:: Le Monde :: Le Continent Akari :: La Forêt des SongesPartagez | 

 Le voyage recommence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mar 21 Juin - 22:25.
Suite à ma question, à laquelle l'ange ne répondit même pas, Aessena se tourna vers Skorian et moi, et dit à voix basse :

"Tout ceci ne me dit rien qui vaille. Mais il a donné sa parole, même si je ne sais pas si on peut lui faire confiance."

Pour moi, il était évident que cet ange était louche. Ils l'étaient tous. On ne peut pas leur faire confiance, à cause de nos statuts de criminels, que nous avons acquis à cause d'eux en plus. Cet ange n'avait aucun intérêt à s'allier à nous, et aucun d'entre nous n'avait d'intérêt à s'allier à lui, si ce n'est la promesse qu'il ne tiendra, de toute façon, pas.
Aessena se tourna ensuite vers Scealuo et lui dit :

"Es-tu au courant de ce que tu risques si tu étais vu avec nous ? Je ne sais absolument rien de la société des anges, mais je ne pense pas que tes supérieurs apprécieraient vraiment que tu négocies avec nous et que tu nous proposes du travail."


Je pense que si c'est pour nous piéger, les autres anges sont forcément d'accord. Après tout, vu la somme qu'ils peuvent empocher en nous attrapant tous les trois, ils ont aucune raison de nous laisser filer.

Aessena se retourna ensuite vers nous et commença une phrase :

"Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais..."

Elle s'interrompit et fit de nouveau face à l'ange :

"Une question me passe par la tête. Pourquoi voudrais-tu nous rendre service ? Pourquoi veux-tu nous aider à rentrer chez nous ?"

Parce que c'est justement pas le cas, il veut juste s'en mettre plein les poches, c'est évident.
Scealuo se décida enfin à répondre à nos nombreuses questions :

"Attendez un instant, une question à la fois, je vais tout vous expliquer, premièrement, si vous voulez savoir ce que je vous veux, c'est simple, il y a, dans les forêts pas loin, un vieux loup qui s'amuse à chasser un peu tout ce qu'il y a sur son territoire, et sa fourrure est, selon les témoignages, d'un blanc somptueux.
J'avais donc pris l'un de mes serviteurs avec moi pour aller le chasser, et libérer par la même occasion les éleveurs du coin de son règne de terreur, mais le pauvre garçon a été mordu par un serpent, je ne pouvais pas le laisser chasser en si piteux état."


Raison de plus pour ne pas l'aider. Le loup terrorise les anges ? Tant mieux alors, j'ai bien envie de le laisser faire, moi. C'est bien fait pour eux, j'ai pas envie de les aider si c'est pour qu'on m'attaque dans le dos à la première occasion.
Skorian répondit :

"En d'autres termes, tu veux juste qu'on le remplace, pour chasser un animal dangereux......Et si on le tue et qu'on te laisse sa fourrure, tu te débrouilles pour nous ramener chez nous."

"Tu cogites vite toi, et c'est le cas, j'ai mon propre bateau, et je paye toujours service rendu, et, pour les autorités, ne vous inquiétez pas, je sais y faire avec ces gens, alors, marché conclu ?"

C'est vrai qu'il devait savoir "Y faire avec les gens", avec tout l'argent qu'il doit avoir, ça doit être facile pour lui de soudoyer n'importe qui. Mais j'ai aucune raison de le croire, moi. Ça sent l'arnaque à plein nez cette affaire.
Scealuo tendit la main à Skorian pour lui faire accepter le marché. Si ça n'avait tenu qu'à moi, je la lui aurais coupée, mais j'avais déjà assez de sang sur les mains, alors inutile d'en rajouter.
À mon grand étonnement, Skorian lui serra la main. Il poussa un léger grognement, sûrement à cause du fait que l'ange lui broyait -peut-être accidentellement- la main.
Il dit ensuite :

"Soyons clairs, Scealuo, au premier geste suspect, je mets fin à ta vie sur-le- champ compris ?"

J'avais presque envie qu'il en fasse un, de geste suspect. Mais bon, de toute façon, il doit avoir des alliés planqués pas très loin, prêts à nous attaquer tous en même temps dès qu'ils en auraient l'envie. J'étais enragée de devoir le suivre, je faisais cependant de mon mieux pour n'arborer aucune expression qui puisse montrer mon état d'esprit.
Scealuo hocha la tête, s'éloigna, puis sortit une carte.

