:: Le Monde :: Le Continent Akari :: La Cité des NuagesPartagez | 

 Un endroit bien ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
82
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 3 Avr - 14:05.
Après que Pando ait fait ces adieux, nous poursuivîmes notre avancée dans ces terres inconnues peuplées de ce peuple hostile. Peut-être le fait que Pando soit un ange nous aidera dans le prochain lieu habité où nous arriverons. J'espère que je n'aurais pas à me battre une fois de plus, ces combats deviennent répétitifs et si je ne fais qu'enchaîner cela, j'y perdrais la fougue que j'ai lors de ces affrontements.

J'avançais assez lentement à cause de ma jambe qui me tirait sur tout mon corps à chaque pas ; Environ toutes les deux heures, je m'arrêtais pour récupérer un peu. Je me déplaçais en m'aidant de la faux récupérée avant, j'avais l'air d'un vieillard de loin. J'étais silencieux, je regardais de temps en temps si Pando me suivait, et à chaque fois elle était derrière moi mais je doutais bien qu'elle allait le moins vite possible pour moi. Il y a un jour c'est pour elle qu'on devait ralentir, mais je présume que si mon état s'aggrave, elle , elle ne pourra pas me porter. Elle est toujours affaiblie et elle n'a pas assez de force pour cela. Mais je pense que nous atteindrons une ville dans la fin de journée et la nuit.

J'étais perdu dans mes pensées au point où la seule chose qui me sortit de cet état était la faim ; Mais dans cet état je ne pouvais rien trouver. Je préférais alors continuer, en ville il y aura sûrement de la nourriture et je peux tenir la journée sans manger je pense. Mais cela me faisait encore une fois ralentir. Le soleil était assez haut et il frappait sur ma peau avec ça chaleur insoutenable. La transpiration ruisselait sur mon front.

Cela faisait un moment qu'on marchait droit devant nous, on avait quitté la forêt, elle avait laissé place à une plaine. Pour l'instant je ne voyais pas grand chose mais au bout de plusieurs heures, l'horizon nous dévoilait une ville. Elle devenait de plus en plus impressionnante. Elle était très blanche et contrairement au village précédent, cette ville était magnifique mais comme dans tous les lieux précédents, il devait y avoir beaucoup d'anges tous aussi pourris.

La joie revenait en moi, la lumière commençait à se raréfier et le Soleil se cacher de plus en plus derrière cette énorme ville. Ma cadence s'améliorait, je voulais atteindre cet endroit le plus vite. Ma jambe me déchirait de douleur mais je devais me dépêcher.

Pas à pas la ville s'agrandissait devant moi, elle devait de plus en plus impressionnante, de plus en plus imposante, c'était sûrement une ville très importante chez les anges. Peut-être même leur capitale, cela serait fort probable.

J'étais de plus en plus proche de ce lieu. Des silhouettes commençaient à apparaître, que des silhouettes ailées. Mais plus je m'approchais plus les détails apparaissaient. A dix minutes devant moi, il y avait deux anges en armure avec une épée au fourreau et un troisième derrière avec une arbalète. Il valait mieux que je me batte pas avec eux car en quelques instants je me retrouverais au sol baignant dans mon sang avec un carreau enfoncé dans mon torse.

Mais ma précipitation me fit trébucher et je laissai tomber la faux au sol et je me retrouvais sur les genoux, j'étais épuisé. Je me laissais tomber sur en arrière. Je commençais à me sentir mal, cette chaleur et mon effort m'avaient tapé sur la tête, j'allais sûrement avoir besoin d'aide.

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
86
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Ven 8 Avr - 1:45.
Tisei et moi, quittions le groupe pour finir dans nos pensés: qu'es-ce qu'on allait trouver en ville, es-ce que la présence de Tisei nous amènerai à combattre ? Je dirai, sans peur de me tromper, que Tisei en avait autant marre que moi d'en venir aux mains. L'idée d'avoir tués des anges, des semblables pourtant, me donnait la chair de poule. Et puis honnêtement, je n'avais pas les capacités physiques, j'avais reçu des soins que récemment, la fièvre était tombé mais les douleurs de mon dos elles n'avaient pas disparues. J'avais couru, chuté et forcé sur mes muscles pour pouvoir tirer une flèche. Mais je n'étais pas à plaindre, Tisei semblait bien mal au point.

On avançait dans les bois, j'étais derrière lui, à guetter la venue d'un des villageois en recherche de vengeance. Tisei avançait lentement, beaucoup trop lentement. J'avais l'impression qu'il n'allait pas mieux voir que son état avait empiré, mais c'était peut-être mon imagination ou ma paranoïa. J'avais ralenti ma marche pour réduire ses efforts, il me regardait de temps en temps comme si il vérifiait ma présence, je me contentais de lui sourire à chaque fois qu'il se tournais.

Ca faisait maintenant longtemps que l'on avait marché, le soleil commençait à nous réchauffer, voir un peu trop: Tisei avait surement ralenti à cause de la chaleur. La lumière du soleil devenait de plus en plus importante à cause de la diminution du nombre d'arbres sur notre chemin. On finis par arriver sur une plaine. Je ne savais pas du tout où l'on étais mais au moins vu que l'on avais fait que de la ligne droite ça ne pouvait pas être la même plaine ou du moins pas directement en face du village. Et puis de toute manière ça faisait un bon moment que l'on avait marché avec Tisei le village était maintenant loin derrière. Mais toujours pas la presence d'une ville, et mon estomac commençait à se plaindre. Enfin j'étais habitué à ne manger qu'un repas voir aucun par jour mais dans l'état que nous étions il fallait mieux trouver de quoi manger. Tisei cumulais blessure, chaleur, fatigue et surement faim il était peut-etre fort mais il ne résisterai pas longtemps dans cet état si nous trouvions pas vite de quoi boire et manger.

L'espoir se ravivait en moi lorsque je vis une cité blanche et lumineuse, elle semblait si grande mais encore assez loin. Le temps que nous l'atteignons le soleil avait bien baissé dans le ciel. Une chose était sur nous l'atteindront avant la nuit. Surtout que Tisei avait augmenter la cadence, je n'aimais pas trop l'idée qu'il augmente sa dose d'effort mais je comprenais sa hâte. Maintenant que la ville était plus à quelques centaine de mettre je me rendis compte d'une chose, elle était resplendissante et semblais être pleine de vie et d'animation. C'était bon signe dans le sens ou nous trouverons de quoi nous ravitailler, dormir mais d'un autre côté les anges étaient très hautains et racistes en villes importantes comme celle-çi et donc nous devions rester très prudents surtout à propos du fait que Tisei était un démon, si quelqu'un l'apprenait il tenterait surement de l'exterminer sans justificatif.

Nous n'étions plus qu'à quelques minutes de la ville, j'arrivais à distinguer des anges en armures, surement la sécurité de la ville. Je tentais d'analyser la situation pour passer sans problème, mais la chute de Tisei me sortit de mes pensées. Il semblait plus pâle et vraiment mal au point. Je me précipita à ses côtés et m'agenouilla. Il était toujours conscient mais pour combien de temps. Je me le secoua tout en continuant de lui parler :
"Tisei, claque pas maintenant. On est si près du but. Te laisse pas emporter, encore un petit effort"

Je tenta de le soulever mais la douleur a mon dos se raviva, j'en étais incapable si il ne m'aidait pas. Mais on semblais avoir attirer l'attention d'un des gardes en armure. Celui nous rejoigna assez vite et nous regarda bizarrement. Je ne savais pas si c'était un regard hautain et plein de mépris ou tout simplement que la situation lui paraissais étrange. Il finit par nous demander en laissant son regard tomber sur la faux puis sur moi :
"Vous avez réussi à attirer mon attention, vous devriez vous sentir honorer . Je ne sais point d'ou vous venez, mais votre ami humain semble nécessiter de l'aide d'un ange."

A peine avait-il ouvert la bouche que je grinçais des dents, son attitude, son ton et ses formulations de phrases puaient l'hypocrisie et l'égocentrisme. Mais au moins il était trop niais pour comprendre qui nous étions. Je ne pouvais pas accepter l'idée de demander son aide, mais l'état de Tisei était à prendre au sérieux. Je respira lentement et tenta d'entrer dans son jeu :

"Dieu soit loué, je crains de devoir vous embêter. Mon ami et moi avons fait longue route, le soleil lui a un peu trop tappé sur le crâne. Auriez-vous la peine de me donner de l'eau et de quoi manger ou même me montrer ou nous pourrions étancher notre soif ?"

Je forçais sur ma voix et d'essayer de sourire. L'ange me fit un signe de tête et se mit à coté de Tisei et l'aida à se lever. J’espérais tellement que Tisei prenne sur lui, que ça soit un abruti de ce genre qui lui vienne en aide. Je restais collé à Tisei, j'avais peur d'une attaque en fourbe. Nous sommes entrés facilement, malgré le regard suspect des anges qui gardait l'entrée. Nous ne tardions pas à rejoindre une fontaine. L'ange déposa Tisei sur un banc. Se dirigea vers moi, me fit une révérence et retourna à son post.

