:: Le Monde :: Le Ryuuguu :: La Presqu'Île ArridePartagez | 

 QUÊTE - Il ne s'agit là que d'un mot. [Redstrom]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité

Invité
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le Mer 10 Juin - 18:28.
Je sentis juste un courant d'air, un tout petit courant d'air de rien du tout. Ce tunnel n'était, après tout, pas si terrible que ça. Je continuais mon chemin, tranquillement, sans vraiment craindre quoi que ce soit. J'étais en confiance. Puis, comme toujours, la présence de la fille me rassurait. Aucun changement, j'entendais toujours le bruit de mes pas, je sentais toujours le souffle de la jeune fille dans mon cou, j'entendais toujours sa respiration, douce, calme. Et mes pas aussi, étaient doux, calmes, réguliers. Je ne craignais rien. Jusqu'à ce que j'entende quelque chose. Soudainement, le sol s'était mis à trembler, sous mes pieds. C'était juste un léger tremblement, pas très long, mais cela ne m'indiquait rien de bon. C'était mauvais, il allait se produire quelque chose de mauvais, de très mauvais. Je craignais le pire, vraiment. Qu'est-ce qui allait arriver? Je l'ignorais, mais je commençais à avoir peur. Et j'entendis un grondement sourd. Un bruit horrible, à vous glacer le sang, un grondement affreux. Le bruit du tremblement de terre. Pourquoi le sol tremblait-il? Qu'était-ce? Je l'ignorais, mais une chose était sure, il ne fallait pas négliger le fait que je devais la protéger alors j’accélérais le pas, instinctivement, et me mis à courir, la tenant contre moi. Elle effleura ma peau de son doigt, elle avait tracé une forme circulaire sur ma peau, faiblement. Je frissonna à ce moment et cela me fit l'effet d'une décharge. Ce fut un tel choc pour moi que je me mis à aller plus vite pour éviter ce qui arrivait derrière nous. Je devais la protéger, je devais m'en occuper, la sauver, et me sauver. Et il n'y avait qu'en sortant de ce tunnel que je pouvais y arriver. Le sol commençait à monter légèrement et le bruit s'était estompé. Je ralentis jusqu'à m'arrêter afin de reprendre mon souffle. Je tournai la tête vers la jeune fille, prenant sa main qui était sur mon torse, pour la rassurer.

Ca va?

Pourquoi je posais la question, elle ne me répondrait pas de toute façon. En tout cas, le principal, c'était que tout se soit calmé. Mais c'était devenu trop calme... Le calme avant la tempête. Je me redressai, et, ayant repris mon souffle, je repris la route. Mes pas résonnaient encore, et j'entendais encore le souffle de la jeune fille. Son souffle était saccadé, elle semblait être un peu plus effrayée et elle avait peur.

Ne t'inquiète pas. Ca va aller, je suis là, je te le promet. Jusqu'au bout de cette aventure je serais à tes côtés. J'ignore si tu me comprend, mais... je te le dis. Je t'aiderais, jusqu'au bout, jusqu'à la fin.

Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé 20 (Image non renseignée.) :
18

PNJ omniscient & Maître Tout-Puissant qui vous garantis des ennuis (Mouahaha)
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
366
Localisation :
Je suis à droite, je suis à gauche.. Retourne toi, je suis derrière toi ! Mais non, je suis reparti....
Niveau :
1
Expérience :
25
Date d'inscription :
25/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://origin.forumgratuit.fr
Posté le Mer 10 Juin - 18:50.
Frénétiquement, la jeune femme agrippe à toi. Elle trace plusieurs autres symboles sur ton dos.