"Son territoire devrait être à moins d'une journée de marche, vers le Nord-Ouest, prévenez-moi quand vous avez fini de ranger vos affaires."

Normalement, ça devrait être rapide, je suis pas sûre qu'on ait beaucoup d'affaires de toute façon.
Je vérifiai rapidement que j'avais bien le peu de choses que je possédais.
J'attendais les autres. Pendant que Scealuo attendait plus loin, j'en profitai pour dire aux deux autres, d'une voix assez basse pour que l'ange n'entende pas :

"Je viens parce que c'est peut-être notre seule chance de partir, mais honnêtement, je peux pas sentir ce type, je suis sûre qu'il fait ça pour empocher nos primes. Je lui fais pas confiance. Restez bien sur vos gardes, il a peut-être des alliés bien cachés tout autour."



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
16
Messages :
18
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t410-aessena-arrive
Âge de votre personnage :
20 ans
Compagnon :
Meep, un petit carillon flottant.
Possessions :
Un pantalon de soie rouge et or, une sorte de paréo (Ce n'en est pas un) blanc cassé/crème, un haut court rouge et or, son artefact, Sérénité, et enfin, quatre dagues, une pour chacune de ses 4 mains (puisque quatre bras).
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
06/05/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 3 Juil - 15:36.
Scealuo répondit enfin à nos questions.

"Attendez un instant, une question à la fois, je vais tout vous expliquer, premièrement, si vous voulez savoir ce que je vous veux, c'est simple, il y a, dans les forêts pas loin, un vieux loup qui s'amuse à chasser un peu tout ce qu'il y a sur son territoire, et sa fourrure est, selon les témoignages, d'un blanc somptueux.
J'avais donc pris l'un de mes serviteurs avec moi pour aller le chasser, et libérer par la même occasion les éleveurs du coin de son règne de terreur, mais le pauvre garçon a été mordu par un serpent, je ne pouvais pas le laisser chasser en si piteux état."


C'est tout ? Mais pourquoi ne pas aller chercher quelqu'un en ville plutôt que d'aller nous chercher nous ?... Mais ceci dit, s'il tient vraiment sa promesse, nous pourrons rentrer chez nous entre guillemets. Entre guillemets car ce n'est pas chez moi. Alors, peut-être devrions-nous tenter et voir ce qui en est.
Skorian prit la parole :


"En d'autres termes, tu veux juste qu'on le remplace, pour chasser un animal dangereux......Et si on le tue et qu'on te laisse sa fourrure, tu te débrouilles pour nous ramener chez nous."

Ca serait vraiment bien si ça se passait comme ça... à trois on ne devrait pas avoir d'ennuis pour chasser et tuer cette bête. Si on accepte l'offre de Scealuo. Il confirma ce que Skorian venait de dire :

"Tu cogites vite toi, et c'est le cas, j'ai mon propre bateau, et je paye toujours service rendu, et, pour les autorités, ne vous inquiétez pas, je sais y faire avec ces gens, alors, marché conclu ?"

Miu avait l'air très énervée, et Skorian était clairement méfiant. Je les comprenais, il fallait vraiment se méfier. Scealuo tendit la main et Skorian la lui serra. Il poussa un petit grognement de douleur -je savais maintenant les reconnaître à cause de ce que je lui ai fait pendant l'entraînement, lui lacérer la peau avec mes quatre lames...- et dit :

"Soyons clairs, Scealuo, au premier geste suspect, je mets fin à ta vie sur-le-champ compris ?"

Miu avait effacé son air agacé, et tentait manifestement de cacher son mécontentement, pendant que Scealuo s'éloignait et sortait une carte.


"Son territoire devrait être à moins d'une journée de marche, vers le Nord-Ouest, prévenez-moi quand vous avez fini de ranger vos affaires."

Je n'avais rien à ranger, tout ce que je possédais était sur moi. Miu se rapprocha et nous dit d'une voix basse :

"Je viens parce que c'est peut-être notre seule chance de partir, mais honnêtement, je peux pas sentir ce type, je suis sûre qu'il fait ça pour empocher nos primes. Je lui fais pas confiance. Restez bien sur vos gardes, il a peut-être des alliés bien cachés tout autour."