Je pris de l'eau dans le creux de mes mains et m'arrosa le visage, l'eau était fraiche c'était agréable. Je me débrouilla tant bien que mal à mouiller le visage de Tisei. Je regardais autour de moi, en recherche d'une auberge, d'une taverne voir même d'un épicerie, en attendant que Tisei reprenne ses esprits.



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
82
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Sam 9 Avr - 20:10.
Après ma chute j'entendis des bruits de pas rapide et je vis Pando s'agenouiller à coté de moi. J'avais la vision floue. Elle me saisit me secoua pour me maintenir conscient et dit :

"Tisei, claque pas maintenant. On est si près du but. Te laisse pas emporter, encore un petit effort"

Elle tenta de me lever mais elle ne parvint pas, elle était trop faible mais après quelques instants une personne approcha, c'était un des gardes aperçus avant.

"Vous avez réussi à attirer mon attention, vous devriez vous sentir honorer . Je ne sais point d'ou vous venez, mais votre ami humain semble nécessiter de l'aide d'un ange."

Franchement, si j'en avais la force , j'aurais sans doute tuer cet abruti devant tout le monde. Me faire aider par un ange pareil me dégoûtait, c'était une des pire chose qui m'était arrivée depuis le début même. J'espère qu'à l'avenir, cela ne se reproduira plus.

"Dieu soit loué, je crains de devoir vous embêter. Mon ami et moi avons fait longue route, le soleil lui a un peu trop tappé sur le crâne. Auriez-vous la peine de me donner de l'eau et de quoi manger ou même me montrer ou nous pourrions étancher notre soif ?"

Même moi je voyais que le ton de Pando était forcé, qu'elle aussi ne l'aimait déjà pas. Mais cet abruti aveuglé par sois disant supériorité ne pouvait penser à ça. Il croyait vraiment que l'on était honoré de sa misérable présence. L'ange me souleva et m'aida à marcher jusqu'à une fontaine, Pando restait proche pour éviter tout incident malencontreux. Tout le monde me regarder. Déjà qu'en temps qu'humain, j'étais déjà comme une bête en liberté alors si ils savaient que j'étais un démon, je ne ressortirais jamais de cette ville vivant.

Après un petit moment, Pando m'aspergea la tête de l'eau de la fontaine. Cela me fit vite reprendre mes esprits. Je me relevai un peu pour lui faire comprendre que j'allais bien. Cela ne m'enchantait guère mais je m'approchais d'un citoyen pour lui demander si il y avait une auberge ou un endroit pour dormir. L'ange m'ignora complètement. Je pense que c'était la dernière fois que j'adresserais la parole aux gens de ce peuple. Cette fois encore j'avais pris sur moi mais j'étais au bord de la crise de nerf. Je fis demi-tour et dis à Pando :

« Bon bah, je te laisse trouver les infos car les habitants de cet endroit ont l'air très chaleureux et pas du tout arrogant. »

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
86
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Ven 22 Avr - 17:28.
Tisei me signala qui allais bien, mais je ne pouvais m'empecher de craindre que son malaise ne recommence. Mais il s'approcha d'un ange mais sans surprise il se fit ignorer. Il revenu et m'annonça :
« Bon bah, je te laisse trouver les infos car les habitants de cet endroit ont l'air très chaleureux et pas du tout arrogant. »

Je sentais son agaçement dans sa voix. Je préféra le prévenir avant de partir à la recherche d'info :
"Je m'en occupe, mais Tisei tu dois absolument rester calme"
je marqua une pause et baissa le ton pour qu'uniquement lui m'entende.
"Les hommes sont souvent émerveillés par les anges ou du moins c'est comme ça que les anges le pensent. Un humain qui pète un cable envers un ange, c'est non seulement suspect mais ils n'hesiteront pas à le remettre en place... Tu peux me croire sur ce point. Alors reste calme, ça ira mieux après d'avoir mangé et dormi."

Je m'écarta et regarda autour de moi. Je m'approcha en m'excusant. Un ange avec des ailes qui traînaient au sol me regarda et finis par s'arrêter. Je m'approcha de lui en forçant un sourire.
"Je suis désolé de vous arrêter dans vos activités. Je viens d'arriver avec mon ami, pourriez vous m'indiquer une auberge que nous pourrions atteindre avant la nuit ?"
L'ange fixa Tisei et me regarda à mon tour, il ricanna.
"Bien le bonsoir demoiselle. Vos ailes sont aussi étranges que votre ami, vous comptez en faire quoi ? "
Il désigna de la tête Tisei. C'était quoi cette question ? J'avais envie de laisser la colère qui montait en moi déborder mais je pensais au repas de ce soir. Je dis d'un don calme
"Vous êtes bien trop curieux. Disons qu'il m'accompagne."
Le regard de l'ange était très particulier, je ne sais pas trop si c'était de la curiosité ou de la fourberie.
"Ma pensée n'était pas d'être indiscret, mais admettez que les humains sont fort mais manipulables. On peux facilement en faire des esclaves. Et celui-çi semble assez fort, vous avez eu de la chance de tomber dessus. Mais vous pourrez trouver de quoi manger et dormir pour faible coût un peu plus loin. Peut-être au revoir."
Il pointa du doigt une rue. Il me fit une révérence et repris son chemin. Je retourna vers Tisei pour lui annoncer la nouvelle, en essayant d'ignorer les paroles de l'ange. J'étais maintenant à ses côtés, il semblait peut-être un plus calme. Je m'apprêtais à lui annoncer la nouvelle quand quelque chose ou quelqu'un se divisa de la foule. Je ne voyais pas suffisamment pour voir ce que c'était mais ça me suffit pour quitter Tisei des yeux et lui tourner le dos pour regarder cette chose en approche.



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
82
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Sam 23 Avr - 16:19.
"Je m'en occupe, mais Tisei tu dois absolument rester calme"

Puis elle baissa le ton et dit :

"Les hommes sont souvent émerveillés par les anges ou du moins c'est comme ça que les anges le pensent. Un humain qui pète un cable envers un ange, c'est non seulement suspect mais ils n'hesiteront pas à le remettre en place... Tu peux me croire sur ce point. Alors reste calme, ça ira mieux après d'avoir mangé et dormi."

Elle s'approcha d'un ange avec de longues ailes et elle entama une discussion avec lui. Je n'écoutais pas leur conversation car je fichais un peu de ce que pouvais raconter cet homme. Si ça ne tenait qu'à moi j'aurais réagis différemment face aux anges qui m'ont ignorés. Mais je vis l'ange faire un mouvement de tête vers moi. Il devait penser un à me capturer et me vendre ou un truc du genre. Mais je préfère mourir que d'être un esclave de ce misérable peuple méprisant.

Pando semblait contenir ses vraies envie aussi. Quand elle eut fini sa discussion elle se dirigea vers moi mais avant de prononcer le moindre mot elle se tourna et fixa une personne à l'écart. Cette personne aussi nous fixait. C'était aussi un ange mais contrairement aux autres habitants , il avait un accoutrement assez différent. Ses vêtements étaient plus adaptés pour une vie en campagne et ne forêt que pour la vie citadine. Il ne devait pas venir d'ici. C'était peut-être lui aussi un voyageur.

Puis une idée me percuta. C'était peut-être lui qui nous avait vu il y a quelques jours. Les hommes d'hier devant l'auberge qui me dit que c'était eux qui nous avaient vus ? Je me levai lentement et commençais à me diriger vers lui. Si c'était cet homme je devais l'attraper et le faire taire. Je bousculai de l'épaule Pando pour passer devant elle et me dirigeais vers cet individu. Il me ficait me ne bougeait pas. Une fois à moins d'un mètre de lui, je posais ma main droite sur son épaule m'abaissai un peu et dit :

« Il y a un problème ? Explique moi tout de suite pourquoi sinon je vais, à mon plus grand bonheur, détruire ton épaule. »

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
86
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 24 Avr - 20:29.
Tisei semblait regarder l’individu lui aussi. Il me bouscula et alla rejoindre l'ange. Tisei posa sa main sur l'épaule de celui-ci. Ce qui me frappait c'est que l'ange avait une tenue différente des anges qui nous entouraient, elle était plus simple et j'avais une impression de déjà-vu sur cette tenue. Mais le ton de Tisei m'alarma :
« Il y a un problème . Explique-moi tout de suite pourquoi sinon je vais, à mon plus grand bonheur, détruire ton épaule. »
On était en public, si Tisei attirait l'attention on était foutu. Je regardai autour de nous, plusieurs anges avaient stoppé leur marche pour regarder ce qui se passait. Je pouvais lire de la cruauté dans le regard de certains. Je rejoignis Tisei, l'ange sembla paniqué, il supportait le regard de Tisei mais il trembla légèrement. Son regard se tourna vers moi, et devient noir, du dégoût et du mépris c'est tout ce que je pouvais lire.
Je chuchotai à Tisei :
"Tisei, pas ici. On nous observe."
Je dégageai la main de Tisei sans le regarder, je préférai me concentrer sur l'ange. C'était comme un duel de regard, mais s'il voulait m'intimider ce n'était pas comme ça qu'il allait y arriver. Je lui attrapai le poignet et le forçai à avancer. Il sembla résister mais surement la présence de Tisei l'intimida et il me suivit sans trop de résistance.
La foule nous regardait toujours. J'avais pensé à baisser la tête, mais à quoi bon . Je suis comme marqué au fer rouge avec mon aile noire et mes cheveux aussi sombres que la nuit. Je gardai la tête haute et m'annonçai à la foule :
"Excusez-nous, dames et messieurs d'avoir attisé votre curiosité. Mais nous ne sommes pas dignes de votre attention. Faites comme si nous n'étions pas là"
Je lâchai le poignet de l'ange et le fis avancer devant moi jusqu'à une ruelle non fréquentée. On s'enfonça dans la ruelle avant que je pousse l'ange vers le mur. On le tenait enfin entre nos mains :
"Ta tête ne me dit rien. Mais vu ton regard tout à l'heure je crois que tu nous connais n'est-ce pas .