Invité

Invité
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le Dim 21 Juin - 16:51.
J'avançais, toujours aussi prudemment, faisant attention au moindre bruit suspect. Le souffle chaud de la jeune fille commençait un peu à me gêner mais je n'en fis pas cas. J'étais mal à l'aise, c'était la première fois que j'avançais dans un tunnel sombre avec une fille, je ne savais pas ce que je devais faire, mais j'y étais, et si je reculais, tout serait fini. Il fallait que je reste, que j'avance, que je pénètre ce tunnel plus en profondeur jusqu'à me libérer de cette torpeur. Lorsque je pourrais enfin en sortir après un ultime effort, moi et la jeune fille serions enfin libres et emplis d'un sentiment de bonheur, d'extase. Du moins, c'est ce que je pensais. Avec la chance que j'avais, si je sortais de ce tunnel je me retrouverais sur un terrain boueux, un chemin sale, que la jeune fille n'aimerait pas que j'emprunte. Le comble du comble, c'était que ce fichu tunnel était humide, très humide. Malgré ce sentiment d'oppression, au fond, je m'y sentais bien. J'avançais, puis la jeune fille agrippa frénétiquement à moi. Elle traçait d'autres symboles sur mon dos. Une flèche pointant vers la gauche. En regardant bien, je vis au loin une intersection. Une flèche vers le haut puis des petits traits à l'horizontale. Une échelle? Un cercle. La sortie? Oui! C'était cela! Mais si j'avais mal interprété ses symboles? Je l'ignorais, mais j'avançais. Arrivé à l'intersection, elle passa son bras devant moi, m'indiquant le chemin de gauche. Très bien, elle voulait que je tourne. J'avançai vers la gauche. Encore avancer. Toujours marcher. J'en avais assez. J'en avais marre de marcher. Toujours marcher. C'était trop éprouvant. Le chemin tourna, et devenait de plus en plus clair. Je continuais à avancer, mais la jeune fille tira sur mon col et pointa le haut. Le haut... La sortie était proche mais si on passait par là on risquait fort de se faire voir. Il fallait donc que l'on attende.

Tu veux attendre qu'il fasse nuit?

La jeune fille ne bougea pas. J'avançais encore un peu, me demandant sur quoi j'allais bien pouvoir tomber. Puis je me baissai afin de la mettre au sol. Je l'assit correctement et lui fis signe que je voulais me reposer.


J'en peux plus je suis exténué. Je me repose un peu, histoire de détendre mes jambes.

Je fis quelques étirements et m'assis. Cela faisait du bien, je n'avais aucune notion du temps et j'ignorais cela faisait combien de temps que je marchais. J'étais détendu. La jeune fille se pencha et me massa les mollets. C'était agréable. Très agréable. C'était peut-être sa façon de me remercier de l'aider? J'étais un peu gêné, une jeune fille était en train de me toucher... Et je la laissais faire. Pourquoi?

Merci beaucoup, ça soulage.

Je lui fis un sourire et me releva, puis la fit remonter sur mon dos, et fis face au tunnel. Plus clair, oui, mais pas encore fini. Je me trompais peut-être, mais je devais avancer. C'était trop tard pour reculer, à ce moment. Donc je repris la route, prudemment.

Invité a effectué 1 lancé(s) d'un Dé 20 (Image non renseignée.) :
18

PNJ omniscient & Maître Tout-Puissant qui vous garantis des ennuis (Mouahaha)
avatar
Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Messages :
366
Localisation :
Je suis à droite, je suis à gauche.. Retourne toi, je suis derrière toi ! Mais non, je suis reparti....
Niveau :
1
Expérience :
25
Date d'inscription :
25/06/2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://origin.forumgratuit.fr
Posté le Dim 21 Juin - 17:09.
Quel doux et agréable délire ! Tu marches, tu avances, et tu ne sens même pas que la jeune fille trace frénétiquement des symboles dans ton dos. Symboles que tu n'as pas su interpréter, avertissement que tu n'as pas écouté. Elle finit par se jeter par terre, hors de ton emprise. A temps pour ne pas être percutée, elle aussi, par un dur bras de roche. Tu es assis, adossé contre un mur. Et la jeune fille fait ce qu'elle peut pour apaiser tes douleurs. Après tout, c'est la seule chose qu'elle puisse faire, pour un mourant. Quel dommage ! Tu ne peux plus bouger, mais tu es encore pleinement conscient. De ta douleur, du long supplice qui est tien. La jeune fille finira par s'éloigner traînant a mauvaise jambe derrière elle. Tu mourras, dans l'obscurité et l'humidité. Seul. Sans l'avoir comprise.


Contenu sponsorisé


Afficher les informations sur le joueur et le personnage
Masquer les informations sur le joueur et le personnage
Revenir en haut Aller en bas
Posté le .
QUÊTE - Il ne s'agit là que d'un mot. [Redstrom]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» - Le temps n'agit pas sur l'amour -
» Infinity: de quoi s'agit-il?
» De quoi s'agit-il???
» ATTENTION => diffuseur d'huile essentiel.
» Dack le gentil fossoyeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origin :: Le Monde :: Le Ryuuguu :: La Presqu'Île Arride-