Elle avait raison, si c'était notre seule chance de rentrer chez nous, il fallait la saisir, tout en restant méfiants.

"Je ne lui fais pas confiance non plus, mais si c'est notre seule chance de rentrer chez nous, alors il faut essayer, il tiendra peut-être sa promesse, et à ce moment là, nous aurons bien fait de le suivre."


Meep revint enfin et s'arrêta près de moi, il n'était pas revenu depuis que j'avais rencontré Miu et Skorian. Il émettait toujours une aura rassurante, qui me donnait presque envie de suivre Scealuo et de voir s'il était vraiment celui qui nous ramènera chez nous. Par ses petits tintements, il me mettait en confiance.

"J'ai l'impression que Meep me pousse à avoir confiance, je vous suivrai donc, et je ferai de mon mieux. Mais pour ce qui est de la question des potentiels ennemis cachés, je pense que nous devrions suivre tout en restant sur nos gardes, et si une bande d'ange nous tombe dessus, eh bien... Puissions nous bien nous battre..."

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
51
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t395-skorian-vagabond-saurien
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t412-le-livre-de-skorian#3592
Âge de votre personnage :
19
Compagnon :
Le vieux tailleur Arnold Strekzan
Possessions :
Pantalon de toile et chemise de lin adaptés à sa morphologie, manteau de soie rouge, lame de pierre, le coeur du marais.
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
05/03/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 4 Juil - 8:45.
Je voyais avec aisance que Miu retenait sa rage envers l'ange, elle s'est ensuite rapproché de moi et d'Aessena pour nous chuchoter.

"Je viens parce que c'est peut-être notre seule chance de partir, mais honnêtement, je peux pas sentir ce type, je suis sûre qu'il fait ça pour empocher nos primes. Je lui fais pas confiance. Restez bien sur vos gardes, il a peut-être des alliés bien cachés tout autour."


Aessena répondit, du même avis.

"Je ne lui fais pas confiance non plus, mais si c'est notre seule chance de rentrer chez nous, alors il faut essayer, il tiendra peut-être sa promesse, et à ce moment là, nous aurons bien fait de le suivre."


Une étrange créature se posa alors sur l'épaule d'Aessena, je jetais un oeil vers cette chose, semblable à un carillon, elle dégageait un tintement calme, apaisant, était-ce "L'animal de compagnie" d'Aesse ? Il me semblait que lui. Elle continua.

"J'ai l'impression que Meep me pousse à avoir confiance, je vous suivrai donc, et je ferai de mon mieux. Mais pour ce qui est de la question des potentiels ennemis cachés, je pense que nous devrions suivre tout en restant sur nos gardes, et si une bande d'ange nous tombe dessus, eh bien... Puissions nous bien nous battre..."

Je ne savais pas en quoi cette créature pouvait savoir quoi que ce soit des intentions de l'ange, mais de toute façon, il n'y avait rien d'autre à faire que de le suivre et rester sur nos garde, j'ai hoché la tête avant d'aller ranger le peu d'affaires que j'avais et d'aller voir Scealuo.

"C'est bon, nous sommes prêts, on te suit."

Il s'exclama alors, le sourire aux lèvres.

"Parfait, partons alors."

Nous nous sommes alors enfoncé dans les bois, la marche a bien dû duré quelques heures durant lesquelles j'ai concentré chacun de mes sens pour essayer de trouver quelques chose de suspect, mais, rien du tout, n'étais ce que le calme avant la tempête ? Sûrement, soudain, une question me vint à l'esprit : Qu'allais-je faire une fois rentré, ça semblait fou à dire, mais j'avais en quelque sorte pris goût à la vie d'aventurier, et, sans les anges, je serait sûrement resté longtemps sur ce continent, j'étais tellement perdu dans mes pensées que je n'avais pas vu le temps passer, et, en fin d'après midi, Scealuo s'est abrité derrière un rocher et nous a dit.

"Sa tanière est toute proche, selon ce que l'on dit, elle est creusée dans un flanc de montagne, restez silencieux."