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
82
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 25 Avr - 17:37.
Certains passants s'étaient arrêtés pour observer mes actions envers cet ange. Ils se disaient sans doute déjà que c'était moi le coupable. Celui devant moi commençait à trembler de peur devant moi. Lorsque que Pando me rejoignit il détourna le regard vers elle. Il ne devait plus supporter mon regard pesant sur lui.

"Tisei, pas ici. On nous observe."

Et elle déplaça ma main autre part. Elle aussi le fixait. C'était un combat … silencieux. Mais au bout d'un moment elle le saisit et commença à le tirer pour l'emmener, hors de la vue des curieux.

"Excusez-nous, dames et messieurs d'avoir attisé votre curiosité. Mais nous ne sommes pas dignes de votre attention. Faites comme si nous n'étions pas là."

Je restais silencieux mais je les suivais en me calmant jusqu'à une ruelle hors du champ de vision des passants. Elle le plaqua contre le mur et dit :

"Ta tête ne me dit rien. Mais vu ton regard tout à l'heure je crois que tu nous connais n'est-ce pas ."


Je commençais enfin à me calmer et si je commençais à l'écouter ou l'interroger cela ne durerait pas. Avant qu'il puisse dire le moindre je haussai la voix vers pando.

« Bon je te le laisse , moi je vais faire en sorte que si il y a des curieux, qu'ils ne puissent rien voir. »

Je me tourna vers l'autre ange et dis d'un ton sec :

« Tu as intérêt à tout lui dire sinon mes paroles proférées quelques minutes avant seront mises à exécution. Et il n'y aura pas que ton épaule qui disparaîtra mais aussi ta vie. »

Puis je leur tournai le dos et allai vers l'ouverture vers la voie principale en attendant la fin de leur conversation.

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
86
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 25 Avr - 21:54.
Tisei semblais se calmer un peu, il m'avait suivi sans rien dire, dans le silence des plus complet. Il répondit avant que l'ange n'ai eut le temps de répondre :
« Bon je te le laisse , moi je vais faire en sorte que si il y a des curieux, qu'ils ne puissent rien voir. »

Et il se tourna vers l'ange, le ton qu'il employait faisait froid dans le dos, mais je ne craignait rien, moi.
« Tu as intérêt à tout lui dire sinon mes paroles préférées quelques minutes avant seront mises à exécution. Et il n'y aura pas que ton épaule qui disparaîtra mais aussi ta vie. »

L'ange s'était raidit tandis que Tisei nous tourna le dos et se dirigea vers la voie principale. J'étais maintenant seule avec l'ange. J’espérais juste que Tisei ne se fasse pas remarquer. Depuis que Tisei s'étais écarté le fuyard avait repris confiance, son regard devenait menaçant. Je choisis de le provoquer afin d'obtenir ce que je voulais.

"Bah alors! On a pas peur d'un humain ?"

Il me méprisais, si Tisei n'était pas loin il m'aurait surement sauté à la gorge.
"Parce que c'est pas un humain peut-être. Pourquoi tu trahis ton peuple pour te trimbaler avec une pourriture ?"
Je lui riais au nez.
"Donc c'est bien toi!"
Je marqua un temps de silence, bizarrement je n'avais pas envie de le tuer mais juste de jouer avec ses nerfs, de le faire craquer. J'étais devenue cruelle mais cet homme tenait mon destin en main et il allait me le réduire à néant.
"Qu'es-ce que ça changes qu'on soit différent ? Tu t'es demandé pourquoi tes petits amis nous ont attaqués ? Je ne crois pas non"
Il maintenait son regard noir mais il ne répondait pas. Je continua mais en passant aux menaces :
"Et qu'es-ce que je vais faire pour garder ton silence ? Te couper langue, t'égorger, te rendre aveugle ?"

Peut-être sous le coup de la peur ou tout simplement l'instinct de survie, il s'est remis à bouger mais plus violent. En un instant je me suis retrouvé contre le mur avec ses mains autour du cou. Il serrait fort, j'avais l'impression que j'allais mourir. Mais lorsque que le dernier souffle partit je concentra tout ma force dans mon bras pour taper le torse avec la poupée de mon arc. Le choc le fit tomber au sol et moi avec. Quand j'essayais de respirer c'était un sifflement que j'entendais. Je regardais l'ange se tourtillé sur lui même pour un simple coup. Je m'approcha tant bien que mal de lui. Je mis une mainsur sa nuque et l'autre sur son crâne. Il me regardait paniqué, c'était le dernier regard que nous avions partagé. J'ai fait rouler mes mains jusqu'a entendre un "crac". Et je suis tombé au sol, tout devenait noir, j'avais qu'une envie dormir.



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
82
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 27 Avr - 16:56.

Dernière édition par Tisei le Mar 28 Juin - 20:24, édité 1 fois
Je continuai mon chemin et arrivai au bout de la ruelle. J'entendais les voix de Pando et l'autre ange, mais je n'écoutais pas vraiment ce qu'ils se disaient, ça n'avait pas vraiment d'importance. Les habitants qui marchaient devant moi me regardaient de travers, mais passaient leur chemin, sans chercher à savoir ce qui se passait quelques mètres plus loin.
Un gosse s'arrêta devant moi, en me regardant de haut en bas :

« Pousse-toi, j'veux passer. »

Je me rapprochai de lui, de façon à ce qu'il se rende bien compte de notre différence de taille. Cela ne semblait pas l'affecter malgré tout, puisqu'il continua à me regarder dans les yeux.

« Pousse-toi, j'te dis. T'es con ou quoi ? »

Je le saisis soudain par le col de sa chemise et le souleva à ma hauteur. Il avait les pieds dans le vide. Je pris une voix grave  :

« Ecoute gamin, je suis pas vraiment de bonne humeur, alors soit tu décides d'être intelligent et tu pars, soit je te fais dégager moi-même, et crois-moi il vaut mieux pas pour toi que ça arrive. »

Bizarrement, il avait beaucoup moins confiance en lui. On voyait sur son visage qu'il était à deux doigts de pleurer . Quelle mauviette... Je le lâchai soudainement et le regardai s'écraser au sol, puis déguerpir à toute vitesse. J'eus comme un sentiment que j'en aurais pas encore fini avec ce gosse.
Je ne croyais pas si bien dire : je le vis à nouveau quelques minutes plus tard, avec un ange adulte à sa suite. S'il cherchait absolument les ennuis, il allait les trouver.

L'ange adulte se planta devant moi au côté du gosse, avec un air méprisant.

« Alors non seulement tu refuses de laisser passer ce petit, mais en plus tu es un humain ? Tu te prends pour qui au juste ? »

Je fis semblant de ne rien avoir entendu et m'adressai à l'enfant, avec un ton énervé :

« Je t'avais pourtant laissé une chance de t'en sortir, mais apparemment tu cherches vraiment la merde ! »

Je serrai les poings, ce qui les fit craquer. Si ça ne tenait qu'à moi, j'aurais pris le gamin pour le lancer sur l'adulte, mais je devais rester discret, nous avions déjà fait trop de bruit dans le précédent village, alors évitons d'en faire trop dans celui-ci. En plus, j'étais blessé, donc il valait mieux ne rien tenter.

Je dis, d'une voix plus calme :

« Bon écoutez, cherchez pas à entrer dans cette rue, c'est tout. Si vous voulez aller quelque part, faites le tour. »

L'adulte me regarda bizarrement, mais il partit quand même avec le gamin. C'était toujours ça de fait. Je restai encore un instant puis revint vers Pando. Lorsque que j'arrivai jusqu'à elle, je la vis, étendue sur le sol, à côté de l'ange. Je me dirigea vite vers elle et me tut pour savoir si elle respirait ou non. Effectivement, elle respirait. Je m'adossai au mur en attendant qu'elle se réveille.
Comme elle mettait du temps, je commençait à la secouer, jusqu'à qu'elle ouvre les yeux.

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
86
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Sam 14 Mai - 15:30.
J'avais laissé le sommeil me rattrapé mais pas la douleur. C'était étrange, je n'étais plus dans le monde ou j'étais née Ange mais la douleur y étais, je ne voyais plus rien, je n'entendais rien mais la douleur, elle était bien présente. La seule chose qui animait ce monde sans couleur c'était mon dos me brûlait mais je commençais à m'y habituer mais ma gorge ne laissait plus passer l'air c'est comme si je suffoquais.

