:: Le Monde :: Le Continent Akari :: La Forêt des SongesPartagez | 

 QUÊTE - Et avec cette corde, je fais quoi ? [Redstorm]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

PNJ omniscient & Maître Tout-Puissant qui vous garantis des ennuis (Mouahaha)
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
366
Localisation :
Je suis à droite, je suis à gauche.. Retourne toi, je suis derrière toi ! Mais non, je suis reparti....
Niveau :
1
Expérience :
25
Date d'inscription :
25/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://origin.forumgratuit.fr
Posté le Sam 4 Avr - 13:43.
Tu t'étais doucement endormi au pied d'un arbre. Tu te réveilleras en sursaut dans une forêt qui t'es totalement inconnue, au moment où un filet se referme sur toi, par en-dessous. Tu te retrouves suspendu à un arbre, coincé dans un filet, sans ton arc ni tes flèches. Tu n'as pas non plus assez de place pour dégainer ton imposante épée.


Invité

Invité
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le Sam 4 Avr - 14:58.
 J'avais passé une journée de marche épuisante, sans trouver la moindre source d'ombre, lorsque je vit une forêt, en plein milieu de l'après midi. J'étais heureux d'avoir enfin la possibilité d'être à l'ombre, le soleil m'agressait depuis le matin et me frappait le visage à un tel point que j'avais été obligé de détacher ma cape et de l'attacher comme un voile autour de ma tête afin de me protéger. Lorsque j'avais aperçu cette forêt, je crut d'abord à une hallucination, ou à un mirage, mais lorsque me vint une odeur douce de pin et de feuillages légèrement humides, un sourire se dessina sur mon visage, même si l'on ne pouvait le voir. Je pénétra dans la forêt et retira ma cape, puis la remis en place sur mon dos.  
 
 Je marcha encore un peu, m'enfonçant dans la forêt jusqu'à arriver non loin d'une lisière. J'étais carrément dans un champ magnifiquement fleuri, au milieu de cette forêt. Je posa mes affaires juste à la lisière et m'assis contre un arbre, ms membres engourdis demandaient du repos, un sommeil profond. J'étais tellement bien que je n'avais pas pris la peine de fusionner avec une ombre pour être en sécurité. C'est simple: je me sentais en sécurité. Je m'étira, je sentais que mes membres commençaient à se détendre et je sentais que le sommeil me gagnait. J'allais bien dormir.
 
 Mais, mon bonheur fut de courte durée. A peine un quart d'heure après que je sois arrivé, je fut soulevé dans les airs. Un filet venait de se refermer sur moi. Il était suffisamment grand pour que je puisse bouger, mais cependant trop serré pour que je puisse sortir mon épée. Le filet était suspendu à un arbre. Il fallait que je commence par observer les alentours. Qu'est-ce que je pouvais faire? La situation était désespérée, et j'étais dans l'impossibilité d'utiliser Salkan. Me voilà dans de beaux draps. Il me fallait trouver une solution. Mais comment?

 En regardant en l'air, je vis que le filet n'était pas attaché à la branche la plus proche, mais que quatre cordes partaient du haut du filet et se rejoignaient en l'air pour en former une plus grosse qui continuait en l'air. Il fallait que je trouve un moyen de comprendre le système de ce filet dans un premier temps, puis que je trouve un moyen de le déjouer ensuite. Mais comment? Là était la question. Je commença à observer les alentours et à observer la corde qui montait. des vibrations. Je sentais des vibrations. La corde était tendue, plus haut, et un oiseau venait de se poser dessus. Un oiseau assez gros. Cet oiseau qui aurait du être là à ma place.

 Il me vint soudain une idée: il fallait que je trouve un moyen de monter, d'escalader. que j'aille plus haut, que je monte, que j'arrive à me hisser en haut de l'arbre. C'était là, la solution. Mais il ne fallait surtout pas que j'oublie un détail: j'étais dans un piège, ce qui voulait dire que quelqu'un l'avait installé ici. Et le problème, c'est que cette personne ne devait pas être très gaie. Vu la position du soleil dans le ciel, j'avais déduit qu'il devait me rester un peu moins de deux heures avant que le chasseur ne vienne vérifier son piège. Il me fallait donc d'autant plus agir vite. Et peut-être y avait-il un autre piège... il fallait que je le sache.