J'ai hoché la tête avant de jeter un oeil derrière le rocher, restant discret, nous étions en effet proches d'une montagne, oµ, tout du moins, d'une grande colline, j'a plissé les yeux et ai aperçus une ouverture dans la terre, comme une sorte de terrier, en plus grand. J'ai tourné le regard vers mes compagnons de route et leur ai demandé.

"Un plan d'action ?"




Membre & Tengû inexpressif
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
255
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t56-presentation-de-miu
Livre du destin :
http://origin.forumgratuit.fr/t228-le-livre-de-miu#1862
Âge de votre personnage :
13 (début) 14 (actuellement)
Compagnon :
Derath,un fauve
Possessions :
Vêtements ( Heureusement :'D ), son artefact (Kaifuku) une rapière et une dague.
Savoirs :
- Maîtrise du cuir : basique [http://origin.forumgratuit.fr/t83-le-tanneur-et-le-tanne-miu#728]
Niveau :
3
Expérience :
42
Date d'inscription :
16/08/2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mar 5 Juil - 22:57.
Aessena répondit :

"Je ne lui fais pas confiance non plus, mais si c'est notre seule chance de rentrer chez nous, alors il faut essayer, il tiendra peut-être sa promesse, et à ce moment là, nous aurons bien fait de le suivre."

Suite à cette intervention, une créature ressemblant à un carillon se posa sur l'épaule d'Aessena. Elle émettait des légers tintements, agréables à écouter, ainsi qu'une aura rassurante. J'étais un peu intriguée par cette créature, mais Aessena ne semblait pas surprise, j'en conclus donc que cette créature était peut-être son compagnon.
Aessena reprit ensuite la parole :

"J'ai l'impression que Meep me pousse à avoir confiance, je vous suivrai donc, et je ferai de mon mieux. Mais pour ce qui est de la question des potentiels ennemis cachés, je pense que nous devrions suivre tout en restant sur nos gardes, et si une bande d'ange nous tombe dessus, eh bien... Puissions nous bien nous battre..."

Je me demandais comment Aessena pouvait comprendre cette créature qui ne parlait pas... Peut-être à travers les tintements ? Bon, peu importe.
Ce fut au tour de Skorian de parler :

"C'est bon, nous sommes prêts, on te suit."

Scealuo répondit, avec un grand sourire :

"Parfait, partons alors."

Après ça, nous avons marché de longues heures dans la forêt. Un silence de mort s'était installé dans le groupe. Skorian, Aessena et moi étions en train de surveiller minutieusement les alentours. Mais il n'y avait rien. Tout était parfaitement normal. Cela voudrait-il dire que nous pouvions faire confiance à cet ange ? Même si je pensais le contraire, j'espérais quand même que nous pouvions compter sur lui, après toutes les épreuves qui nous sont tombées dessus ces derniers jours. Pendant le trajet, Derath, s'absentait parfois puis revenait vers le groupe, sûrement pour chasser.
On était déjà en fin de journée lorsque Scealuo alla se cacher derrière un rocher, et nous dit :

"Sa tanière est toute proche, selon ce que l'on dit, elle est creusée dans un flanc de montagne, restez silencieux."

Nous allâmes à notre tour derrière le rocher. Skorian regarda derrière en plissant les yeux, puis se retourna vers nous, en demandant :

"Un plan d'action ?"

Personnellement, je n'avais pas vraiment envie de faire du mal à ce loup inutilement. S'il nous attaque, on doit évidemment riposter pour nous défendre, mais sinon, l'idée d'aller le chercher pour le tuer ne me plaisait pas vraiment. En plus, la description de ce loup me rappelait celui qui était emprisonné dans la même sphère végétale que moi dans l'étrange forêt. J'espérais vraiment que ce ne serait pas le même.
Je réfléchis ensuite à la question de Skorian. Il fallait un moyen d'attirer le loup, mais Scealuo nous a dit de rester silencieux...
Derath arriva quelques secondes plus tards avec deux pauvres lapins morts dans la gueule.
Je répondis :
"Bon, je crois que j'ai une idée... Derath a encore attrapé des lapins, ce qui peut potentiellement intéresser un loup, s'il a faim. Je pense qu'on devrait poser la viande devant la tanière et attendre discrètement qu'il en sorte pour le tuer."