Maintenant mon corps tremblait et je me sentais quitté ce lieu pour rejoindre l'ignoble réalité. J'ouvris les yeux, et la silhouette d'un homme proche. Ses mains étaient posés sur mes bras, pourquoi et de quel droit me touchait-il ?
Je dégagea sa main et me releva d'un coup, en voulant m'éloigner je trébucha sur quelque chose qui me fit tomber sur les fesses. Mon corps se dirigea là ou je m'étais pris les pieds : un ange. Ma mémoire me revint, c'était l'ange que j'avais tué et donc l'homme qui m'avait touché c'était Tisei. J'étais honteuse, non seulement j'avais dû tuer l'ange mais j'avais repoussé Tisei qui voulait juste me réveiller. Il fallait au moins que je m'excuse envers lui :
"Je... je suis désolé, je t'avais pas reconnu. Et pour lui ..." Je continua de fixer le cadavre
"J'ai pas eu le choix, il savait tout et il m'a pris au dépourvu"  Je frotta le cou et me redressa et tenta de soulever le cadavre mais il était beaucoup trop lourd pour moi. Je regarda autour de moi pour voir ou l'on pourrai cacher le cadavre.
"On en fait quoi de lui ? On le cache au risque d’être grillé ou on fait passer ça pour un accident comme quoi il est tombé sur sa nuque ?"



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
82
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 16 Mai - 21:11.
Quand elle ouvrit les yeux, je sentis un poids se libérer de moi, malgré moi, je sentais que je commençais à m'attacher à elle et cela ne fera qu'augmenter car j'ai besoin d'elle pour pouvoir communiquer dans cette ville et elle a besoin de moi pour se défendre plus efficacement. J'avais beau renier ce sentiment, il revenait à chaque fois donc je dus me résoudre à l'accepter.

Mais brusquement, elle poussa mes mains se releva et trébucha sur le cadavre de l'ange qu'elle avait tué précédemment. Cette réaction m'a plutôt surpris sur le coup mais elle venait à peine de reprendre ses esprits.

"Je... je suis désolée, je t'avais pas reconnu. Et pour lui … J'ai pas eu le choix, il savait tout et il m'a pris au dépourvu"

Elle tenta de soulever le cadavre mais en vain après s'être redressée.

"On en fait quoi de lui ? On le cache au risque d’être grillés ou on fait passer ça pour un accident comme quoi il est tombé sur sa nuque ?"

Je fis un petit rire moqueur :

« Un accident ? Tu crois vraiment que ces abrutis vont croire ça venant d'un présumé humain et d'une ange avec une aile noire ? Et puis, nous en débarrasser, je veux bien mais comment ? Juste cacher le cadavre sera utile que pour quelques jours après cela va forcément être découvert et ils vont penser que c'est nous qui l'avons tué. »

Un petit creux attira mon attention je m'en rapprochais et vis comme une petite canalisation assez grande pour faire passer un homme. Je pris le cadavre,l'y enfonçai, me relevai et dis :

« Bon bah un problème de résolu on va où maintenant ? »

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
86
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Sam 21 Mai - 17:20.

Dernière édition par Pando le Dim 22 Mai - 17:18, édité 1 fois
Tisei ria, mais son rire m'avait fait l'effet d'un coup de poing dans l'estomac. Ce rire me rappelais avec peine celui des anges. Ce rire qui te dis que tu n'es rien, celui qui ne souhaite que te remettre à sa place. Et entendre ce rire de la bouche de Tisei me faisait effet double. Je sais pas si je peux parler de confiance mais Tisei n'était plus qu'un simple inconnu, je ne saurais dire qui il était pour moi. Mais il était différent de tous ceux que j'avais rencontré par le passé, il ne m'avait pas rejeté car j'étais un ennemi naturel, il ne m'avais pas jugé car j'étais différente et pourtant il l'avais le même rire que des anges, ce rire moqueur digne d'un croassement de corbeau.
Je ne sais pas à quoi ressemblait mon visage à ce moment, mais ça ne devait pas être glorieux. Mais il ajouta :

« Un accident ? Tu crois vraiment que ces abrutis vont croire ça venant d'un présumé humain et d'une ange avec une aile noire ? Et puis, nous en débarrasser, je veux bien mais comment ? Juste cacher le cadavre sera utile que pour quelques jours après cela va forcément être découvert et ils vont penser que c'est nous qui l'avons tué. »

J'étais en partie d'accord avec lui surtout le fait de cacher le corps mais qu'es-ce qu'on ferra alors ?
Tisei regarda vers un endroit reculé, il allait l'observer de plus près, pour revenir et y poser le cadavre. Je lui emboîta le pas et vis Tisei enfoncer le cadavre dans une espèce de canalisation.
Je me demandais pour combien de temps, les anges allait remarquer un cadavre dans les égouts ça m’étonnerai que des anges y reste, si il y avait des gens dans les égouts ça serai surement des esclaves ou des fuyards.

Tisei se redressa et me dis :

« Bon bah un problème de résolu on va où maintenant ? »

Ça me paraissais quasiment évident, Tisei était tombé à bout de force, on avait pas mangé. L'auberge était l'idéal
Je pense qu'on a tous les deux besoin de récupérer. Un ange m'a indiqué une auberge, pas excessive. Sauf si tu as une meilleure idée, moi je vais voir

Sur ce, je quitta la ruelle en direction de la place pour reprendre mes repères.
Les rues étaient vides, mais légèrement éclairé par les nombreux bâtiments. Ou non quelques choses d'autre, mon médaillon était légèrement chaud. Mais c'était pas aussi chaud que quand j'avais du combattre le mage mais plus comme quand j'étais le grand arbre. La place elle était plus animé, dans le sens ou il y avait des passants. Je revoyais la rue que l'ange m'a annoncé. Je m'y engagea en regardant si Tisei me suivai. Peut de temps plus tard on arriva à l'auberge sans encombre.
J'ouvris la porte, une salle épuré se presentait à nous. Elle était assez grande et il y a avait de nombreuse de table. Je vis un ange avec des ailes immenses derrière une espèce de comptoir. Je préférai éviter que Tisei demande à l'ange pour une chambre car l'ange le repousserai surement. Je   me dirigea vers l'ange.

"Bonsoir. Serai-t-il possible de prendre une chambre pour deux et deux repas ? "
L'ange s'adressa à Tisei :

Parce que cette chose que à le droit de manger ?



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
82
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 22 Mai - 16:03.
« Je pense qu'on a tous les deux besoin de récupérer. Un ange m'a indiqué une auberge, pas excessive. Sauf si tu as une meilleure idée, moi je vais voir »

J'acquiesçai sans broncher et commençai à la suivre. Je commençais vraiment à fatiguer et la lumière se réduisait petit à petit dans ces rues. Il y avait peu de monde dans cet endroit, il n'y avait que quelques passants qui croisaient notre chemin. Puis nous nous engageâmes dans une place autrement plus mouvementée.

Je suivais Pando dans les rues de cette ville, de temps en temps, elle jetait un regard en ma direction, sans doute pour vérifier ma présence et mon état. Puis nous nous arrêtâmes et elle ouvrit la porte de l'auberge citée précédemment. La salle était plutôt grande et déjà quelque anges étaient autour d'une table entrain de parler et de rire bruyamment.

Pando s'avança vers le comptoir, sans doute pour demander quelque chose :

« Bonsoir. Serait-il possible de prendre une chambre pour deux et deux repas ? »

L'ange auquel elle s'adressait avait lui aussi de grandes ailes. J'avais l'impression que dans ce peuple, plus les ailes étaient longues moins le porteur en avait dans le cerveau. Et celui-là répondait bien à la règle en me fixant et en disant :

« Parce que cette chose a le droit de manger ? »

Je serrai les poings pour me contenir et commençai à avancer vers lui en le fixant. Je ne paraissais pas très fort dans mon état mais j'avais assez de force pour enfoncer son crâne dans son ventre et j'allais lui faire comprendre. J'arrivai au comptoir attendis un instant que Pando se décale. Je mis les mains sur le rebord de la planche et rapprochai ma tête de la sienne pour dire :

« La « chose » elle a nom et elle a sans doute plus d'honneur que toi donc si tu en sors une autre comme ça je peux t'assurer que tu vas pouvoir fermer ton auberge et que tu vas devoir rendre visite à la faucheuse. »

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
86
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 22 Mai - 22:13.
Tisei passa devant moi, il serrait les poing tellement fort que j'avais l'impression de les voir tremblés.  Quand il posa les mains sur le comptoir j'avais l'impression que le comptoir tremblait. Il rapprocha son visage de celui de l'ange. Il fallait absolument que j'intervienne avant que ça tourne mal. Mais Tisei répondit à la provoque sans que je puisse quoi faire :
« La « chose » elle a nom et elle a sans doute plus d'honneur que toi donc si tu en sors une autre comme ça je peux t'assurer que tu vas pouvoir fermer ton auberge et que tu vas devoir rendre visite à la faucheuse. »
L'ange avait un sourire malsain et semblait avoir ce qu'il voulait. Et les anges présents semblaient apprécie le spectacle. Je me sentais vraiment observé comme un rat de laboratoire.

"Bah alors on ne sait pas rester à sa place, sale humain? Tu crois me faire peur? Ici, t'es chez moi et les gens de ton espèce nous doivent le respect! Et si t'es pas capable de la boucler on vas pas hésiter à te remettre à ta place !"