En regardant attentivement le haut du filet, je remarqua qu'il y avait deux trous: deux mailles du filet étaient abimées, ce qui voulait dire qu'il n'était pas neuf. Je me débâtais comme je pouvais afin de bouger mes bras et d'atteindre les trous. Je réussis à le faire, après un énorme effort, et je passa mes mains et mes avants bras dans les trous. Puis je bougea afin de me permettre de faire osciller le filet de telle sorte à ce que je puisse attraper la grande corde. Une fois cette étape atteinte, le plus dur restait à venir.
Je saisis solidement la grande corde, et commença à me hisser, peu à peu, jusqu'à ce que je remarque un système de poulies, m'empêchant de monter d'avantage. Je gardais fermement la corde entre mes mains, et décida de tenter quelque chose: J'avais réussi à monter d'environs deux mètres, ce qui voulait dire qu'il y avait deux mètres de corde inutilisée. Il me vint donc une idée: je monta plus haut, jusqu'à atteindre la poulie, et me tint d'une main à la branche sur laquelle elle était accrochée, puis de l'autre je fit remonter la corde inutilisée et m'arrangea pour l'enrouler entre la poulie et la branche, puis je me laissa retomber en bas et la poulie céda dans un grand fracas. J'étais toujours dans le filet, mais j'étais cette fois ci plus proche du sol.

PNJ omniscient & Maître Tout-Puissant qui vous garantis des ennuis (Mouahaha)
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
366
Localisation :
Je suis à droite, je suis à gauche.. Retourne toi, je suis derrière toi ! Mais non, je suis reparti....
Niveau :
1
Expérience :
25
Date d'inscription :
25/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://origin.forumgratuit.fr
Posté le Sam 4 Avr - 16:48.
Tu t'écrases brutalement au sol, manquant de te casser un os. Le filet était caché sous des branches et des feuilles qui ont amorties ta chute, mais cela ne résout pas le problème du filet. Tu as à ta disposition ce que tu peux trouver sur le sol de la forêt et un morceau de corde gênant. Que vas-tu faire ?


Invité

Invité
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le Sam 4 Avr - 18:11.
La chute fut dure. Je mis un moment avant de réaliser ce qu'il s'était passe. J'observais de nouveau les alentours. Heureusement que le filet avait été caché sous des feuillages et des branches, car ce "lit" avait amorti ma chute. J'étais au sol, mais toujours dans le filet, et avec une corde entre les mains. Je commençait à comprendre le fonctionnement de ce piège: en fait, c'était simple comme bonjour. C'est en voyant les cordes sur moi et la poulie au sol, mais également les branches, et le rocher derrière l'arbre, que j'avais compris. Pourquoi n'y avais-je pas pensé plus tôt? Le filet avait été placé sur le sol, le chasseur avait accroché quatre cordes au filet: une à chaque angle, montant dans l'arbre en étant cachées par des lianes et de la mousse. Puis, tout avait été recouvert par un tas de branches, de feuilles, d'herbe. Les cordes passaient dans une poulie et étaient accrochées à un rocher, situé de l'autre côté de l'arbre. Le filet était tendu, ce qui faisait qu'il était à quelques centimètres de hauteur (un ou deux, pas plus) et chaque coin du filet était solidement maintenu au sol par quatre pieux enfoncée dans le sol et camouflés.
 C'est en m'asseyant que j'ai exercé une pression sur le filet, ce qui avait fait se relever les coins du filet. Mais ils ne s'étaient pas directement détachés des pieux car ils étaient mal plantés. C'est uniquement en bougeant que j'ai exercé une pression plus grande qui a fait que les coins se sont totalement détachés des pieux, ce qui a eu pour effet de libérer le rocher qui, en tombant, entraina les cordes qui m’emprisonnèrent.

 La poulie avait cédé suite à ma chute, mais j'étais encore dans le filet. La corde était encore intacte et toujours accrochée au rocher, mais elle n'était plus assez tendue. En se détachant, elle était tombée sur une branche plus basse. Il ne me restait plus qu'une chose à faire: je me mis à ramper comme je pouvais en me servant de la force de mes bras et arriva à côté du rocher. Je détacha la corde, puis revint à ma place et tira sur la grosse corde, jusqu'à ce qu'elle tombe à mes pieds. Je put enfin sortir du filet et me relever. J'étais heureux et récupéra le filet qui était au sol, l'enroula et le mis sir mon épaule.

