail
Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais...
Une question me passe par la tête. Pourquoi voudrais-tu nous rendre service ? Pourquoi veux-tu nous aider à rentrer chez nous ?"


Elle avait raison, cet homme ne semblait avoir aucune logique, il répondit finalement.

"Attendez un instant, une question à la fois, je vais tous vous expliquer, premièrement, si vous voulez savoir ce que je vous veux, c'est simple, il y a, dans les forêt pas loin, un vieux loup qui s'amuse à chasser un peu tout ce qu'il y a sur son territoire, et sa fourrure est, selon les témoignages, d'un blanc somptueux.
J'avais donc pris l'un de mes serviteurs avec moi pour aller le chasser, et libérer par la même occasion les éleveurs du coin de son règne de terreur, mais le pauvre garçon a été mordu par un serpent, je ne pouvais pas le laisser chasser en si piteux état."


Je soufflais du nez, il voulais nous embaucher juste pour braconner, cela ne me plaisait pas, mais ça semblait être la seule alternative pour retourner à Kajitsumi.

"En d'autre terme, tu veux juste qu'on le remplace, pour chasser un animal dangereux......Et si on le tue et qu'on te laisse sa fourrure, tu te débrouille pour nous ramener chez nous."

Je me demandais si ce n'était pas qu'une énorme diversion, et si il ne nous menais pas dans un guet à pans, mais malgré mon envie de l'étriper ici et maintenant, je le laissais continuer. Il rit doucement avant de me répondre.

"Tu cogite vite toi, et c'est le cas, j'ai mon propre bateau, et je paye toujours service rendu, et, pour les autorités, ne vous inquiétez pas, je sais y faire avec ces gens, alors, marché conclu ?"

Il a retroussé la large manche de son manteau et m'a tendu la main, après une courte réflexion, je lui ai serré. Il avait une véritable poigne de fer, que son apparence ne laissait pas deviner, j'ai poussé un petit grognement pour exprimer ma douleur avant de parler.

"Soyons clairs, Scealuo, au premier geste suspect, je mets fin à ta vie sur le champs compris."

Il a directement hoché la tête avant de relâcher ma main, il s'est ensuite éloigné d'un pas où deux avant de sortir une large carte, de la lire un court instant et de dire.

"Son territoire devrait être à moins d'une journée de marche, vers le Nord-Ouest, prévenez moi quand vous avez fini de ranger vos affaires."


Contenu sponsorisé


Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le .
Le voyage recommence.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origin :: Le Monde :: Le Continent Akari :: La Forêt des Songes-