J'essaya en vain de faire reculer Tisei mais il ne semblait vraiment pas vouloir se calmer, j'avais juste l'impression que le comptoir se briser. J'essaya de calmer l'ambiance électrique en m'adressant directement à l'ange:
"Excusez le Messire, on a passé une journée assez difficile. Et c'est pour ça que je demande un repas, un humain ne résisterai pas bien longtemps sans manger."

J'entendis comme un soupir d'ange semblant être déçu du spectacle. Mais le "patron" avait quitté des yeux Tisei pour me regarder moi avec un pseudo étonnement et en profita pour continuer la provoque :

Oh c'est mignon, l'humain est pas capable de se défendre seul. Va falloir apprendre à le tenir en laisse le bonhomme.

Il commençait serieusement à me tapper sur les nerfs, mais si moi il commençait à m'énerver Tisei était surement fou de rage. Je retorquai avant que Tisei puisse dire la moindre chose :

Si c'est pour jouer avec les nerfs de mon ... ami ! C'est soit vous acceptez ma requête soit on va voir chez vos concourants!

Il souffla et me donna une clé m'expliqua et m'indiqua une table. Je regarda Tisei pour voir dans quel état il était. On s'écarta un peu et je sentais toujours les regards des clients dans mon dos, et je me sentais mal à l'aise pour aller manger. Je demanda à Tisei:
"Bon...on vas manger du coup ? Ou tu préfères souffler un peu avant ?"



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
82
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 23 Mai - 16:15.
L'ange me fixa et un sourire s'afficha sur son visage. Les autres s'étaient arrêtés de parler, ils devaient sans doute s'intéresser à mon différent avec l'aubergiste.

"Bah alors on ne sait pas rester à sa place, sale humain? Tu crois me faire peur? Ici, t'es chez moi et les gens de ton espèce nous doivent le respect! Et si t'es pas capable de la boucler on va pas hésiter à te remettre à ta place !"

La pression dans mes mains ne faisait qu'augmenter, je sentais le bois craqueler sous mes mains. Au moment ou j'allais frapper l'aubergiste, ma blessure au niveau de la jambe me fit souvenir de mon état. A mon plus grand regret je fus obligé de me calmer et de reculer. Il affichait une expression satisfaite, il devait croire que j'ai eu peur de lui. Pando tenta de calmer la situation aussi :

"Excusez le Messire, on a passé une journée assez difficile. Et c'est pour ça que je demande un repas, un humain ne résisterai pas bien longtemps sans manger."

Certains anges étaient déçus, ils pensaient que j'allais affronter l'aubergiste et me faire humilier. L'ange détourna le regard et dit à Pando.

« Oh c'est mignon, l'humain est pas capable de se défendre seul. Va falloir apprendre à le tenir en laisse le bonhomme. »

« Si c'est pour jouer avec les nerfs de mon ... ami ! C'est soit vous acceptez ma requête soit on va voir chez vos concourants! »

Il céda alors et donna une clé pour une chambre à Pando et indiqua une table. Je laissais Pando s'écarter un peu avant moi et je dis assez bas à l'aubergiste.

« Si tu veux vraiment voir comment je me défends tu as qu'à attendre demain, là je suis crevé car contrairement à un abrutis comme toi je connais mes capacités. »

Je détachai mes mains de la planche et jetai devant lui les morceaux broyés par mes mains puis je me dirigeai vers la table. Une fois assis Pando me questionna :

"Bon...on vas manger du coup ? Ou tu préfères souffler un peu avant ?"

Je répondis rapidement :

« Non c'est bon, je préfère manger vite et aller dormir, je réglerais mes comptes avec lui demain ainsi qu'avec tous ces abrutis. »

Je m'arrêtais un moment avant de tourner la tête vers les autres anges qui nous épiaient et dis tout haut :

« Si vous voulez pas subir la même chose que l'aubergiste demain matin détournez le regard »

La plupart en rirent puis je regardais vers l'aubergiste. Il était en train de regarder les morceaux de bois et les marques de mes mains sur son comptoir. Il était apeuré, je voyais de longues gouttes de sueur coulait sur son visage. Il ne se montrera peut-être pas demain mais les autres oui et ils verront à quel point ils sont faibles.

Une fois servi je finis rapidement le repas et allai vers la chambre pour dormir.

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
86
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mar 24 Mai - 21:59.
Tisei semblait bien savoir ce qu'il voulait faire :
« Non c'est bon, je préfère manger vite et aller dormir, je réglerais mes comptes avec lui demain ainsi qu'avec tous ces abrutis. »
Je comprenais son choix, on avait tous les deux besoins de repos et de se remplir la pense. Mais manger alors que l'on nous épiaient m'étais vraiment désagréable. Le seul qui ne nous regardais pas c'était l'aubergiste, son assurance s'était envolée, il était tellement pâle que j'en avais limite pitié pour lui. Tisei se tourna d'un coup vers les anges qui était derrière nous.
« Si vous voulez pas subir la même chose que l'aubergiste demain matin détournez le regard »
Les anges riaient aux éclats, malheureusement pour eux ils ne connaissaient pas les capacités de Tisei. Mais je préférerais qu'ils ne les connaissent pas. Les anges finirent par détourner leur attention sur un nouveau sujet. Je profita du repas, depuis ma naissance je n'avais pu manger aussi bien lors du repas avec Miu et Tisei. Tisei lui semblait plus se dépêcher que de déguster. Il ne tarda pas à quitter la table et de s'approcher des escaliers pour aller à la chambre.

Je m'essuya la bouche et quitta la table pour rejoindre Tisei. J'étais toujours suivi des regards des anges, j'avais juste envie de disparaître. Je me depecha de rejoindre Tisei. Je lisais le numéro sur la clé : 12. Je montais les escalier jusqu'au premier. On ne tarda pas à rejoindre la chambre. Lorsque j'ouvris la porte, j'étais très partagé on avait enfin un vrai lit avec un sommier et des draps propre mais ... c'était très petit. Je laissa Tisei entrer et j'entra à mon tour. Heureusement il y avait une fenêtre mais pas très grande et surtout il y avait une salle d'eau. J'allais enfin pouvoir me nettoyer et par la même occasion voir comment cicatrisait ma plaie.
Je me glissa dans la salle de bain pour voir comment elle était, et à l'honneur de la chambre elle aussi était petite. Je ferma la porte mais je n'avais pas la force de fermer à clé, j'avais peur que les murs se referment sur moi. Je retira le bandage de mon dos et ouvris legerement mes ailes c'était presque plus douloureux. La plaie avait cicatrisé plus vite que je le pensais mais je ne pourrais pas encore les utiliser pour voler. Je me deshabilla et pris une douche, je me sentais propre et femme. Je sentais le savon et plus la boue et les herbes. Mes cheveux reprennaient leur brillance naturelle et mon aile blanche etait enfin bien blanche.
Je me dépêcha de sortir de la douche et me rhabilla, Tisei était sur le lit. J'ouvris et la fenetre et lui demanda :
"Ca dérange pas si j'ouvre la fenêtre ? je suis pas à l'aise dans le petit endroit...Et j'aimerai que tu n'aille pas te battre demain. Tu as une force bien plus élévée qu'un humain et tes ailes risquent d'être mis à jour. Si tu es mis à découvert, l'aventure s'arrête là, et je tiens pas spécialement à voir ta tête contre les pavés. Si tu vois ce que je veux dire."



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
82
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 25 Mai - 17:45.
Pando me rejoignit rapidement et ouvrit la porte de la chambre. Une fois rentré, je remarquais que la chambre était …. petite. Même en hauteur, ma tête frottait sur le plafond. Elle entra après moi et se dirigea vers la salle de bain. Je m'allongeais sur le lit en attendant, je l'entendais se laver mais je ne faisais que repenser aux anges de tout à l'heure. Allaient-ils m'attendre demain pour se battre, c'était fort possible.

Je commençais à m'assoupir quand elle sortit et me dit tout en ouvrant la fenêtre :

"Ca dérange pas si j'ouvre la fenêtre ? je suis pas à l'aise dans le petit endroit...Et j'aimerai que tu n'aille pas te battre demain. Tu as une force bien plus élévée qu'un humain et tes ailes risquent d'être mis à jour. Si tu es mis à découvert, l'aventure s'arrête là, et je tiens pas spécialement à voir ta tête contre les pavés. Si tu vois ce que je veux dire."

Je répondis lentement :

« Nan vas-y fais ce que tu veux et pour ce qui concerne les anges ça dépendra entièrement d'eux. »

Je me levai alors pour me laver. Je le fis rapidement et ressortis. Rien n'avait vraiment changé chez moi, mes cheveux étaient toujours dans tous les sens mais j'avais remarqué que ma barbe commençait à pousser. Je m'installais dans le lit pour dormir et dis à Pando :

« Bon bah à demain. »

Je m'assoupis peu de temps après.