PNJ omniscient & Maître Tout-Puissant qui vous garantis des ennuis (Mouahaha)
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
366
Localisation :
Je suis à droite, je suis à gauche.. Retourne toi, je suis derrière toi ! Mais non, je suis reparti....
Niveau :
1
Expérience :
25
Date d'inscription :
25/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://origin.forumgratuit.fr
Posté le Sam 4 Avr - 18:57.
Tu parviens à te libérer du filet sans trop l'endommager. Tu n'es pas à l'endroit où tu t'es endormi, et si tu souhaites sortir de cette forêt, il va te falloir chasser le chasseur. D'où tu es, il y a quatre pistes, empruntant chacune une de ces quatre directions : le nord, le sud, l'est et l'ouest. Où iras-tu ?


Invité

Invité
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le Sam 4 Avr - 22:22.
Une fois debout, j'ai souri. J'étais tellement content d'être sorti de ce piège, de cet enfer me serrant trop. Une fois ressaisi et le filet plié sur mon épaule, je savais qu'il me restait une chose à faire. Il fallait que je trouve la personne ayant placé ce piège. Il fallait que je retrouve ce chasseur. J'ignorais absolument comment notre rencontre se passerait, j'ignorais s'il se montrerait offensif ou non, s'il m'attaquerait ou non, mais il fallait que je le trouve. Et pour ça, je comptais bien le traquer. Je décida de regarder autour de moi: il y avait quatre pistes. Une allant vers le Nord, une vers le Sur, une vers l'Est et une vers l'ouest. Il fallait faire un choix. Cela me troublait, car cela me rappelait cette forêt dans laquelle j'étais prisonnier... cette forêt dans laquelle j'ai affronté moult dangers tels que des trolls ou des griffons, cette forêt dans laquelle j'avais failli connaître la mort... Je me mis à observer chaque sentier. Puis, à l'ouest, je vis encore ce flash, ce visage, cette merveille, cette beauté. Je décida donc d'aller prudemment vers l'Ouest, tout en faisant attention à ne pas tomber dans un autre piège. Je sentais comme une odeur de sang et remarqua, tout en marchant, un griffon, mort, éventré, gisant sur le côté du sentier. En voyant cela, je sorti Salkan et avança avec. Il n'y avait plus aucun doute: le chasseur était dangereux, et s'il me voyait, il voudrait ma mort. Il fallait que je me reste sur mes gardes. Je continua mon chemin en évitant de regarder le griffon gisant sur le sol.

PNJ omniscient & Maître Tout-Puissant qui vous garantis des ennuis (Mouahaha)
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
366
Localisation :
Je suis à droite, je suis à gauche.. Retourne toi, je suis derrière toi ! Mais non, je suis reparti....
Niveau :
1
Expérience :
25
Date d'inscription :
25/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://origin.forumgratuit.fr
Posté le Dim 5 Avr - 17:24.
Tu t'enfonces dans la forêt, ne prête plus attention à où tu mets les pieds et tombe d'une falaise. Il y a deux chemins devant toi, l'un présentant des traces de sabots, l'autre présentant des traces de bottes. Au bout de l'un t'attend un piège vicieux, au bout de l'autre tu atteindras une  cabane. En attendant, les ombres se font menaçantes.


Invité

Invité
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le Dim 5 Avr - 18:30.
En avançant, en m'enfonçant dans la forêt, je commença à prendre confiance en moi... un peu trop d'ailleurs. Car, ne voyant pas ou je mettais les pieds, je ne vis pas la falaise qu'il y avait devant moi. Et, je n'eut le temps de me rendre compte de sa présence qu'une fois en bas de cette dernière. Cette chute ne fut pas dangereuse, et fort heureusement, je ne m'étais rien cassé en arrivant en bas. Je n'avais même pas eu le temps d'avoir peur tellement ça s'était fait rapidement. En arrivant en bas, je remarqua qu'il y avait deux chemins, et je remarqua également des empruntes de pas sur ces chemins. L'un avait des traces de bottes, l'autre des traces de sabots. De plus, le soleil commençait à se coucher et les ombres se faisaient de plus en plus menaçantes. Il fallait encore que je fasse un choix. J'en avais marre, à force, j'étais crevé, j'étais agacé, j'en pouvais plus. Pourquoi me laisser le choix? Pourquoi ne pas atteindre directement mon but? Pourquoi ne pouvais-je pas tout simplement quitter cette forêt? Je décida d'avancer sans savoir ou j'allais, sans même remarquer que j'avais emprunté le chemin avec les empruntes de sabots. Après tout, je m'étais déjà sorti d'un piège, je pouvais bien me sortir d'un deuxième si je tombais dedans. A ce moment, je ne désirais que deux choses: trouver le chasseur qui avait posé le piège dans lequel j'étais tombé afin de m'en sortir, et je désirais plus que tout rencontrer la jeune fille qui m'était apparue en vision plusieurs fois. Ce chemin, était-il le bon? Me permettrait-il de trouver une solution à cette énigme? Me permettrait-il enfin de terminer cette traque dans cette forêt? Je l'espérais.