Il y eut un court silence, puis Scealuo répondit :

"Faites comme vous voulez, mais n'abîmez pas la fourrure s'il-vous-plaît, n'oubliez pas que j'en ai besoin !"

Je lui répondis d'un ton sec, mais en essayant de rester polie :

"Sans vouloir t'offenser, je ne sais pas vraiment comment on pourrait tuer un loup sans lui faire verser une seule goutte de sang si on n'a que des armes tranchantes sur nous. On va pas l'étouffer à mains nues, non plus..."

Scealuo me répondit en souriant :

"Bon alors, essayez de ne viser que la tête ! Du moment que vous n'abîmez pas trop le reste, on peut en tirer quelque chose !"

Je fis un signe de tête pour signifier mon accord. Cette mission risquait d'être compliquée, surtout si le loup devenait agressif. Scealuo pouvait se permettre de nous ordonner des choses, lui, puisqu'il allait rester tranquillement derrière son petit rocher pendant qu'Aessena, Skorian et moi devrons tuer un loup, sans avoir de garantie que nous ne serions pas blessés.
J'essayais de retirer un des lapins morts de la gueule de Derath, mais celui-ci ne semblait pas être très coopératif pour le coup. Il refusait de lâcher ne serait-ce qu'un seul lapin. Finalement, il en laissa tomber un par terre sans le faire exprès. Je me saisis donc de la dépouille avec dégoût, celle-ci étant encore recouverte de la bave de mon compagnon. Ce dernier avait d'ailleurs l'air déçu que je lui vole son repas.
Je me levai en faisant signe à Skorian et Aessena de me suivre, puis déposa discrètement le cadavre devant la tanière avant de me cacher dans le buisson le plus proche, espérant que l'odeur putride qui s'en dégageait couvrirait nos odeurs humanoïdes.
Au bout de quelques minutes, le loup se montra enfin. Il renifla le lapin un court instant, puis commença à le manger.
Je m'apprêtais à l'attaquer, mais Derath fut plus rapide, décidé à récupérer son lapin mort. Il se rua sur le loup, l'immobilisant grâce à son poids nettement supérieur. Je n'avais pas vraiment prévu cette réaction, et je pus lire sur le visage de mes camarades qu'eux non plus ne savaient pas comment gérer la situation. Derath n'hésita pas à donner de violents coups de pattes à la pauvre bête, ce qui l'assomma. Voyant que le loup ne bougeait plus, Derath repartit manger son lapin tranquillement.
Je m'approchai doucement du loup, et je vis que le pauvre animal, malgré sa gueule écorchée, était encore en vie. Enfin, pas pour très longtemps, car quelques secondes après, le loup ne respirait déjà plus, ce que je signalai à mes compagnons :

"Bon...Bah il est mort. C'était rapide."

Scealuo sortit de derrière le rocher, et dit avec un grand sourire :

"Bon, alors c'est parfait, tout ça ! Vous n'avez même pas eu besoin de vous salir les mains !"

Je soupirai et répondis :

"Pour l'instant, non, mais il va bien falloir que quelqu'un se désigne pour le dépecer !"

Je regardais ensuite mes trois compagnons en attendant une réponse. Je n'obtins qu'un silence gênant.

"J'ai compris, je vais m'y coller..."

Je me retroussai les manches et commençai à retirer la peau du loup, avec dégoût. Le dépeçage est toujours un moment horrible, même si la bête est déjà morte. Une fois le tout découpé, Scealuo m'indiqua une rivière pour nettoyer la fourrure. Une fois ceci terminé, il dit, toujours avec le sourire :

"Génial, plus qu'à faire le chemin du retour !"

[J'ai édité le post pour rajouter du texte et aussi dire que la suite de ce post sera dans le rp de Tisei et Pando. N'ayant pas de nouvelle et le rp n'avançant pas, Tisei Pando et Miu partiront tous les trois, et par conséquent, vous deux dans un autre bateau. Après, rien n'empêche de se faire un rp plus tard une fois que les deux bateaux seront arrivés.]


Contenu sponsorisé


Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le .
Le voyage recommence.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origin :: Le Monde :: Le Continent Akari :: La Forêt des Songes-