Je me réveillais brusquement. J'étais au sol et avait horriblement mal au dos. Je me relevais rapidement et me dirigeais vers la sortie et dit vers Pando car elle devait sans doute être réveillée :

« Bon je vais faire un tour, lève-toi rapidement car faut bien qu'on trouve un moyen pour payer la chambre. »

Sur cela je partis à l'avant de l'auberge et comme prévu les anges d'hier était là un peu à l'écart. Quand je passai devant ils m'interpellèrent :

« Hey ! Tu te rappelles de ce que tu as dis hier ? Allez viens essayer de nous toucher ! »

Je devais rester calme et je n'avais pas totalement récupéré et Pando ne devrait pas tarder à arriver. Je dis calmement :

« Hola. Du calme, ce n'était que des mots, ce la ne servirait à rien de se battre. »

« Si ! Ça servirait à montrer que tu nous es inférieur. »

« Non non cela ne sert à ... »

Alors que j'étais entrain de parler un ange m'avait donné un coup de poing dans le visage ce qui me fit tourner la tête . Je sentais la colère venir en moi. C'était fort possible que Pando me voyait depuis un moment, je devais me calmer. Je repris en mettant ma main sur ma mâchoire :

« C'était petit franchement. Vous voyez c'est vraiment inutile de se battre. »

L'ange me donna un autre coup dans le ventre, ce qui me fit reculer de quelques centimètres, mais je ne devais pas m'énerver. Il me regarda et dit :

« Alors la mauviette on sait pas se battre ? Savoir menacer c'est bien mais faut savoir appliquer ses menaces. » Et je le vis sortir un petit couteau.

Je ne devais pas me faire blesser par ça, il veut vraiment me tuer. Il avança lentement confiant il devait croire qu'une fois de plus je n'allais pas me défendre. IL tenta de me donner un coup dans les côtes avec son couteau. Je me décalai légèrement, saisis son poignet et donnai un violent coup de coude dans le sien. Il lâcha tout de suite son couteau et se mit à hurler en tenant son bras qui formait un angle étrange. Je le saisis par le col et dis :

« Maintenant pour me dédommager, tu vas payer ma dette à l'aubergiste n'est ce pas ? »

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
86
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 5 Juin - 13:49.
Tisei me répondit lentement, rien qu'à sa voix je devinais qu'il allait surement s'endormir d'une minute à l'autre :

« Nan vas-y fais ce que tu veux et pour ce qui concerne les anges ça dépendra entièrement d'eux. »

Tisei, à mon étonnement, se leva. Il se diregea vers la douche et ne tarda pas à revenir les cheveux mouillés mais toujours en bataille. Il s'installa dans le lit et se tourna vers moi pour me dire :

« Bon bah à demain. »

Il ne tarda pas à s'endormi, mais moi le sommeil ne venait pas. Je n'aimais pas cette pièce, c'était petit mais au moins propre. Et puis partager un lit avec Tisei ? C'était un compagnon de route mais dormir dans les même draps que lui ne me mettais pas vraiment à l'aise, je fis plusieurs fois le tours de la pièce. Avant de me rasoir sur le lit fixant la fenêtre. Je pouvait y apercevoir quelques étoiles en restant concentrer, je me laissa bercer par le leger courant d'air et me laissa tomber sur le lit. Le sommeil venu à moi, tout seul. Même si j'avais réussi à m'endormir dans de bonne condition m :on sommeil lui n'étais pas si bon : Tomber dans le vide les ailes scellés, j'avais vu mieux comme rêve.

Je me réveillais brusquement, les ailes entres ouvertes, Tisei étais au sol. J'avais du me debattre dans mon sommeil et le pousser du lit. Il se  releva rapidement et se dirigea vers la sortie, son pas était assuré sûrement une idée en tête. Il dirigea son regard vers moi et me dis d'une voix déterminée :

« Bon je vais faire un tour, lève-toi rapidement car faut bien qu'on trouve un moyen pour payer la chambre. »

Suite à ça, il sorti de la pièce. Je me dépêcha de me lever, de resserrer mon bandage. La plaie avait certes cicatrisé mais hors de question qu'elle s'ouvre de nouveau. Mes ailes  étaient suffisamment encombrantes pour devoir encore attendre leur cicatrisation. Je descendis les marches, l'aubergiste était comme paralysé, je m'approcha de lui et j'entendis la voix de Tisei résonner :

« Hola. Du calme, ce n'était que des mots, ce la ne servirait à rien de se battre. »

Je tourna la tête et vis Tisei façe aux anges d'hier qui cherchaient la bagarre, mais Tisei à mon étonnement semblait plutot calme. Mais pour combien de temps ?

« Si ! Ça servirait à montrer que tu nous es inférieur. »
Tisei resistait à l'attitude insupportable de cet ange, lui qui était quelqu'un de très réactif et colérique arrivait à garder son sang froid. J'étais plutôt impressionnée.
« Non non cela ne sert à ... »

Un ange retroqua d'un coup de poing dans la mâchoire de Tisei, alors qu'il n'avait pas eu le temps de finir sa phrase. Je tenta de les rejoindre pour éviter la casse, mais l'aubergiste me bloqua le passage en faisant non de la tête. Je le fusillai du regard quand Tisei repris d'une voix légèrement agacé :

« C'était petit franchement. Vous voyez c'est vraiment inutile de se battre. »

L'ange repris son assault en visant le ventre cette fois en ajoutant :

« Alors la mauviette on sait pas se battre ? Savoir menacer c'est bien mais faut savoir appliquer ses menaces. »

La brillance d'une lame me fit l'effet  d'un éléctrochoc, ils voulaient vraiment la mort de Tisei. Je courru rejoindre Tisei, l'aubergiste emboita mon pas. J'avais peur de se qu'il comptait faire, mais là c'était Tisei qui primait dans mes priorités, une blessure avec une lame dans les zones vitales pouvait être fatale. Le temps que j'arrive l'ange avait déjà tenté un coup au niveau des côtes de Tisei. Mais avec une certaines fluidité celui-çi évita le coup et lui fit une prise d'auto-défense. J'étais maintenant à 1m de Tisei et de l'ange qui gémissait en tenant son bras. L'angle que son bras avait me donnait la nausée.

Tisei saisit l'ange par le col et lui dit sèchement :

« Maintenant pour me dédommager, tu vas payer ma dette à l'aubergiste n'est ce pas ? »

Je posa ma main sur le bras de Tisei et parla avant que quelqu'un d'autre ne le fasses :

« Tisei, lâche-le ! Tu vas le faire passer pour la victime si tu continus »


Lorsque Tisei lacha l'ange l'aubergiste se cala entre nous et le blessé, son visage était encore plus pâle et mais sa voix était assurée :

« Il ne payera rien, je ferrai comme si vous n'étiez jamais passé par ici, mais maintenant dégagez. Avant que je n'appelle la garde pour vous faire exécuter ! »

Je baissa la tête en tant que salue, et je tira Tisei hors de la foule qui ne foudroyait du regard. On arriva à une autre place assez calme avec juste quelques passants. Je m'adressa à Tisei avec calme :
« Je sais pas comment tu as fait pour ton garder  ton sang froid devant ces imbéciles ! Mais tu étais … impressionnant en tout cas. »

Je regarda autour de moi, on allait faire quoi maintenant ? Je n'avais pas d'argent pour nous payer un repas, mais en général on allait faire quoi ? Car rester en ville c'est pratique pour prendre des vivres , des informations voir du travail si on avait le temps. Ou des vêtements, car avec tout les événements récents mes vêtements étais plutôt abîmés. Peut-être que Tisei avait une idée :

« Sinon tu as un but precis ? Parce que je pense pas que rester avec mes semblables te plaisent particulièrement. »



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
82
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Dim 5 Juin - 18:07.
Une main se posa sur mon bras, je tournai la tête et vis que c'était Pando :

« Tisei, lâche-le ! Tu vas le faire passer pour la victime si tu continues »

Je laissai l'ange s'écrouler sur le sol. L'aubergiste m'écarta et dit :

« Il ne payera rien, je ferai comme si vous n'étiez jamais passés par ici, mais maintenant dégagez. Avant que je n'appelle la garde pour vous faire exécuter ! »

Je continuais à fixer l'ange mais je sentis que Pando me tirait. Je tournais alors le dos à l'aubergiste et la suivis. Après quelques minutes de marche pour s'éloigner de l'attroupement qui nous épiait, on arriva dans une place plutôt vide par rapport au reste :

« Je sais pas comment tu as fait pour ton garder ton sang froid devant ces imbéciles ! Mais tu étais … impressionnant en tout cas. »

Je ne réagis presque pas à sa remarque, moi-même je ne savais pas vraiment comment je m'étais contrôlé face à cet abruti. Elle continua :

« Sinon tu as un but précis ? Parce que je pense pas que rester avec mes semblables te plaise particulièrement. »

« Bah sur l'immédiat trouver de l'argent pour se nourrir et savoir où je suis afin de m'en éloigner. »

Ce peuple m'obligeait à me battre en forçant sur mon côté nerveux. Même si cela n'avait pas l'air de l'être, je n'aimais pas me battre. En soit, ce côté violent est un côté que je déteste mais que je ne parviens pas à contrôler, j'espère vraiment pouvoir un jour me maîtriser pleinement et de ne plus avoir à me battre si souvent. Je marchais sans vraiment savoir où aller , j'étais plus perdu dans mes pensées qu'autre chose. En repensant à ce côté, cela me déprimait un peu.