PNJ omniscient & Maître Tout-Puissant qui vous garantis des ennuis (Mouahaha)
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
366
Localisation :
Je suis à droite, je suis à gauche.. Retourne toi, je suis derrière toi ! Mais non, je suis reparti....
Niveau :
1
Expérience :
25
Date d'inscription :
25/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://origin.forumgratuit.fr
Posté le Dim 5 Avr - 19:01.
Tu arrives devant une cabane en bois. A l'intérieur, un centaure t'attend, monté sur un corps de cheval, et portant deux épées courtes courbées. Il te tourne le dos. Lorsque tu pénètre dans la pièce, il tourne la tête et dit : "Tiens donc, voilà une proie inhabituelle.. Que comptes-tu faire, désormais ?"


Invité

Invité
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le Dim 5 Avr - 21:46.
J'avais marché environs un quart d'heure sur ce chemin, j'étais fatigué, je n'en pouvais plus, lorsque je vis une cabane. J'espérais pouvoir dormir, me reposer, ou être accueilli comme il se doit, alors je m'approcha de la cabane et entra. Quelle ne fut pas ma surprise de voir, à l'intérieur, un centaure, tenant deux épées courtes courbées. Et quelle ne fut pas non plus ma surprise de voir des filets accrochés au mur. Je m'en doutais. Lorsque je pénétra dans la pièce, il tourna la tête. Il avait l'air quelque peu surpris de me voir et prit la parole.

Tiens donc, voilà une proie inhabituelle.. Que comptes-tu faire, désormais ?

Ses paroles ne m'avaient guère surpris, je m'attendait à une réaction de ce genre. Mais je savais qu'il ne comptais pas m'attaquer, sinon il l'aurait déjà fait. Je n'en avais jamais rencontré, mais j'étais presque sur que les centaures étaient des êtres intelligents. Je le regarda droit dans les yeux et posa le filet devant lui, tout en gardant la tête haute et en affichant un petit sourire.

Ce que je compte faire, désormais? Chasser.

Puis je le regarda droit dans les yeux, attendant sa réaction mais en restant détendu et inoffensif. J'y étais, je l'avais trouvé. Le chasseur qui avait posé le piège dans lequel j'étais tombé, il était là, devant moi. J'étais content de l'avoir trouvé, et d'autant plus content de savoir que ce n'était pas un être me voulant du mal. Sinon, il m'aurait déjà sauté dessus.

PNJ omniscient & Maître Tout-Puissant qui vous garantis des ennuis (Mouahaha)
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
366
Localisation :
Je suis à droite, je suis à gauche.. Retourne toi, je suis derrière toi ! Mais non, je suis reparti....
Niveau :
1
Expérience :
25
Date d'inscription :
25/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://origin.forumgratuit.fr
Posté le Dim 5 Avr - 22:04.
Le centaure se met à rire, fait rapidement volte-face. Il regarde le filet puis place son regard glacé droit dans tes pupilles.
"Montre-moi ta détermination, que je sache si oui ou non, tu es digne de pénétrer dans cette cour."
Il se jette sur toi, lames en avant. Il ne te lâchera pas avant que l'un ou l'autre soit mit hors d'état de nuire.


Invité

Invité
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le Dim 5 Avr - 22:33.
Le centaure fit volte-face et me regarda. Son regard était froid, très froid, et également empli de haine. Je n'aurais peut-être pas du le provoquer.