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
86
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mar 7 Juin - 21:21.
Mon compliment sur comportement ne semblais pas lui avoir fait d'effet, au moins il était sur qu'il ne prendrais pas la grosse tête, mais j'aurais aimé un minimum de réaction de sa part.

« Bah sur l'immédiat trouver de l'argent pour se nourrir et savoir où je suis afin de m'en éloigner. »

C'était bien sympa de sa part, mais comment trouver de l'argent ? Et surtout pour savoir ou l'on étais precisement, il nous fallait une carte. Vu la taille de cette ville on devrais pas avoir énormément de mal à en trouver, mais trouver celle qu'on souhaite et qu'elle soit abordable était un autre problème. Je comptais en parler à Tisei mais il semblait être dans ces pensées.

Il marchait lentement sans de direction précise, de toute façon on ne connaissait pas la ville. On se faufilais de rues en rues. On arriva dans une allée commerçante, j'allais demandais comment on allait se débrouiller pour l'argent mais Tisei était là juste physiquement.

"Tisei ? Tout vas bien ? Je compte me renseigner pour trouver une carte, tu viens avec moi ?"



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
82
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 8 Juin - 13:32.
Pando ne répondit pas à mes paroles. Je continuais donc à avancer, en prenant des rues au hasard, sans savoir où elles nous mèneraient. Pando me suivait toujours sans dire un mot.
Finalement, après quelques minutes à errer, notre chemin finit par déboucher sur une grande rue, bordée par des échoppes de toutes sortes. Une rue commerciale, en somme.

"Tisei ? Tout va bien ? Je compte me renseigner pour trouver une carte, tu viens avec moi ?"

« Ouais, ça va. Et oui je te suis, je me vois mal te laisser chercher toute seule tout en restant planté ici à attendre que tu reviennes. »

Nous avons donc continué notre route en longeant les commerces. Nous regardions les commerçants qui vendaient des cartes, mais rien. Après tout, les gens d'ici ne devaient pas trouver une carte très utile puisqu'ils restent toujours au même endroit.
Après un certain moment à chercher, nous n'avions toujours rien trouvé qui ressemblait à une carte. Je finissais par croire que Pando et moi resterions coincés dans ce trou pour toujours, lorsque nous avons fini par tomber sur une petite échoppe un peu à l'écart, tenue par une femme assez âgée.
Sur cette échoppe se trouvaient des produits de toute sorte, comme un débarras. Voyant que nous nous intéressions à son échoppe, elle nous demanda :

« Vous cherchez quelque chose en particulier ? »

« Oui, on cherche une carte, car nous... euh, ne sommes pas d'ici... »

Le visage de la femme s'illumina :

« Oh, je vois ! Je crois avoir quelque chose qui pourrait vous intéresser, dans ce cas ! »

Elle chercha dans des boîtes cachées derrière l'échoppe, et prit un livre.

« Ah ! C'est celui-ci ! »

Elle nous le tendis. Je le pris et le feuilletai. Il y avait en effet une carte complète, avec plusieurs terres, avec un nom écrit sur chacune. Il y avait ensuite des cartes plus rapprochées, représentant une seule terre à la fois, avec des descriptions sur les populations et les espèces. C'était exactement ce dont on avait besoin, et même mieux. J'eus un petit sourire.

« Ça fera 10 Oris ! »

Mon sourire s'effaça aussitôt. Je n'avais pas vraiment prévu qu'elle nous demanderait de l'argent contre ce livre, même si c'était logique. Devant notre silence, elle demanda :

« Il y a un problème ? »

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
86
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Sam 18 Juin - 20:07.
Tisei quitta ses pensées pour me répondre et me rassurer :

« Ouais, ça va. Et oui je te suis, je me vois mal te laisser chercher toute seule tout en restant planté ici à attendre que tu reviennes. »

C'est vrai que je voyais mal la scène, mais Tisei m'avait prouvé qu'il était capable de garder son sang-froid. Nous reprenions de nouveau notre marche à la recherche d'un commerçant capable de nous satisfaire. Les magasins défilaient mais impossible de trouver quoi que ce soit.
Jusqu'au moment où l'on s'approcha d'une boutique à l'écart, plus petite et bien moins luxurieuse que les précédentes. La femme qui tenait l'échoppe était assez âgée, elle s'approcha de nous. C'était bien rare de voir des anges qui intéressaient à nous, soit elle voulait vraiment vendre soit elle avait quelques choses en tête.

« Vous cherchez quelque chose en particulier ? »

Tisei répondit directement à la vieille femme

« Oui, on cherche une carte, car nous... euh, ne sommes pas d'ici... »

L'honnêteté de Tisei, malgré les risques, était touchante et semblais égayer la marchande :

« Oh, je vois ! Je crois avoir quelque chose qui pourrait vous intéresser, dans ce cas ! »

J'étais sidéré, quelqu'un avait enfin de quoi nous aider à quitter ces lieux. Enfin ... je voulais vraiment partir ? Je ne les supportais pas, mais si je ne me faisais pas remarquer, je ne risquais rien. Si je suivais Tisei, je rencontrerais sûrement des démons ou yokais, qui ne souhaiterais que ma mort. Mais pour autant avais-je vraiment de laisser partir Tisei et de rester ici pour redevenir la fille solitaire que j'étais, pas du tout. J'ai la drôle d'impression que la rencontre de toutes ces personnes en particulier Miu et Tisei, et peut-être Skorian même si j'ai été dur avec lui, m'a changé, que le monde paraît bien moins effrayant. Me séparer de Miu m'avait plus d'effet que je pensais, alors de Tisei . Ça m'était douloureux juste en y pensant, l'attention que je portais à Tisei était belle et bien différente de celle que j'apportais à Miu, je la considérais un peu comme une petite sœur que je n'ai jamais eue alors que Tisei c'était ne diffèrent sûrement qu'on a passé plus de temps ensemble qu'il est bien plus vieux que Miu.
La commerçante me sortit de mon esprit en arrivant un livre qu'elle donna à Tisei, toute souriante

« Ah ! C'est celui-ci ! »

Tisei semblait heureux en feuilletant le livre. Lorsqu'il le feuilletai je pouvais voir des belles cartes colorées comme je les avais imaginés, lorsque je voulu le toucher à mon tour, la dame heureuse de notre émerveillement rajouta :
« Ça fera 10 Oris ! »

Je laissa mes bras tombés, mon sourire s'effaça autant que celui de Tisei. On avais pas eu les moyens de payer l'hotel ou le repas alors un livre pareil c'était sur que ça allait etre difficile.
Le visage de la dame semblais inquiète et nous demanda.

« Il y a un problème ? »

« Nous sommes désolés, nous n'avons pas les moyens, j'ai tout perdue pour venir ici. Mais le livre nous intéresse vraiment... Je peux vous rendre un service ou même travailler si besoin, mais s'il vous plait on en a vraiment besoin. »

Je n'aimais pas ça, montrer ma faiblesse était humiliant mais si Tisei avait réussi à la toucher alors j'avais un peu d'espoir

« Hum je vois, mais c'est pas tout les jours qu'on trouve un ouvrage pareil vous comprenez. Après ça fait un bon moment que je cherche à le vendre. Mais j'ai une petite idée. »

Je devrais être heureuse qu'elle évoque une possibilité de l'avoir mais je craignais l'idée qu'elle avait derrière la tête, les anges étaient doués pour profiter de la misère des autres surtout que la, on était une belle brochette : une ange bi-chromate et un soit humain.

« J'ai besoin de plusieurs choses à l'exterieur de la ville, en volant ce n'est même pas à 10min. Et puis l'humain pourrais m'aider en boutique, il y a pas mal de choses à jeter d'autre chose à renover, rien de compliqué mais ça nécessite assez de force. »

Je regarda Tisei pour voir son avis. Je lui chuchota :

« Tu en penses quoi? Je peux remplir la mission qu'elle m'a donné, je suis preque rétabli mais ça veux dire que pendant minimum 30minutes tu sera seul avec elle, je lui fais vraiment pas confiance mais si tu es prudent et que tu ne lui tourne pas le dos, ça devrais peut-etre aller. Après à toi de voir, mais ça parait plutôt honnête comme marché. »



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
82
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Lun 20 Juin - 21:21.

« Nous sommes désolés, nous n'avons pas les moyens, j'ai tout perdue pour venir ici. Mais le livre nous intéresse vraiment... Je peux vous rendre un service ou même travailler si besoin, mais s'il vous plait on en a vraiment besoin. »


« Hum je vois, mais c'est pas tout les jours qu'on trouve un ouvrage pareil vous comprenez. Après ça fait un bon moment que je cherche à le vendre. Mais j'ai une petite idée. »

Je ne pensais à rien de mal venant d'elle car mon esprit était toujours à moitié endormi par mes pensées.