Montre-moi ta détermination, que je sache si oui ou non, tu es digne de pénétrer dans cette cour.

Puis il se jeta sur moi, lames en avant, déterminé à m'empaler. Je n'avais plus que deux solutions: soit me battre contre lui et le tuer, soit faire en sorte à ce qu'il ne puisse plus bouger. J'optais pour la seconde solution. J'attendis le dernier moment pour esquiver son assaut en effectuant une roulade sur le sol. Il continua dans sa lancée et planta ses lames dans le mur, ce qui fit trembles la cabane. En roulant sur le sol, je déroula le filet que j'avais posé précédemment, et je sorti Salkan. Je passa mon katana dans les mailles du filet, me releva en le tenant à deux mains, et commença à me concentrer. Le centaure sortit ses lames du mur et se retrouva de nouveau face à moi. Il était visiblement en colère, et il ne tarda pas à revenir à la charge. Dès qu'il commença à foncer vers moi, je sauta grâce à l'énergie que j'avais obtenu, leva Salkan et passa au dessus du centaure, qui se prit dans le filet, puis j’abattis mon katana au sol en retombant derrière mon adversaire, ce qui créa une onde de choc qui lui fit perdre l'équilibre et tomber. Les murs tremblèrent tellement suite à l'onde de choc que des vases tombèrent au sol, l'un d'eux tomba même sur le centaure, qui étais désormais dans l'incapacité de bouger. Un gros mal de crâne me frappa soudainement et je posa un genou à terre, je me releva du mieux que je put en me tenant la tête et profita du fait que mon adversaire était enroulé dans le filet pour saisir les quatre cordes qui dépassaient, puis pour les nouer et pour les attacher à un crocher en métal sur le mur. Je planta Salkan dans le sol, m'agenouilla, saisis ma tête entre mes mais et m'adressa au centaure.

Tiens donc, voilà une proie inhabituelle.. Que comptes-tu faire, désormais ?

Je me releva avec peine, ce mal de crâne me déstabilisant, et pris Salkan, puis m'approcha du centaure.

Te voilà dans la même situation que moi plus tôt. Je pourrais très bien te tuer, mais je ne le ferais pas, tu n'es pas une bête. Sur ce, Adieu.

Je pris un des filets qui étaient accrochés au mur, le roula, rangea Salkan, et quitta la cabane en fermant la porte.

J'aurais peut-être du le prévenir que, lorsque j'ai utilisé mon attaque, des braises étaient sorties de sa cheminée et étaient près du mur...

A peine quelque mètres plus loin, je sentis une odeur de brulé. Je ne me retourna pas, je savais d'ou cela venait. J'entendis un hurlement de douleur et de terreur. Je continuais cependant mon chemin.

Il avait qu'a pas se jeter sur moi. Et puis... Tuer des gens, c'est bien. Les faire souffrir, c'est mieux.

PNJ omniscient & Maître Tout-Puissant qui vous garantis des ennuis (Mouahaha)
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
366
Localisation :
Je suis à droite, je suis à gauche.. Retourne toi, je suis derrière toi ! Mais non, je suis reparti....
Niveau :
1
Expérience :
25
Date d'inscription :
25/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://origin.forumgratuit.fr
Posté le Dim 5 Avr - 22:50.
Ces derniers événements ne sont que le fruit de ton imagination, et le cri de terreur que tu entendras ne sera nul autre que le tien, lorsque tu te rendras compte que ta fin est venue.
Le centaure, contrairement à toi, avait deux lames dégainées dans le filet, et s'en est servi pour se découper, se relever et se précipiter derrière toi. Avant de te trancher la gorge, doucement, il te diras :
"Sans détermination, tu n'es rien, et ta fin est ici."

Tu te réveilleras sans te rappeler de quoi que ce soit, avec uniquement un sentiment de terreur te collant à la peau.

[Echec de la quête. Tente une autre fois, au bon vouloir des mj]


Contenu sponsorisé


Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le .
QUÊTE - Et avec cette corde, je fais quoi ? [Redstorm]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu fais quoi ? [PV Emily Jolie :D]
» Si t'as ça , tu fais quoi ?
» Et toi, tu fais quoi today ???
» échelle ou corde?
» Livin' la vida loca [Apollo] HOT.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origin :: Le Monde :: Le Continent Akari :: La Forêt des Songes-