« J'ai besoin de plusieurs choses à l'extérieur de la ville, en volant ce n'est même pas à 10min. Et puis l'humain pourrais m'aider en boutique, il y a pas mal de choses à jeter d'autre chose à renover, rien de compliqué mais ça nécessite assez de force. »

Pando se tourna vers moi et dit à voix basse :

« Tu en penses quoi? Je peux remplir la mission qu'elle m'a donné, je suis presque rétabli mais ça veux dire que pendant minimum 30 minutes tu seras seul avec elle, je lui fais vraiment pas confiance mais si tu es prudent et que tu ne lui tourne pas le dos, ça devrais peut-être aller. Après à toi de voir, mais ça parait plutôt honnête comme marché. »

Je lui répondis sur le même ton :

« Bah personnellement je suis partant pour aider cette femme pour payer cet ouvrage. Après je pense pas qu'elle va essayer de me faire quoi que ce soit, elle est vieille et puis un coup de couteau dans le dos ça va pas me tuer j'ai déjà eu pire ces dernier jour même si mes blessures sont toujours présentes je peux très bien me défendre. »

Je me retournais vers elle et dit :

« J'accepte votre marché, tant que cela reste raisonnable bien sûr. »

Elle nous répondit avec un grand sourire :

« Bien, je m'en vois ravie. Venez avec moi ,dit-elle à Pando, je vous dirais ce qu'il faudra vous procurer. »

J'attendis un moment puis elles ressortirent, Pando avait l'air d'accord avec la femme et partit aussitôt. Elle se retourna vers moi et dit :

« Maintenant à vous. Suivez moi. »

Je la suivis à l'arrière et elle ouvra une pièce avec plusieurs meubles.

« Pour un jeune homme comme vous ça devrait être facile de transporter ces meubles à l'avant non ? Vous comprenez je veux les vendre mais si personne ne les voit, personne ne va les acheter. »

J'acquiesçai et me mis au travail.

Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Age réel :
18
Messages :
86
Localisation :
Quelque part en France
Fiche de présentation :
http://origin.forumgratuit.fr/t377-a-la-decouverte-de-pando#3189
Âge de votre personnage :
20 ans
Possessions :
Chemisier noir, jupe longue noire et short
Arc en bois avec quelques flèches
Amulette Karia
Niveau :
1
Expérience :
0
Date d'inscription :
03/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mar 21 Juin - 15:17.
Tisei lui semblais plus confiant que moi a propos du marché proposé :

« Bah personnellement je suis partant pour aider cette femme pour payer cet ouvrage. Après je pense pas qu'elle va essayer de me faire quoi que ce soit, elle est vieille et puis un coup de couteau dans le dos ça va pas me tuer j'ai déjà eu pire ces dernier jour même si mes blessures sont toujours présentes je peux très bien me défendre. »

Il était bien trop confiant, l'apparence ne voulait rien dire, mais il semblait si déterminé et il était sorti de ces pensés que je ne preférais pas le lui rappeller. Il se tourna vers la vielle dame et lui confirma :

« J'accepte votre marché, tant que cela reste raisonnable bien sûr. »

Elle nous répondit avec un grand sourire :

« Bien, je m'en vois ravie. Venez avec moi, je vous dirais ce qu'il faudra vous procurer. »


Je la suivis, elle m'écrit une liste bien complète et me donna une besace. Je n'étais pas spécialement confiante, mais si je voulais que tout aille pour le mieux il fallait remplir ma mission et partir au plus vite. Je sors de la boutique, je croisai à peine le regard de Tisei.
Dans la rue, je m'isolai sur une place déserte, et tentai de faire battre mes ailes le plus rapidement que possible, j'entendis des rires d'un enfant. Je les ignorai et continuai de répéter les mouvements d'ailes. Les rires s'intensifièrent, j’arrêtai mes efforts et regardai autour de moi pour voir qui étais là. Je finis par tomber sur un garçon relativement jeune. Il s'approcha de moi avec un regard plein de pitié :
« Un ange avec des si belles plumes, ne sait pas voler . » 
Il ria et s'approcha.
Il avait beau être un gamin, je ne lui faisais pas confiance il pouvait toujours appeler à l'aide ou je ne sais quoi.
« Qu'est-ce que tu me veux ? »
Je tentais tant bien que mal de garder une voix neutre mais je n'aimais pas son regard
« Rien qui ne demande autant de méfiance. Mais toi tu as encore la possibilité de voler alors... »
Je regardais ces ailes, une semblais abîmé, ou du moins comme si le bout de ces ailes avait été coupé, le regard du garçon semblait nostalgique.
Il s'approcha malgré tout et me fis des mouvements d'ailes lents, son regard semblait dire « Imites-moi ! » Je reproduisis ses mouvements contrairement à tout à l'heure je décollai du sol facilement. L'enfant me sourit et me fis un signe de tête en tant qu'au revoir. 
Je répétai mécaniquement les mouvements et finis par survoler la ville. Vu du ciel, elle était encore plus belle. Je cherchai l'endroit décris par la vieille dame, et une fois trouvé j'accélérai mes mouvements afin de perdre le moins de temps que possible. La fatigue commençait déjà à se sentir, j'aimais la sensation du vent qui s'engouffrait dans mes plumes mais c'était difficile de rester haut dans le ciel. Je vis une maisonnette, ressemblante à la description que m'a faite l'ange. Je rejoignit essoufflée la maison. Selon les indications de la bonne dame, je n'avais qu'a toquer pour récupérer les affaires commandées par celle-ci.

Je frappa à la porte, un grand monsieur au regard vide, me regarda de haut en bas, son regard s'arrêta sur ma besace. Il me ferma la porte au nez pour la rouvrir quelques secondes plus tard, les mains chargés de babioles. Je les mis soigneusement dans ma besace. A peine avais-je fermer ma besace que l'homme étais déjà rentré chez lui. Je commença à battre des ailes mais le poids du sac et ma fatigue m’empêcha de m'envoler. Je marcha en direction de la ville qui étais si loin, il fallait absolument que je rentre. Je ne devais pas laisser Tisei seul avec cette vieille femme, je me le pardonnerai pas si quelques choses lui arrivait car j'ai été imprudente. Je deploya mes ailes accelera ma marche et refis les geste que l'enfant m'avait montrés. Et me voilà de nouveau dans le ciel, mais plus je battais des ailes plus la fatigue et la douleur se faisaient présentes. Mais je tentais d'oublier, la douleur, je revoyais la rue commerçante je me rapprochais progressivement du sol. Je vis la boutique, je tenta de rejoindre le sol, mais l'atterissage fu bien plus difficile la rue était trop étroite pour garder les ailes totalement depliées. Je ferma legerement les ailes pour ne pas me cogner, mais l'air ne s'engoufrais pas suffisamment dans mes ailes, ce qui me fit atterir ou plutot chuter, quelques mètres après la boutique de la dame. Heureusement plus de peur que de mal, j'avais tellement serré et protegé la besace que tout étais intacte.

J'arriva à la vitrine, Tisei semblait patienter.
« Me revoila, désolé du retard. J'ai ce que vous aviez demandé »
Je posa la besace sur une sorte de vieux comptoir, la dame ne regarda même pas son contenu et nous remercia. Je frotta les quelques marques de poussières blanches sur mon chemisier. Je demanda :

« Désolé d'etre redondante, mais on a bien remplie toute les taches que vous nous aviez demandés. Pourrait-on avoir le livre ? »



Nouveau venu
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
82
Possessions :
Vêtements, armes de base et artefact.
Niveau :
1
Expérience :
10
Date d'inscription :
15/01/2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Posté le Mer 22 Juin - 13:03.
Mon travail fait, je me mis à la sortie de l'échoppe pour attendre Pando, cela ne m'avait pas pris beaucoup de temps car il n'y avait que quelques armoires à déplacer. Après une dizaine de minutes je vis quelque chose dans le ciel se rapprocher de moi.

Quelques secondes plus tard je distinguais que c'était Pando qui arrivait mais elle n'avait pas l'air de contrôler la situation. Mon observation s'avéra vrai quand je la vis s'écraser sur le sol. Elle manquait d'expérience dans ce domaine mais ce n'est pas moi qui risque de lui apprendre à voler. J'ai des ailes mais je ne les ais jamais utilisées, elles me gênent plus qu'autre chose. Elle alla vers la femme et dit en posant un sac sur un comptoir :

« Me revoila, désolé du retard. J'ai ce que vous aviez demandé. »

Elle enleva la poussière sur elle et reprit :

« Désolé d'etre redondante, mais on a bien remplie toute les taches que vous nous aviez demandés. Pourrait-on avoir le livre ? »

La vielle prit le livre et le lui donna sans dire autre chose et nous fit un signe d'adieu. Je regardai dans le ciel, le soleil n'était pas très haut et il faisait encore assez frais. On était environ en moitié de journée. J'entamais alors le chemin vers l'entrée de la ville, vers la seule que je connaissais qui était par là où nous étions rentrés.

Je marchai calmement au niveau de Pando, je me retournai vers elle et dis :

« Maintenant qu'on a une carte de cet endroit on va pouvoir partir, en espérant que tous les endroits ne soient pas pareils. »

Je m'arrêtai un petit moment puis lui dit avec un léger sourire :

« Sinon quand on vole faut savoir se contrôler. »

Lui dis-je en donnant une petite tape dans son dos.
Contenu sponsorisé


Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le .
Un endroit bien ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» B - Un endroit bien dangereux [Katsu]
» Un endroit bien sinistre
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Haiti : Cazal une ville , une histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origin :: Le Monde :: Le Continent Akari :: La Cité des Nuages-